C’EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2

Retrouvez tous les articles sur mon road trip thaïlandais en vous rendant ICI !

29 décembre 2014, sur un lit de prison, mais dans un hôtel, 9h

Sympathique les 2 touristes posés devant notre chambre, sur nos chaises (la terrasse étant mitoyenne à toutes les chambres) et sous notre fenêtre. Bande de squatteurs allemands !

En sortant de ma cellule je tombe nez à nez, non pas sur des mecs en claquettes-chaussettes, mais sur des singes en train de terminer les restes de notre repas d’hier soir !! Un des petits sauvageons s’est violemment mis à sauter en ma direction. Quelle insolence ! Ni une ni deux j’ai direct regagné la chambre.

C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2

Une fois les intrus déguerpis je partis en quête d’une visite de l’île. Au bout de 5 minutes je transpirais déjà. Il fait une chaleur comme jamais je n’ai connu.

L’île est encore en reconstruction depuis la catastrophe naturelle du tsunami. Beaucoup de nouveaux hôtels sont bâtis. C’est assez bruyant et sale forcément. Certaines ruelles sont dotées de pavés, d’autres non. Je vous laisse imaginer l’état de la ville quand il pleut : flaques de boues à tous les coins de rues. Oui car même à Koh Phi Phi il pleut, j’en ai payé les frais, c’était horrible ! Les coups de tonnerre, les arbres prêts à se déraciner…

Je me rappellerai à vie de la tempête durant laquelle mes Tropéziennes ont rendu l’âme ! Shoes de qualité ? On repassera, bref. C’était la parenthèse 60 Millions de consommateurs.

Après une matinée à piétiner je rejoins la troupe d’amis à la plage.

14h20 une virulente pluie tomba. Le vent souffla à en faire envoler les transats de plage et soudainement une sirène d’alarme retentit. MON DIEU UN TSUNAMIIIIIIIIIIIIII ! Je pris mes jambes à mon cou et je fus la seule. Normal, ce bruit venait de la musique… Grand moment de solitude. Bref c’était la minute blonde.

Il plut une grande partie de l’après-midi… Pour me réconforter je goutais enfin le plat à tester d’office en Thaïlande : le mango sticked rice ! Je pensais qu’il s’agissait d’un met sucré-salé servi en guise de plat principal. Loupé c’est un dessert. Le riz pâteux à la crème de coco est vite écoeurant.

C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2

30 décembre 2014, 2h14 du mat’

Un groupe de 3 jeunes a décidé de terminer sa soirée, devant notre chambre, et en beauté : des doux bruits de vomi m’ont réveillé. Ah bah les cocos bourrés se souviendront de moi. Je suis partie leur taper un scandale. J’ai commencé en anglais pour finir par de bonnes expressions françaises. Peu importe, ils ont compris et ont levé le camp vers d’autres fenêtres.

14h nous partons direction Long Beach. Une plage « in » conseillée par de jeune français croisés par hasard à notre arrivée sur l’île. Après 40 minutes de marche, d’escalade et j’en passe nous arrivons à bon port. C'est parti pour une session bronzage !

C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2

Le retour se fit en taxi boat, le chemin de l’aller nous avait bien crevé sous une telle chaleur !

C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2

Toute la nuit nous sommes restés emprisonnés dans notre chambre d’hôtel pour cause de pluie. RELOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !

31 décembre, et ouais sois pas jaloux je vais fêter le nouvel an sur une île en Thaïlande yeahhhhh ! Et non il n’a même pas plu !!!

Idée du jour : se rendre à Maya Bay, la fameuse plage où a été tourné le film The Beach. Je suis méga motivée, j’ai tellement hâte de la voir en vrai !! Ah bah j’ai vite déchanté… Pour la rejoindre c’est 4 000 bahts et on ne peut pas y rester plus de 2 heures. Euh… C’est une blague ?

Il faut croire que non car nous avons finalement posé nos serviettes de plage à Nui Bay. Génial le décors en tout cas…

C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2

Un bout de plage que je qualifierai d’havre de paix. Mais ça c’était avant…

Avant que ne débarque une horde de jeunes, 20 nanas et 8 mecs, décidée à fêter la nouvelle année avant l’heure.

15h ces branleurs tisaient leur alcool et en fichaient partout dans la mer comme sur la plage. La musique à fond, des rires d’hystéries… Nous étions saoulés, mais sans boire…

Cherchez pas, j'y suis pas !
Cherchez pas, j'y suis pas !
Cherchez pas, j'y suis pas !

Cherchez pas, j'y suis pas !

21h en pleine préparation pour la soirée !!!

Nous ouvrons une bouteille de champagne Moet. Pour une fois je vais prendre une coupette. Hop, une seconde. Et hop je suis bourrée. Moi qui n’avale jamais autre chose que de l’eau…

22h cap sur la plage principale.

