Ces hommes, ces pauvres choses fragiles

Attention ceci n'est pas un article prônant le féminisme. Non mais je préfère avertir hein…

Ce mois-ci dans Psychologie Magazine (ouais je sais j'ai des lectures originales, ne vous moquez pas) est consacré un dossier sur les hommes d'aujourd'hui.

Avec écrit en énorme "Ce que veulent les hommes. Mieux les comprendre pour mieux les aimer" sur la couv' je me suis dit qu'avec un peu de chance courant 2016 je porterai une robe de mariée grâce à des supers conseils en or pour réussir à ENFIN comprendre la gent masculine.. Et bah manque de pot, l'article n'avait pas pour but de me sortir du célibat…

Bien au contraire, j'en ai conclu une chose : mieux vaut être solo tranquillou dans son appart plutôt que de se coltiner un mec qui n'assume pas sa masculinité.

Ces hommes, ces pauvres choses fragiles

Monsieur se cherche mais ne se trouve pas
La société évolue et les hommes aussi. Sauf qu'ils ne sentent pas aussi puissants qu'avant. Forcément depuis qu'on vote, qu'on avorte et qu'on bosse, nous sommes devenus moins dépendantes de ces messieurs. Terminées les années 50 !! Nous aussi on sort voir les copines et nous aussi on a un compte bancaire !

Résultat le mâle ne sait plus ce que l'on attend de lui et il paraitrait que ça serait de notre faute !

La fin de la domination masculine
On aime leur force et leur brutalité mais en même temps on leur reproche toutes ces caractéristiques. Perdus par tant de contradictions ils ne savent plus comment se comporter. Faut-il payer l'addition ? Tenir la porte ? Draguer ? Trop peureux de passer pour des "dominants" ils font profil bas face à nous. Ils ne savent plus sur quel pied danser : nous les repoussons et les disputons comme des enfants mais nous souhaitons qu'ils restent virils. Les sexologues ne s'étonnent d'ailleurs plus de recevoir des hommes qui se plaignent de panne d'érection ou d'éjaculation précoce (sympa).

Les vilaines guerrières
Sommes-nous devenues trop émancipées pour ces messieurs ? Il faut croire que oui. Ou bien je me demande si tout simplement ils n'évolueraient pas moins rapidement que nous et n'arriveraient pas à suivre les nouveaux codes du 21e siècle.

Photo prise à Bonifaccio

Photo prise à Bonifaccio

Une éducation sociale principalement féminine
A l'école comme à la maison, l'éducation passe en partie pas les femmes. Les pères deviennent de plus en plus absents dans le foyer (divorce, grosse journée de boulot pour récolter le salaire ou car leur priorité n'est pas toujours la famille) et les garçons n'ont plus forcément de modèles virils auxquels s'identifier. Cela les conduirait au décrochage scolaire, aux addictions et voire même aux comportements violents.

Les hommes sont (presque) des femmes
Forcément, touchés par un tel dépaysement, ils se mettent à découvrir de nouvelles sensations autrefois réservées aux ladies : ils pouponnent, se badigeonnent le corps de crème et versent même quelques larmes en public.

Mais tout va bien ils gagnent toujours plus
Ces petits choses fragiles voient malgré tout la société les privilégier ! Ils gagnent toujours plus que nous (et jusqu'à quand ?!), ils évoluent plus vite socialement et participent peu aux corvées domestiques. Les clichés persistent et ne sont définitivement pas supprimer des moeurs.

Alors voilà comment la société psychologique perçoit l'homme d'aujourd'hui… Triste réalité ou renversement positif sociologique ?

Tout ceci me donne la sensation de devoir faire face à un nouveau genre de chevalier sans fer ni lance cherchant à conquérir sa propre existence pour en ressortir plus fort et plus grand. Si ça continue on va toutes finir avec un chat (ou un chien) et… un sex toy (ahaha joke).

