Se reconnecter à soi : bullshit concept ?

Je ne sais pas vous mais pour ma part ces derniers mois j'ai l'impression de lire PARTOUT que le spirituel est la clé à tous les problèmes occidentaux. Pardon, le spirituel ET le YOGA (mais j'adore le yoga, attention). Of course. L'un ne va pas sans l'autre. Je devrais même ajouter à ce combo les incontournables "chakra" et "karma".

D'où vient cette euphorie hindouisme / bouddhisme / sikhisme, et j'en passe ? 

Le film adapté du livre d'Elizabeth Gilbert paru en 2006 "Eat, Pray, Love", mettant en scène la belle Julia Roberts, sorti en 2010 pourrait bien être la base d'un mouvement médiatique qui se démocratise d'année en année. Sur le papier l'idée est jolie et utopique : tout plaquer pour mieux se retrouver à l'autre bout du monde. 

Se reconnecter à soi : bullshit concept ?

Ce film retrace l'expérience de la romancière Elizabeth Gilbert ayant, à 32 ans, quitté mari et maison, avant de fuir en vacances à Bali. Elle y rencontre un soigneur lui prédisant qu'elle reviendrait à Bali et travaillerait avec lui. Après son divorce, elle passe 4 mois en Italie pour manger, quatre mois en Inde pour prier afin de trouver sa spiritualité et achève l'année à Bali, en Indonésie, à la recherche de l'amour. Durant le voyage, elle écrit ses histoires qui auront pour titre Manger, prier, aimer.

Fin de la parenthèse cinéphile.

Quand je vois que des filles de mon âge transpirent le bien-être, la confiance en soi (peut-être même un peu trop parfois, parce que s'afficher toujours à moitié nue c'est un peu du voyeurisme, pas sûr que les indonésiennes fassent de même) et semblent hyper épanouies… grâce au yoga et à des principes spirituels, je me dis que tout le monde peut alors leur ressembler. Pourquoi pas moi ? Parce que mes chakras sont certainement fermés ou bouchés, ou alors en mode off.

Ne plus se prendre la tête avec des histoires superficielles, faire la part des choses, laisser les gens parler. N'accorder de l'importance qu'à ce qui nous semble bon pour nous. Tout cela pour mieux se reconnecter à son "moi" intérieur. 

Serait-ce la crise de la trentaine ? Ou une crise lambda que de vouloir repenser sa manière de voir et de ressentir les choses ? Bien sûr que non. Au fond de nous, on en a tous (souvent un peu) marre des occidentaux et de leur mode de vie. Toujours s'enrichir, parfois même au détriment des autres (coucou Fillon et toute la clique), écraser les autres pour arriver à ses fins (surtout dans le milieu professionnel), devoir masquer tout signe de sensibilité et paraître fort. Mais pourquoi et surtout pour qui ?
 

Se reconnecter à soi : bullshit concept ?

Bali. Il parait que l'on revient transformé.
A vrai dire je n'y crois pas vraiment. Leur mode de vie n'est pas complètement applicable à nos pays de riches insatisfaits. Eux ils n'ont presque rien. Nous, tout. Et pour autant ils semblent plus relax que nous. Et pour être honnête, je n'ai pas envie de pratiquer le yoga de cette façon là ou de rejoindre des "retraites" de la sorte à des milliers de kilomètres. Une semaine, entourée de touristes, dans le but de repartir sur des bonnes vibes. Doit-on payer si cher (comptez entre 1 000 et 3 000 euros la semaine) et faire 19 heures d'avion pour se sentir mieux ? A la prochaine crise où iront-ils ?

Le bonheur est au fond de soi.
Il suffit de supprimer et de prendre le large de tout ce qui nous apporte trop de mauvaises ondes et de se concentrer sur ce qui nous semble "bien" et "juste". Tenter de penser positivement et d'agir toujours avec bienveillance. A mon sens, fuir la réalité finira toujours pas nous rattraper.

J'ai fait un tour à Bali, parce que l'Asie et moi c'est une grande histoire (et surtout parce que je ne me sens pas encore prête pour fouler le sol indien). J'ai croisé des voyageurs en quête de zenitude. Des femmes surtout. Un faciès glacial et un air hautain, leur tapis de yoga sous le bras, sont-elles ici pour chercher l'inspiration et tendre à devenir meilleure ? Ou sont-elles simplement là pour étoffer leurs albums photos de Facebook ou d'Instagram ?

Alors je vous pose la question, la quête du spirituel est-elle finalement un business ?