Des feux d’artifice et de nombreuses animations nous y accueillent. La fête bat son plein, l’ambiance est formidable. Les boites parisiennes, même les plus VIP, font carrément pitié à côté. Seul bémol : les verres et bouteilles d’alcool laissés à l’abandon par ceux qui ne connaissent pas l’utilité du mot poubelle. La plage, comme chaque soir, s’est transformée en un terrain de mines.

C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2

3h du mat’, nous prenons un petit encas avant de regagner notre chambre (de prison). Pour moi ça sera comme à mon habitude : les petites crevettes du stand où nous avons pris l’habitude de nous rendre. Et là……………………………………………… CE FUT LE DRAME.

Je me sentais bizarre, genre 10 minutes après avoir ingurgité ces crustacés, je craquais sur un paquet d’oréos, histoire de faire passer le mauvais goût marin.

De 4 à 10 heures je passais ma nuit à vomir. J’ai du avoir ma tête en contact avec les toilettes une bonne dizaine de fois. Mention spéciale aux dernières fois, où trop épuisée je me suis évanouie 2 fois, sur le carrelage gelé de la salle de bain.

C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2

1er janvier 2015, le bide en vrac, je maudis les crevettes, 11h

Impossible de me déplacer, j’ai l’impression que c’est la fin du monde. Je meurs à petit feu. Je suis vidée, rincée, épuisée et je pleure de stress. Une ambulance (une golfette comme sur les parcours de golf car ici les ruelles sont trop petites pour que des véhicules circulent) a été appelée par le staff de l’hôtel. Mais avant ça, il faut que je me coltine les escaliers et les 50 marches de l’hôtel. C’est une catastrophe. Chaque pas me coutait un effort indescriptible.

Me voilà à l’hôpital public de Koh Phi Phi, là où ils parlent anglais comme moi je parle le japonais. Mes nerfs lâchent. Je pleure quand je vois arriver vers moi une perfusion, une seringue et un docteur ! HELPPPPPPPPPPPPPPPPP

Prise de sang.
Crise de larmes.
Perfusion pour les 5 prochaines heures. (la 1ère fois de ma vie que je teste l’intoxication alimentaire et la perfusion)
Pleurs de bébés + chouinements honteux.
Traitement antibiotique pour 1 semaine.

ET BONNE ANNÉE !

C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2
C'EST PARTI POUR KOH PHI PHI ! 2/2

Les lits de l’hôpital… Vaste sujet… Bordel, moi qui critiquais ceux de l’hôtel, bah je peux vous dire qu’en sortant de là, j’ai finalement changé d’avis, j’étais bien heureuse de me coucher dessus ! Je les trouvais même moelleux !

Cette dernière journée passée à Koh Phi Phi m’a confirmé dans l’idée que je ne retournerai JAMAIS sur cette île ! Demain nous regagnons le territoire, à Krabi !

PARTAGER SUR :

16 Commentaires

  1. 5 mai 2015 / 9 h 42 min

    Que d’aventures tu as connues lors de ce voyage! Oulala!!! L’épisode intoxication alimentaire et séjour à l’hôpital me fait frémir 🙁
    Saint-Sylvestre mémorable…

    • Camille G
      5 mai 2015 / 9 h 43 min

      Je flippais d’aller à l’hôpital là-bas surtout !

  2. 5 mai 2015 / 10 h 46 min

    Zut je pensais t’avoir posté un com…
    Pas glop de ce retrouver à l’hôpital la bas…
    entre touristes et nourriture ce n’est pas une destination pour moi

  3. seb
    5 mai 2015 / 10 h 59 min

    C est le risque quand on va dans un pays « sous developpé ». Mieux vaut ne pas avoir se soucis avec la justice ou la santé.

    Sinon c est normal que tu racontes ta soiree du nouvel an au mois de mai ???

    • 5 mai 2015 / 11 h 06 min

      bah ouais je publie mes aventures au compte goutte ahah tu ne suis pas le blog toi.. T’as changé Seb ….

    • seb
      5 mai 2015 / 11 h 14 min

      Oui j ai été absent 6 mois et depuis ma vie a bien changée !

    • seb
      5 mai 2015 / 11 h 48 min

      Il me faudrait un blog pour raconter lol mais en gros changement pro, perso et geographique

  4. Phil
    5 mai 2015 / 12 h 33 min

    Sacré récit entre les épisodes 1 et 2, tu as survécu – c’est l’essentiel… je trouve les pochettes de médocs super mignons avec ton nom dessus 🙂

    • Camille G
      6 mai 2015 / 16 h 57 min

      ça m’a marqué !!

  5. 11 mai 2015 / 14 h 53 min

    Rolala ! Ma pauvre !! J’imagine l’agonie sur le carrelage d’un hôtel du bout du monde !!! Et l’hosto, encore pire !!!
    Le niveau zéro du réconfort et de la confiance !!!
    Enfin, si t’as écrit ce post, c’est que t’as survécu ! ^_^

    • Camille G
      11 mai 2015 / 16 h 30 min

      C’était HORRIBLE !!!!!!!!!!!!!!! Oui I AM ALIVEEEEEEEEEEEEEE (comme Céline Dion lool)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.