Le prochain c’est le bon : info ou intox ?

Messieurs qui me lisez, restez dans le coin, vous n’allez pas repartir bredouille ! J’aurais pu féminiser mon titre mais il aurait été trop long…

Vous en avez plus qu’assez des erreurs de casting ? Vous en avez marre que vos proches vous balancent “tu verras le prochain c’est le bon” ? Si c’est le cas, cet article vous intéressera certainement.

Pour celles et ceux qui me suivent sur Facebook et qui ont répondu à mon questionnaire anonyme au sujet des relations foireuses : je vous remercie ! J’en ai fait des analyses que vous découvrirez en parcourant cet article.

Je me souviens, il n’y a pas si longtemps que ça, MamanG qui se désolait pour ma cause sentimentale “tu verras tu trouveras toi aussi chaussure à ton pied”. Difficile d’y croire et de rester optimiste quand on enchaîne les relations plus foireuses les unes que les autres,  n’est-ce-pas ?

Et pourtant, la “routourne tourne” comme dirait un grand sportif… Mais quand et comment allons-nous assister à ce changement de cap ? C’est à cette question que je vais répondre dans cet article. Pour appuyer et étoffer mes propos, j’ai demandé l’avis du professionnel Alexandre Cormont, conseiller sentimental et love coach. Souvenez-vous, il avait déjà répondu à mes questions sur l’article L’amour au 21e siècle.

Le mythe de la vieille fille et de ses chats est HAS BEEN, maintenant elle a des chiens ! Non je déconne… Personne ne finira seul avec des animaux après avoir lu cet article !

Vous répétez le même schéma

Avez-vous remarqué que vous vous dirigez toujours vers le même genre de personne ? Et je ne vous parle pas que physiquement ! Vous tombez dans les bras d’un individu avec qui, encore une fois, la relation ne fonctionne pas, vous capitulez MAIS repartez corps et âme dans une histoire avec le jumeau de ce dernier. Le cercle vicieux perdure et vous ne remettez rien en question. Et bien c’est le moment de changer la donne ! Personnellement, c’est à force de lire des livres sur les relations amoureuses et à m’intéresser de près au développement personnel que j’ai compris ce qui clochait dans ma façon de faire avec les mecs. Sans cela, j’en serais certainement toujours au même point : à me morfondre dans mon lit le dimanche matin devant des séries (en dévorant des gâteaux, ceci n’est pas un cliché de Bridget Jones, en réalité on fait pareil) et à courir après des hommes qui n’en valent tellement pas la peine.

“Seuls les imbéciles espèrent un changement en agissant toujours pareil.” Albert Einstein
Pour les bilingues, la version originale Insanity: doing the same thing over and over again and expecting different results.

Question pour Alexandre : certains psychologues s’accordent à expliquer que l’on cherche en notre partenaire des traits similaires à ceux de nos parents. Est-ce à cause de cela que l’on foire nos relations ?!
Très bonne analyse Camille. De part mon expérience je dirai plutôt qu’on recherche les qualités de nos exs (sans les défauts). C’est pourquoi on se retrouve dans les mêmes schémas car on va se retrouver avec les mêmes caractéristiques de la relation. Après on a humainement des prédispositions : retrouver la même relation que nos parents ou alors un schéma complètement à l’opposé.

Question pour Alexandre : Le manque de confiance en soi et la dépendance effectivement sont clairement des poids pour se lancer dans une relation saine. Comment faire si on est dans ce cas ?
Je me suis aperçu que certaines de mes coachées avaient tendance à avoir la même attitude en couple et rendaient leur homme « malsain ». Par exemple une femme en dépendance affective va pousser à bout son homme alors qu’il peut, à l’origine, être un homme bien. Donc oui clairement la dépendance affective et le manque de confiance sont un énorme poids.

L’objectif est de faire un travail sur soi AVANT de rechercher à être en couple :

  • Prendre confiance en soi
  • Socialiser et rencontrer des hommes (ou des femmes)
  • Apprendre à prendre son temps en période de séduction
  • Se mettre en relation naturellement

Si on saute la première étape, on ne s’en sort pas. En revanche ça mérite une thèse pour donner des conseils.

Vos proches ne sont pas toujours de bons conseils

Parmi les lecteurs qui ont répondu à mon questionnaire, 63,6 % estiment que leurs proches ne sont pas de bons conseils concernant leur vie amoureuse.

