J’ai lu un live religieux sur l’amour et j’ai kiffé !

Non je n'évoquerai pas les religions dans cet article (pas envie d'être kidnappée-mutilée ou je ne sais quoi par les temps qui courent). Je me contenterai de vous parler de ce livre dévoré en une heure qui porte sur l'Amour. Un thème dont je ne me lasserai jamais.

Je n'ai reçu aucune éducation religieuse. Zéro. Rien. Je suis vierge sur ce plan là. Aucun signe de Dieu ne m'a touché durant mon enfance. J'ai donc lu "'L'Amour, une affaire sacrée, une sacrée affaire" de Michel-Marie Zanotti-Sorkine sans préjugé.

Juste pour vous situer le bouquin, l'auteur a été ordonné prêtre en 1999 à ses 40 ans après avoir mené une carrière artistique de poète-écrivain-chanteur à Paris.

Lorsque l'on m'a conseillée cette lecture j'ai hésité avant de me la procurer. Je m'attendais à un texte pro-catho vieux jeu machin truc et j'ai été surprise !

J'ai lu un live religieux sur l'amour et j'ai kiffé !

Surprise de me rendre compte que je partage 80% des opinions d'un prêtre !! Sainte Marie-Camille sort de ce corps !!!!

A travers ce texte inspiré d'exemples actuels de la société occidentale, je me suis remémorée ces passages "noirs" de ma vie et j'ai compris ô combien j'étais dans le faux. Même si à l'époque je m'en doutais, je me voilais la face : je ne savais pas absolument ce qu'était l'Amour.

L'auteur explique parfaitement l'inutilité du sexe dans 9 cas sur 10. Nous pensions naïvement que par l'acte sexuel et par l'enchainement d'amourettes nous accèderions à l'amour. Erreur fatale.

Dès notre adolescence nous avons la sensation qu'il est temps de passer à l'acte pour à notre tour balancer "moi aussi je l'ai fait, je ne suis plus puceau". Le mot fatidique qui faisait de nous le gamin de la bande, la nana frigide de service. Sympa. Je me rappelle au lycée, en 1ère, quand tour à tour les filles s'esclaffaient qu'elles l'avaient fait, je me sentais comme une intrus et j'avais honte. Honte d'avoir peur d'aller plus loin…

La fumette, l'alcool, les coups successifs deviennent la normalité. Un égoïsme à 2 confiné dans des étreintes à moitiés loupées. Je suis passée par cette étape, celle, où l'on se perd dans des relations pourries en croyant par la force des choses qu'un un jour on pourrait être aimé.

Finalement le résultat frise la catastrophe. On se sent seul, sale et l'âme en peine.

Qui n'a jamais balancé ou entendu "il est normal de s'amuser avant de se fixer". J'ai toujours détesté cette phrase là. Mais qu'est-ce que s'amuser finalement ?! Perdre son temps en vulgarisant ses rêves ? Se perdre dans la luxure pour échapper à son quotidien ? Se faire mousser auprès des autres pour finalement être seul au fond de soi ?

Je rejoins l'auteur sur l'idée que pour accéder à l'amour il faudrait d'abord "devenir un monde pour l'être aimé". On nous a matraqué l'esprit et dirigé dans le faux en nous faisant croire qu'il fallait recevoir et non donner. Or c'est faux. L'amour arrive à nous dès lors que l'on est positif, que l'on participe à la vie et que l'on apporte du bonheur.

Je suis également d'accord avec lui quand il écrit que le manque d'unité de vue dans un couple donnera une rupture. Il faut un même regard sur la vie, une volonté commune de construire avec les mêmes valeurs/bases, en vue d'un même style de vie.

L'amour, la passion ou le désir ne suffisent pas à concevoir un avenir à 2. Ou alors juste quelques années… Les opposés s'attirent est une belle supercherie (et vu mes histoires avec certains ex, je suis désormais absolument d'accord).

"Laissons à Blanche Neige ses illusions".

