Couple et amour : en fait-on des tonnes ?

Dans le Pyschologie magazine de février 2017, un dossier était consacré au "sexe dans le couple". Inutile de préciser que la société nous conditionne à croire et à penser que la "normalité" existe de ce côté.

47% des français (sondage d'Ipsos pour Philosophie magazine) pensent que la société en général (et les médias également) donnent une image exagérée du sexe.
47% estiment même que c'est un plaisir dont on peut se passer.

Peut-on arrêter d'écouter les autres et surtout les on-dit ?
Les sexologues affirment que le discours social sur la sexualité est trop normatif et anxiogène. La sexualité est vécue comme une performance sportive. Aller toujours plus loin, gonfler son tableau de chasse, avoir la bonne fréquence, connaître la meilleure façon de faire… Autant de défis et d'objectifs qui ne rencontrent finalement jamais de "fin" et qui mènent à la frustration.

Bientôt ils vont nous sortir le chronomètre. Remarquez ces airs de compétition motiveraient peut-être certain(e)s à foncer à la salle de sport.

Couple et amour : en fait-on des tonnes ?

Certains, en couple ou non, paniqueront à l'idée d'avoir une faible fréquence. Or, si dans un couple, les 2 sont sur la même longueur d'onde au niveau de ce "régime", leur relation n'est absolument pas synonyme d'échec. A contrario chez des super-actifs, leur satisfaction n'est pas toujours celle que l'on imagine : certains préféreraient finalement un bon vieux hamburger-frites que de répéter encore et encore cette mécanique sans désir.

Fifty shades of grey : et si on en gardait que les BO 
Les livres et films de cinéma basés sur des thématiques SM connaissent un succès sans nom. Un engouement médiatique que tous n'ont pas forcément compris. Le souci c'est que les individus en viennent à culpabiliser de ne pas être branché SM ou échangiste (ou autre je ne vais pas tous les citer non plus). Le week-end dernier je suis allée voir Fifty shades darker (la suite sortie mercredi dernier). J'ai trouvé cela tellement réducteur pour l'image de la femme, limite dérangeant. En voyant la pucelle provinciale s'abandonnait aux joies du SM aussi facilement, je me suis dit que rien ne tournait rond.

Les rencontres internet, un eldorado qui a encore de beaux toujours
Je ne vais pas vous ressortir le discours sur les sites et applications de rencontres. Qui se rencontre encore naturellement (et facilement) au 21e siècle ? Chose compliquée, sauf si le taux d'alcool est élevé… C'est là que les gens osent affronter l'inconnu sans parachute.  Si vous êtes branché virtuel et que vous ne savez pas vraiment sur quel site vous attardez, alors je peux vous conseiller de lire les avis Meetic. Ce dernier garde une bonne image et semble fonctionner beaucoup mieux que ses concurrents.
Cela vous évitera de tester tout et n'importe quoi !

Et je conclurai avec les mots de la psychanaliste Sophie Cadalen "Ce ne sont pas habitudes qui tuent la sexualité, c'est la peur de se découvrir, de montrer des facettes de soi inconnues".

Si vous ne devez retenir qu'une seule chose de cette enquête, c'est celle-ci : ne vous fiez pas à ce que vous voyez dans les médias, dans les films ou même dans votre entourage. Vivez les choses comme VOUS vous le sentez. Et tout se passera bien. Personne n'est objet et personne ne doit aller à l'encontre de ses envies.

PARTAGER SUR :

19 Commentaires

  1. 14 février 2017 / 8 h 41 min

    Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Chacun doit faire comme il le sent et pas comme la société le voudrait.

  2. 14 février 2017 / 13 h 01 min

    je lisais récemment un excellent article sur le blog des Glorieuses ou il était écrit  » elle voulait dire « merci pour l’orgasme » et elle a dit « je t’aime »  » je crois que c’est vraiment à méditer

    • CamilleG
      14 février 2017 / 13 h 39 min

      Tu traînes chez les Féministes Bernard ? 😉

    • 14 février 2017 / 18 h 43 min

      Non … se trouver faible par rapport à l’homme ? Je ne me sens pas concernée 😉

    • 14 février 2017 / 23 h 30 min

      Ce n’est pas seulement ça, égalité des salaires. .. trop de jeunes filles se censurent dans leurs études. . Liberté de son corps. .. et plus

    • 15 février 2017 / 7 h 28 min

      Oui mais je refuse le discours de la femme est inférieure. Rien qu’en pensant ça déjà c’est une perte d’énergie

    • Seb
      15 février 2017 / 10 h 32 min

      Egalité homme/femme au niveau des salaires ? tu es sérieux ou tu disais juste ça pour essayer de faire le gentleman ? Non parce que ça n’existe pas l’égalité des salaires même chez les hommes. Tu prends 2 mecs, même age, même diplome, même travail, même ville et tu auras encore des écarts. Il y a par exemple le moment où tu es rentré qui compte (suivant si à ce moment là ton profil était convoité ou pas), ton caracatere, ta réputation, ta faculté à négocier etc…

  3. Seb
    14 février 2017 / 14 h 20 min

    Le sexe c’est tabou et beaucoup n’assument pas leurs envies et leurs pratiques.
    Y a même des filles qui se retiennent de gémir ou de crier pendant l’acte de crainte que leur entourage les considére comme des salopes. Grave !
    Les médias parlent bcp de sexe mais pour ne rien dire. On peut parler de sexe sans etre grossier, vulgaire ou que ce soit classé X.

    • Seb
      14 février 2017 / 15 h 59 min

      Chez toi demain soir ? 🙂

    • Seb
      15 février 2017 / 10 h 23 min

      T’as vu ça hein ? dur dur de parler sérieusement de sexe avec un mec…il fera toujours des blagues graveleuses, essaiera de profiter de la situation ou se vantera !

    • 15 février 2017 / 11 h 23 min

      Mais je t’aime bien quand même 😉

    • Seb
      15 février 2017 / 13 h 00 min

      Oh merci je suis touché… …pas où je voudrais mais bon… 😉

  4. Aurore
    14 février 2017 / 20 h 49 min

    Quand j’étais célib je me disais mon dieu mais quelle pression pour absolument faire l’amour, maintenant que je suis en couple, je me dis mon dieu mais quelle pression pour la performance. Et ce que je déteste le plus, c’est que les médias, les personnes autour de moi arrivent effectivement à me mettre la pression, …

    • 15 février 2017 / 7 h 27 min

      Les écoute pas. Les gens ça les occuper de parler …..

    • Seb
      15 février 2017 / 10 h 39 min

      Tu m’aurais dit la pression pour être en couple j’aurais compris mais là je vois pas…qui t’as mis la pression pour faire l’amour ou faire des performances ? à part ton mec je vois pas : c’est pas écrit sur ta tête si t’es vierge ou si tu t’éclates au lit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.