PARTAGER SUR :

38 Commentaires

  1. claude
    2 décembre 2015 / 9 h 22 min

    bonjour et bravo pour l’analyse effectivement vous nous faites plus peur qu’avant d ‘où notre fuite devant vous et le refuge dans le travail

    • CamilleG
      2 décembre 2015 / 9 h 24 min

      Merci pour votre franchise ! 😉

  2. 2 décembre 2015 / 10 h 44 min

    Le naturel s’est il perdu , peut être… sur l’éducation c’est un peu plus complexe il me semble que ce sont toujours les femmes qui s’en sont occupées mais que curieusement l’homme se pose en référent du savoir même si aujourd’hui il a fait moins d’études que la femme… une petite coquille dans ton article il faut écrite gent masculine (pas de e à lafin)

    • CamilleG
      2 décembre 2015 / 12 h 50 min

      ouii merci 😉

  3. Illyria
    2 décembre 2015 / 13 h 27 min

    Article intéressant! Je suis un peu choquée par ça.. « les garçons n’ont plus forcément de modèles virils auxquels s’identifier. Cela les conduirait au décrochage scolaire, aux addictions et voire même aux comportements violents. »…

    J’aime pas trop le ton de cet article, je trouve qu’il y a beaucoup de domination masculine dedans encore…

    Enfin c’est compliqué tout ça! D’ailleurs en parlant de célibat, un mec de 19 ans est intéressé par moi, vais-je finir en couple avec un mec qui a quasiment 10 ans de moins que moi? Le suspense est à son comble! :’)

    • 2 décembre 2015 / 14 h 21 min

      ahaha j’ai donné dans le 25 ans cet été 😉

  4. 2 décembre 2015 / 13 h 32 min

    Imagine moi qui mesure 1m84 et qui travaille dans le BTP… le côté guerrière indépendante qui fait peur, j’ai eu triple ration !!!
    Le problème quand tu dois t’imposer comme moi et faire preuve de caractère, c’est que t’attires souvent les mecs les plus paumés qui se cherchent une 2ème maman… et y a rien qui me hérisse plus le poil !!!
    Pour le moment comme tu le sais je suis en convalescence, pas tellement la tête à al drague… Mais sinon je préfère essayer de me réaliser en tant que personne, d’être le plus équilibrée possible, pour être dans de bonnes dispositions pour faire de belles rencontres ^_^

    • CamilleG
      2 décembre 2015 / 14 h 25 min

      heyyyyyyyyyyy on a trop de trucs en commun !!!!!!!!!!!!!!!!! Ah j’ai eu le coup de la seconde maman HORRIBLE !!!!!

  5. 2 décembre 2015 / 14 h 35 min

    J’adore ta façon de t’exprimer, et l’humour que tu mets dans ton article! C’est la première fois que je te lis, mais je me suis abonnée, et je repasserai avec grand plaisir lire d’autres de tes articles! Bisous

    • CamilleG
      2 décembre 2015 / 16 h 25 min

      Oh merci Zoé !!!!! Bienvenue 🙂

  6. Seb6666
    3 décembre 2015 / 9 h 16 min

    Moi ce que j’aimerais savoir c’est combien et quel type de personnes achètent ce genre de magazine…
    Déjà acheter des magazines en 2015 me parait décalé mais en plus sur ce type de thématique c’est carrément surréaliste

    • CamilleG
      3 décembre 2015 / 11 h 04 min

      Bah moi je suis abonnée !!! 😀 ET FIÈRE ! J’adore lire le papier !!

    • Seb
      3 décembre 2015 / 13 h 23 min

      Et par curiosité tu peux me dire :
      – combien il y a de pages au total
      – combien de publicité il y a
      – combien de pages tu as lues
      – ce que tu as appris
      – ce que tu en retiendras d’ici une ou 2 semaines

  7. Seb
    3 décembre 2015 / 9 h 22 min

    Pourquoi les femmes gagnent moins ??
    1) parce qu’elles travaillent moins : absence pour congés maternité, congés parental, enfant malade, temps partiel etc…
    2) parce qu’elles occupent des postes moins importants : plus on monte dans la hierarchie et moins y a de femmes

    • CamilleG
      3 décembre 2015 / 11 h 05 min

      PPFFF PFFF TRIPLE PFFFFFF

    • Elisa
      3 décembre 2015 / 13 h 08 min

      Ah oui, et tous nos absences c’est aussi pour vos enfants ! On les élèvent à deux non! Pfffffffffff on devrait même être augmenté pour ça!

