Le projet El Pianista : le short de Kris Kremers

Cet article est basé sur un rapport officiel concernant le short de Kris Kremers et il est écrit par Romain.

Ce rapport inclut les coordonnées officielles du lieu de découverte du short de Kris Kremers, ainsi que des photos du vêtement. Nous avons par ailleurs décidé d’en publier quelques-unes dans cet article. Il s’agit d’un contenu inédit.

Cet article est le produit d’une collaboration entre le blog de CamilleG (cet article écrit par Romain et hébergé sur le blog de CamilleG) et celui d’ImperfectPlan (Chris et Matt). Nous remercions la source anonyme qui a permis l’écriture de cet article.

Le but de cet article est d’informer, et non de produire des hypothèses.

Je vous invite à lire l’article de Chris à propos du même sujet.

Enfin, nous avons créé une cagnotte en ligne afin de financer notre projet au Panama. Si cela vous intéresse, vous pouvez visiter notre page dédiée à la cagnotte ICI.

Cartes indiquant la position géographique du lieu de découverte du short de Kris Kremers (information officielle)

Carte topographique Garmin

Carte ArcGIS.Imagery

Image ArcGIS.Imagery

Localisation du short de Kris :
Latitude : 8.877639
Longitude : -82.408389
08° 52′ 39.5″ N  82° 24′ 30.2″ O

Les coordonnées du short de Kris sont des informations officielles.

Je n’inclus pas les ponts de singe sur la carte, car j’ai pu voir certaines sources qui ne donnaient pas exactement les mêmes informations. En revanche, je vous inclus ci-dessous les coordonnées rassemblées par “Mario, Italia”, un lecteur de la partie 3. D’ailleurs, je profite de cette occasion pour l’en remercier.

– 1er pont de singe = 8.8775563,-82.4087413
– 2e pont de singe = 8.8827074,-82.4053862
– 3e pont de singe = 8.883902,-82.406716
– 4e pont de singe = 8.907924,-82.395269
– pont de singe cassé = 8.871104,-82.417007

Il est maintenant temps de poser le regard sur le short de Kris.

Il s’agit d’un short en jean de taille 38 de la marque H&M Divided découvert durant la mi-juin 2014, soit deux mois après la disparition de Kris et Lisanne.

Comment le short a-t-il été découvert ?

Le short de Kris semblait laisser apparaître des traces de terre et a été retrouvé trempé sur un arbre mort. Ce même arbre mort se trouvait sur une cascade. En sachant cela, on peut facilement conclure au scénario suivant :

Pour une raison ou une autre, le short s’est retrouvé dans la rivière et a ainsi été transporté par le courant. Par la suite, en arrivant au niveau de la cascade, le short s’est retrouvé bloqué sur l’arbre qui recouvrait le passage. Ici, on est bien loin du fameux short “soigneusement plié et posé sur un rocher”. Une théorie développée et relayée sur Internet depuis des années qui a donné suite à des hypothèses farfelues. Méfiez-vous de ce que vous lisez au sujet de cette affaire.

Le short vu de derrière :

Le short présente une grande déchirure à l’arrière, ainsi que quelques petits trous.

Vous constaterez sur les photos du 1er avril que le short ne présentait pas ces trous.

Le short vu de l’avant :

L’étiquette de la marque du short :

Le short est de la marque H&M Divided.

Le short de Kris présente-t-il des traces organiques ?

Souvenez-vous dans l’article partie 2, je vous avais mentionné un document de recherche des fluides. Ce document concernait plusieurs affaires retrouvées, et notamment, le short de Kris. Aucune trace de fluide corporel n’a été retrouvée sur ce vêtement.

Je vous remercie pour votre lecture. Enfin, si cela vous intéresse, je vous rappelle que nous avons récemment ouvert une cagnotte en ligne afin de financer notre projet. Vous pouvez la retrouver en allant sur la page qui lui est dédiée : https://fundly.com/mapping-the-trails-of-panama?fbclid=IwAR0O9vgg2RmiT7VWhmokmjs7NV4LqRNWVEKx2vqF3mo3z4KDhnj__KCMY6U

Je vous rappelle également qu’un article sur l’expédition est prévu dici peu.

79 Commentaires

  1. Mise à jour / Ajout
    28 février 2021 / 17 h 50 min

    Espace dédié aux mises à jour.

  2. Jerry
    28 février 2021 / 23 h 41 min

    Félicitations pour ce nouvel élément inédit qui vient balayer les rumeurs de short « soigneusement plié » sur un rocher.
    J’imagine que vous vous êtes assurés que la source, même si anonyme, était fiable et les coordonnées si je comprends bien par « officielles » signifient que ce sont celles qui ont été déterminées par les autorités panaméennes. Cela expliquerait la position finale de ces dernières sur la chute des filles d’un pont de singe. On voit effectivement si l’on positionne les ponts selon les données de Mario que le short est juste à côté d’un pont de singe :
    https://zupimages.net/viewer.php?id=21/08/zrtr.jpg

    • Jerry
      1 mars 2021 / 0 h 12 min

      Précisément à 40m de distance selon la carte suivante :
      https://www.zupimages.net/viewer.php?id=21/08/k5ji.jpg
      Sur celle-ci le point de gauche représente l’un des points d’emplacement du pont, tandis que le point de droite à 40m le lieu où aurait été retrouvé le short. J’ai volontairement capturé l’emplacement sur la droite, car il me semble que l’on distingue trois chemins qui se réunissent pour contourner les arbres et se diriger vers ce pont de singe. J’ai positionné la croix rouge sur l’emplacement où deux des chemins se réunissent. Ces chemins s’ils contournent bien les arbres et se poursuivent dans le prolongement tendraient à confirmer l’emplacement de ce pont de singe, ce que je crois. On voit difficilement sur cette carte ci-dessus car tout semble plat mais le contournement des arbres descend. La clairière est bien élevée par rapport à la rivière. A titre d’exemple, la croix où se rejoignent les chemins se situe autour de 888m d’élévation, tandis que l’emplacement où aurait été trouvé le short serait 14m plus bas à 874m d’élévation.
      Pour ceux que cela intéresserait, le chemin qui part vers le haut se dirige vers le prochain pont de singe qui se situe à plus de 600m de distance du short (élévation : 781m, on voit que le chemin continue de descendre).
      Le chemin qui va sur la droite se dirige vers 2-3 cabanes à 270m de distance de l’emplacement du short.
      Le chemin qui descend, doit être j’imagine celui qui remonte jusqu’au Mirador.
      Tandis qu’en traversant le pont de singe sur la gauche le chemin se poursuivrait vers une autre cabane plus loin.

      • Jerry
        1 mars 2021 / 0 h 47 min

        Par ailleurs sur cette image ci-dessus, l’on voit quelques rochers imposants sur la rivière qu’il pourrait être intéressant à étudier une fois sur place pour vérifier les possibilités des photos de nuit, si les filles étaient réellement tombées à cet endroit.
        En tout cas, si l’on considère que le short a été transporté par le courant, cela pourrait déjà déterminer d’une zone de recherche entre la Quebrada et ce pont de singe. Il pourrait être intéressant de survoler avec un drone les deux courants, qui se rejoignent peu avant, en temps sec où les ruisseaux sont très faibles. On peut raisonnablement envisager que la séparation du vêtement est probablement non volontaire étant donné qu’il s’agit du seul vêtement que Kris possède pour lui couvrir un tant soit peu les jambes. Dans ce cas là, Kris aurait rendu son dernier souffle entre la Quebrada et le pont de singe. Trouver l’emplacement des photos de nuit permettrait d’avoir un indice pouvant confirmer cela.
        Pour autant, ne pas oublier non plus que Kris a pu poursuivre son chemin sans son short, notamment dans les cas extrêmes tels que l’hypothermie qui peut faire ressentir de la chaleur au lieu du froid, ou d’un amaigrissement ayant entraîné le glissement du short devenu encombrant n’ayant pas de ceinture. Ici, contrairement aux rumeurs qui circulaient, le short est déboutonné et au moins légèrement dézippé. Cela signifierait-il qu’il s’agirait d’un retrait volontaire ?

    • RomainC
      3 mars 2021 / 1 h 24 min

      Merci! C’est enfin un mythe qui tombe.
      Pour le pont de singe, j’ai récemment vu des coordonnées faites par la police et il y a bien un pont de singe à cet endroit.
      « officielle »: oui, ce sont les autorités qui ont récupéré les coordonnées. La source n’est pas tellement à questionner puisque nous avons vu le rapport, et on a donc simplement restituer ce qu’on a lu.
      Pour le short: sur la première photo, il me semble bien qu’il est boutonné?

      Je vais utiliser le drone dans la zone, et fouiller les alentours. Histoire de vérifier qu’il n’y a pas d’autres voies d’arrivées, et aussi regarder si d’autres éléments ne se seraient pas échoués dans la zone. Regarder la rencontre des deux fleuves en amont pourrait être intéressant, puisque c’est le genre d’endroits où des objets pourraient se bloquer (s’ils viennent du fleuve perpendiculaire surtout).

  3. Romain
    1 mars 2021 / 10 h 38 min

    Encore bravo pour tout ce travail, j’espère qu’un jour on saura ce qui s’est vraiment passé. Il n’y a rien de pire que de ne pas savoir pour les proches des victimes.

  4. MARIO, ITALIA
    1 mars 2021 / 18 h 02 min

    Merci Romain pour la référence à mes coordonnées, je suis très heureux d’avoir été utile, même si ce n’est qu’un petit détail par rapport à ton immense travail.
    Ce qui ne marche pas, c’est que le short (si les coordonnées officielles sont correctes) a été retrouvé en amont du premier pont de singe, et donc cela contraste avec l’hypothèse que les filles sont tombées à l’eau près du pont, car le short ne peut, en aucun cas, remonté le courant…

    • MARIO, ITALIA
      1 mars 2021 / 18 h 04 min

      *remonter

      • Anonyme
        4 mars 2021 / 10 h 16 min

        Et n’oublions pas le sac et les appareils en bon état … En tout cas vous êtes les plus fiable du web sur cet affaire.

    • RomainC
      3 mars 2021 / 1 h 31 min

      Mais de rien 😉 Tu avais raison pour ce pont de singe, il y en a bien un à cet endroit. Par contre, je pense qu’il faudrait aller sur place pour vérifier exactement où il se situe par rapport au short.
      Par contre pour le pont de singe « cassé », tu es sûr qu’il est dans cet état? Je crois bien qu’un randonneur du nom de Latombe est passé par là il y a quelques années.

