Je me suis faite belle, tout ça pour quoi ?

 

lovely-dress.jpgFinalement je me suis demandé si c’était pour moi ou pour affronter positivement le regard des autres.

Mais revenons-en au contexte. L’été dernier j’ai passé plusieurs jours en Italie sur l’île de Capri. Vous imaginez l’ambiance italienne ? Et bien sur cette terre, Saint-Tropez bis, elle est multipliée au moins par 15 ! Chaque jour, en rentrant de la plage, j’étais interloquée lorsque je croisais ces italiens endimanchés.

Comment font-ils pour avoir cette classe si naturellement ? Bon d’accord ceux-là sont certainement plus aisés et peuvent s’acheter des pièces (hautes-coutures) griffées sans polyester, cela donne tout de suite bonne mine. J’étais impressionnée par le charisme de ces hommes et… de ces femmes. La plupart filiformes trottaient aisément, la tête haute et le regard caché par des lunettes Gucci.

Un soir nous avions décidé de mettre le nez dans un de ces lieux branchés. Je voulais moi aussi me fondre dans la masse et vivre « localement ».


se_mettre_sur_son31.jpg

Par « je me suis faite belle » j’entends :

Sortir du dressing la robe, la fameuse que l’on doit porter seulement 1 fois dans l’année pour l’occasion qui en valent la peine. Finalement je me suis trouvée trop apprêtée et j’ai opté pour celle de secours.

Se maquiller de façon plus soutenue qu’à l’habitude (ô punaise j’ai mis du far à paupière et du eye-liner).

Se cambrer le pied sur des talons aiguilles de plus de 12 centimètres (bye bye talons compensés confortables).

Tester le brushing by soi-même (sans grande conviction).

Sans oublier le vernis à ongle. Mains et pieds (même si les chaussures sont fermées, psychologiquement ça fait quand même la différence).

Selon les codes de la société j’étais parfaitement parée pour aller en soirée et me pavaner. Sauf que je n’arrive toujours pas à forcer sur le make-up. C’est bizarre je n’aime rien d’autre que le mascara, le correcteur et le blush. Je trouve le reste complètement superflu et trompeur.

Une fois sur place je n’avais qu’une envie : m’asseoir et soulager mes pieds. Fucking heel ! Un verre à la main j’observais la foule et les gens qui m’entouraient. Tous plus beaux les uns que les autres, et pratiquement tous sur leur 31. Il me semble que même à mon dernier mariage je n’ai pas vu autant de vêtements aussi bien coupés et portés.

Dans la lumière ils sont séduisants, bien habillés, et à la leur bras se tient toujours une personne du même style. Ils sont presque parfaits et tu es curieuse de voir à quoi ils ressembleraient une fois à l’ombre de leur « chez eux ». Ils nous donneraient presque envie d’être quelqu’un d’autre, de leur ressembler et de vivre autre chose. Comme si l’herbe était plus douce ailleurs et surtout sans fourmi ou autres insectes dégoûtants.

Puis soudainement je me suis interrogée. On se serait cru dans une pièce de théâtre ou bien sur un de ces sets de tournage/shooting. Quel est l’intérêt de toute cette mascarade au fond ?

Dans moins de 2 heures mon mascara commencera à couler, j’aurais des ampoules aux pieds et j’en aurais marre de tous les regarder brasser de l’air. Oui c’est exactement la sensation  qui m’est venue en tête : tout ça c’est du vent.

En rentrant chez soi que feront-ils de plus que moi ? Nous sommes tous pareils finalement. Nous connaissons la joie, la douleur, les larmes… Même si nous n’avons pas les mêmes marques sur nos étiquettes de robes, nous ne sommes pas si différents.

Alors à quoi bon vouloir se sentir supérieur, se trouver plus coquette et se croire important ? Faut-il suivre les codes dictés par notre société pour paraître pour ce que nous ne sommes pas ?

Le problème est évident, nous portons davantage attention à la forme plutôt qu’au fond.

PARTAGER SUR :

15 Commentaires

  1. 10 février 2014 / 17 h 47 min

    Ah ça, je crois qu’on en fera toujours des caisses côté apparence, même quand on dit qu’on s’en fout… On veut faire bien et beau, même si ce n’est comme ça qu’on se sentira mieux, ou accepté,
    ou à sa place. Le paraitre compte pour tous mais on a du mal à l’admettre…

    • Camille G
      11 février 2014 / 9 h 48 min

      Ouais bah c’est toujours pareil : hypocrisie ahah 😀

  2. pierre
    10 février 2014 / 19 h 24 min

    ah la BOMBE!!

    • Camille G
      11 février 2014 / 9 h 46 min

      Merci madame 🙂

  3. 10 février 2014 / 22 h 27 min

    Je suis d’accord sur tout… mais évidemment même si le fond est fondamental, je suis de celle qui essaye de joindre l’utile à l’agréable, sans pour autant être sophistiquée, je sais pas faire,
    j’essaye quand même de ne jamais être négligée !

    • Camille G
      11 février 2014 / 9 h 46 min

      Ouais bah parfois je m’en fous de ressembler à rien 😀

  4. 11 février 2014 / 9 h 32 min

    Bien dit ! En même temps, je me demande si le fait de se faire belle, de se montrer coquette, c’est aussi une façon pour nous de nous « préparer » à rentrer dans le monde de la séduction et à
    prendre une dose de confiance en nous pour affronter l’épreuve

    • Camille G
      11 février 2014 / 9 h 45 min

      Bah c’est surtout encore un code la société … double pffffffff

  5. 11 février 2014 / 12 h 04 min

    La forme attire.

    Et le fond te fais rester.

    • Camille G
      11 février 2014 / 14 h 31 min

      Quel philosophe 😀

  6. 11 février 2014 / 13 h 04 min

    la forme c’est juste un code… un truc pour dire « on fait partie du même monde »… enfin c’est ce que certains pensent… le fond est l’essentiel (ouais, c’est évident)… la forme sert à
    montrer qui on est… ou à cacher ce que l’on est au fond… je ne sais pas si je suis claire… mais tout ça pour dire que je te rejoins!

    sinon… fais gaffe quand tu dis « à mon dernier mariage »! 😉  nan parce que tu en es à combien de maris là?… ok.. je sors! 🙂

    • Camille G
      13 février 2014 / 11 h 56 min

      AHAHAHAH alors entre le mari 1, le mari 4 ….. AHAHA t’imagine ! Déjà un je serais contente tiens 🙂 Bisou :)))

  7. 13 février 2014 / 2 h 27 min

    Coucou Camille,

    j’aime énormmement te lire.

    N’évoluant pas sur les mêmes hébergeur, je passe par hellocoton.

    Néanmoins, aujourd’hui je passe ton blog dans ma liste de blog à suivre, bon il y en a un paquet donc je passerai sans doute à côté de superbes articles, mais j’y reviendrais 😉

    Bonne fin de semaine

    Madly

    • Camille G
      13 février 2014 / 11 h 54 min

      Hello !! Merci beaucoup pour ce gentil commentaire 🙂 Merciiii !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.