Mais c’est quoi une vie intéressante ?

La question est assez subjective. Nous ne visons pas tous les mêmes objectifs personnels ou professionnels. Pas de quoi complexer si nous trouvons que notre voisine semble carrément plus en vogue que nous. D’ailleurs, peut-être qu’elle s’imagine, elle aussi, que son quotidien ne présente aucun intérêt et que sa vie est complètement naze. 

C’est certainement à cause de l’obsession pour les réseaux sociaux que nous nous remettons beaucoup (trop) en question. Se comparer aux inconnus nous plonge dans une attitude négative et contre-productive. Alors que pourtant, nous n’avons rien à envier à personne.

Vous en doutez ?

Si on écoute les instagrameuses et instagrameurs « digital influencer », avoir une vie intéressante se résume en trois points. Manger des cookies vegan, boire du thé detox et faire bronzette sur une bouée licorne dans une piscine. J’oubliais : se faire inviter à un «  event lancement de produit top secret mais qui finira partout en photo sur les réseaux sociaux, par une marque de cosmétique connue, dans un lieu mondain de la capitale ». Ah attendez ! Avoir un chat… L’accessoire pour donner dans le pathos et attirer les smileys bisous coeurs.

Si on persiste à lire la presse féminine, avoir une vie cool c’est d’atteindre ces cinq points :

  • Dénicher un mec bad boy, beau gosse, financier si possible et pas très fidèle. Mais pas de panique, grâce aux conseils d’une journaliste pseudo psychologue et sexologue, vous saurez être méga sexy et lui faire tourner la tête pour qu’il reste à vos côtés, du moins lors d’une soirée.
     
  • Rentrer dans une robe taille 34 à plus de 870 euros et faire des selfies avec une perche. Et si vous pouviez faire des avant-après de votre régime à base de réglisse ou de marguerites, ça serait génial !
     
  • Assortir son vernis pieds-mains. Et surtout utiliser les meilleurs sèches-ongles pour gagner du temps. Parce que derrière il faut également faire un super brushing, et suivre un tuto Youtube pour reproduire un « contouring facile ». Rien que ces deux mots ne vont pas ensemble.
     
  • Se faire des petits tatouages minimalistes, élégants et discrets sur la main, la cuisse, la cheville et le poignet. Très discret donc. Pour les plus trouillardes, il existe des stickers éphémères qui s’en vont à l’eau.
     
  • Changer sa déco en suivant les codes et les tendances bohémiennes, nordiques, sans oublier l’esprit loft ! Ainsi, vous vous sentirez comme à la maison chez toutes vos copines !
     
  • Côté boulot on s’en contrefiche, le financier du point numéro un est là pour subvenir aux besoins !

 

Mais c’est quoi une vie intéressante ?

Mais en vrai, c’est quoi une vie intéressante ?

La réponse vous paraîtra simple. Forcément, puisque elle est basique… Se sentir en accord avec ses principes et ses valeurs sont les fondements d’une vie accomplie. Le regard des autres ? Mise à part pour nous dévaluer ou nous décourager, il ne sert à rien. Sauf si vous rencontrez des personnes bienveillantes, ce qui est rare !

C’est en voulant ressembler à ceux qui nous font « rêver » que l’on deviendra un mouton. Chaque individu détient sa propre originalité qui le rend intéressant. Que l’on choisisse de rester un samedi soir à regarder des séries au lieu de sortir au Baron, ne fera pas de nous des vieilles filles (ou vieux garçons) ! Vivre pour les autres dans l’attente de reconnaissance, ça c’est has-been.

Les plouks, sont ceux qui planent dans leur monde virtuel (et imaginaire), pas ceux qui décident de vivre le moment présent !

Cessons de nous identifier à des fantômes sans âme.

PARTAGER SUR :

29 Commentaires

  1. 23 août 2017 / 13 h 52 min

    Avoir une vie intéressante, oui, mais si elle n’est pas extraordinaire alors finalement n’est-elle pas monotone. Finalement, n’avons nous pas plusieurs tranches de vie avec une vie V2.0 sur les réseaux sociaux.. La réponse est peut-être dans la prochaine vie.

    • CamilleG
      23 août 2017 / 14 h 25 min

      Tu crois en la réincarnation ? 🙂

    • 23 août 2017 / 14 h 30 min

      si tu as oublié notre vie précédente, tu me déçois 😉

  2. 23 août 2017 / 16 h 35 min

    C’est en menant la vie qui nous plait et qui nous ressemble que l’on est heureux et donc intéressant!

