Notre miroir est devenu notre meilleur ennemi

Taille 42 : no comment, en fait avant j’étais pas si grosse que je ne le pensais
Taille 40 : bordel je suis fat, c’est la fin du monde
Taille 38 : ouais bah y’a 2 ans je faisais 36
Taille 36 : je connais des filles qui font 34 alors moi aussi je peux y arriver !
Taille 34 : j’aimerais bien avoir des fesses

Conclusion : une fille n’est de toute façon jamais contente de ce qu’elle a et de ce qu’elle voit. J’aurais également pu décrire la prise de tête des gonzesses avec leurs cheveux : quand ils sont bouclés elles les veulent lisses, et vice-versa…

Je ne me rappelle pas avoir rencontré une nana enthousiasmée par son physique. Ah si… Une fois que ses clichés sont assez retouchés,  passés sous 52 filtres Instagram et prêts à être postés sur les réseaux sociaux : c’est son grand moment de kiff. Comment devenir une bombe, perdre 5 kilos et masquer ses imperfections en 3 clics. On est bien loin de l’IRL.

Une anecdote marrante (ou pas) : lors d'un défilé au Maroc, mes anciennes copines mannequins avaient toutes (oui j'ai bien dit TOUTES) avoué qu'elles avaient perdu confiance et qu'elles se trouvaient moins jolies depuis qu'elles bossaient dans la mode. La cause ? Dans ces milieux vous êtes sans arrêt dévalorisée et traitée comme du bétail.

Tout cela pour dire qu'une bombasse ne se trouvera pas à la hauteur de ce qu'elle est.

Notre miroir est devenu notre meilleur ennemi

La base est là, mais ça été retravaillé.

Et c’est le moment où je repense à quand je poste une photo où on voit ma tête sur Instagram et que mon collègue me balance « bah dis donc on est loin de la réalité » ou un truc du genre. Cela me fait sourire. Et oui, la photogénie + les effets de luminosité antiride ont de beaux jours devant eux. Plus efficaces qu’une crème fond de teint hydratante et bien moins onéreuses.

Seulement à trop « jouer le jeu » des fausses bombasses, nous voilà fort dépourvues dès lors qu’il faut sortir de chez soi et affronter le regard des autres, ces gens en chair et en os. Parce que les followers, ce n’est pas ça la vie. Résultats, bien souvent, on se dévalorise. Comme si notre image de marque ne dépendait que du nombre de pouces levés et de cœurs récoltés.

Qui avoue avoir zéro complexe ? Sincèrement, qui ?

Les articles au sujet de l’acceptation de SON corps fleurissent sur des centaines de blogs. « Acceptez-vous comme vous êtes, vous êtes toutes belles ». (non là je t’arrête, tu ne peux pas écrire cela tant que tu n’as pas rencontré ma voisine du 1er). Les rédactrices vous feront presque croire qu’elles assument leur body à 150% et qu’elles ne portent aucune attention aux regards extérieurs. Tout corps mérite d’être traité également. Bla bla.

Franchement ? Mythos.

A moins de vivre sur un rocher, isolée sur une ile lointaine dans un océan caché, je ne vois pas comment on pourrait éviter et passer à côté de la pression santé healthy à fond / sport 15 fois par semaine / zéro cellulite.

Je me demande si ces articles ne leur servent pas à tenter de se déculpabiliser car elles ne s’acceptent finalement pas ? En engueulant la toile entière, les marques, les stylistes (and co) de ne pas prôner une « égalité physique entre les tailles 36 et 48 », ne sont-elles pas en train d’essayer de masquer leur colère car elles ne sentent pas si bien que ça dans leur corps ?

La solution miracle pour ne pas baver sur le corps de la concurrence ? Aucune. La tolérance n’existant pas en ce bas monde, les idéaux 90-60-90 continueront de faire rage. Alors accrochez-vous.

Je trouvais cette illustration jolie et puis tellement vrai... Pas de sport, pas de galette des rois !

Je trouvais cette illustration jolie et puis tellement vrai… Pas de sport, pas de galette des rois !