  5. 1 mars 2021 / 18 h 54 min

    Le short est certainement un élément essentiel pour élucider la disparition

  6. Jerry
    2 mars 2021 / 1 h 31 min

    @Mario : Selon les coordonnées (Pont : 8.8775563,-82.4087413 ; Short : 8.877639,-82.408389) pour ma part, le short apparaît en aval du premier pont.
    J’ai rajouté les indications sur ma carte postée précédemment que je mets donc mise à jour ici :
    https://www.zupimages.net/viewer.php?id=21/09/a1sx.jpg

    A moins effectivement que vous parliez du fait que le short n’est pas trouvé dans le prolongement du courant mais un peu plus sur la droite. Il est possible que les deux coordonnées (pont et short) soient approximatives de quelques mètres, mais ce qui est troublant c’est que les deux points soient aussi proches. Il s’agit de la même zone. Pour ce qui est d’un déplacement du short, si on part sur cette hypothèse de chute du pont (hypothèse que j’envisage désormais), les deux filles peuvent ne pas être tombées ensemble. L’une a pu tomber mais survivre. Je ne sais pas la hauteur du câble sur ce pont. J’ai vu plusieurs photos de ponts mais je ne sais leurs positions pour avoir une idée de celui de ces coordonnées. L’autre a pu porter secours à son amie, l’aider où la traîner en fonction de son état afin de la sortir du ruisseau. Rien n’indique d’ailleurs dans l’hypothèse d’une chute que ce soit Kris. Vu l’état du pied retrouvé de Lisanne, celui-ci témoignait d’une chute importante. De même c’est le téléphone de Kris qui appelle en premier les secours le 1er. Dans cette éventualité, Kris aurait pu rester auprès de son amie, se déplacer, voire remonter la rivière même.

    Pour ma part, j’envisage dorénavant sérieusement cette hypothèse de chute. Je pense que les pièces du puzzle depuis toutes mes analyses commencent à s’assembler correctement. Auparavant j’avais en tête les commentaires vus sur d’autres sites indiquant que les filles n’avaient pas pu atteindre le pont le jour même. Aujourd’hui je pense que ces commentaires partaient de l’erreur initiale de l’hypothèse que les filles étaient montées sur le sentier l’après-midi.
    Je pense d’ailleurs même que le pont se situe pile dans la zone horaire de l’appel de 16h39.

    Je partage ici ma méthode qui n’est pas exempt de biais mais celle-ci n’a pas pour objectif de déterminer l’emplacement précis des filles mais plutôt d’étudier la possibilité que ce pont puisse être atteint par les filles dans la journée du 1er.
    Pour cela je pars des éléments à notre disposition, le tableau du timing des photos mis par Romain ainsi que les coordonnées que nous avons. N’ayant pas la possibilité d’avoir des informations sur le chemin après le Mirador, je pars sur un principe de moyenne d’avancée dans la jungle à vol d’oiseau entre deux points.

    1) La première distance que nous avons est celle qui sépare le point de début du sentier (8.808382,-82.427652) du Mirador (8.83486,-82.42373). Selon le tableau de Romain, son estimation de l’heure de départ au début du sentier (11h08) et la première photo que les filles font au Mirador (Image 495, à 13h), les filles mettent 1h52 pour atteindre le Mirador. Cette distance à vol d’oiseau représente 2,96 Km. En réalité la distance est plus longue mais imprécise (située entre 3,5 et 4Km) en raison des zigzag qu’effectue le chemin pour contourner les obstacles. Plus la distance est importante, plus la moyenne d’avancée dans la jungle devrait être correcte..
    A partir de ces deux données : 2,96 Km effectués en 1h52, je déduis que les filles s’avancent dans la jungle à raison de 26,4m par minute à vol d’oiseau.

    2) J’insère maintenant le point suivant à notre connaissance, la première Quebrada (8.8426814,-82.4247221), lieu de la dernière photo connue des filles ce jour là (Image 508 à 13h55).
    La distance entre le Mirador et la Quebrada est maintenant de 0,88 Km. La dernière photo prise sur le Mirador est prise à 13h06 (Image 504). Nous avons donc à présent 0,88 Km réalisés en 48mn. Si je divise j’obtiens une avancée de 18,3 m par minute, quasiment une réduction d’un tiers de vitesse comparé à la donnée précédente de 26,4m par minute. J’en déduis que les filles ont fait une pause sur le Mirador qui biaise le calcul. Si je maintiens cette avancée dans la jungle de 26,4m/mn, les filles devraient parcourir la distance de 0,88 Km en 33mn au lieu des 48mn que nous avons. J’en déduis donc que les filles ont fait au moins une pause durant cette avancée, peut-être même au Mirador pour se reposer un peu, profiter de la vue, et/ou manger/boire quelque chose. 14mn sépare l’image 504 (Mirador) de l’image 505 dont je n’ai pas les coordonnées. Cependant Romain dans l’évocation de son hypothèse dans l’article précédent indique « La photo 493 m’évoque un lieu qui se situe quatre minutes après le Mirador. » Il semblerait que cette photo 493 soit confirmée avant le Mirador (probablement à quelques minutes également) mais surtout cette photo présente des airs de ressemblance avec la photo 506. Peut-être que cette photo 506 prise à 13h20 se situerait elle à 4 minutes du Mirador, ce qui pourrait confirmer une pause d’une dizaine de minutes au Mirador.

    3) J’arrive sur la prise en compte des coordonnées du pont (8.8775563,-82.4087413) qui se situe à 4,26 Km de la Quebrada (8.8426814,-82.4247221). La dernière photo de la Quebrada (Image 508) a été prise à 13h54. Si je maintiens l’avancée des filles à travers la jungle autour de 26,4 mètres par minute. Il faudrait pour parcourir ces 4,26 Km qui mèneraient jusqu’au pont : 2h41mn.
    Si on rajoute ces 2h41 minutes à l’heure de la dernière photo de la Quebrada (13h54) on arrive à un horaire de 16h35.
    A 16h39, le téléphone de Kris appelle les secours.

    La démonstration est forcément approximative ne connaissant pas le chemin après le Mirador, celui-ci fait peut-être plus de détours que la première partie avant le Mirador, le chemin est peut être plus simple/rapide en raison de la descente, d’une éventuelle accélération des filles pressant le pas pour arriver avant la nuit. L’idée de cette démonstration était d’envisager la possibilité d’arrivée des filles le 1er avril sur ce pont avant l’appel d’urgence et je pense que cela est possible.

    J’avais mis l’année dernière une carte dans les commentaires réalisée avec Google Earth Pro présentant le coucher du soleil après le Mirador. En retestant le coucher du soleil à l’époque, on voit que la zone du pont se trouve en partie dans l’obscurité.

    A partir de tous ces éléments, je penche pour une erreur de direction au départ du Mirador, les filles pensant prendre un chemin retour (sinon elles seraient remontées et n’auraient probablement pas insisté si elles souhaitaient juste poursuivre un peu). Elles poursuivent sur le chemin, peut-être commencent-elles à avoir des doutes mais la nuit approchant vite elles préfèrent tenter le chemin qui s’ouvre devant elles plutôt que de remonter. Elles arrivent sur la zone du pont…

    • Anonyme
      4 mars 2021 / 10 h 20 min

      Théorie de cet endroit le jour même et y resté 10 jours…selon les données de l iPhone ça me paraît un peu fastidieux. Sachant qu il ya potentiellement habitants et cabanes et de la vie .

      • Jerry
        4 mars 2021 / 13 h 34 min

        Les habitants sont surtout situés proches de la ville, sur la première partie du Pianista. Le chemin au delà du Mirador est particulier à emprunter. Il y a très peu de passage. L’un des randonneurs l’ayant emprunté indique avoir rencontré si je ne me trompe pas des personnes sur le Mirador indiquant qu’ils habitaient au dessus de la deuxième quebrada, on y voit effectivement une cabane/maison. Mais sur son trajet il ne rencontre qu’une seule personne jusqu’au deuxième pont. L’événement de la disparition des filles le 1 avril stoppe toute vie sur le Pianista, focalisant l’attention uniquement sur la première partie du sentier (la montée), les recherches de l’époque ayant été induites en erreur en pensant que les filles étaient parties l’après-midi et donc n’avaient pas pu se perdre au-delà du Mirador.
        A partir de là, toute l’attention est portée sur cette première partie au détriment de la partie au delà du Mirador. Ce qui veut dire que les habitants ont probablement essayé d’aider les recherches en cherchant dans cette première partie. Le fait que les guides en tant que connaisseurs du Pianista cherchent les filles, cela fait qu’aucun guide ne prend de touristes ces jours là qu’ils auraient pu emmener plus loin dans la jungle. On sait par exemple que Feliciano avait ce type d’offre. Les guides étant focalisés sur la première partie ne vont plus au-delà.
        Voici une carte de l’agence Reuters :
        https://pictures.reuters.com/CS.aspx?VP3=SearchResult&VBID=2C0BXZSJSYR5LV&SMLS=1&RW=1536&RH=750&PN=2&POPUPPN=61&POPUPIID=2C0408TYTNSZH
        J’espère que le lien passera s’agissant d’une agence de presse. La carte correspond à l’état des recherches au 12 avril, soit plus de 10 jours après la disparition des filles. On voit que les recherches ont été larges mais n’ont pas dépassé le Mirador. Les recherches au-delà ont été faites par hélicoptère, on voit le positionnement de ces derniers sur la carte, probablement donc que des zones ont été choisies pour le survol de l’hélicoptère. L’emplacement du 2ème pont est bien au-delà de cette carte si vous comparez avec la carte présentant les emplacements des ponts et du short. Un hélicoptère a-t-il été envoyé aussi loin ? Les filles ont peut-être entendu ces hélicoptères, raison pour laquelle certains imaginent que l’une des photos de nuit représente un SOS et que pour ma part j’envisage que la photo de la branche à laquelle était accrochée des sacs en plastique rouge était probablement un outil visant à être agité haut pour signaler leur présence.

        Pour ce qui est de ma démonstration ci-dessus, elle est bien évidemment approximative, mais l’idée était de vérifier la possibilité que les filles aient atteint le pont. Plus bas, j’ai fait un commentaire datant d’hier, montrant à partir de photos du média The Daily Beast (qui a pris une photo au mirador et une de la cabane dont les exif indiquent les horaires), que les filles auraient probablement pu atteindre le pont dans la même journée. Tout du moins que l’atteinte du premier pont dans le délai allant jusqu’à l’appel aux secours est fort probable.

        Par ailleurs, une chute expliquerait pourquoi les filles n’auraient pas été trouvées. Immobilisées elles n’auraient pu remonter jusqu’au Mirador. Peut-être sont elles inconscientes à certains moments, épuisées de fatigue. Il existe un cas que j’avais lu d’une randonneuse qui avait été retrouvée par chance alors qu’elle était blessée. Il existe une photo d’elle il me semble. Blessée, épuisée, aphone d’avoir appelé à l’aide, les randonneurs passaient à côté d’elle sans la voir. Une photo a été prise où on la voit tendre la main pour appeler à l’aide. C’est grâce à cette photo d’autres randonneurs qu’elle a pu être remarquée au loin.

