Aventure No-Poo : bonjour la cata capillaire

J’exagère un peu… Ce n’est pas tant la catastrophe que ça… Sauf si vous considérez que le fait de ne plus pouvoir se lâcher les cheveux pendant 3 semaines est impensable ! C’est ce qui m’est arrivé !

Alors la première semaine j’ai quand même réussi à laisser libre ma chevelure dorée (ça c’est mon côté princesse refoulée). J’exhibais mes cheveux, à l’époque encore brillants, souples et légers, comme le résultat d’une solution géniale : le no-poo.

Dernier shampoing commercial le 14 avril 2014. Adieu flacon chimique, bonjour solution naturelle.

Je criais partout (ceux qui me suivent sur Facebook comprennent) que j’avais décidé d’arrêter les shampoings dégoutants et que mes cheveux me le rendaient bien. Ma detox capillaire débutait plutôt pas mal. Franchement bien même. J’en parlais d’ailleurs mon premier article à ce sujet.

S

J’ai noté dans un carnet tout ce que j’ai fait « subir » à ma crignière. Pour les plus curieuses cela vous donnera une idée de l’évolution capillaire (et de comment j’ai galéré).

14 avril : dernier shampoing chimique. 2 jours plus tard les racines deviennent grasses. Bonjour le sébum.
16 avril : lavage uniquement à l’eau tiède et brossage (bein ouais je n’avais pas encore reçu mes ingrédients pour le no-poo, je faisais avec les moyens du bord).
17 avril : coup de shamoing sec à base de maizena. Le lavage de l’eau chaude ne fonctionne absolument pas sur moi.  C’est une catastrophe. Mes racines luisent. HELP. 
J’ai tenu avec cette méthode jusqu’à l’arrivée de ma commande de produits. Mes cheveux restaient bien entendu attachés.

Les choses sérieuses peuvent débuter…

22 avril : 1er shampoing no-poo à base de bicarbonate.
24 avril : les racines sont grasses. Super. Mais c’est normal me dit-on, il faut du temps pour que les cheveux se fassent à cette aventure naturelle. Du temps c’est à dire ? Au moins 2, voire 3 mois. Ah… Shamping sec à base de maizena (je suis carrément fan de cette astuce). Et oui, il faut normalement faire 2 shampoings maximum de bicarbonate par semaine (histoire de ne pas attaquer le cuir chevelu).
25 avril : 2nd shampoing no-poo à base de bicarbonate.
27 avril : shampoing sec à base de maizena.
29 avril : 3ème shampoing no-poo à base de bicarbonate.
2 mai : shampoing sec à base de maizena.
5 mai : 4
ème shampoing no-poo à base de bicarbonate.

Et là tu te dis c’est bon elle a trouvé sa routine. C’est facile. ET BIEN NON ! Enfin si pour toi se détacher les cheveux UN jour seulement après le no-poo te convient… PARCE QUE MOI PAS !

Le 8 mai, la chevelure coincée dans l’élastique, je me rends compte que TOUS mes cheveux sont poisseux. Mais genre comme si j’avais renversé une bouteille entière d’huile d’olive. Trop glamour la nana.

Alors on m’a donné des conseils, des astuces et trucs bizarres pour vaincre le sébum. J’ai joué le tout pour le tout…

On va s’marrer.

10 mai : shampoing aux oeufs. Toujours aussi poisseux. Charmants. En même temps j’ai utilisé les jaunes au lieu des blancs. Je n’avais pas tout compris apparamment. 
11 mai : je retente l’expérience du shampoing aux oeufs, cette fois-ci avec uniquement des blancs. C’est encore une belle catastrophe. Mes tifs sont de plus en plus brillants mais pas dans le bon sens, on se comprend. Le pire, c’est que même les dents de ma brosse n’arrivait plus à pénétrer dans ma tignasse, est-ce que vous imaginez un peu la scène ? IMPOSSIBLE DE SE BROSSER LES CHEVEUX, sauf avec un peigne à très très très très longues dents.

Sincèrement le no-poo je n’y croyais plus. J’en avais plus que marre de tout cet excès de sébum qui avait décidé de camper sur ma tête. Donc… J’ai craqué ! 

 

Coucou la coupe de Jacqueline au bout d'un mois de no-poo

Coucou la coupe de Jacqueline au bout d'un mois de no-poo

No-poo aux oeufs : la cata, never again !

No-poo aux oeufs : la cata, never again !