PARTAGER SUR :

23 Commentaires

  1. 30 septembre 2014 / 10 h 13 min

    j’ai flirté avec la religion dans ma jeunesse, comme partout il y a des personnes qui ont des bonnes valeurs, là tu as rencontré un prêtre qui ressemble à quelques uns que j’avais croisé.
    Tu as de l’ouverture d’esprit, je n’en doutais pas d’ailleurs

    • Camille G
      30 septembre 2014 / 11 h 21 min

      Merci 😉 Oui j’aime bien m’intéresser aux choses que l’on ne m’a pas dictée dans mon enfance !!

  2. Seb
    30 septembre 2014 / 11 h 17 min

    Tu déconnes là ? t’as quand même pas attendu de lire le bouquin de curé pour découvrir que le sexe et l’amour était 2 choses bien distinctes.

    • Camille G
      30 septembre 2014 / 11 h 20 min

      quel mec romantique ce Seb alors ! Toujours les mots qu’il faut ! 🙂

    • Seb
      1 octobre 2014 / 8 h 52 min

      Le romantisme c’est juste avant les préliminaires !

  3. 30 septembre 2014 / 11 h 18 min

    Tu me donnes envie de le lire et pourtant au vu de la couverture d’habitude j’aurai fui ! Je suis tout à fait d’accord avec ta vision de l’Amour et du couple, je partage les mêmes valeurs !

    • Camille G
      30 septembre 2014 / 11 h 20 min

      Alors tu vas kiffer ce bouquin !!! Franchement j’ai adoré !

  4. 30 septembre 2014 / 12 h 05 min

    Je suis une croyante pratiquante même si je n’en fais jamais étalage ni sur mon blog ni dans mes commentaires. Cela ne signifie pas pour autant que je suis fermée aux plaisirs de la vie, bien au contraire, l’un n’empêche pas l’autre. Et j’ose le dire haut et fort: je suis heureuse 🙂

    • Camille G
      30 septembre 2014 / 14 h 10 min

      Oui l’essentiel c’est de vivre bien les choses !!

  5. 30 septembre 2014 / 12 h 06 min

    ça donne envie de le lire, je le note sur ma liste de bouquins futurs !
    Dans le même esprit, ma mère dit toujours : "Blanche neige a fait beaucoup de mal…" ^_^

    • Camille G
      30 septembre 2014 / 14 h 02 min

      Sympa ta maman ahaha !!!!!!!! Elle est lucide 😀

  6. 30 septembre 2014 / 12 h 49 min

    Je suis Chrétienne pratiquante parce qu’on m’a élevée ainsi…je ne sais pas si j’avais été éduquée différemment si je l’aurais été…je pense que oui mais bon. Bref. Je n’ai pas entendu parlé de ce livre avant aujourd’hui mais de ce que tu en dis, ça me tente bien.

    • Camille G
      30 septembre 2014 / 14 h 01 min

      Bah après y’a des religieux sans valeurs .. Mais bon ! Oui il est vraiment bien !!

    • Camille G
      30 septembre 2014 / 14 h 01 min

      Procure le toi meuf !

  7. 1 octobre 2014 / 0 h 23 min

    Un ouvrage qui ne peut que m’intéresser étant un fervent défenseur de l’amour. Si il ya bien quelque chose que j’admire dans la religion en général c’est bien la notion d’amour intrinsèque qui s’en dégage donc cela ne me surprend pas vraiment venant de la part d’un homme d’église. Je rejoins l’idée général mais je reste persuadé que blanche neige a tout compris mais que nous l’avons mal interprété… Pour ce qui est des opposés, en amour aucune règles n’existe et c’est justement cela qui fait toute sa magie…

    • 1 octobre 2014 / 8 h 27 min

      Ouiiii !! Et tu trouves qu’en quoi Blanche Neige avait tout compris ? :)))) Je me suis toujours posée la question ! merci !! Bises

  8. 6 octobre 2014 / 0 h 08 min

    Tu m’as donné envie de le lire.
    En ce moment, je suis en plein dans la trilogie 50 nuances de Grey. Je pense qu’enchaîner avec un bouquin écrit par un prêtre peu être pas mal folklo 😀

    • 6 octobre 2014 / 13 h 35 min

      Disons que c’est un autre registre… 😀

  9. Cako
    8 octobre 2014 / 21 h 39 min

    Sainte Cako adhère. Amen!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.