        • Jerry
          4 mars 2021 / 14 h 15 min

          Voici le cas cité ci-dessus : https://www.huffpost.com/entry/hiking-rescue_n_6630510

          Deux jeunes de 22 ans qui partent faire une randonnée, l’une se blesse en sautant pour atteindre un rocher, l’autre se blesse en la portant, l’abandonne pour aller chercher les secours. Elle passe la nuit, le lendemain 3 randonneurs passent à côté et ne la remarque que parce qu’elle a les cheveux teints en rouge. Elle ne peut bouger, ne peut appeler à l’aide. Sans cette teinture elle y restait. Elle est secourue, mais son ami qui était parti chercher de l’aide n’a pas survécu.

          • Philippe C
            21 mai 2021 / 21 h 41 min

            Jerry, comment expliquez-vous que Lisane ne prend plus de photo à partir de 14 h 00 ? Pourtant, elle a un goût certain pour la photographie et n’est pas allergique aux selfies. Les paysages traversés sont pourtant pittoresques.

            Comment expliquez-vous la photographie supprimée à l’aide d’un ordinateur ? Une gaffe de la police, justement (quelle coïncidence !) au niveau de ce jalon crucial, de la pierre angulaire de l’enquête ?

            Comment expliquez-vous que les jeunes femmes ne demandent pas l’aide aux habitants ? Parce qu’il y a des habitants, peu nombreux, mais il y en a.

            Je ne les imagine pas marcher plus rapidement l’après-midi. Car elles ont déjà marché le matin. Lisane a déjà sué avant le Mirador et Kris semble un peu fatiguée sur la dernière photo (508). De plus, elles ont des soucis d’adaptation à Boquete (travail annulé deux fois, famille d’accueil), comme elles le confient dans leur journal intime, et cela épuise également.

            De surcroît, elles auraient dû faire une pause l’après-midi. Et vérifier auprès d’autres usagers du sentier ou d’habitants si elles étaient dans la bonne direction.

            • Jerry
              22 mai 2021 / 18 h 16 min

              On peut penser qu’elles ont réalisé quelques « arrêts » sur le chemin, même de quelques instants. Le temps nécessaire pour se saisir par exemple de nourriture, de boire et par la même occasion de sortir l’appareil photo qui est probablement rangé à l’intérieur du sac, dans son étui. Raison pour laquelle sur les photos Kris est plus avancée. Photo 505 par exemple. Kris a dû continuer d’avancer tandis que Lisanne s’arrêtait. Cette dernière a dû se saisir de l’appareil, appeler Kris et la prendre en photo. On voit sur les dernières photos révélées, que Kris répond par une grimace en lui tirant la langue. L’ambiance est détendue.
              Sur la photo 507 je pense qu’elles arrivent à l’endroit de la quebrada au même moment, Lisanne souhaite prendre une photo de celui-ci, tandis que Kris poursuit (peut-être aussi guidée par son amie qui lui demande de se positionner dans le cadre).
              Lisanne apprécie probablement la photographie, mais n’est pas pour autant ce que l’on peut nommer « photographe ». Sur les exif des photos originales postées on peut voir que l’appareil est réglé sur le mode « Auto ». Elle a le sens du cadre comme sur la photo 508, mais il s’agit d’une photographe débutante. J’ai moi-même été à mes débuts ce type de photographe débutant, j’ai également acheté un compact plus pratique (petit, moins lourd) pour emmener en vacances afin de ramener effectivement des photos souvenirs mais également des photos « esthétiques » de paysages, de cadres… En photo on a tendance à considérer qu’il y a 3 types de photos… Les photos souvenirs/persos qui n’intéressent que soi-même ou la famille (c’est le cas ici de photos de vacances entre amies), les photos artistiques qui peuvent intéresser plus largement (participer à des concours, etc.), les photos historiques qui ont une valeur en ce qu’elles racontent une histoire. Ici les photos racontent une histoire de par le drame qui les entourent mais à l’origine ce sont des photos personnelles de vacances. Les filles se sont prises en selfies comme témoignage de leur présence sur le site. Une manière de dire lorsqu’elles sont au Mirador « Nous étions là ! » Ce sont des photos destinées à elles-mêmes plus tard. Tout cela pour dire que ce type de photos quand vous êtes sur un chemin de randonnée où tout se ressemble, cela finit par perdre de l’intérêt. Au début du chemin vous faites de nombreuses photos. Une fois sur l’objectif du Mirador vous faites des photos de la réussite de votre randonnée. Mais ensuite, si vous êtes sur le chemin du retour, vous laissez votre appareil dans votre sac et ne le sortez que si le paysage sort vraiment de l’ordinaire. Vous avez déjà vos photos souvenirs. De plus, prendre des photos du décor nécessite d’avoir le cœur à les prendre. On n’a pas la photo 508 dans la meilleure qualité. Je pense que les journalistes qui ont mis en ligne la photo 505 doivent avoir la photo 508 d’une qualité permettant de voir l’expression réelle du visage de Kris. Peut-être qu’à cet instant elle doute du chemin qu’elles suivent et peut-être s’en ouvre-t-elle à Lisanne. Raison pour laquelle il n’y aura plus de photo… Ou alors, la photo permettrait de montre que Kris est toujours détendue.
              A noter que vous dites que Lisanne n’est pas allergique aux selfies. Je dirais pour ma part que Lisanne ne fait des selfies qu’en duo avec Kris. Il me semble qu’à aucun moment elle ne se prend seule. Les photographes aiment prendre des photos mais n’apprécient pas forcément d’apparaître dessus. Ils préfèrent être derrière l’appareil que devant. Par exemple photo 505, Lisanne sort l’appareil en raison du décor et prend Kris en photo comme sujet à l’intérieur de sa photo. Puis elle se retourne il me semble (6 secondes entre les 2 photos) pour prendre le chemin particulier derrière elle. Pourtant elle ne se prend pas en sujet d’un selfie pour prendre cette photo. Et Kris étant trop loin elle ne lui demande pas de la prendre en photo.

              Pour vérifier l’après midi auprès d’autres usagers du sentier ou d’habitants si elles sont dans la bonne direction. A priori elles n’ont croisé personne sur cette descente. Le Mirador est habituellement la fin du chemin de randonnée, les gens font demi-tour et retournent sur leurs pas. Passé derrière le Mirador, il n’y a plus grand monde et visiblement personne sinon les recherches se seraient orientées sur ce chemin derrière le Mirador alors que les recherches se sont oreintées uniquement sur le chemin menant au Mirador. Ce qui indique qu’il n’y a eu à priori aucun témoin ayant vu les filles au-delà du mirador. Si elles n’ont rencontré personne, elles n’ont pu demandé leur chemin. Les habitations sont surtout sur la première partie du chemin. Après le Mirador ce sont surtout des cabanes désertées.
              Pour ce qui est de marcher plus rapidement l’après-midi, je ne sais plus à quel moment j’en paralis, mais c’est une probabilité que j’avais en tête. Contrairement à l’aller où les filles découvrent le paysage, prennent des photos en souvenir et surtout font une ascension qui demande plus d’efforts, l’après-midi elles sont sur un chemin en descente qui demande moins d’efforts, elles ne s’arrêtent plus beaucoup pour faire des photos, et surtout sont dans une optique je pense de retour. Et quand on est sur le retour on est généralement plus motivé de rentrer chez soi et on presse le pas. Notamment si elles observent le soleil passer derrière les cimes et qu’elles se retrouvent dans une situation stressante. Elles pressent probablement le pas. Mais il est aussi possible que Lisanne reste en arrière sur les photos car elle commence à se sentir fatiguée. Peut-être qu’à un moment donné Lisanne s’arrête en disant à Kris de continuer, qu’elle la rattrapera sur le chemin. C’est ce qui s’est produit sur El Pianista quelques années plus tard, où une femme s’est perdue en s’arrêtant et indiquant à ses compagnons qu’elle les rejoindrait plus tard. En voulant prendre un raccourci elle s’est perdue.
              Cela pourrait expliquer pourquoi Lisanne n’est plus dans une optique photographique, peut-être ne pense-t-elle qu’à rejoindre Kris. Ce n’est qu’une hypothèse.

              Pour ce qui est de la « photographie supprimée à l’aide d’un ordinateur ». Rien n’indique qu’une photo ait été supprimée, encore moins par ordinateur. Pour qu’elle ait été supprimée il aurait fallut qu’elle ait existé auparavant. L’une des hypothèses des journalistes qui ont dernièrement publié leur livre sur la disparition des filles évoque la possibilité d’une deuxième carte SD. Les filles auraient échangé la carte à un moment. C’est une possibilité bien qu’effectivement étonnante. Mais en effet, si l’on change la carte SD l’appareil garde en mémoire le déclenchement sur d’autres cartes. Cela indiquerait qu’un seul fichier ait été réalisé avec la seconde carte. Sur un post j’indiquais qu’il existait effectivement la possibilité qu’une fille ait veillé son amie blessée et une fois le dernier souffle de celle-ci rendue, elle enregistre un message vidéo sur une seconde carte SD qu’elle laisse sur le corps de son ami si jamais on la retrouve afin d’indiquer à qui appartient ce corps et d’indiquer ce qu’il s’est produit et où elle se dirige si jamais le corps était retrouvé et donc la carte SD. Elle remet ensuite l’ancienne carte et part avec ces souvenirs.
              Je parle d' »existence » de cette photo 509 car sur Imperfectplan l’une des personnes ayant eu accès aux données exif complètes des photos a fait un article sur cette photo 509. L’article a l’avantage de mettre en lumière la table d’allocation de la carte SD et son fonctionnement. L’information essentielle qui ressort de l’article c’est qu’il n’y a aucun espace entre la photo 508 et 510 comme si celle-ci n’avait jamais existé. Il n’est donc pas possible qu’il s’agisse d’une gaffe de la police, ni de qui que ce soit d’ailleurs. Si gaffe il y avait la photo 510 ne serait pas positionnée sur la carte SD juste après la photo 508. Un espace serait visible entre les deux. C’est pourquoi l’idée d’une seconde carte SD n’est pas si saugrenue bien qu’il n’en existe pas de preuve. Les auteurs imaginent que l’étui de carte SD retrouvé pourrait être celui d’une seconde carte SD.
              Pour ma part, j’imaginais qu’il aurait peut-être été possible que la photo 509 n’existe pas en raison d’une chute au moment de la prise de celle-ci. La personne se positionne pour prendre une photo. Elle glisse avant de la prendre. Son doigt est sur le déclencheur. Par réflexe son doigt se resserre sur l’appareil, appui sur le déclencheur juste avant que l’appareil reçoive un choc. La photo ne peut s’enregistrer mais le déclencheur a été activé et l’appareil considère donc que la photo a été prise.
              Pour autant, il se pourrait aussi que ce soit un problème lié directement à la carte SD. De mes recherches j’avais trouvé plusieurs cas de personnes ayant des problèmes de cartes à la 254ème photo.
              Je mets le lien suivant sur lequel deux personnes indiquent avoir un problème après la photo 254 :
              https://forum.nikonpassion.com/index.php?topic=104076.msg982572#msg982572
              Il s’agit peut-être d’une coïncidence raison pour laquelle je n’ai pas encore poursuivi de ce côté mais je reste surpris par celle-ci. 254 / 508.
              L’une des personnes intervenant sur le sujet évoque d’ailleurs un problème lié à la table d’allocation.
              Le problème pourrait donc venir du formatage de la carte SD. Mais ce qui est étonnant c’est que cela refonctionne à la 510.
              A note que l’appareil photo comptabilise 609 photos selon Imperfectplan, soit 100 photos exactement auraient été prises cette nuit du 8 avril, ce qui m’interpelle aussi que l’on tombe sur un chiffre rond.
              Sur ces 609 photos seules 470 ont été récupérées. Soit en réalité 139 photos prises non récupérées. Sur celles-ci apparemment près de la moitié ont pû être récupérées ce qui veut dire qu’il existe peut-être d’autres images dans le même cas que la 509 mais n’ayant pas la carte mémoire dans son intégralité, difficile d’étudier précisément cela. Il existe donc probablement des trous dans ces 609 photos. 139 précisément. Il faudrait les étudier pour en ressortir quelque chose. Si les photos ont été supprimées par ci par là où d’un trait sur une même période. Il est normalement possible de supprimer tout un ensemble de photo correspondant à un jour précis. Peut-être que les filles ont eu un problème de carte peu après la 508 et qu’elles ont trouvé une solution pour permettre de débloquer celui-ci en supprimant un ensemble de photos libérant de la place sur la table.