PARTAGER SUR :

21 Commentaires

  1. 1 avril 2017 / 7 h 14 min

    Ton article m’a passionné !! De plus en plus on voit ce phénomène se montrer, en particulier chez les jeunes femmes, mais honnêtement je ne me suis jamais intéressée à ça.
    Je pense que les vrais personnes en quête de spirituel comme tu dis n’ont pas besoin d’étendre leur « routine bien-être » sur le net. Les personnes qui font ça sont plus en quête de reconnaissance que du spiritualité. C’est là la question du business.
    Une personne qui voudra vraiment trouver la sérénité avec soi-même le fera dans son coin et ne postera pas sa photo instagram « post séance de yoga ».

    • 1 avril 2017 / 7 h 44 min

      Ton commentaire a tout résumé !!! Merci poulette. Bon week-end.

  2. 1 avril 2017 / 15 h 11 min

    Comme beaucoup de tendances le spirituel est devenu un business et dans une société qui te pousse à être tendance ou à ne pas exister aux yeux des autres le spirituel devient comme aller à un match de foot ou faire absolument la séance shopping.
    Le spirituel c’est une démarche tellement personnelle que lorsqu’elle est une vraie volonté elle n’a nulle besoin d’être étalée

  3. 2 avril 2017 / 12 h 22 min

    Moi je pense que c’est très important d’avoir son moment à soi pendant la journée pour se reconnecter à nous-même que ce soit en faisant du yoga ou autre.

    • 2 avril 2017 / 13 h 35 min

      C’est vrai ! La méditation ça aide bien !

  4. Seb
    3 avril 2017 / 13 h 31 min

    Perso je ne crois pas en la spiritualité, la religion, le surnaturel ou autres théories fumeuses. Je n’ai pas besoin de guide pour me dire ce qui est bien pour moi.
    Quelque soit tes choix, tu auras toujours des critiques et c’est normal car aucun choix n’est parfait. Comme nous mêmes, nous ne sommes pas parfaits non plus. Il faut l’accepter chez soi et chez les autres.

  5. Maddy
    4 avril 2017 / 12 h 47 min

    Personnellement, je pense que l’on a pas besoin de faire autant de kilomètres pour se ressourcer. Je le fais facilement en mettant un cd de musique douce et en m’installant sur mon très gros coussin de sol (style poire) et je ferme les yeux. Je me projette dans un endroit imaginaire où je m’installe auprès d’une rivière qui m’apaise. Voilà. Il est vrai que je suis une professionnelle de la sophrologie, donc ça aide. Mais je pense que toute cette mode de la zenatttude est plus une affaire de fric. Chacun a en soi la capacité de se détacher du monde quelques instants. On le fait tous naturellement quand on est devant un paysage magnifique ou que l’on rêve à des projets le temps d’une discussion. Le tout est de prendre le temps de le faire. De prendre du temps pour soi, tout simplement…

    • 5 avril 2017 / 14 h 58 min

      J’adore tes commentaires Maddy. Comme toujours ! Tes emails me manquent

    • Maddy
      11 avril 2017 / 16 h 26 min

      Coucou Camille. Là je m’absente mais je t’enverrai un mail à mon retour. Bisous;-)

    • CamilleG
      16 avril 2017 / 7 h 18 min

      ouiiiiii

  6. Trenty
    4 avril 2017 / 16 h 23 min

    C’est devenu un business parce que les gens n’ont pas compris par eux même comment faire.
    Le pb, c’est que payer pour y arriver est un mauvais chemin.

    C’est d’ailleurs paradoxal, faire des choses en groupe avec quelqu’un que l’on paie pour apprendre à se recentrer sur soit même.

    Alors que c’est quelque chose qui est propre à chacun.

    • 5 avril 2017 / 14 h 59 min

      Oui voilà. Payer pour après retourner dans sa routine puis recommencer à craquer ….

  7. Seb
    5 avril 2017 / 8 h 43 min

    Entièrement d’accord avec toi sur Mange, Prie et Aime qui est un navet

  8. Seb
    5 avril 2017 / 17 h 14 min

    Tu parles des filles qui s’affichent à moitié nue mais si on regarde la photo que tu publies on peut considérer qu’il y a largement 50% de ta surface corporelle de dénudée et donc que tu es à moitié nue aussi 🙂

    • 6 avril 2017 / 7 h 50 min

      Loool moi je me dis pas partir à la recherche de ma spiritualité cachée ;))) et attends j’ai mis un maillot de bain 1 pièce ! Pas un nano bikini ! Mauvaise langue 😉

    • Seb
      10 avril 2017 / 10 h 31 min

      Attends au moins de l’avoir testée 😉

  9. 14 avril 2017 / 23 h 24 min

    1 – Un des plus beau navet de Julia Roberts …
    2 – La spirituel sur Facebook et Insta …. Une vraie blague
    3 – Un bon blog peut suffire à méditer 😉

    • CamilleG
      16 avril 2017 / 7 h 18 min

      😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.