    • CamilleG
      3 décembre 2015 / 13 h 14 min

      Bien envoyé Elisa =)

  8. Seb
    3 décembre 2015 / 13 h 19 min

    J’ai cité les 2 principales raisons mais il y en a d’autres : les femmes ont plus de difficultés à travailler en équipe, savent moins prendre des décisions (car elles sont plus sensibles à des criteres non objectifs), capacité de travail plus réduite, moins d’esprit de compétition etc…

    • CamilleG
      3 décembre 2015 / 13 h 25 min

      Mon pauvre tu es rempli de préjugés, tu fais peine à voir. Prends des cours de Pychologoie sociale ça ne te fera pas de mal.

    • Elisa
      3 décembre 2015 / 18 h 36 min

      Pathétique… Mais si ça peut vous rassurer un peu de penser ainsi dans un monde où la femme commence de plus en plus avoir du pouvoir,une « méthode de protection  » pour vous de rester sur vos idées primaires d’hommes des cavernes (moi homme fort, toi femme faible). Et puis de toutes façons n’ayez pas peur nous ne cherchons pas à être l’égal de l’homme car comme dirait Marylin Monroe
      « La femme qui cherche à être l’égale de l’homme manque d’ambition. »

    • Maddy
      3 décembre 2015 / 19 h 27 min

      Pour moi, tu es un cadre dépassé par l’évolution féminine, probablement élevé par une mère hyper protectrice (encore maintenant) et un père macho qui prenait sa femme pour une serpillère sans cerveau et infantile. Tu es psycho rigide à tendance anxio dépressif tirant vers le pervers narcissique. Ton truc est d’humilier les femmes, qu’elles soient tes collègues ou de ta famille. Tu n’accepteras jamais l’évolution féminine car cela te renverrait à tes propres faiblesses et à ton manque de confiance en toi. Tu préfères asseoir ton pouvoir sur les femmes que de les comprendre et de te comprendre pour t’accepter tel que tu es.

    • 3 décembre 2015 / 20 h 11 min

      Ouais et j’en connais Plein de ce genre

    • clément
      10 décembre 2015 / 7 h 39 min

      tu as le culot d’appeler cette rhétorique à deux sous « arguments », en voilà une belle. Le type essaye de nous attraper avec des poncifs proches de la crétinerie crasse et à la formulation plus que douteuses « plus sensibles à des critère non objectifs » on croit rêver , bon déjà la sensibilité se base toujours sur des critères non-objectifs, et je suis curieuse de trouver une explication scientifique à ce que tu avances. Mais c’est bien connu les femmes pensent avec leur coeur les hommes avec leur cerveau..
      Revenons sur la « capacité de travail plus réduite » alors ça c’est la meilleure, une ineptie pareille ne peut que sortir de la bouche d’un con profond.
      Tu pensais quand même pas faire la morale à la terre entière avec des arguments aussi fallacieux ?
      En appréciant l’auto- évanouissement de ton argumentation, bon vent.

  9. Seb
    4 décembre 2015 / 12 h 07 min

    Maddy > tu as des dons de voyance pour affirmer tout ça ? en tout cas tu as tout faux 🙂
    Sans déconner, quelle mauvaise foi.
    J’ai bien préciser que ce n’était pas les raisons principales (ayant cité les 2 principales dans mon commentaire précédent)
    Tous les arguments que j’avance sont expliqués et developpés par des éléments de psycologie sociale si chere à notre amie Camille.
    Si vous les niez en bloc, détaillez pourquoi et comment expliquez vous la difference de salaire ??
    Les « défauts » plutot féminins que j’ai cité ne sont pas destinés à dévalorisées les femmes mais à expliquer certaines choses. A l’inverse et de façon générale les femmes sont plus facilement prédisposées à avoir d’autres qualités : empathie, attention, persévérance mais sans rapport avec le sujet évoqué ici (la diff de salaire)