  7. MARIO, ITALIA
    2 mars 2021 / 9 h 59 min

    L’hypothèse selon laquelle les filles ont fait une chute près d’un pont de singe est basée sur le fait qu’il semble y avoir un élément qui ramène à un pont sur l’une des photos de nuit. À vrai dire, comme j’en ai discuté avec un autre commentateur l’année dernière, je ne suis pas du tout convaincu qu’il y a une corde d’un pont sur la photo. Je crois que la chute a eu lieu beaucoup plus en amont, près d’une cascade ou d’un escarpement et que les restes des filles ont simplement été emportés par le courant (surtout avec l’eau de la pluie) en aval, là où ils ont été trouvés. Il n’y a aucune preuve / certitude que les filles étaient vivantes jusqu’à la vallée du Rio Culebra et la région d’Alto Romero. C’est pour çca que j’insiste, comme je l’ai commenté dans l’autre post: il est essentiel de retracer les lieux des photos nocturnes, c’est un élément crucial et indispensable pour faire une reconstruction plus plausible des faits.

  8. MARIO, ITALIA
    2 mars 2021 / 10 h 17 min

    Et encore il y a toujours la question du lieu où a été retrouvée la chaussure de Lisanne. Je crois qu’il n’est pas du tout si étrange que la chaussure a été trouvée loin de la rive du ruisseau, sous un arbre. Si vous regardez le dessin qui j’ai lié (désolé, il ressemble à celui d’un enfant), j’essaie d’expliquer que l’eau (à cause des pluies) peut être augmentée du premier (1) au troisième (3) niveau puis reculée, en déposant la chaussure de Lisanne sous l’arbre. Quelques semaines se sont écoulées entre la disparition et la découverte de la chaussure, il y aura donc certainement eu des pluies qui ont gonflé le ruisseau et amené les restes des filles en aval, dans la zone où ils ont été retrouvés.
    https://zupimages.net/viewer.php?id=21/09/ynez.jpg

  9. RomainC
    3 mars 2021 / 1 h 52 min

    @Jerry, je ne pense pas qu’il ait été possible pour les filles d’atteindre ce pont de singe aussi rapidement. Je me souviens de la vidéos des parents, et que Arrocha avait fait une randonnée là-bas, et ils affirmaient que ce n’était pas possible d’atteindre ce pont au moment des appels. En revanche, je pense qu’il parlaient du pont précédent mais ça ne doit pas faire une grande différence pour le problème que tu poses.

    A mon avis, s’il y a eu chute, c’est plutôt arriver vers la photo 508. J’ai peut-être sous-estimé les quelques pentes que j’ai vu entre le Mirador et la photo 508. D’après Frank van der Goot, si je me souviens bien, il semblerait qu’il y ait une/des pente(s) de 60° qui mèneraient à des rivières et une/des cascade(s). Quand j’y étais, ça ne me paraissait pas impossible à remonter (et pas extrêmement dangereux). Alors oui, en étant blessé, peut-être que non mais les deux filles en même temps? Ce que je vais faire, c’est que je vais tout simplement descendre ces pentes en rappel et vérifier.

    @Mario, pour la chaussure, je pense que tu as raison. En avril, c’est la saison sèche. Puis en mai, la saison des pluies commencent à arriver. Avec la forme du fleuve en zig zag et la crue des eaux, ce ne serait pas étonnant que la chaussure se soit coincée sur un rivage (puis révélée avec la décrue).

  10. MARIO, ITALIA
    3 mars 2021 / 10 h 12 min

    @ROMAINC, en effet ce n’est pas possible que les filles étaient même au premier pont de singe au moment du premier appel. Au « link » dessous il y a une vidéo dans laquelle le guide Plinio Montenegro confirme (min 2:34) qu’il faut deux jours de marche (par quelqu’un entraîné/habitué) pour atteindre le pont et l’endroit où les restes des filles ont été retrouvés.
    Il doit y avoir un autre endroit où les filles on fait une chute où un autre accident s’est produit. Je concorde avec vous que cela serait plutôt vers la zone des dernières photos prises par le filles.
    https://www.youtube.com/watch?v=TBDm4IY9nio

    • MARIO, ITALIA
      3 mars 2021 / 10 h 17 min

      *deux jours de marche si vous partez du « Mirador »…

  11. Jerry
    3 mars 2021 / 10 h 45 min

    @RomainC : Je n’ai pas la même lecture de la première photo. Il me semble que le short est bien déboutonné. De ce que je vois, il s’agirait de la partie droite du short de Kris, on y voit la forme de la poche. Le bouton au-dessus que l’on discerne est en réalité une vue du bouton côté verso. La partie haute du short est retournée. Raison pour laquelle on ne distingue pas le motif du bouton ni le passant de la ceinture à ce niveau. A comparer avec la photo 501 prise sur le Mirador. On voit d’ailleurs que la partie est retournée car comparable également à la dernière photo où l’on voit le verso (Peut-être donner des noms à ces photos afin que l’on puisse entre nous s’y référer plus facilement).
    Pour ma part le verso au niveau de la ceinture qui retombe de la sorte sur la poche (qui est dans la même position que la photo 501) indiquerait que le short est déboutonné. Ce qui par ailleurs serait logique avec la photo prise de face. J’imagine difficilement quelqu’un déboutonner le short. Mais je ne sais qui a découvert celui-ci donc ne sait la précaution prise. Savez-vous par qui a été découvert le short ? L’info n’apparaît pas dans l’article. J’imagine que la personne le prend du bout des doigts, le retourne avec précaution pour prendre les photos et ne le déboutonnerait pas. Il y aurait au moins une photo du short de face non déboutonné.

    En regardant la photo 501 de Kris sur le Mirador, j’ai l’impression qu’elle a quelque chose dans sa poche droite. Peut-être les clefs de la famille d’accueil. Peut être est-ce cela qui aura créé ce trou dans la poche. Sait-on si quelque chose a été trouvé dans les poches ? J’imagine que non si vous avez eu le rapport.
    Un détecteur de métaux pour les clefs pourrait être utile si la zone est réduite. Avec l’emplacement des photos de nuit cela pourrait réduire la zone.

    Pour la possibilité d’atteinte du pont, je vais essayer de m’approcher un peu plus avec les vidéos qui indiquent quelques indications de durée. J’avais effectivement en tête que cela était impossible, mais je me demande si les remarques ne prenaient pas en compte le départ des filles l’après-midi. Selon mon calcul ci-dessus je ne suis pas sûr que cela soit si impossible.
    @Mario : Pour la vidéo de Plinio, celui-ci fait une estimation de distance là où ont été découverts le sac ainsi que les restes, non le pont de singe et le short. Les restes ont été effectivement découverts beaucoup plus loin puisque la fiscal a du s’y rendre par hélicoptère puis au départ de Alto Romero.
    Par contre, selon moi, il est possible que le chemin derrière le Mirador soit proche de la première partie de la montée jusqu’au Mirador, avec un chemin tracé (ce qui semble être confirmé par certains). On n’est donc pas dans un contexte de traversée de la jungle sans chemin directionnel précis.

    S’il y avait eu une chute au niveau de la photo 508, j’ai du mal à imaginer que les filles attendent 2h45 pour appeler les secours.
    Par contre le trou dans le short pourrait effectivement indiquer un glissement violent. Cela me rappelle une blessure au genou que je m’étais faite ado en jouant au foot sur de petits graviers. J’avais glissé violemment sur une bonne longueur et le jean avait effectivement présenté (de souvenir) un déchirement similaire dû à la friction. Par contre dans ce cas, du sang aurait été retrouvé je pense. On ne peut s’empêcher de faire des rapprochements de chaque élément, mais dans l’hypothèse d’une telle chute, cela pourrait éventuellement expliquer une blessure au niveau du bassin et le fait qu’une partie du pelvis seulement a été retrouvée. Cela pourrait expliquer que Kris ne puisse plus bouger/marcher, l’appel aux urgences, le fait que le short ait peut-être été retiré (pour voir la blessure), l’immobilisation probable sur un seul lieu (photos de nuit), etc.

    @Mario : Pour la chaussure effectivement cela ne m’a pas étonné non plus, pour ma part j’envisageais que son emplacement pouvait être du à la force du courant associé à l’impact de la chaussure contre un rocher important qui aurait projeté et dévié la chaussure hors de la rivière, celle-ci ayant probablement rebondi jusqu’à sa destination finale.

  12. MARIO, ITALIA
    3 mars 2021 / 10 h 46 min

    *ou même pas de chute/accident, tout simplement les filles se sentaient perdues vers 16:39/16:51 et c’est pour ça qu’elles ont fait les premiers appels.