J’ai tendance à croire naïvement que tout le monde est bienveillant. Encore aujourd’hui j’ai parfois du mal à savoir si mon interlocuteur est sincère ou non dans ses mots. Surtout avec les interlocutrices…  J’ai une très bonne amie digne de confiance à qui je me confie car elle reste neutre dans ses réponses. Elle ne répond pas avec le cœur mais avec la raison. Sans généraliser, les nanas ont tendance à vous jalouser lorsque vous leur parlez de votre couple qui fonctionne bien, surtout si elles sont célibataires.

Choisissez les bonnes personnes à qui vous adresser, n’écoutez pas le premier venu. Parfois, des hommes vous donneront de mauvais conseils juste pour essayer derrière d’avoir une chance avec vous ; )

Vous ne prenez pas votre temps

Nous avons tous dans nos amis cette nana (ce mec, ça marche aussi) qui déteste rester célibataire. Elle a besoin, pour se sentir exister, de compter pour quelqu’un. Inutile de vous préciser que toutes ses relations battent de l’aile rapidement. Cette dépendance affective l’empêche de peser le pour et le contre sur les relations, et la pousse à tomber dans les bras du premier garçon qu’elle rencontre. Il est impératif de se poser des questions après des échecs amoureux pour comprendre ses erreurs et ne plus les répéter. Souffler entre deux relations a du bon ! Je me rappelle d’une phrase que ma cousine m’avait écrite “un cœur on n’en a qu’un et ça ne se répare pas“. Je vous laisse méditer dessus.

Question pour Alexandre : Alexandre, que penses-tu du proverbe “un mec chasse l’autre” ? Tu l’as déjà certainement entendu ou décelé dans tes séances de coaching. Est-il fiable et sain ?
L’être humain a peur d’être seul… Si on ne prend pas le temps de se poser les questions comme tu l’as fait alors malheureusement ce proverbe est bon et je dirai plus « une désillusion chasse l’autre »…

Savez-vous vraiment ce que vous voulez ?

Imaginons que vous alliez à la boulangerie vous acheter une douceur. Vous hésitez entre le pain au chocolat, une part de galette des rois et des chouquettes. Le monsieur derrière vous s’impatiente, vous n’avez pas le temps de réfléchir et prenez, par habitude, le pain au chocolat. Une fois entamé, vous regrettez votre choix. Vous le saviez au fond de vous : vous auriez dû craquer pour les chouquettes. La morale de cette histoire calorique : quand on se précipite on regrette !

Tout cela pour vous faire comprendre que c’est la même histoire dans les relations amoureuses : quand on agit sans pousser la réflexion en amont, on fait souvent n’importe quoi et on finit par le regretter.

Lorsque j’ai demandé à mes lecteurs/lectrices, selon eux, pourquoi leurs couples ne fonctionnaient pas, voici leurs retours :

Question pour Alexandre : Quels conseils donnerais-tu lorsque l’on se lance dans une nouvelle relation amoureuse ?
Mon premier conseil serait justement de ne pas se lancer dans une nouvelle relation amoureuse, c’est trop de pression, de doutes et de peurs. Le but est juste de se lancer dans une séduction continue. On se charme, on se plait, on s’invite, on se surprend, et par la suite on est un couple solide sans même l’avoir déterminé au départ.

En revanche, ne JAMAIS se lancer dans une relation instable. Mes mots ne veulent pas dire, lancer vous dans un plan cul, mais simplement pas de pression inutile tant que la complicité n’est pas présente sur le moyen terme.

Vous êtes trop pessimiste quant à l’amour

Comment espérer du positif quand on n’y croit plus ? A trouver l’amour nul et négatif vous vous conditionnez à ne plus y croire et à mal choisir vos relations. Vous vous persuadez que l’amour est mort et sortez cette excuse à qui veut l’entendre dès que votre histoire ne fonctionne pas.

Quand j’interroge les lecteurs/lectrices sur leur vision de l’amour voici ce qui en ressort :

Chers lecteurs, vous êtes optimistes ! Et ça fait du bien de vous lire ! L’amour n’est pas mort ! Mais je ne peux pas reprocher à une personne de se trouver dans une phase où elle se sent désespérée. Je l’ai été aussi à vrai. Complètement désemparée à cause des hommes… Et puis un jour, une rencontre, un nouvel état d’esprit, et paf les choses changent !

