Alimentation : on VOUS ment grave !

alimentation-manger-mieux.jpgJe suis incorrigible. Je vous parle d'un nouveau mode de vie sans vous expliquer le pourquoi du comment des aliments à bannir de vos assiettes… Petit récap' !

Ce n’est pas nouveau. Le consommateur est pris pour un imbécile. Tant qu’il allongera les billets, cela sera ainsi point barre. Le lobbying fait naître sans cesse des campagnes publicitaires, soi-disant bénéfiques pour notre santé et riches en informations cruciales pour accéder au bien-être. FAUX.

Ces derniers temps, plus particulièrement depuis que je suis un régime alimentaire anti-acné et pro bien-être (ouais à force de trop écouter ces prescripteurs, j’en ai fini avec des comédons sur le visage), je m’aperçois ô combien il n’est jamais trop tard pour sauver son corps de ces misères alimentaires. Je détaille sur mon blog dans la rubrique  Dis Bye Bye à l'acné ! les courses alimentaires, les soins cosmétiques et autres techniques qui accompagnent mon nouveau mode de vie.

Par où commencer ? Par les deux principales sources néfastes à bannir dès que possible.

L’ennemi numéro, j’ai nommé le GLUTEN.

Pour faire simple, le gluten agit en quelque sorte comme une « colle » dans le système digestif, au niveau de l’intestin, d’où les problèmes d’assimilation (carences, anémie) pour certaines personnes.

Les symptômes les plus courants de l’intolérance au gluten sont des problèmes de transit, des ballonnements, des douleurs abdominales… Le gluten aurait aussi des effets néfastes sur de nombreux organes, les articulations, la fatigue générale ou la prise de poids.

Le gluten se retrouve dans de nombreux aliments quotidiens : pain, biscuits, pâtes, blé, avoine, seigle, orge, kamut et l’épeautre. Une astuce pour s’en souvenir facilement : BASOKE (Blé, Avoine, Seigle, Orge, Kamut, Épeautre). Les produits industriels en sont remplis car il donne de la consistance aux aliments. Le plus simple est de cuisiner soi-même un maximum de choses.

Par quoi le remplacer ? Le quinoa, les galettes de sarrasin, riz complet, farine de riz complet, millet, sésame…

Le second vilain point (noir) : le LAIT

Le problème vient principalement des hormones que le lait contient. Il contient naturellement des hormones qui sont des précurseurs de la dihydrotestoterone (DHT). Cette dernière est l’hormone de l’acné. Elle donne un ordre direct à notre peau de produire du méchant sébum qui donne des boutons tout moche !

Les produits laitiers sont bourrés d’hormones de croissance. Le veau se développe comment à votre avis ? Merci les hormones de croissance !  Je tiens à préciser que pour la plupart des individus, la consommation de lait et de produits laitiers ne sera pas un problème. Mais si comme moi vous avez un problème d’acné, il faut carrément stopper sa consommation !

Le lait serait une source indispensable de calcium ? Cette fausse idée commence à être très fortement débattue. On trouve le calcium dans une multitude d’autres aliments comme les sardines, le saumon, les haricots blancs ou rouges, les épinards, les brocolis, le chou vert frisé, le pain de blé entier, les fruits secs et amandes, certaines eaux minérales, certaines algues ainsi que tous les aliments enrichis spécifiquement en calcium : lait de soja, certains jus d’orange…

En gros : on remplace le lait de vache par le lait de chèvre ou de brebis tout en diminuant sa consommation : 1 yaourt max par jour + 1 bout de fromage max quotidien.

Je vous invite à vous rendre sur beaute-pure.com ou sur mon blog pour retrouver le reste des conseils concernant la liste de courses, les produits cosmétiques…

L’alimentation est le premier levier de notre nouvelle peau mais il est loin d’être le seul.

La suite dans un prochain article sur les soins cosmétiques que je teste (avec grand succès) actuellement. 

Retrouvez tous mes articles dans la rubrique Dis Bye Bye à l'acné !

14 Commentaires

  1. Anna
    12 avril 2013 / 17 h 48 min

    Je te suis depuis bien longtemps (sans laisser souvent de commentaire, je l’avoue) et bien que j’estime que ta quête d’une alimentation « parfaite » manque de mesure et d’équilibre (n’est-ce pas
    excessif de diaboliser un aliment ?), j’aime à suivre tes réflexions et ton cheminement. Néanmoins, je trouve regrettable que tu censures les commentaires concernant ce mode d’alimentation. Dans
    ton dernier article à ce sujet, par exemple (régime anti-acné : purification enclenchée) tu as délibérement choisi de ne pas répondre (ni publier) mon commentaire alors qu’il était mesuré et
    argumenté. C’est dommage de ne pas tolérer le dialogue. J’avais une autre image de Camille, blonde, mannequin et enquêtrice et cela ne va nullement m’encourager à commenter ton blog. Sur ce,
    bonne continuation quand même.