PARTAGER SUR :

24 Commentaires

  1. 24 janvier 2017 / 17 h 56 min

    miroir mon beau miroir, suis je le plus beau ? Tous les jours la réponse est oui et ça dure depuis longtemps 🙂

    • CamilleG
      24 janvier 2017 / 18 h 39 min

      Quel mental !! (et quelle chance :D)

  2. 24 janvier 2017 / 18 h 33 min

    Perso je pense qu on peut complètement s’accepter avec un corps qui ne ressemble pas à celui qu’on nous impose mais bien à celui qu’on a. Je dis pas que c est totalement mon cas sinon je ne verrais pas une esthéticienne mais je commence de plus en plus à accepter que je ne serais jamais de celles qu on voit en couverture des magasines et je le vis bien! Et je pense que clairement, des filles rondes ou trop maigres peuvent arriver à s’aimer comme elles sont. Pour moi, ce n’est pas une manière de se déculpabiliser, parce que, déjà, se déculpabiliser de quoi? De ne pas rentrer dans un 38? Pourquoi elles devraient se sentir coupable en fait ? Pour moi ce sont des gens qui ont fait un gros travail de réflexion et qui vivent la vie plus pleinement Que nous qui nous prenons la tête au moindre écart. Après ce n’est que mon avis ^^

    • 24 janvier 2017 / 18 h 34 min

      (Je voulais dire diététicienne .. meme si je vois une esthéticienne aussi mais Ca c est une autre histoire lol

    • CamilleG
      24 janvier 2017 / 18 h 40 min

      lol souci de poil ? 🙂 oui je comprends ce que tu veux dire ! Mais de mon côté je ne connais pas de filles qui raisonnent si sereinement !

  3. 25 janvier 2017 / 9 h 42 min

    ah mais moi je croyais que tu allais nous proposer une solution miracle…. ah ah ah… tu as parfaitement raison, l’insatisfaction a encore de quoi ronger le cerveau de beaucoup !

    • CamilleG
      25 janvier 2017 / 10 h 42 min

      Oui l’être humain n’est JAMAIS content !!!

  4. 25 janvier 2017 / 13 h 29 min

    Je trouve le début de ton article très juste mais je suis absolument pas d’accord sur la fin. Oui, la majorité des filles ne s’acceptent peut-être pas. Personnellement c’est le cas. Je m’aime et j’aime mon corps, à 100% aussi imparfait soit-il. Oui j’ai des bourrelets, de la cellulite, un peu de ventre mais je m’assume. Et si je veux changer mon corps, pour moi et pas pour le regard des autres je le ferais. Mais pour l’instant ce n’est pas le cas. Donc non, je ne penses pas que toutes les filles qui prônent l’acceptation de soi sont des mythos. La pression sociale m’est toujours passée au dessus de la tête et ce n’est pas maintenant que ça va commencer. Je pense sincèrement que la tolérance existe. Mais avant d’être tolérant avec les autres, il faut déjà l’être avec soi.

    • CamilleG
      25 janvier 2017 / 14 h 51 min

      Merci Clémentine. Exactement, il faut être d’abord tolérant avec soi 😉 ! Tu as tout résumé ! Et je t’envie pour ton acceptation à 100% !! (l’été sur la plage je suis à 33% ahah) Bises

  5. Seb
    25 janvier 2017 / 17 h 18 min

    La perfection n’existe pas pour le corps humain. Il existent de nombreux criteres de beauté : certains sont innés d’autres s’acquièrent ou se travaillent. Et il n’y a pas que le numérique qui fait des miracles il y a aussi le maquillage.

    MAIS le mental et l’acceptation de son corps est capital. Une fille « moyenne » qui s’accepte sera toujours plus attractive qu’une fille plus jolie mais complexée et/ou mal dans sa peau.

    • CamilleG
      25 janvier 2017 / 18 h 00 min

      Ouais c’est vrai ta dernière phrase….