  13. MARIO, ITALIA
    3 mars 2021 / 10 h 50 min

    @JERRY

    « @Mario : Pour la vidéo de Plinio, celui-ci fait une estimation de distance là où ont été découverts le sac ainsi que les restes, non le pont de singe et le short. Les restes ont été effectivement découverts beaucoup plus loin puisque la fiscal a du s’y rendre par hélicoptère puis au départ de Alto Romero. »

    Oui bien sur, mais cela ne change rien, les filles ont fait les premiers appels pour une raison et ça ne peut pas être à cause de la chute d’un pont de singe;

  14. Jerry
    3 mars 2021 / 12 h 42 min

    @Mario : Oui les filles ont pu se perdre, mais effectivement l’accident expliquerait beaucoup de choses notamment le fait qu’elles n’aient peut-être pas pu bouger de l’endroit où elles étaient.
    Pour ce qui est des premiers appels, si l’on peut déterminer si les filles ont pu atteindre l’un des ponts alors ces premiers appels pourraient être liés à une chute. Les ponts ne sont pas si loin et sont atteignables selon moi en moins d’une journée. D’ailleurs je crois que l’on fait une erreur dans la numérotation des ponts. Le pont que l’on nomme Pont 1 (8.8775563,-82.4087413) et autour duquel aurait été trouvé le short de Kris serait en réalité le deuxième pont sur le chemin. Le premier pont serait le pont que l’on qualifie de « cassé » (8.871104,-82.417007). Je rejoins la question de RomainC sur ce pont, est-on sûr que celui-ci était cassé à l’époque ? J’ai également de mon côté une personne qui indique traverser la première rivière (il ne parle pas de pont précisément mais sur la carte où il indique les éléments, il nomme pont 2 celui autour duquel le short a été trouvé. Sa traversée a été faite en mai 2016.
    Voici son article sur celle-ci : https://www.wildxplor.com/?p=602
    Grâce à celui-ci je devrais pouvoir estimer la distance réelle du trajet après le mirador.
    La cabane dont il parle qu’il atteint vers 19h est entre les deux ponts. Je pensais sur la carte que j’ai mis auparavant indiquant les chemins en rose que ceux-là étaient l’arrivée du Mirador. En réalité, ces chemins ne seraient accessibles qu’après avoir traversé le 2ème pont. Et donc sur ma carte, il faudrait déplacer la flèche vers le Mirador, vers le pont.
    J’essayerai d’analyser le parcours ce soir, les conditions ne sont pas les mêmes, il marche dans la boue, les nuages sont bas et réduisent la visibilité, il part le matin mais l’horaire n’est pas indiqué, de plus il part du village et non du point de départ du Pianista, il s’arrête sur le chemin. Certaines des photos de l’article ne sont pas de lui mais servent à illustrer, notamment le départ qui dans les exif ne correspond pas à l’année qu’il indique contrairement aux autres exif qui correspondent. Peut-être est-ce le même randonneur que Romain nomme Latombe. Il pourrait être intéressant de voir si ce bloggeur a ses autres photos. Selon la numérotation de sa GoPro, il aurait fait au moins une cinquantaine de photos avant d’arriver à la cabane qu’il prend le lendemain matin au réveil. Et sur la distance de cette cabane au pont où aurait été trouvé le short de Kris (700m de distance) il aurait pris 25 photos. Si on avait une de ses photos au mirador où à la quebrada, où si on pouvait situer les photos prises on pourrait comparer ses horaires de passage à ceux des filles pour voir s’il est en retard sur elles et estimer leur horaire possible d’arrivée sur ces ponts. En tout cas, l’article montre selon moi que les ponts peuvent déjà être atteints en une journée, que ce n’est pas quelque chose de si inenvisageable.

  15. MARIO, ITALIA
    3 mars 2021 / 15 h 35 min

    @JERRY
    donc, je vais faire un résumé des coordonnées que nous avons finalement réperées, avec de petites corrections, notamment celle concernant l’endroit où le short de Kris a été retrouvé:
    1) debut du chemin « El Pianista » (8.812450, -82.425476);
    2) Mirador (8.834860, -82.423730);
    3) première quebrada, lieu de la photo #508 (8.842681, -82.424722);
    4) deuxième quebrada, lieu de la petite cascade visité par le parents de Kris (8.845217, -82.424161);
    5) pont de singe cassé (8.871104, -82.417007);
    6) cabane où a passé la nuit wildxplor (8.875591, -82.415155);
    7) premier pont de singe (8.877556, -82.408741);
    8) lieu de découverte du short de Kris (8.877639, -82.408389);
    9) deuxième pont de singe (8.882707, -82.405386);
    10) troisième pont de singe (8.883900, -82.406716);
    11) quatrième pont de singe (8.907924, -82.395269);
    12) lieu de découverte du pelvis de Kris (8.910512, -82.407958);
    13) lieu de découverte de la chaussure de Lisanne (8.912120, -82.407522);
    14) lieu de découverte du sac à dos (8.919633, -82.406799);
    15) lieu de découverte du côte de Kris (8.935221, -82.410331);
    16) lieu de découverte des restes de Lisanne (8.942680, -82.413235);
    17) lieu de découverte de la chaussure de Kris (8.903299, -82.395567) APPROXIMATIF.

    Vérifiez-les, si vous le souhaitez, car peut-être qu’il y a des fautes avec les chiffres 🙂
    Il serait très utile de partager le même projet sur « Google Earth » afin d’avoir tous les mêmes données.

  16. Jerry
    4 mars 2021 / 0 h 27 min

    @Romainc : C’est fort probable. L’article sur le short n’a pas du passer inaperçu. Probable qu’ils aient lu les commentaires et découvert toutes les coordonnées du post précédent. Etonnant car j’avais lu des commentaires des journalistes indiquant qu’ils n’avaient pas le droit de révéler quoi que ce soit avant la publication (qui me semble-t-il est prévu fin avril), leur éditeur leur ayant interdit logiquement afin de maintenir l’intérêt du livre. Si changement, il est effectivement possible que cela soit afin de conserver la primeur des informations.
    Je vais aller étudier cela. Je remarque que le site utilisé est apparemment le même que celui que j’ai utilisé plus haut (on voit la petite croix rouge que moi non plus je n’avais pas réussi à supprimer). Au moins Mario on peut se référer à celles-ci pour mettre à jour la liste. Déjà, comme j’avais indiqué précédemment, ils considèrent que le pont près duquel a été récupéré le short est le N°2 et en N°1 le pont que l’on désigne par « cassé ». Il faudrait effectivement revoir la numérotation dans le post ci-dessus.
    Sinon quelqu’un saurait pourquoi dans les indications sur leur carte se trouve la ferme Laureano ? Quelque chose aurait été trouvé là bas ?

    Je continue sur ma lancée concernant la cabane de Wildxplor
    @Mario : j’essaye de confirmer l’emplacement.
    J’ai trouvé cette photo qui la montre plus distinctement que sur la photo du site Wildxplor :
    https://img.thedailybeast.com/image/upload/v1494982828/170516-kryt-part-5-E08A6900-embed_vixbgb.jpg
    Ce qui me gêne c’est la présence des arbres derrière qui me semble trop proches de la cabane comparé à l’emplacement que j’indique. De même j’ai l’impression que les points de localisation sur la carte de Wildxplor sont approximatifs, je vais comparer déjà sa carte avec celle que viennent d’indiquer les journalistes.

    Sinon un point important trouvé qui me permet d’être plus précis sur la distance mirador-cabane :
    La photo ci-dessus est une des photos de The Daily beast. En comparant avec d’autres photos de ce média, j’ai remarqué que leurs photos datent du 9 avril 2017. Apparemment l’un de leurs journalistes a fait le trajet pour prendre des photos du lieu pour illustrer leurs articles. La photo ci-dessus de la cabane a pour date et horaire le 9 avril 2017 à 12h56. Ce qui est intéressant c’est que le Daily Beast a aussi fait une photo au haut du Mirador ce jour là, à 08h27. Si on fait le calcul, le photographe ce jour là (mois d’avril devant présenter les mêmes bonnes conditions météo que les filles, absence de pluie, de boue…) met 4h29 a parcourir la distance Mirador-Cabane. Si on projetait ce temps sur l’horaire du passage des filles sur le Mirador, leur dernière photo datant de 13h06, elles auraient pu atteindre la cabane avant 17h35. Je dis « avant », car le photographe venant travailler sur le chemin prend probablement plus de temps que les filles pressées de rentrer avant la nuit.
    Mais dans ces conditions, la cabane se trouvant après le pont, il se pourrait tout à fait que l’horaire des appels d’urgence puisse correspondre au premier pont. Ne sachant le temps d’arrêt du photographe pour étudier les paysages, prendre ses photos, etc. je ne peux pour le moment déterminer la possibilité d’accès au 2ème pont.

    • Jerry
      4 mars 2021 / 0 h 56 min

      Information importante sur leur carte, le short de Lisanne aurait aussi été découvert en : 8.8920278,-82.40438888888889

      • RomainC
        4 mars 2021 / 1 h 46 min

        Pour répondre rapidement à propos du short de Lisanne: Dans le document que l’on a, il est écrit un « morceau de vêtement bleu » (on a les mêmes coordonnées). Rien de plus… Avec Pitti, ils ont certainement plus de contexte que nous.

        • RomainC
          4 mars 2021 / 2 h 01 min

          Et sur les photos que l’on a, c’est difficile à dire.

          • Jerry
            4 mars 2021 / 9 h 05 min

            Je ne vois pas le short de Lisanne bleu mais « Pants » peut signifier « culotte ».
            Ils utilisent peut-être le même terme pour deux choses différentes. Cela pourrait peut-être coïncider avec « morceau de vêtement », une culotte étant plus fragile qu’un short.

            • Jerry
              4 mars 2021 / 9 h 26 min

              Broek en néerlandais semble signifier aussi « pantalon ». On en saura probablement plus d’ici peu. J’imagine qu’ils mettront les photos après la carte.
              En tout cas, cela pourrait signifier que les filles n’auraient jamais été au-delà de 8.8920278,-82.40438888888889 de leur vivant, ou qu’en tout cas elles auraient rendu leur dernier souffle en deçà, même bien en deçà probablement pour qu’un vêtement soit retrouvé déchiré à cet endroit. Cela réduirait donc la zone de recherche pour le lieu des photos de nuit.
              @Romain : Il manque les dates sur leur carte, avez-vous la date à laquelle a été retrouvé ce morceau de vêtement de Lisanne ?

            • RomainC
              6 mars 2021 / 0 h 30 min

              Ce n’est pas très clair, mais je dirais que ce vêtement a été récupéré le 20 juin.

  17. MARIO, ITALIA
    4 mars 2021 / 9 h 33 min

    Nous n’étions pas si loin en ce qui concerne certaines coordonnées 🙂
    Je vais mettre à jour la liste, mais j’ai un doute:
    « Schoen en bekken » ça veut dire:
    pelvis + chaussure de Kris?
    pelvis de Kris + chaussure de Lisanne?
    merci

    • Jerry
      4 mars 2021 / 14 h 51 min

      @Mario : Je pense qu’il s’agit du pelvis de Kris et de la chaussure de Lisanne, à moins d’un nouveau rebondissement.