  2. 13 avril 2013 / 8 h 31 min

    Je reste sur ton blog pour les prochains conseils.

    • Camille G
      13 avril 2013 / 8 h 56 min

      merci 🙂

  3. EMilie14
    13 avril 2013 / 13 h 32 min

    Ah ouais pour le lait je confirme ! Je suis dans ton cas ! Le gluten oui j’ai entendu qu’effectivement ce n’est pas si sain que cela pour le corps. J’adore le pain et les pates grrrr mais je
    commence à diminuer car je suis vachement ballonnée après en avoir mangé. EN tout cas merci pour tes articles ! J’attends celui des soins de la peau ! Bon we !

    • Camille G
      16 avril 2013 / 16 h 02 min

      Ah oui !!! Mais nno courage !! Hésite pas si tu as des questions !!

  4. Anna
    14 avril 2013 / 21 h 33 min

    Autant pour moi, je n’avais pas réalisé que tes commentaires se déroulaient « vers le haut » ! Désolée et merci pour ta réponse. Je continue à suivre tes expérimentations malgré tout. Bonne
    continuation !

    • Camille G
      15 avril 2013 / 9 h 48 min

      Pas de souci ! 🙂

  5. 18 juin 2013 / 13 h 13 min

    Bonjour^^

    Je me permets de reprendre un petit point concernant le gluten (je fais un mix de vos  différents articles)

    « Les symptômes les plus courants de l’intolérance au gluten sont des problèmes de transit, des ballonnements, des douleurs abdominales… Le gluten aurait aussi des effets néfastes sur de
    nombreux organes, les articulations, la fatigue générale ou la prise de poids. »

    il faut juste préciser que c’est valable uniquement pour les intolérants au gluten (maladie coeliaque) et qu’il n’y a absolument pas de
    prise de poids mais au contraire une grave perte de poids pour les cœliaques lorsqu’ils ingèrent du gluten.

    la maladie coeliaque est une maladie auto immune (et génétique). le gluten est un poison, pour le coeliaque, qui va détruire plus moins
    rapidement (selon le grade de l’intolérance) les villosités intestinales et c’est à partir de ce moment là qu’il y a un malnutrition car rien ne se fixe dans l’organisme. Tout ce qui est
    vitamines, sels minéraux et autres nutriments nécessaires au bon fonctionnement de tous nos organes ne passent pas dans le sang car la muqueuse est lisse et donc ils sont éliminés directement par
    les selles:  ce qui entraine des carences puis la perte de poids et non la prise de poids (+arrêt de la courbe de croissance chez les enfants). c’est en commençant un régime
    strict (et à vie!) sans gluten que le malade va reprendre normalement le poids perdu (et la courbe de croissance de l’enfant va reprendre).

    Autre précision, l’avoine est naturellement sans gluten mais la rotation des cultures et les chaine de fabrication font que cette céréale est contaminé. donc par précaution on l’élimine. on peut
    rajoute le triticale aux céréales contenant du gluten.

    Concernant vous recettes, si vous tenez vraiment à les faire 100% sans gluten, évitez les épices moulues (exemple « 1 cuillère à soupe de romarin ») « la vanille
    liquide » etc se sont des sources cachées de gluten (colorant e150 et antiagglomérants).

    « Contre toute attente et vu ô combien mes assiettes
    sont remplies, je mincis. Presque 3 kilos en moins »

    Effectivement vous avez perdu du poids. Mais ce n’est pas parce que vous avez banni le gluten, c’est parce que vous avez banni certaines familles d’aliments (dont les céréales) qui contiennent
    énormément de glucide, et les glucides, tout comme tout autres constituants, une fois synthétisés et utilisés pour les besoins du corps, se stockent et peuvent amener à la prise de poids si vous
    en avez trop ingéré.

    Vous avez aussi arrêté le lactose. S’il s’agit du lactose dans le lait et les yaourts, c’est du galactose, donc un sucre bon pour la croissance des enfants. Vous êtes adulte, donc ne grandissez
    plus, il reste donc que le poids qui peut augmenter si l’on abuse de ce genre de sucre.