Question pour Alexandre : Alors Alexandre, comment être sûr que le prochain est le bon ? 😉
Posez-vous ces 3 questions :
1/ Est-ce que je suis heureuse ?
2/ Est-ce que je suis moi-même ?
3/ Est-ce que la relation est équilibrée ?
Si vous répondez oui alors c’est LE bon : )

Et pour finir, voici ce que, chères lectrices et chers lecteurs, vous faites pour surmonter vos douleurs.

Encore merci pour avoir pris le temps de répondre à mon questionnaire ! Et merci au love coach Alexandre d’avoir donné ses conseils professionnels !

PARTAGER SUR :

14 Commentaires

  1. Seb666
    25 janvier 2018 / 10 h 46 min

    100% INTOX… un love coach qui vends des packs “comment séduire un homme” “comment sauver son couple” “comment récupérer son ex”… non mais je reve Camille !

    Besoin d’un coach sportif, d’un coach pour trouver l’amour, un coach pour etre augmenter, un coach pour l’alimentation, un coach pour les nouvelles techno, un coach pour mieux acheter, un coach pour développer son activité pro, etc…Qu’on se renseigne, qu’on se pose des questions oui mais se faire assister pour tout et tout le temps non !

    En plus pour un sujet complexe comme les relations amoureuses et au vu des spécificités et du passé unique de chaque individu vendre des PACKS tout faits c’est vraiment faire du commerce sur la misère (affective) des gens !

    Je te souhaite une agréable journée.

    • CamilleG
      Auteur
      25 janvier 2018 / 10 h 59 min

      Seb, un conseiller sentimental c’est un thérapeute qui fait aussi du business.
      Il sauve des couples on en parle ?
      Tu bosses gratuitement toi ?
      Bon et sinon tu as aimé l’article ?

      Bonne journée !

  2. Seb666
    25 janvier 2018 / 14 h 25 min

    Un thérapeute ?? qui sauve des couples ?? ou oui j’ai aussi plein d’offre de ce style dans ma boite aux lettres…pour retrouver l’être aimé ou bien gagner au loto…

    Je ne bosse pas gratuitement mais je ne vends pas du rêve, ni des solutions toutes faites pour des problèmes complexes. Et mes résultats n’impactent pas directement mon salaire ce qui me permet d’être un minimum objectif et honnete.

    Le sujet est intéressant. Les réponses des gens aussi même si elles ne sont pas assez détaillés à mon gout.

    Les réponses de ton gus gachent l’article mais c’est pas mal quand même.

  3. 25 janvier 2018 / 14 h 29 min

    Aujourd’hui le temps n’a plus la même notion qu’avant,
    l’éphémère est omniprésent, je te follow et juste après je t’unfollow
    comme l’achat d’une voiture est devenu un loyer mensuel, le couple est à l’essai,
    si ça ne convient pas , on change de modèle.
    Alors la profession de love coach doit certainement aider pour certain ou certaine.
    Ton article est complet en tout cas

    • CamilleG
      Auteur
      25 janvier 2018 / 15 h 05 min

      Ouais on ne fait pas toujours les efforts qu’il faut !

  4. Flequi
    26 janvier 2018 / 21 h 55 min

    Article sympa, personnellement je trouve que c’est une bonne idée de recenser les réponses des internautes et de les confronter avec l’avis d’un conseiller qui, bien qu’on puisse critiquer ce type de profession, je suis sure qu’il a aidé pas mal de personnes. En effet, on a souvent besoin de quelqu’un pour prendre conciense de nos erreurs et nous mettre sur la bonne voix. Cependant pour ce qui est du fond, je pense que ça ne changera pas la vision de certaines personnes
    blessées, déçues du désespoir. Le plus dur c’est bien de garder espoir…

    • CamilleG
      Auteur
      27 janvier 2018 / 8 h 51 min

      Hello Flequi. Merci pour ton avis ! C’est sympa de prendre le temps d’écrire un commentaire. : ) Bon week-end

  5. Léa
    29 janvier 2018 / 9 h 54 min

    Génial cet article ! J’adore l’illustration en plus.

  6. Sylvie Enfin moi
    3 février 2018 / 15 h 44 min

    mais oui ma Camille tu vas trouver le bon, celui qui va te rendre heureuse
    Bisous

    • CamilleG
      Auteur
      4 février 2018 / 16 h 45 min

      Mais Sylvie, j’ai déjà trouvé ; ) (cf notre dernière discussion messenger) Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.