      • Jerry
        4 mars 2021 / 15 h 13 min

        Merci Camille ! 🙂

  18. MARIO, ITALIA
    4 mars 2021 / 15 h 48 min

    Mise à jour, pas définitive je crois 🙂

    1) début du chemin « El Pianista » (8.812610, -82.425476);
    2) « El Mirador » (8.834860, -82.423730);
    3) première quebrada, lieu de la photo #508 (8.842681, -82.424722);
    4) paddock (8.843333, -82.424722);
    5) deuxième quebrada, lieu de la petite cascade visitée par les parents de Kris (8.845217, -82.424161);
    6) premier pont de singe (cassé) (8.870750, -82.417444);
    7) cabane où a passé la nuit wildxplor (8.875591, -82.415155); **À VÉRIFIER**
    8) deuxème pont de singe (8.877639, -82.408333);
    9) lieu de découverte du short de Kris (8.877639, -82.408389);
    10) troisième pont de singe (8.882500, -82.405000);
    11) quatrième pont de singe (8.883900, -82.406716);
    12) cinquième pont de singe (8.907924, -82.395269);
    13) lieu de découverte du pelvis de Kris + chaussure de Lisanne (8.896306, -82.404722);
    14) lieu de découverte du sac à dos (8.928028, -82.412639);
    15) lieu de découverte de la côte de Kris (8.935221, -82.410331);
    16) lieu de découverte du short/morceau de T-Shirt?? de Lisanne (8.892028, -82.404389);
    17) lieu de découverte des autres restes de Lisanne (8.942680, -82.413235); **À VÉRIFIER**
    18) lieu de découverte de la chaussure de Kris (8.903299, -82.395567) **À VÉRIFIER**

  19. MARIO, ITALIA
    4 mars 2021 / 17 h 57 min

    19) « Alto Romero » (8.935889, -82.383972);
    20) Finca de Laureano (8.899000, -82.395333).

    • blublub
      9 mars 2021 / 21 h 55 min

      True.

      The 1st MB is not a 2 days trip. Plinio is talking about the distance where the remains were found.

      The location of the short basically tell 1 thing:
      Something must have happened upstream of were the short were found.
      This allows the conclusion that they did not get that far from Mirador as the 1st MB is reachable within 1 day.

      This begs the question, again, where the hell they have been over 7 days!

      1 If they had an accident at the 1st MB and just stay put they would have been found.

      Same goes for the path from Mirador to 1 MB

      2 The path from MB1 is close to the river until the place where the short was found – so it is unlikely that it was impossible to reach the path from the stream

      This is indicative that the 2 did not stay at MB1 or between MB1 and 3 for 7 days.
      So the most probably scenario is that they turned around and either walked back to the Mirador, walked upstream at MB1 or at the confluence of the river confluence just downstream of MB1 – but until no one can identify the location of the nightly images we will never know

    • Jerry
      7 mars 2021 / 22 h 29 min

      Pour l’instant c’est emmêlé. Il y a des doublons, des titres différents, un autre erroné dans la numérotation des ponts. Cela sera sûrement remis en ordre d’ici peu.

  20. MARIO, ITALIA
    8 mars 2021 / 19 h 04 min

    @JERRY
    Avez-vous eu l’occasion de vérifier si les filles ont pu se rendre au moins au premier pont vers 16h30′?
    Nous sommes sûrs que vers 14h, elles étaient à la première quebrada, où elles ont pris la photo numéro 508.
    Cela signifie qu’elles avaient deux heures et demie pour finalement atteindre le premier pont (celui qu’on a nommé « cassé »).

  21. Jerry
    9 mars 2021 / 1 h 13 min

    @Mario : A priori elles ont bien pu atteindre ce premier pont (si pont il y a).
    Plus haut j’avais étudié les photos du Daily Beast, leurs Exif indiquant leurs horaires de prise des photos. A partir de ces données, le photographe du Daily Beast a mis 4h29 au maximum pour atteindre la cabane, celle-ci se trouvant à 500m au-delà de la position que l’on indique comme celle du pont cassé. Je dis maximum car l’on ne sait pas le temps que le photographe s’est arrêté sur le chemin pour prendre ses photos, sa condition physique (a-t-il fait des pauses sur le trajet ?), ni si la photo prise de la cabane a été faite immédiatement à son arrivée devant celle-ci ou si celle-ci a été prise après une pause. Sachant que cette photo de la cabane est prise vers 13h, il est possible qu’une pause déjeuner (même courte) ait eu lieu.
    Une autre source qui semblerait confirmer cela, cette vidéo d’un journaliste parcourant le chemin avec le guide Laureano (qui doit être celui auquel fait référence la carte mise en ligne par les journalistes dernièrement sur laquelle apparaît « Finca Laureano »). Un guide ayant participé aux recherches. Sur la vidéo il est d’ailleurs dit qu’il habite dans la zone.
    Voici la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=pu-YgDviqfE
    Les durées sont approximatives. Ils partent à 6h du matin, arrivent au Mirador vers 8h, poursuivent 3 heures avant de s’arrêter faire une pause, puis 1 heure plus loin arrivent au premier passage de la rivière, juste avant la cabane.
    Ils mettent donc moins de 4h pour atteindre cet emplacement où nous indiquons le pont cassé. On ne sait la durée de leur pause, et je pense que les durées sont arrondies. De même les conditions ne sont pas identiques que celles du 1er avril. Si on considère que ce trajet se fait en moins de 4h, alors il est fort possible que les filles, sur une journée ensoleillée, aient pu atteindre cet endroit.
    Ce qui est bizarre c’est qu’il n’est pas indiqué de pont dans cette vidéo. La rivière a monté, mais le guide indique que le 1er avril les filles auraient pu la traverser à pied en passant par de grandes pierres plates (l’une d’entre elle aurait-elle pu glisser sur ces pierres, ou se blesser en sautant de l’une à l’autre ?).
    Si pont il y a les filles ne l’auraient apparemment pas emprunté. La vidéo a été mise en ligne le 8 août. Le journaliste et le guide sur celle-ci pensent que les filles sont parties sur le sentier l’après-midi (16h) et donc que quand elles arrivent sur cette zone des deux ponts, l’obscurité règne, elles n’auraient vu que le chemin. Si je comprends bien, le guide indique qu’elles ont pu passer à côté de la cabane sans la voir car il faisait nuit. Elles seraient arrivées sur le deuxième pont, mais le guide indique qu’elles auraient alors cherché le chemin pour descendre. Ce qui tendrait à indiquer que les deux ponts auraient pu ne pas être utilisés, la rivière pouvant être traversée à cette époque.
    Pour nous qui savons que les filles sont parties bien avant 16h, qu’elles passent le Mirador à 13h, alors elles auraient pu atteindre cette zone, tout du moins l’endroit du premier pont avant 17h. Si elles avaient poursuivi, elles auraient probablement vu la cabane. Celle-ci se trouvant dans une clairière qui mène jusqu’au 2ème pont, la marche aurait du être beaucoup plus rapide dans cette zone pour parcourir les 700m de distance entre la cabane et le 2ème pont.

  22. Jerry
    9 mars 2021 / 1 h 17 min

    Précision : les 4h que j’indique dans mon post précédent prennent le Mirador en point de départ

    • MARIO, ITALIA
      9 mars 2021 / 11 h 55 min

      Ce qui n’est toujours pas clair pour moi: où se trouvaient les filles à la minute 3:00 de la vidéo de Bejarano?
      https://www.youtube.com/watch?v=pu-YgDviqfE
      Ils parlent du premier bras du ruisseau Changuinola/Culebra, qui à mon avis n’a rien à voir avec la zone du premier pont de singe (cassé?).

      J’ai marqué sur la carte le premier et le deuxième bras du ruisseau (à mon avis quand même).
      https://zupimages.net/viewer.php?id=21/10/3zoy.png

      Qu’en pensez-vous?

  23. MARIO, ITALIA
    9 mars 2021 / 12 h 28 min

    À ce stade, je ne sais pas exactement où se trouvaient les filles à la minute 3:00 de la vidéo de Bejarano.
    Ils parlent du premier bras du ruisseau Changuinola/Culebra, qui à mon avis n’a rien à voir avec la zone du premier pont de singe (cassé?).

    J’ai indiqué sur la carte le premier et le deuxième bras du ruisseau Culebra (du moins à mon avis).
    https://zupimages.net/viewer.php?id=21/10/3zoy.png

    Qu’en penses-tu?

  24. Jerry
    13 mars 2021 / 19 h 42 min

    @Mario :Je pensais de même jusqu’à encore très récemment. J’avais imaginé que le chemin pour rejoindre la zone du deuxième et troisième pont était un chemin plutôt droit, alors qu’il semble qu’il n’en est rien. Cela explique la présence à cet endroit du deuxième pont où a été retrouvé non loin le short de Kris. Ce 2ème pont quand on vient du Mirador se traverse de gauche à droite pour aller vers Alto Romero.

    Pour ce qui est de la cabane je ne pense pas qu’il s’agisse de celle mise dans l’image précédente, elle se situe selon moi juste avant le 2éme pont.
    Voici son emplacement selon moi :
    https://www.zupimages.net/viewer.php?id=21/09/oidg.jpg

      • Jerry
        13 mars 2021 / 20 h 02 min

        Pour la trouver je me suis référé à la carte du randonneur de Wildxplor qui a parcouru le chemin au-delà du Mirador.
        Il est d’ailleurs l’un des rares à avoir pris cette cabane en photo qui apparaît dans la vidéo de Telemetro.
        Voici la carte qu’il a réalisée indiquant son trajet et l’emplacement de la cabane effondrée (collapsed hut) :
        https://i1.wp.com/www.wildxplor.com/wp-content/uploads/2016/06/Boquete-to-Atlantic.jpg

        Celle-ci se situe avant le deuxième pont où a été trouvé le short.
        Sur la carte celle-ci semble être positionnée quasiment sur l’emplacement où l’on a indiqué le pont cassé, mais je pense qu’il s’agit d’une erreur, puisqu’il indique dans son article avoir trouvé la cabane 500 mètres après avoir traversé la rivière. L’emplacement de celle-ci sur l’image que j’ai faite est exactement à 500 mètres des coordonnées du premier pont que l’on dit « cassé » (peut-être devrions nous cesser de l’appeler ainsi d’ailleurs n’ayant pas d’informations à ce sujet), mesuré sur le site satellites.pro/Panama_map

        Voici l’extrait du site de Wildxplor : « I was tired by now and really looking forward to getting to that hut, This finally appeared after crossing the first river encountered and was located about five hundred yards further on in the middle of a cow pasture. It turned out to be an old National park service instillation, now collapsed and in disrepair. »
        Traduction : « J’étais fatigué maintenant et j’avais vraiment hâte d’arriver à cette hutte. Elle est finalement apparue après avoir traversé la première rivière rencontrée et était située à environ cinq cents mètres plus loin au milieu d’un pâturage. Il s’est avéré qu’il s’agissait d’une ancienne installation du parc national, maintenant effondrée et en mauvais état. »

        • Jerry
          13 mars 2021 / 20 h 10 min

          Pour la vidéo de Telemetro, l’emplacement où ils se situent à la 3ème minute correspondrait bien à celui du 1er pont (dit cassé).
          Voici un zoom sur la zone, la croix rouge indique l’emplacement du pont cassé dont tu avais trouvé les coordonnées :
          https://zupimages.net/viewer.php?id=21/10/ji3u.jpg

          • Jerry
            13 mars 2021 / 20 h 33 min

            Voici deux images extraites de la vidéo Telemetro (à 3mn15 et 3mn27) :
            https://www.zupimages.net/viewer.php?id=21/10/uhjd.png
            On voit que l’arrière plan correspond des deux côtés à la zone du 1er pont, dont on peut voir la vue de haut sur mon message précédent.
            Ce sont des arrêts sur image, mais si tu regardes de nouveau le passage de la vidéo tu devrais voir que le fond (zone boisée sur la gauche puis cette clairière sur la droite) correspond et de même sur la zone à 3mn27 quand ils se dirigent vers la cabane.
            Si tu cherches depuis le Mirador à rejoindre la zone du 2ème pont, tu ne trouveras pas de zones similaires autour d’une rivière.

