Fucking Fakles

Superficialité, mensonge, incompréhension, malhonnêteté, drogue, démon, sexe, inutilité, pognon, surconsommation, égoïsme… La liste est exhaustive.

Orgie de pessimisme et société de m'as-tu vu, voilà ce qu'est devenu le 21e siècle.

Oui j'ai entendu le moteur de ta Carrera, oui j'ai aperçu l'étui de de ta black Mastercard, ouais j'ai cru voir que tu commandais un magnum de champ' Ruinart et bien sur que oui j'ai remarqué tu portais un jean Boss, des pompes Teddy, et un polo Ralph.

J'ai même fait attention aux petits détails : ta montre Tag Heuer, ton bronzage peaufiné en cabine uv et ta mèche rebelle qui me rappelle petit Bieber. Je me suis aussi focalisée sur tes tics de langage et ton accent travaillé façon bobo.

Tes conquêtes s'élèvent à la hauteur de ce que tu as dépensé lors de ta dernière virée shopping. Tu peux être fier de toi tu viens d'atteindre le PIB de l'Ethiopie.

Tu enfiles parfaitement le costume du titi parisien mon ami.

The-Fakles.jpg
Toi tu ne vaux pas mieux que lui. Tu ne jures que par tes baskets à scratch, ton sac haut de gamme, ton vernis dernier cri et ta robe signée Sandro. Ta pesée quotidienne te rappelle ô combien ton 34 te colle à la peau.

Reflet surfait, plastique refaite, résultat d'une image 100% strass et paillettes. Une façade prête à s'écrouler au moindre faux pas.

Avec ton alter ego vous brillez de mille feux partout où vous foutez les pieds. On te regarde tu adores ça, on t'admire tu en jouis, on te complimente tu hausses les épaules.

Tu sais ce que tu vaux, surtout lorsque tu portes ta mini robe bustier qui laisse deviner tes heures de powerplate et ces autres astuces "nouvelle génération". Ton physique c'est ta vie et tu bois le discours des publicitaires : anti cellulite, anti cerne, anti âge, anti forme, anti épargne. 

Tes amies dépassent le nombre d'habitants du village d'un candidat de l'amour est dans le pré. Tu tapes la bise à n'importe qui, n'importe comment et souvent ça dérape en mouth kiss. Pas grave c'est fashion d'être borderline et libertin.

A en croire tes réseaux sociaux ta vie se résume à un album photo de vacances. Soleil, palmier, micro bikini, sunglass griffé, mojito xxl et torse silliconé. Paris Beach très peu pour toi, elle ne fait pas le poids face à Miami Bitch.

Les apparences sont trompeuses ? Aucunement. Elles ne sont que le reflet de ton sentiment de supériorité.

PARTAGER SUR :

16 Commentaires

  1. 24 avril 2012 / 20 h 29 min

    Haha ! J’adore !

    • Camille G
      25 avril 2012 / 11 h 42 min

      Merci 🙂

  2. 24 avril 2012 / 20 h 29 min

    Je kiff!

    Là tu décris toute les petite petases Versaillaises avec qui j’ai grandi, et que j’ai passé un moment à envier.

    Au fond je me demande comment elles sont.

     

    Sinon j’adore la photo, un très beau couple ^^

    • Camille G
      25 avril 2012 / 11 h 41 min

      aahaha 🙂 merci Mag !

  3. 25 avril 2012 / 9 h 40 min

    j’ai toujours dit que la moitié de la jeunesse était calquée sur ce que montre les magazines c’est affligeant, excellent post ma camille

    • Camille G
      25 avril 2012 / 11 h 42 min

      Oui exact !!!!! Merci Belle Meddleuse 🙂

  4. 25 avril 2012 / 13 h 42 min

    Je me suis toujours demandé si ce genre de personnes que tu pouvais apercevoir dans cette émission Ô combien philosophique « Tellement vrai » existait vraiment . « J’ai 16 ans et je suis déjà
    millionnaire, j’ai remplacé le redbull par la coke, et ma vie est trop coooool ! »

    • Camille G
      26 avril 2012 / 10 h 41 min

      Je pense que oui !!!!!!!

  5. 26 avril 2012 / 13 h 03 min

    Neanmoins je pense qu’une part de nous correspond à cette description caricaturale d’une certaine catégorie de personnes.