  3. 23 août 2017 / 17 h 43 min

    Bon bah du coup, je crois que j’ai une vie de merde ^^
    Mais ça me va bien !
    N’empêche que la conclusion de ton article me fait sourire. Je m’aperçois qu’à 26 ans, j’en prends le chemin. De plus en plus je revois mes priorités, je cible ce que me rend heureuse, et merde pour le reste…

  4. 23 août 2017 / 18 h 04 min

    Hello ! Encore une fois un article très sensé ! Ca fait plaisir de voir qu’il existe encore des personnes qui se démarquent, en faisant preuve de reflexion personnelle et d’originalité ! 😉 Personnellement ça fait un moment que je me suis enlevée de pas mal de réseaux sociaux (facebook principalement) et ça me fait tellement du bien ! Je me compare plus aux autres et j’assume totalement mes actes. En plus, je garde davantage de vrais contacts par rapport à ce que l’on pourrait penser. Bonne continuation ! 😉

    • 23 août 2017 / 19 h 59 min

      Merci !! Et bonne route dans la vie réelle alors 🙂

  5. 23 août 2017 / 20 h 43 min

    Un bien bel article. Si vrai les réseaux sociaux me foutent parfois le bourdon tant on cherche à atteindre une perfection à la con. Quant au Elle, j’adore et j’adhère !
    Merci pour ce bel article très vrai.

    • CamilleG
      24 août 2017 / 11 h 08 min

      Merci !! Et il ne faut pas se comparer à des photos retouchées, travaillées… 🙂

  6. 24 août 2017 / 10 h 20 min

    le moment présent il n’y a que ça de vrai… tu m’éclates ton article est excellent ! des bisous ma Camille

    • CamilleG
      24 août 2017 / 11 h 08 min

      Tu es la pro du moment présent en plus 😉 merci Virginie !! la bise

    • CamilleG
      24 août 2017 / 11 h 08 min

      merci 😉

  7. 24 août 2017 / 13 h 09 min

    super article ! très drôle et tellement vrai ! j’adore !!

    • CamilleG
      24 août 2017 / 14 h 12 min

      ahah merci Sonia !

  8. 25 août 2017 / 11 h 19 min

    Super article, très intéressant ! Comme ton blog !

    • CamilleG
      25 août 2017 / 15 h 11 min

      Thanks 🙂

  9. 27 août 2017 / 10 h 18 min

    C’est après un an et demi sans blogging que j’ai réalisé que je me sentais bien en mode « slow life », à me désintéresser de la course aux « J’aime » ou à en faire trop pour paraître génialissime (d’ailleurs quand on regarde mes feeds sur les réseaux sociaux, je ne fais pas grand chose pour avoir une « vie géniale » !). Par contre, j’adore ma vie hors ligne. Merci pour cet article qui m’a bien fait sourire !

    • 27 août 2017 / 23 h 15 min

      1 an wahoo ça fait long 🙂 effectivement parfois le réel est bien mieux ! Je comprends car il m’arrive de me dire mais à quoi ça sert tout ça en fait ? 🙂

  10. 29 août 2017 / 10 h 21 min

    Haha c’est un bon résumé de ce que la presse féminine essaie de nous vendre, en effet ! Mais je me demande quel pourcentage de la population correspond vraiment à ce cliché ? Mon avis est qu’elles ne sont pas la représentation de la réalité, seulement elles ont davantage d’exposition médiatique et sociale, voilà pourquoi elles déferlent comme un effet de mode sans pour autant qu’on en croise à chaque coin de rue en sortant de chez nous. (Et puis elles vont toujours aux mêmes endroits, à savoir les spots « fashionable » : Paris, Barcelone, New York, Miami, etc etc.

    Ma foi si cette vie leur va, qui sommes-nous pour juger ? Personnellement, je préfère mille fois mon petit bois désert et silencieux à côté de chez moi, où je peux me reposer et me ressourcer sans avoir à m’y prendre en selfie toutes les 5 minutes. 🙂

    Merci pour cet article inspirant ! Gros bisous !

    • CamilleG
      29 août 2017 / 11 h 41 min

      Beau raisonnement ! Merci Marion. Ouais il en faut pour tous les goûts 😀

  11. Foeby Anne
    29 août 2017 / 17 h 37 min

    Une vie intéressante est avant la vie que l’on a voulut pour soi et qu’on a réussit à avoir. Cela peut être réussir à enfin avoir un enfant après des années de galères, à obtenir le job de ses rêves ou sa maison en bord de plage ou en haut de la colline. Personnellement, je me sens bien dans ma vie de maman malentendante indépendante. Malgré mon handicap, j’ai un job et une famille avec un mari qui m’adore. Et le must pour moi, j’ai créé mon blog ou j’écris (ma passion avec la lecture). Peu m’importe que j’ai peu d’abonnés, ce n’est pas mon but en soi. J’exprime mes idées et je suis soutenue par ma famille. C’est peut-être pas ‘Inn » ou  » fashion », je ne fais plus une taille 36 (la grossesse est passée par là), je ne créé pas le Buzz, mais je me sens bien dans ma vie.

    • CamilleG
      30 août 2017 / 12 h 29 min

      Toi tu es top <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.