            • Jerry
              13 mars 2021 / 20 h 42 min

              Pour ce qui est de 3mn27 (image du bas dans le message précédent), où l’on voit une clairière avec au fond de hauts arbres, l’image satellite suivante permettra de mieux voir cette clairière :
              https://satellites.pro/Panama_map#8.871104,-82.417007,18

              Sur l’adresse ci-dessus : 8.871104,-82.417007 correspond à l’emplacement du 1er pont et le chiffre 18 à la fin de l’adresse à la taille du zoom. Il est possible de modifier ce chiffre final pour zoomer plus ou dézoomer tout en restant centré sur les coordonnées indiquées.

  25. MARIO, ITALIA
    13 mars 2021 / 20 h 50 min

    @JERRY
    Merci! Ton travail est très utile, félicitations. Je vais étudier à nouveau tous les lieux et mettre à jour mon itinéraire sur Google Earth.
    J’espère de ne pas ennuyer les lecteurs avec ma fixation sur les coordonnées…
    J’essaye de toutes mes forces de circonscrire la zone où les filles ont pu prendre les photos de nuit et donc le lieu présumé de la tragédie. Alors peut-être que le livre qui sortira en avril nous donnera l’endroit exact, même si j’en doute et je crois plutôt que l’information donnée par les journalistes peut être simplement une action publicitaire.

    • Jerry
      13 mars 2021 / 21 h 27 min

      @Mario : La vidéo de Telemetro date du 8 août 2014, ils traversent la rivière à pied et il n’y a pas de mention d’un pont. On ne le voit pas non plus. Cependant en 2016, bien que le randonneur de Wildxplor ne parle pas de pont et dit avoir traversé la rivière, sur sa carte il commence sa numérotation des ponts à celui où le short de Kris a été retrouvé en le nommant pont N°2, ce qui veut dire qu’il a déjà traversé un pont auparavant, et on peut donc supposer que le pont existait à cet endroit de traversée. Par ailleurs, en 2018, le pont existe bel et bien, en voici la preuve. Tu reconnaîtras la zone de la vidéo Telemetro, les jeunes ont fait des photos et vidéos de leur traversée de ce pont. Cela te donnera une idée.
      Voici le lien vers leur instagram : https://www.instagram.com/p/BfTC7-3B1iU/

      Donc il y a bien un pont à cet endroit, mais celui-ci existait-il en 2014 au moment où les filles poursuivent au-delà du Mirador ? Je ne sais d’où vient l’indication que ce pont était cassé. As-tu plus d’information à ce sujet ?
      Quoi qu’il en soit, sur la vidéo Telemetro, le guide indique qu’au 1er avril l’eau ne devait pas recouvrir des pierres plates qu’elles auraient pu utiliser pour traverser, de pierres en pierres.
      Comme dit auparavant, cet endroit aurait probablement pu être atteint avant l’horaire du premier appel d’urgence.
      Sur le lien Instagram ci-dessus, on peut voir qu’il y a une descente sur la gauche de certaines images. Dommage de ne pas avoir de vue à 360° de l’emplacement. Peut-être que Romain pourra s’en charger une fois sur place. Avec l’hypothèse de la glissade violente développée un peu plus sur le dernier article aujourd’hui, je me demande si arriver à cet endroit, une des filles (ou les 2) ayant probablement traversé tout du long des zones sans « vues », peut-être ayant des doutes sur le chemin et qu’elles se soient perdues, arrivent à cette rivière et se dirigent vers cet endroit à gauche pour avoir une vue en contrebas afin de voir si elles s’approchent du bout du chemin, si elles voient la ville au loin… Peut-être que l’une des filles glisse sur ces rochers glissant et dévale plus bas. Peut-être aussi la vue qu’elles ont leur donne l’idée d’en prendre une photo (509) qui bug en raison de la chute. Si l’on partait de l’hypothèse que Kris glisse en raison de l’état de son short, Lisanne ayant fait de l’alpinisme aurait peut être pu tenter dans la panique de la rejoindre directement en descendant à cet endroit ne sachant comment atteindre celui-ci n’ayant pas de chemin. Peut-être qu’elle prend un risque qui aura des conséquences en voulant descendre ces rochers mouillés. Peut-être glisse-t-elle aussi ce qui expliquerait l’état de son pied indiquant une chute de haut.
      Dans un commentaire plus haut j’évoque le cas de 2 personnes parties faire une randonné, l’une se blesse et la deuxième personne en voulant l’aider se blesse aussi.
      Il serait intéressant que Romain prenne la vue de cet endroit en faisant attention bien sûr si celui-ci est dangereux. Peut-être avec le drone.

      • MARIO, ITALIA
        13 mars 2021 / 22 h 01 min

        L’indication qu’il y avait un pont cassé je crois qu’elle vient d’un commentaire. Je ne me souviens plus de la part de qui.
        Toutefois, c’est bien Wildxplor que fait mentionne de ce pont cassé; j’ai même une photo que j’avais enregistrée dans mon ordinateur l’année dernière, la voilà: https://zupimages.net/viewer.php?id=21/10/50aj.jpg
        Est-ce que ça peut être le même pont que l’on voit sur la photo du garçon sur Instagram? Je ne sais pas.

        • Jerry
          14 mars 2021 / 11 h 11 min

          @Mario : Je n’arrive pas à me connecter depuis ce matin sur Wildxplor. Il est possible que le site ait buggué en raison d’un nombre de connexions élevé. Cela arrive parfois également au site de Camille, mais revient à la normale rapidement. Pour Wildxplor cela fait 2h que j’essaye sans succès…
          J’ai cependant réussi à accéder au cache. Difficilement lisible, mais s’il n’a croisé qu’un seul pont cassé alors je pense avoir l’info.
          Il ne s’agirait pas du même pont. Le pont cassé serait le pont numéro 4 sur la carte de Wildxplor (qui elle est toujours accessible : https://i1.wp.com/www.wildxplor.com/wp-content/uploads/2016/06/Boquete-to-Atlantic.jpg

          Voici ce qu’en dit le randonneur : « after following the bank upriver for about a kilometer another wire rope bridge was encountered (the fourth). This one had an upper wire broken so of course immediately I had to try it out by crossing it, not bad as long as you maintained your weight over the good wire and did not lean back. »
          Traduction : « après avoir suivi la rive en amont pendant environ un kilomètre, un autre pont de câble métallique a été rencontré (le Quatrième). Celui-ci avait un fil supérieur cassé donc bien sûr j’ai dû l’essayer immédiatement en le traversant, pas mal tant que vous mainteniez votre poids sur le bon fil et que vous ne vous incliniez pas en arrière. »

          Il s’agit donc du 4ème pont, je pense que l’on peut donc cesser de donner cette caractéristique au premier pont.

          J’ai aussi comparé les deux endroits et effectivement il ne s’agit pas du même, sur le premier pont, sur les photos instagram, on voit qu’il y a une petite rivière qui sépare la zone boisée de la clairière. Si on n’y prête pas attention on peut ne pas voir celle-ci. Sur la vue satellite celle-ci peut passer aussi inaperçu, elle se devine uniquement par l’ombre des arbres qui se prolonge à partir de ce point et qui laisse imaginer cette courte séparation.

  26. Jerry
    14 mars 2021 / 11 h 33 min

    @RomainC : Au début de l »article il est indiqué « Nous avons par ailleurs décidé d’en publier quelques-unes dans cet article ». Dans la copie du rapport que vous avez eu, y aurait-il une photo du short avec une vue plus large sur l’arrière ? Il me semble qu’il est probable qu’il y ait une déchirure beaucoup plus importante que celle montrée sur la deuxième photo de l’article (short vu de derrière). Peut-être sur la partie arrière gauche.
    Sinon, pour ce qui est du trou que l’on voit dans la première image, je ne sais pas si je l’ai déjà dit ici, mais il s’agit d’un endroit du short que l’on peut voir fragilisé lors des photos de jour (photo 498 notamment).

  27. MARIO, ITALIA
    14 mars 2021 / 15 h 49 min

    @JERRY
    Grâce à ton aide, je crois que tout est désormais clair concernant les coordonnées des principaux lieux d’intérêt.

    Il y a une chose qui me semble toujours étrange: le fait que tous les restes des filles ont été emportés en aval par le courant, à l’exception du short de Kris..
    Cela signifierait que le short est resté plus ou moins là où l’accident se serait produit et que tous les autres restes (***MÊME CEUX QUI N’ONT JAMAIS ÉTÉ RETROUVÉS***) ont été transportés plus loin par le ruisseau…

    Il y a aussi toujours la photo de nuit numéro 542, qui je suis convaincu fut prise près d’un escarpement/d’une cascade, mais dans la zone des ponts le long du ruisseau, comme nous pouvons également le vérifer sur les nombreux blogs et vidéos que nous avons découverts, il n’y a rien de tel.
    L’accident aurait pu se produire beaucoup plus en amont, plus haut dans les montagnes; nous ne sommes pas du tout sûrs que les filles aient atteint le premier pont, ce n’est qu’une supposition, elles auraient pu emprunter un chemin complètement différent.