    De plus, il est dit que vous pratiquez du sport, 1à 2h par semaine, ça aide énormément pour la perte de poids (du moins en volume, pas forcément en masse).

    Ajoutez à cela l’arrêt de votre pilule, vous obtenez un combo « parfait ». Mais de là à incriminer le gluten dans la prise de poids et dans l’apparition de l’acné, c’est un raccourci un peu facile
    et mensonger surtout. Je connais des personnes mangeant « normalement » et donc avec gluten, qui n’ont jamais eu de souci d’acné. l’acné c’est avant tout un problème dû aux peaux grasses et
    épaisses, aux hormones (délivrées naturellement par le corps ou amenées par des traitements).

    Autre chose. vous vous êtes lancée dans un régime sans gluten. Avez-vous pensé aux contaminations? vous vivez seule? utilisez vous les mêmes ustenciles pour la cuisine sans gluten que la cuisine
    « normale »? Laver ne suffit pas. on n’utilise pas les mêmes ustenciles (je pense aux machines à pain par exemple) si d’autres personnes chez vous mangent du gluten, on ne lave pas avec les mêmes
    éponges,  on jette ses cuillères en bois car comme vous l’avez dit le gluten est une « colle », le bois étant poreux, ça s’incruste dedans…

    Pour finir, je déconseille fortement de faire un régime sans gluten lorsqu’on n’est pas intolérant, au risque de vous créer vous même des carences. il n’a pas été « scientifiquement » ou
    « médicalement » prouvé que le gluten seul pour un non-coeliaque était néfaste pour sa santé et son corps.

    On oublie les pseudo régimes américains qui associent le gluten au poids, on mange sainement et de tout lorsqu’on a pas d’intolérance prouvées (pour info, l’intolérance au gluten ne se justifie que par biopsie intestinale. c’est là que l’on détermine l’état de dégradation de la muqueuse
    [jusqu’à 5 grades, grade 5 c’était mon cas lorsque je suis rentrée aux urgences) malheureusement en France, il n’y a qu’à partir du grade 3 que l’on peut prétendre à un remboursement forfaitaire
    des produits certifiés sans gluten, sinon c’est tout de notre poche et ça chiffre vite]).

    Voilà pour les « petites » précisons, passez une bonne journée 😉

    • Camille G
      18 juin 2013 / 14 h 06 min

      MERCI beaucoup !! Oui je sais certaines choses et je les applique. En revanche je suis intolérante mais je n’ai pas la maladie en question. On peut être intolérant et avoir les symptômes sans
      forcément être coeliaque. Bon après le lait j’en prenais pas plus que cela ! Et pourtant en arrêtant lait et gluten : 5 kilos en moins et belle beau et et et moins de cellulite, beaucoup moins !
      Je ne dis pas que le gluten est le seul responsable. je parle aussi du lactose et du sucre blanc ! Après je fais attention à mon alimentation je mange beaucoup de légumes à la vapeur ! Et le
      sport j’avais arrêté et j’ai tout de même perdu 5 kilos… En fait je perds aussi sans le sport ! Mais j’ai repris une activité physique ! 😉 Merci pour tes précieux conseils Feronia !

  6. Sylvie
    17 juin 2015 / 22 h 12 min

    Bonjour 🙂

    Je tiens à dire que le gluten peut être déclencheur de migraines… Donc les migraineux évitez 😉
    Je suis moi-même migraineuse depuis très longtemps (et c’est une VRAIE maladie, je le précise vu que certaines personnes on l’air de penser le contraire…) et depuis que je ne consomme plus de gluten je n’en ai plus (ou très très peu). Mais attention je vous conseille de consulter un médecin avant de commencer un tel « régime » 🙂 !

    • CamilleG
      17 juin 2015 / 22 h 28 min

      oui exactement ! et ça cause des soucis aux articulations également … aux intestins…. merci pour votre témoignage Sylvie 🙂

  7. Ève
    1 septembre 2016 / 23 h 11 min

    Bonjour Camille,
    Ça fait quelques jours que j’ai découvert ton blog. Ça m’a fait me poser pas mal des questions et j’ai eu le temps de lire quelques dizaines d’articles sur le sujet. Je me dis que la meilleure façon de savoir si ça marche c’est de tester! Alors c’est parti! Je suis allée à la biocop et j’ai acheté tout ce qu’il faut! Je te redirai dans un mois! 🙂

    • 1 septembre 2016 / 23 h 47 min

      coucou cool tiens moi au courant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.