    • CamilleG
      4 décembre 2015 / 16 h 17 min

      J’étudie cette matière, toi non donc l’ouvre pas 🙂

    • Seb
      6 décembre 2015 / 15 h 30 min

      J ai couché avec une fille qui en faisait 🙂

  10. Seb
    4 décembre 2015 / 13 h 14 min

    Maddy > tu as des dons de voyance pour affirmer tout ça ? en tout cas tu as tout faux 🙂
    Sans déconner, quelle mauvaise foi.
    J’ai bien préciser que ce n’était pas les raisons principales (ayant cité les 2 principales dans mon commentaire précédent)
    Tous les arguments que j’avance sont expliqués et developpés par des éléments de psycologie sociale si chere à notre amie Camille.
    Si vous les niez en bloc, détaillez pourquoi et comment expliquez vous la difference de salaire ??
    Les « défauts » plutot féminins que j’ai cité ne sont pas destinés à dévalorisées les femmes mais à expliquer certaines choses. A l’inverse et de façon générale les femmes sont plus facilement prédisposées à avoir d’autres qualités : empathie, attention, persévérance mais sans rapport avec le sujet évoqué ici (la diff de salaire)

    • Maddy
      5 décembre 2015 / 13 h 47 min

      Message posté deux fois !! Tu avais peur qu’on ne le voit pas ??? (très représentatif de ton égo) Je ne suis pas voyante, je n’ai fait que comparer tes délires avec ceux de mes patients qui se demandent pourquoi leur femme les quittent, pourquoi leur collègue de travail s’est vengé, pourquoi ils n’arrivent plus à « conclure » lors d’un rdv, pourquoi ils se font moqués sur les réseaux sociaux etc etc etc…. Je suis psy !! Il est certain que ce que j’ai écrit l’a été en rapport avec tes propos. Si tu nies utiliser des mots en rapport avec ta personnalité alors il ne faut pas les poster. Mais soit réaliste, ce que tu écris décrit la personnalité que j’ai déduite. CQFD !! De plus ce n’est pas de la mauvaise foi. La mauvaise foi aurait voulut que je te réponde uniquement sur les mots alors que j’ai répondu sur la forme et donc sur ta personnalité. Je n’ai rien dit sur ton avis (donc tu ne sais pas ce que j’en pense), je t’ai juste décris. Vu ta réaction c’est que j’ai tapé juste !

    • CamilleG
      5 décembre 2015 / 13 h 50 min

      Seb tu fais de la psycho sociale ? PARCE QUE MOI OUI donc arrête de croire que tu sais tout. Tout ce qui n’a pas été prouvé scientifiquement est FAUX. La psychologie du sens commun est FAUSSE !

    • Seb
      6 décembre 2015 / 15 h 36 min

      Maddy > si t es vraiment psy tu ne fais que confirmer la mauvaise image que j ai d eux.
      Dans mon boulot je suis obligé de me faire un avis tres rapide sur les gens. Je ne les juge que dans leur comportement professionnel. Je dis pas etre infaillible mais les resultats plaident largement en ma faveur.

  11. Maddy
    6 décembre 2015 / 12 h 11 min

    Petit coucou Camille pour te dire que j’aime beaucoup ce que tu écris. C’est juste, bien analysé et très intéressant. Je ne commente quasiment pas par manque de temps. Mais je vais continuer à te suivre. A bientôt de te lire…

  12. 11 décembre 2015 / 12 h 14 min

    Le pb vient surtout du fait que pour beaucoup, ils ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent et qui ils sont.
    🙂

    • CamilleG
      11 décembre 2015 / 13 h 51 min

      voilàààààààààà

  13. toto
    18 octobre 2017 / 23 h 30 min

    Non, non, tu n’as pas compris, on est pas fragile et on ne se cherche pas, on ne veut plus de femmes, point .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.