13 mai : un mois après le début de cette aventure j’ai lâchement ouvert ma bouteile de shampoing… Mais pas n’importe lequel ! Un produit bio de chez Vanessences… Pour la bonne conscience et pour diminuer ma culpabilité.
16 mai : pour la première fois de ma vie mes cheveux ne sont pratiquement pas gras ! Wahoooo… Et que je me balade tous les jours les cheveux libres et détachés. Mais toutes les bonnes choses ont une fin…
18 mai : je retente l’expérience du water only (lavage à l’eau donc). Mes cheveux sont lourds…
19 mai : 5ème no-poo. Toujours aussi lourds et gras. Horribles.

Et là je me dis, le test du no-poo c’était sympa mais là j’arrête le masochisme.

22 mai : 2ème shampoing bio, histoire de décrasser tout ça.
26 mai : un coup de shampoing sec à base de maizena.

Le sébum persistait. Mon moral diminuait. Sauf que… Je n’avais pas envie de laisser tomber mon enquête sur le no-poo. Je n’avais pas fait tous ces efforts pour retomber dans la routine chimique de tout le monde.

Une amie m’expliquait qu’elle utilisait du rhassoul sur les cheveux. Pourquoi pas.. Cela ne pourra pas être pire que les oeufs après tout.

27 mai : me voilà donc en train de préparer une pâte à base de rhassoul. 2 cuillères à soupe de rhassoul + de l’eau tiède jusqu’à ce que le mélange soit assez lisse mais pas non plus liquide (ouais c’est encore une question de subtilité cette histoire). On met le tout sur les cheveux humides, on shampouine et on rince !

Alléluia ! Zéro gras, plus rien ! Mes cheveux redeviennent souples, doux et légers ! Mais je vous avoue que je ne suis pas une grande fan de ce no-poo à base de rhassoul

Cette amie, une dingue de soins capillaires qui ne cessent de me donner de bons conseils, a sauvé ma vie grace à un produit MIRACLE : le shikakai. Cette poudre capillaire végétale lavante renforce, démêle et fait briller les cheveux.

La recette est similaire à cette avec le rhassoul. Je mets 3 cuillères à soupe (au lieu de 2), j’ajoute de l’eau chaude jusqu’à ce que la pâte soit consistante. J’applique sur les cheveux mouillés. Je laisse reposer 3 minutes et je rince à l’eau froide.

Mon partenaire shampoing bio en cas de coups durs !

Mon partenaire shampoing bio en cas de coups durs !

No-poo au shikakai.

No-poo au shikakai.

29 mai : 1er no-poo au shikakai. Mes cheveux sont souples, doux et légers ! Et en plus ils prennent du volume ! Du JAMAIS VU ! En revanche l’odeur me rappelle le jus de cranberry que je buvais lors de mon infection urinaire… Enfin on s’y habtiue.

Depuis ce test franchement prometteur, je ne tourne qu’avec la poudre de shikakai (2 fois par semaine) couplée à un shampoing sec de maizena (1 fois par semaine).

J’ai trouvé ENFIN mon rythme de no-poo et j’en suis ravie !

2 mois déjà !!!!

2 mois déjà !!!!

PARTAGER SUR :

46 Commentaires

  1. 19 juin 2014 / 11 h 20 min

    On en vit des trucs avec nos cheveux… Je ponds bientôt l’article sur mon passage au bio, c’est tout autant l’angoisse !

  2. 19 juin 2014 / 11 h 41 min

    Rahhh le shikakai j’adore <3
    En tout cas bravo moi je n’arriverais pas à tenir aussi longtemps

    • Camille G
      19 juin 2014 / 11 h 44 min

      Je suis une grande fan !! Je ne lâche pas cette poudre !!!!! 🙂 Et oui il suffit de trouver ce qui est bon pour nous et tout devient fastoche !!

  3. Mona
    19 juin 2014 / 11 h 46 min

    Et beeeeeeeeeeeeeeeen quelle persévérance !!!

    BILAN : le shikakai c’est top.
    C’est quoi ta recette du shampoing sec ? Juste de la maizena ?

    • Camille G
      19 juin 2014 / 11 h 57 min

      Merci Virginie ! Je suis de près ton voyage !! J’y vais justement bientôt ;))) Profite !! Bisouuuuussssss

  4. 19 juin 2014 / 12 h 29 min

    Bon, intéressant. Je ne connaissais pas du tout le shikakai, l’odeur de cranberry ne me gène pas et le côté volume me plait bien. T’es une vraie Derrick toi, j’aurais abandonné bien plus rapidement 🙂

    • 19 juin 2014 / 14 h 24 min

      Bah franchement je fais les choses à fondddddd !! Je ne me décourage pas 😀 C’est une qualité hihih (parmi beaucoup d’autres, lol je plaisante ma jolie Ta3mam)