    Je vais pas me cacher je veux pas vieillir, j’ai peur de ca, alors si oui je sors souvent pas maquillée voir limite coiffée parce que je suis en retard pour aller au boulot, je prend aussi soins
    de moi, j ai peur des marques du temps, j’en veux pas et je suis a peu pres sure que je finirai liftée avant 60 ans tellement j’ai peur de vieillir et que je veux pas le voir sur moi.

    J’ai été grosse pendant mon adolescence, je suis désormais obsédée par mon poid: salle de sport et power plate a chaque fois que je reprends quelques kilos. Je supporte pas que les gens ne
    m’aiment pas et je fais tout pour être appréciée parce que c est comme ca j’aime pas etre seule, je veux plaire, aux filles, aux garçons parce qu’on m’a trop ignoré.

     

    Par tout ca je pense pas etre non plus superficielle, mon tatouage sur le bras représente ma pensée profonde « l’essentiel est invisible pour les yeux », d’ailleurs je ne saurai pas reconnaitre une
    seule des marques que tu as citées si seulement je les voyais.

     

    Tu as été mannequin (je crois avoir compris que tu avais arrétée), ne me fais pas croire que c’est pas important pour toi d’avoir l air belle, de te sentir appréciée, d’avoir de belles choses.
    Parfois, (je dis bien parfois) je pense que tout ça, ca peut etre une sorte de masque pour cacher qui l’ont est vraiment.

    Un petit garçon qui n’as pas suffisament eu la présence de ses parents pour connaitre la valeur des choses simples ou une ancienne ado un peu trop ronde ..

    Mais oui, tout est bien de la faute de la société. Maintenant est ce que tu laisserai devenir grosse parce que tu aimes manger et que tu t’en fiches du regard des gens?

    Rien que le titre de ton blog « blonde mannequin et enquêtrice » tu mets en avant deux choses qui nous laisse deviner que tu es une belle fille et que tu as appartenue à un milieu fermé qu’est le
    mannequinat.

     

    Bref y a rien de méchant la dedans, je pense juste que de toute facon, c’est comme ca, on est tous atteint d’une façon ou d’une autre.

    • Camille G
      2 mai 2012 / 15 h 04 min

      C’est un article à prendre au second degré, of course, comme pas mal d’articles en fait ici 🙂

       

      En fait il y a un truc que tu ne sais pas. Pas mal de copines à moi mannequins et moi même avons ce discours : le mannequinat nous a fait perdre confiance en nous et on ne se trouvait pas au top
      comme tu peux le penser. On te traite comme de la viande et on te critique sans cesse sur ton physique même comme tu n’as rien de nul ! Alors bon… Ce boulot c’est pour la thune, pas pour le
      moral crois moi 🙂

  6. 27 avril 2012 / 18 h 33 min

    Bonjour Camille
    Je suis tombé sur ton blog par hasard et voyant que tu es amatrice de la mode je me permets de te laisser le site d’une amie qui proposent des chausures grandes pointures.
    voici le site http://www.lesbellespointures.com
    Si tu aimes les produits n’hesitent pas en parler à tes amis.

    Merci en tout cas 🙂

  7. 30 avril 2012 / 16 h 35 min

    c’est Richard Gere qui s’est fait une teinture…?!

    • Camille G
      30 avril 2012 / 22 h 49 min

      tu trouves qu’il ressemble ?

  8. 2 mai 2012 / 15 h 22 min

    Oh je ne prend rien mal moi tu sais ;)Je donnais juste mon avis parce que je trouve que l’histoire des apparences est un sujet hyper complexe. J’ouvrais mon débat ^^ lol

    Sinon je doute absolument pas que le mannequinat soit un monde vraiment difficile; déjà qu’en tant que personne hors du milieu on se sent pointés du doigts dès qu’on ne correspond pas à un modèle
    décrété par on-ne-sait-qui… j’imagine bien que dans le milieu ou tu es censé être ce modele ca doit être d’autant plus dur..

    Mais je dirai pas que tout est faux. Je connais une fille qui a pas mal d’argent (enfin..ses parents) et ne reve que de vivre a paris en pensant que c’est la vie boheme et porter des louboutins.
    Genre l’accomplissement d’une vie c’est ca.. et la pour le coup..

    • Camille G
      3 mai 2012 / 9 h 22 min

      je ne trouve pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.