Alors ma jolie, on a l’cœur démoli ?

Alors que j'écoutais le son qui passait à la salle de sport, la prose de Jul (note pour les plus vieux : c’est un rappeur blondinet de Marseille) a retenu toute mon attention. J’en ai même fait un titre d'article…

Je me suis retenue de hurler en réponse : ouiiiiiiiiiiiiiiii à cause des mecs comme toi qui traitent mal les nanas ! Enflures de rapeurs misogynes ! Tous des enfoirés ! Pas un pour rattraper l' autre." BLA BLA.

J'aurais pu, entre 2 séries d'abdo, crier à la gente masculine ce que mon cœur pensait d'eux à cet instant T. Mais je me suis tue. Certainement parce que cela aurait été vraiment dommage que le mec qui soulevait des altères, à 2 mètres de moi, me prenne pour une folle (et que je perde toutes mes chances d’ausculter sa musculature par la suite). 

Non plus sérieusement je trouve cela ridicule d'incriminer tous les hommes de notre situation de célibataire. C'est vrai quoi ! Sont-ils tous responsables de nos défaites-échecs-cuisants-récurrents-mais-on-a-l-habitude ? Bien sûr que oui NON ! 

Copyright : Fabrice Mabillot

Copyright : Fabrice Mabillot

Nos erreurs proviennent de nos choix. Pour les adeptes des sites/applications de rencontres je vous conseille Parship. Lors de l'inscription vous effectuez un test d’affinités pour matcher avec des personnes qui vous ressemblent. C'est déjà mieux que certaines applis où l'on trouve tout et surtout n'importe quoi. Mais peu importe le moyen de rencontres si vous ne le sentez pas, ne foncez pas.

Et même si vous le sentez, n'oubliez pas certains points primordiaux, ça vous évitera d'avoir le cœur démoli, je vous aurai prévenu :

– Le sportif addict. Son sport c'est sa vie. Son alimentation une passion. Son objectif prendre de la masse. En gros si vous n'êtes pas une fitness addict vous pouvez passer votre chemin. Je vous ai parlé du cas du triathlète ? Ouais bah vaut mieux pas. Oubliez-le DIRECT.

– Les smiley bisous cœur au bout de 2 rendez-vous, dans le jargon sms masculin, ne signifient pas forcément que Monsieur est amoureux de vous ! C'est simplement une technique pour vous amadouer. Un peu comme les croquettes avec les chiens. Ou l'âne et la carotte. Vous saisissez ?

– Les loveurs d'hier, sont les loveurs d'aujourd'hui et resteront des loveurs demain. Remplacez loveur par le mot correspondant à votre flirt du moment. 

– Vous ne voyez pas ? Un égoïste restera égoïste. (On remercie les parents par la même occasion). La déclinaison avec le mot mytho marche également assez bien (sportif aussi d'ailleurs).

– Le financier (le mec à l'accueil de votre banque, non, ce n'est pas un financier). A moins de vouloir terminer cocue je ne vous le conseille pas trop. Oui il vous vendra du rêve pour mieux vous… ENDORMIR ! J'ai l'impression que c'est l'unique corps de métier où même un mec basique se prendra pour un Don Juan.
#BeaucoupTropDeConfiance.

– Un mec qui ne sait pas ce qu'il veut sur le plan sentimental avant de vous connaître, ne changera pas d'avis par magie parce qu'il vous fréquente. Sérieusement n'imaginez pas que vous êtes LE déclic. Vous ou une autre, cela ne changera pas la donne. Vous avez vraiment envie de prendre du temps pour les gens paumés ? (cf mon dernier article)

– Les mots c'est sympa, les actes c'est mieux.

– Ils se posent 30 000 questions, tout comme nous, mais ils sont souvent trop lâches pour nous quitter. Ils préfèrent attendre. Attendre quoi je ne sais toujours pas. Ah si… Le bon moment, celui où vous n'allez pas "souffrir". Non parce il y a quand même des garçons qui s'imaginent que de se faire larguer, un samedi, entre 12 et 14h ça passe mieux qu'un lundi soir. Et bien non ! Une rupture même pré happy hour ça reste CHIANT.

Quoiqu'il en soit, les mecs c'est comme les chevaux… Après chaque chute il ne faut pas rester sur une mauvaise impression… La suite vous la connaissez 😉
 

PARTAGER SUR :

17 Commentaires

  1. Mona
    26 octobre 2016 / 12 h 18 min

    SUPER cet article (je l’envoie right now à ma pote qui cumule deux de ces spécimens en ce moment même).

    <3

  2. Seb
    26 octobre 2016 / 13 h 19 min

    Les smiley bisous cœur, les petits mots doux, les petites attentions, les comédies romantiques et autres niaisieries sont souvent un peu obligatoire en début de relation. Il faut savoir faire des concessions !

    • 26 octobre 2016 / 14 h 27 min

      bon j’avoue : j’en suis fan LOL

    • Seb
      26 octobre 2016 / 14 h 59 min

      Si tu veux, donne moi ton 06 par mail et je t’en enverrai 😉

  3. 26 octobre 2016 / 17 h 29 min

    L’ancêtre du cœur smiley est-il la fleur séchée glissée dans une lettre … peut-être finalement. Content de avoir qui est Jul. Tiens si tu aimes le soul jazz je te conseil Gregory Porter que nous avons vu en concert samedi, c’est du très bon

    • 27 octobre 2016 / 10 h 18 min

      Merci Bernie ! Toujours aussi romantique

  4. RisingSun
    26 octobre 2016 / 21 h 38 min



    L’histoire du Triathlète siteuplé ! : )
    Peux-tu nous la raconter ?
    ++

    • 27 octobre 2016 / 10 h 17 min

      Ahahah ce fut un échec comme lui à son ironman

  5. Seb
    2 novembre 2016 / 11 h 08 min

    Alors ma jolie, on s’endort sur le rôtit ?
    une semaine sans article…

    • CamilleG
      2 novembre 2016 / 12 h 00 min

      je suis busy !

    • CamilleG
      4 novembre 2016 / 18 h 52 min

      CLAIR !

  6. 9 novembre 2016 / 16 h 09 min

    Ouf, tu m’as fait peur, j’ai cru que tu écouté JUL 🙂

    • 10 novembre 2016 / 9 h 19 min

      Ouai, mais « JUL » quand même

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.