    • 23 juin 2014 / 12 h 10 min

      I know I know ma belle ! J’aime bien tes investigations, tu le sais 😉

  5. Renato Lehmann
    19 juin 2014 / 13 h 24 min

    Quelle galère et quelles souffrances du à subit je suis ravie pour toi que tu aie enfin trouvé ton bonheur et que tes cheveux soit revenue beau et soyeux

  6. Laurie
    19 juin 2014 / 14 h 01 min

    Pas mal du tout cet article ! C’est clair qu’il faut être persévérante quand on se lance dans le no-poo et surtout, il ne faut pas avoir peur de "tout" tenter (comme les oeufs!) 😉
    Perso, après avoir tenté le bicarbonate de soude sans grande conviction, je suis passée au rhassoul et ça marche du tonnerre (et le shampoing sec maïzena aussi !)
    A chacun sa méthode, le but c’est qu’on obtienne le résultat escompté non ? En tous cas, tes cheveux sont superbes !

    • 19 juin 2014 / 14 h 25 min

      Oui voilà, il n’y pas de règles uniques !! Merci pour ton retour d’expérience ! Bises et merci !!!!

  7. 19 juin 2014 / 14 h 02 min

    Je vais dire la même chose que tout le monde, respect pour la ténacité !
    J’ai arrêté la pilule il y a presque 2 ans et j’ai dit adieu à mes beaux cheveux… Depuis je suis à la recherche du paradis perdu : des cheveux souples et doux et pas la coupe de lama des Andes que je me traîne… Sans parler de mon ami le sébum ! pendant plus d’un an je pouvais à peine me détacher les cheveux 1/2 journée après le shampoing !
    Encore une fois je suis admirative et trèèèèèès très loin derrière… Je commence juste le shamp bio sans sulfates et c’est déjà pas mal !!!
    Bon courage !

    • 19 juin 2014 / 14 h 25 min

      Oui commence petit et t’inquiète tu finiras aussi par y arriver !!! COURAGE ! paix à tes cheveux 😀

  8. 19 juin 2014 / 14 h 23 min

    Moi aussi je te dis bravo !! J’aurais sûrement arrêté avant complètement déroutée …
    J’avoue ne jamais avoir essayé le no-poo, même si j’essaie d’utiliser des shampoing plutôt bio en général et même un démêlant bio. Mais le reste je n’ai pas testé, à part une fois un masque au rhassoul que je n’avais pas trop aimé. Par contre à part pour la coloration (et là aussi va falloir que je m’améliore car il existe des couleurs sans ammoniac), j’essaie d’utiliser que des produits plutôt sains et légers, et de me laver peu la tête. Ça marche plutôt bien ! Bravo à toi en tout cas, tes cheveux sont magnifiques sur la dernière photo.

    • 19 juin 2014 / 14 h 26 min

      Merci Zelda !!!! Ouais en fait il faut vraiment tester pour se rendre compte des choses !! Merci merci merci 😀

  9. Dodoninja
    19 juin 2014 / 16 h 33 min

    ça me donne envie d’essayer. Merci d’avoir testé pour nous! Je vais directement tenter la poudre de shikakai 🙂

    • 19 juin 2014 / 20 h 22 min

      Hello ! Oui je connais mais je préfère le naturel now ! Et long ? Franchement non ! Je mets 1 minute !!

    • 19 juin 2014 / 20 h 23 min

      je connais ton blog par coeur héhé 😀

    • 20 juin 2014 / 13 h 52 min

      Coucou, oui, je me suis dit dans le doute vu qu’il commence à y a voir pas mal d’articles on ne peut pas tous les lire 🙂
      Après ce que je veux dire pour le shikakai (d’ailleurs c’est dommage mais je n’ai pas le temps de parler de tout ce que je teste sur le blog) c’est que perso j’avais trouvé ça un peu compliqué d’utilisation dans le sens de faire la mixture/appliquer/attendre un peu et galérer à rincer pour qu’il n’y ai plus de petits grains. Mais bon c’est pas ,on plus la mer à boire on est bien d’accord !
      Mais je devrais tester de nouvelles marques, la mienne desséchait un peu je trouve. En tout cas heureuse que tu ai trouvé une super routine capillaire même si je ne pensais pas qu’on pouvais appeler une routine au shikakai "no-poo" vu que ça reste un "shampoing naturel" quoi.

    • 20 juin 2014 / 14 h 03 min

      Ah oui bon bah pour moi no poo c’est ne plus utiliser de trucs du commerce avec des ingrédients néfastes. Bisouuuuuu

    • 20 juin 2014 / 14 h 22 min

      De grande surface alors tu veux dire parce que "du commerce", tout s’achète 🙂
      Bref, je t’embêtes ^^
      Peu importe c’est cooooooool !

