La Dolce Vita – Giorni 5 e 6

Lire la journée 4

Comme chaque matin à 6h30, puisque les volets ne masquent (aucunement) le soleil, que les oiseaux hurlent (dans ce pays les décibels sont quintuplés  même pour les volatils et les cigales) et que les cloches de l’église sonnent à tout berzingue, et bien je me réveille. Pas de place pour les grasses matinées. Les quoi ? Nan, je ne connais pas…

Bon ce n’est pas tout mais j’ai rencard à 10h au port Marina Grande. Non pas le genre de rendez-vous que vous imaginez… Juste une excursion touristique de programmé (rien que le mot excursion raisonne beauf) en bateau ! Presque 2 heures à faire le tour de la côte de Capri et à admirer les spots incontournables. Le tout pour 17,50 euros.

AR3A0808-copie.jpg
AR3A0816-copie.jpg
AR3A0883-copie.jpgLa Villa Malaparte.

AR3A0918-copie.jpgLes faraglioni.

AR3A0869-copie.jpgDes touristes.

photo-faro.JPGLe phare.

AR3A0980-copie.jpgUn touriste allemand cette fois-ci.

photo-bleu.JPG
AR3A0921-copie.jpgBon d’accord encore une touriste…

photo-fara.JPG

AR3A0944-copie-1.jpg
Verdict : dans les 120 minutes soustrayez 40 minutes d’arrêt devant la grotte azur (la fameuse grotte où l’eau est d’un bleu surnaturel grace à la lumière). Ceux qui voulaient y faire un tour en barque devait ajouter 12 euros et attendre patiemment.. Bien sûr dans le bateau il a fallu que je me coltine les touristes de base.

Pourquoi je n’ai pas visité cette grotte ? Et bien parce que le truc dure à peine 3 minutes et que de toute façon le bleu que j’ai vu aux Maldives est incomparable. Parce que c’est touristique à mort et qu’il faut attendre 1 heure… Pire qu’un parc d’attraction. Au pire, si vous souhaitez contempler l’eau, direction Google image (conseil économique).

filename-dscn0405-jpg.jpg


L’après-midi a été productive : peaufinage du bronzage, lecture, baignade. Le seul bémol de Capri réside dans le fait que les ¾ des plages sont privées et payantes. Comptez minimum 20 euros par personne, sans compter l’option parasol.  Mais j’ai trouvé la parfaite public beach aux habitués locaux. Zéro touriste ! Le paradis !

AR3A1304-copie.jpgAu passage ce livre est GENIAL ! Je suis fan de cet auteur !

AR3A1046-copie.jpg
AR3A1021-copie.jpg
AR3A1239-copie.jpg

Le lendemain, dernière journée l’appart e dernière nuit sur Capri. Je vous ai parlé de la panne de la chaudière ?! Extraordinaire ! Genre le second jour plus d’eau chaude quoi ! Ils sont sympa les propriétaires, ce ne sont pas les 40 degrés qui vont m’empêcher de me laver les cheveux avec de la chaleur ! L’épisode s’est bien terminé « toucher à tous les boutons et le chaud reviendra ».

AR3A1321-copie.jpg
AR3A1326-copie.jpg

PARTAGER SUR :

8 Commentaires

  1. 25 septembre 2013 / 13 h 39 min

    Merci pour la ballade cela dépayse, très jolies photos.

    Bises Camille, et continue de photographier et de te faire photographier, tu es très photogénique!

    Bises

    • Camille G
      25 septembre 2013 / 14 h 16 min

      Merci à toi Laurence pour ton gentil commentaire ! Je suis touchée !

  2. Seb
    26 septembre 2013 / 7 h 46 min

    Tu parles de soleil mais au vu de la couleur du ciel la météo n’avait pas l’air au rendez vous. Photos sympas à part celle prise dans le vestiaire et le gros plan flou sur ton short (qui n’est pas
    du tout féminin)

    • Camille G
      26 septembre 2013 / 9 h 59 min

      euh des vestiaires ?

  3. 27 septembre 2013 / 2 h 24 min

    classe le touriste allemand… ^^

    • Camille G
      27 septembre 2013 / 11 h 11 min

      N’est-ce pas ! 😀

  4. 11 novembre 2015 / 14 h 56 min

    Des que j’ai vu la couverture ca a fait tilt : Mon auteur prefere! J’adore ce qu’il fait et surtout son ecriture si unique je n’ai jamais retrouve ca dans d’autres livres. Il a une facon si particuliere de se mettre dans ces personnages c’est juste genial! Bonne journee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.