  28. Jerry
    14 mars 2021 / 17 h 38 min

    @Mario : Pour ma part, après tous ces mois de recherche, je pense que ces derniers jours m’ont permis d’assembler une énorme partie du puzzle au sein d’une hypothèse qui répond à la majorité des questions que je me posais.
    Je pense que la zone de l’accident est bien celle du premier pont de singe : 8.871104,-82.417007
    Celle-ci correspond d’ailleurs selon moi à la distance possible parcourue avant le premier appel aux urgences.
    Après le Mirador, il n’existe qu’un seul chemin. Je doute par contre qu’elles aient pu atteindre le deuxième pont de singe (qui se trouve à plus d’1 Km après le premier pont). Mais ce n’est pas impossible (étant donné que la zone est peu boisée).
    Le short est retrouvé au 2ème pont de singe et non au premier. Si un accident avait lieu au premier pont de singe, alors le short aurait bien été aussi emporté par le courant. Il aurait même pu parcourir près d’1,5 Km pour arriver au deuxième pont où il a été retrouvé.
    Si on considère que les filles ne se sont jamais écartées du chemin, seuls 3 endroits auraient pu permettre que les effets soient emportés par le courant : la première quebrada, la deuxième quebrada, et le 1er pont de singe.
    On voit qu’elles arrivent à la première Quebrada à 13h54. La deuxième Quebrada se situe une dizaine de minutes plus loin. S’il leur était arrivé quelque chose dans cette zone là, autour de 14h, il est difficile d’imaginer que leur premier appel (s’il s’agit bien du premier appel) soit fait environ 2h40 plus tard.
    Ces 2h40 correspondent assez bien selon moi au temps nécessaire pour atteindre le 1er pont de singe sur le chemin en temps ensoleillé. Et cela pourrait expliquer pourquoi elles n’ont pas été retrouvées. Si elles s’étaient blessées sur le chemin, elles seraient restées dessus et auraient été retrouvées. Je pense pour ma part qu’arriver au premier pont de singe, elles arrivent sur une zone où elles peuvent peut-être enfin avoir une vue dégagée en contrebas. Comme l’indique le guide sur la vidéo Telemetro, le 1er avril l’eau ne devait pas être importante au niveau de cette traversée de la rivière, les filles auraient pu s’approcher du bord de ce qui ressemble à une cascade sur la gauche des photos instagram postées précédemment et glisser plus bas.
    Peut-être ont elles vu le chemin qui remontait dans la jungle et se sont-elles dit qu’elles allaient regarder voir s’il était possible de suivre la rivière pour rentrer au plus vite.
    Pour ce qui est des cascades, en réalité il semblerait que toute la rivière soit constituée de cascades, certaines petites, d’autres plus grandes. On peut en voir une sur la gauche d’une des photos instagram par exemple, mais toute la rivière en est constituée vu que le niveau d’élévation ne cesse de descendre. Entre le premier pont et le deuxième où a été trouvé le short on passe de 1050m à 875m d’élévation, soit 175m de dénivelé.
    On peut en avoir une idée en zoomant sur cette photo de Wildxplor.

    • Jerry
      14 mars 2021 / 17 h 56 min

      Pour les zones entourées sur ton image postée, il aurait fallu que les filles ne suivent plus le chemin, mais suivent le courant des rivières au niveau de la première quebrada ou de la deuxième. C’est une hypothèse que j’avais envisagé l’année dernière, perdues elles se rappellent que l’entrée du Pianista est entouré de deux rivières. En suivant la rivière elles pourraient imaginer arriver à l’entrée du sentier.
      Je me rends compte que je n’ai pas mis l’image de Wildxplor sur mon message précédent, la voici :
      https://i2.wp.com/www.wildxplor.com/wp-content/uploads/2016/05/DSC02635-copy.jpg
      En théorie suivre le courant est une idée qui pourrait être envisagée mais en pratique cela aurait été très compliqué comme on le voit sur l’image ci-dessus. La première quebrada se situe à 1 620m d’élévation. La zone la plus proche entourée sur ton image se situe à 1 260m. Descendre ces 360m serait périlleux, et je pense qu’elles s’en rendrait compte assez rapidement.
      Les 2h45 entre la photo 508 et l’appel au secours me laissent à penser qu’elles n’ont pu passer tout ce temps à descendre le courant dans ces conditions périlleuses. Si parfois le dénivelé peut-être d’un mètre, il peut probablement être à certains endroit supérieur à plusieurs mètres (peut-être une dizaine).
      Je crois que le randonneur Wildxplor explique dans son premier article les différents pièges et parle du risque de suivre ce type de rivière et de se retrouver bloqué avec devant soi une chute de plusieurs mètres que l’on ne peut descendre sans se blesser et derrière soi une montée de quelques mètres que l’on a réussi à descendre mais que l’on ne peut pas remonter.

  29. MARIO, ITALIA
    14 mars 2021 / 17 h 54 min

    @JERRY
    Je ne suis pas sûr que les filles ont toujours suivi le chemin, parce que si c’était le cas, alors comment pourraient-elles se perdre? Elles auraient tout simplement reculé sur le même chemin…non, je crois que quelque chose s’est bien passé pour que les filles quittaient le chemin, quoi? Je ne sais pas.

    « et se dirigent vers cet endroit à gauche pour avoir une vue en contrebas afin de voir si elles s’approchent du bout du chemin, si elles voient la ville au loin… Peut-être que l’une des filles glisse sur ces rochers glissant et dévale plus bas. »
    Très sincerement je crois que vous allez trop loin avec les suppositions/ la fantasie ici.

    • Jerry
      14 mars 2021 / 18 h 24 min

      @Mario : On a écrit nos messages en même temps, le mien apparaît juste avant (en réponse au précédent).
      Pour l’hypothèse de la glissade, je pense au contraire qu’elle répond à nombre de questions. Elle expliquerait le jean déchiré de Kris, peut-être même une fracture du bassin, une côte cassée… Elle pourrait aussi expliquer pourquoi Lisanne a une fracture de ses os de pied estimée à une chute importante. C’est quelque chose que jusqu’à présent je n’arrivais pas à lier. Pourquoi le lieu des photos de nuit semble être un endroit où elles sont restées longuement. Pourquoi comme tu le dis n’ont-elles pas fait demi-tour ? Même si l’une est blessée, la deuxième aurait été chercher du secours. Aurait remonté le chemin.
      Je pense que tout comme le cas que j’avais cité plus haut, les filles ont toutes les deux été blessées. C’est difficile à imaginer qu’elles tombent en même temps. Je pense que Kris glisse en premier d’une certaine hauteur et se blesse. Lisanne plus haut, paniquée se précipite pour la rejoindre. Et dans la précipitation glisse également. Peut-être essaye-t-elle de descendre au même endroit de la chute ne sachant comment atteindre l’endroit au plus vite. Pour rappel, Lisanne faisait de l’escalade. Je pense qu’elle glisse et se fracture le pied.
      Cette hypothèse répond à l’un de mes messages posté sur l’article des données téléphoniques où j’indique que selon moi Lisanne est toujours la première à agir. Le seul moment où elle ne le fait pas c’est cet appel d’urgence qui est passé tout d’abord par Kris. J’avais d’ailleurs demandé à Romain s’il n’y avait pas pu avoir une erreur d’attribution des appels au secours. Dans l’hypothèse de la glissade, cela expliquerait pourquoi Kris appelle en premier. Lisanne, ne peut appeler car elle se précipite pour rejoindre son amie.
      Pour la glissade, sur les photos de Romain on voit que l’arrière du jean semble avoir frotté violemment. Je pense que c’est la chaleur du choc qui entraîne ce type de trous. Je pense d’ailleurs qu’il y a peut-être un trou encore plus important sur le côté arrière gauche que l’on peut difficilement discerner sur la première photo.
      Pour le fait qu’elles n’aient pas été retrouvé, tout simplement parce qu’elles sont cachées du chemin en contrebas. Peut-être d’ailleurs pour cela qu’elles constituent cet outil avec le sac en plastique rouge. On pensait que celui-ci était destiné pour attirer l’atention des hélicoptères, mais peut-être était-ce pour attirer l’attention de personnes qui passeraient sur le chemin au dessus. Peut-être n’avaient-elles plus de voix ayant crier les premières heures pour appeler à l’aide.
      Je pense que Kris aurait pu porter le sac à dos et que peut-être celui-ci porte des traces de la chute.
      Kris pourrait avoir une fracture du bassin et Lisanne fracture d’au moins un pied. Elles se seraient trainées vers le bord de la rivière, un endroit au sec et seraient restées. Elles n’ont peut-être jamais bougé du lieu où elles étaient ce 1er avril lors des appels d’urgence.

      • Jerry
        14 mars 2021 / 18 h 31 min

        Voici le cas que je cite dans mon message précédent :
        https://www.huffpost.com/entry/hiking-rescue_n_6630510
        On y voit que deux personnes d’une vingtaine d’années se blessent l’une après l’autre. La deuxième en voulant aider la première. On y voit qu’elle ne peut plus appeler à l’aide alors que des randonneurs passent à côté.
        C’est un cas intéressant qui explique comment deux personnes peuvent ne pas revenir d’une randonnée.
        Ce sont des cas exceptionnels que deux personnes se blessent en même temps, mais on voit que lorsque cela arrive, les chances sont faibles.

  30. MARIO, ITALIA
    14 mars 2021 / 19 h 10 min

    Chaque opinion est respectable, mais je reste sur les miennes, Jerry. Je ne suis pas convaincu par les tiennes. Je crois que tu vas trop loin avec certaines suppositions. J’espère que le livre qui va sortir nous donnera des nouvelles intéressantes et sourtout utiles à clarifier beaucoup de éléments.

    • Jerry
      14 mars 2021 / 20 h 18 min

      Oui, la journaliste a indiqué dans un message qu’elle avait les coordonnées des photos de nuit. Une fois qu’on les aura on pourra déterminer où l’accident a pu avoir lieu et si les filles ont pu se déplacer ou si elles étaient immobilisés (si le lieu des photos de nuit était par exemple près du premier pont de singe).
      Le livre est prévu pour le 22 avril il me semble. Des vidéos seront publiées ce jour là selon ce qui est indiqué sur leur site.

  31. Rom
    16 avril 2021 / 22 h 36 min

    J’ai vraiment une chance extraordinaire d’avoir découvert cette affaire par le biais du blog de Camille et à une semaine de la sortie du livre attendu.
    Incroyable de constater à quel point de bonnes questions, une démarche sceptique et rigoureuse, vos innombrables ressources et le temps consacré à ces recherches, ont fait évoluer l’enquête ! Et ce depuis chez vous, à l’exception de la démarche remarquable de Romain qui a finement orienté le champs des possibles.
    Comme quoi, les enquêtes des internautes peuvent avoir de précieux apports et pas seulement un côté voyeuriste !
    J’espère que grâce à toutes ces nouvelles données puis celles à venir, on élucidera les nombreuses zones d’ombre en trouvant sur place des éléments confirmant vos déductions.
    J’ai le sentiment qu’on se rapproche de plus en plus d’un fait divers, si tragique soit-il. Assez paradoxal de constater que les aspects spectaculaires du déroulement de l’histoire, les apparentes incohérences et erreurs relevées depuis et qui ont largement contribué à sa diffusion, conduiront certainement à lever les doutes et apaiser les familles.
    Un grand plaisir de vous lire en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.