  10. 19 juin 2014 / 23 h 39 min

    Merci pour ton retour! Je suis aussi revenue du no-poo, je trouvais mes cheveux un peu trop lourds, je les lave moins souvent mais quand même une à deux fois par semaine avec un shampooing bio.

    • 19 juin 2014 / 23 h 41 min

      ah oui !!! Mais bio bon c’est pas mal quand même …. essaie shikakai !!!

  11. 20 juin 2014 / 21 h 16 min

    Tu m’impressionnes, je crois que j’aurai abandonné au bout de quelques jours^^
    Tes cheveux sont tops !

    • Camille G
      21 juin 2014 / 10 h 00 min

      C’est gentil merci !!!

    • Camille G
      21 juin 2014 / 10 h 00 min

      Tu ne veux tjrs pas testerrr ??? :)))

  12. Illyria
    22 juin 2014 / 12 h 10 min

    Le shampoing au rhassoul, j’ai essayé et les cheveux ont une texture bizarre sèche après, donc bon c’est pas l’idéal…
    Je note ton produit magique, mais j’ai acheté un shampoing bio dernièrement et j’en ai pour un an encore donc le no poo, c’est pas prêt d’être avec moi ahahah 😀

  13. 22 juin 2014 / 22 h 45 min

    Hello Camille,
    Quelle aventure !
    J’ai fait l’inverse de ta routine : je suis passé aux shampooings bio après avoir tenté le shikakaï.Avec ces poudres, même après avoir déversé des litres et des litres d’eau je n’arrivais jamais à retirer tous les résidus qui restaient coincés dans mes frisettes, et vu que j’ai déjà beaucoup de volume, ça faisait trop 😉
    Bonne semaine,
    Bises <3

    • CamilleG
      23 juin 2014 / 10 h 11 min

      Coucou ! Ah oui avec les cheveux frisés pas évident !!! Mais bio c’est quand même mieux ! Merci et bonne semaine ! Bises 🙂

  14. 23 juin 2014 / 13 h 55 min

    Intéressant cet article, je vois que cette no-poo attitude est une grande tendance en ce moment, j’ai juste une petite question faite vous du sport? Je demande ca car lorsqu’on transpire les cheveux ont tendance à être encore plus poisseux… et je me verrais mal me passer d’un shampoing dans ces cas là.

    • CamilleG
      23 juin 2014 / 14 h 24 min

      oui j’en fais 4h min par semaine !

  15. 2 juillet 2014 / 13 h 52 min

    hello bravo pour ta persévérance !
    Personnellement je me suis mise à la méthode no poo il y a un mois (mon dernier shampoing chimique étant le 5 juin). J’ai eu une période d’adaptation d’environ 2 semaines où mes cheveux n’étaient ni propres ni sales (texture très bizarre en fait). Mais maintenant mes cheveux sont doux, propres, plus épais et tombent moins.
    Je me lave les cheveux au bicarbonate comme toi mais ensuite je rince avec du vinaigre (dilué dans l’eau de rinçage). C’est peu être ça la clé (le pouvoir dégraissant du vinaigre).
    https://www.facebook.com/groups/Nopoomethodfrance/?fref=ts
    je te donne l’adresse du groupe facebook concernant le no poo, ça aidera peut être d’autres personnes.

  16. Kiri
    31 août 2015 / 19 h 40 min

    Salut,
    Tes cheveux sont tellement raides, j’aimerai avoir les mêmes ! Est-ce le rassoul ou le shikakai et le fait de laisser tes cheveux se revigorer de leur sebum qui a permis a tes cheveux d’être autant raides baguettes ? J’ai les cheveux presque comme toi avant la cure mais j’ai des frisottis qui font que mes cheveux comment a onduler, alors qu’ils ont toujours été tres raides des racines aux longueurs sauf pointes qui rebiquent dû à une sécheresse et des fourches.

  17. Kiri
    31 août 2015 / 19 h 43 min

    Et par ailleurs, es-tu eurasienne ?

    • CamilleG
      31 août 2015 / 21 h 25 min

      non 🙂

  18. Lili
    19 avril 2016 / 23 h 24 min

    Normalement il faut pouvoir faire maximum un no poo au bicarbonate 1 fois par semaine (car ça décape un peu) donc deja espacer ses shampoings/lavages
    As tu fait le fameux rinçage eau froide vinaigre de cidre pour rééquilibrer le PH du cuir chevelu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.