    • Seb
      26 janvier 2017 / 7 h 43 min

      Par exemple quand toi tu affirmes que tu n’es pas à l’aise avec ton physique sur la plage je suis sûr qu’il y a un paquet de nanas qui se trouvent physiquement moins bien que toi et donc que ça conforte dans leur mal etre. Alors dans ton prochain article tu pourrais parler des solutions pour sortir de cette spirale infernale et négative.

    • CamilleG
      26 janvier 2017 / 8 h 26 min

      J’y songe … Tu veux l’écrire avec moi ? Toi et tes bons conseils;)

    • Seb
      27 janvier 2017 / 13 h 18 min

      Je t’ai envoyé un mail, princesse

  6. 27 janvier 2017 / 11 h 16 min

    Le regard que l’on porte sur soi même est hyper important, personellement j’étais beaucoup plus complexée a une époque ou je fesait 5 kg de moins qu’aujourd’hui ( comme je fais moins d’un m 60 ce se voit quand même sur la silouette) . Ajourd’hui je me trouve bien ( pas forcement belle mais « normale bien ») lors que je suis beaucoup moins dans les critères actuels. Donc je pense qu’avoir un regard bienveillant sur soi même c’est super important ( mais pas forcement facile).

    • CamilleG
      27 janvier 2017 / 11 h 55 min

      Oui c’est l’image que l’on a de soi qui est à corriger. Pas évident !

  7. Maddy
    27 janvier 2017 / 20 h 00 min

    Personnellement, je ne m’aime pas. Le problème avec le miroir c’est qu’on voudrait y voir ce que l’on fantasme même quand on a un corps de déesse. Fantasme alimenté par la presse et la mode qui met sur un piedestal les squelettes rachitiques. Le hic est que la femme est faite pour être maman et a donc des courbes à cet effet. Courbes qui parfois doublent ou triplent quand on a eut des enfants et que Madame thyroïde se la joue sadique. Et là, bah on peut s’affamer et se laisser littéralement mourir de faim, on atterrira au cimetière avec le corps de bibendum. Ce que le regard des autres ne nous pardonnera pas bien que ça soit une maladie. Alors moi, je me fous des autres. Je n’aime pas mon corps, mais je ne les laisse pas me détruire….

    • CamilleG
      28 janvier 2017 / 9 h 52 min

      c’est trop horrible 🙁 la nature n’est pas toujours bien faite

  8. 3 février 2017 / 0 h 10 min

    J’adore sincèrement ton article: c’est la pure réalité 🙂
    On n’est jamais satisfaite de ce qu’on a ou de ce qu’on est; on cherche toujours à nous comparer aux autres pour nous prouver qu’il y a mieux.Certes, il y a et il y aurait toujours mieux que nous.Mais il ne faut surtout pas oublier qu’il n’y aura jamais quelqu’un comme vous.
    Moi personnellement, je ne suis pas si satisfaite de moi mais j’essaie de rester optimiste et de voir la moitié remplie du verre 🙂
    Bisous ma belle:-)
    Xoxo

    • CamilleG
      3 février 2017 / 18 h 09 min

      MERCI BEAUCOUP !! Bon week-end !

  9. Trenty
    13 février 2017 / 14 h 29 min

    Les idéaux physiques aillant changé tout au long de l’histoire, on peut imaginer que le 90/60/90 ne sera plus l’idéal dans un ou des décennies.

    Moi, je m’en fous, je ferai jamais ces mesures, j’ai de trop petits seins 😉

    • CamilleG
      13 février 2017 / 17 h 01 min

      😉 ouais mais actuellement ça dureeeeeeeeeeeee

  10. Jessica
    12 juin 2017 / 20 h 30 min

    J’avoue je fais une taille 34 et je ne me sens pas du tout bien dans mon corps. Alors certes j’ai pas de bourrelet mais j’ai pas de forme et on voit mes cotes. Quand j’en parle les gens me disent « ben c’est simple t’as cas manger fast food tout les jours et tu grossiras » . Un jour peut être j’arriverai a accepter mon corps mais en attendant je me console en pensant que je peux manger tout ce qui me plait. Oui faut toujours voir l’aspect positif des choses

    • 14 juin 2017 / 7 h 50 min

      Faut pas manger salement on le paie tôt ou tard !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.