Lectures pour cet été

Les vacances estivales approchent à grands pas et comme chaque année des livres se retrouvent casés dans les valises (oui bon certains sont passés aux liseuses, personnellement je n’y arrive toujours pas, je suis bien trop fan du papier).

Si vous hésitez sur des titres ou si vous n’avez aucune idée de quoi lire, cela tombe bien, j’en ai 3 à vous proposer. Chaussez vos lunettes ou vos lentilles (ou peut-être votre loupe qui sait), c’est parti pour la revue littéraire.

Le courage de partir, de Barbara Kaufman, les éditions Roman coach

J’apprécie énormément les bouquins en rapport avec la psychologie. A tel point que j’en avais laissé tomber les romans “basiques”. Ce livre est justement une bonne surprise puisqu’il s’agit d’un “roman coach”. Il se lit comme un roman mais guide les lecteurs comme un coach. Ce concept original divise la lecture en 2 parties comme vous l’imaginez. Le livre commence donc avec la mise en situation du personnage principal où au fil des pages nous découvrons le calvaire qu’il vit, puis le roman se termine sur la partie coaching qui creuse la pathologie psychologique évoquée dans l’histoire. Ce coaching donne les clés pour prendre conscience des situations néfastes et permets aux lecteurs d’avancer. Ces conseils sont dispensés par une auteure psychologue clinicienne qui travaille sur les sujets en rapport avec la famille.

Le courage de partir met l’accent sur les liens familiaux toxiques. Nous y découvrons le cas du pervers narcissique manipulateur (le tant décrié que l’on a vu être cuisiné dans les média à toutes les sauces). Jeanne, mère de 2 enfants et mariée depuis 6 ans à Antonio, aime profondément son mari. Elle en est complètement gaga, à tel point qu’elle l’idéalise et s’écrase face à lui. Au fil de la lecture nous découvrons une Jeanne affaiblie, triste et presque vide. J’ai franchement eu de la peine pour cette femme manipulée à outrance par une pourriture (attention il existe également des perverses narcissiques, les hommes n’ont pas le monopole de la méchanceté). Mais un beau jour, les termes « manipulateur » et « pervers narcissique » s’immiscent dans la vie de Jeanne. Elle commence alors à enfin remettre en question son mariage et on existence se transforme alors en un immense point d’interrogation. Serait-elle donc malheureuse à cause de son mari ? Quelle est la frontière entre amour et emprise ? Jeanne va devoir trouver la force de se libérer, de se relever et se reconstruire.

Une carte postale du bonheur, de Cristina de Amorim

Restons dans le thème du “pervers narcissique”. En ce moment je dévore le roman Une carte postale du bonheur de la talentueuse et sympathique blogueuse Cristina de Amorim. Ce livre est également une pépite que je vous conseille vivement de vous procurer. Ce témoignage inspiré d’une histoire vraie au sujet des relations de couple destructrices mérite toute votre attention. C’est bien écrit, très rythmé et on ne s’ennuie pas un seul instant. A chaque chapitre j’hallucinais de la tournure des événements. Et je tiens vraiment à préciser un point important : la plume de Cristina ne laissera personne de marbre.

Juliette vit depuis neuf ans avec un mari qui ne la fait plus rêver. Amoureuse de l’amour, elle le vit désormais par procuration en lisant Jane Austen et en élevant son petit garçon de cinq ans. Mais, à quinze jours de fêter son trentième anniversaire, Juliette suffoque et ne parvient plus à faire semblant. Elle demande le divorce et se retrouve plongée dans un état de fragilité et de confusion totale. Thomas débarque alors dans sa vie sans crier gare. C’est le début d’une histoire d’amour qui ne tarde pas à se transformer en une véritable descente aux enfers. En l’espace de quelques mois, Juliette se métamorphose pour devenir une personne qu’elle n’a jamais été… Ses amis ont beau l’exhorter à fuir cet homme qu’ils qualifient de pervers narcissique, Juliette ne veut rien entendre. Elle veut croire au bonheur.

La première fois que j’ai été deux, de Bertrand Jullien-Nogarède, l’édition Flammarion Jeunesse

Continuons sur une lecture plus légère ! Vous avez très certainement entendu parler du courant littéraire “Young adult”. Il a le vent en poupe ! Loin d’être de simples romans pour ados, ce genre à la fois fantastique, réaliste et initiatique accompagne la transition de l’adolescence à l’âge adulte avec des personnages (souvent féminins) emblématiques, qui prennent leur destin en main et n’attendent pas un homme pour résoudre leurs problèmes. L’identification très forte et immédiate avec le personnage principal contribue également au succès du genre, dont le lectorat est à 80% féminin.

Les adaptations cinématographiques à succès qui suivent l’engouement pour le livre initial semblent être la preuve que la littérature “Young Adult” a encore de beaux jours devant elle : Love Simon, Nos étoiles contraires, Midnight Sun…

J’ai bien aimé ce livre frais et très beau, il se dévore en un rien de temps. Pour un premier roman, l’écrivain Bertrand Jullien-Nogarède sait se faire remarquer ! Son écriture est belle et fluide, ça fait plaisir ! Je ne lis pas beaucoup de romances mais celle-ci m’a beaucoup touchée. On y découvre le portrait et l’histoire de deux personnages attachants : Karen et Tom.  Deux adolescents qui vous rappelleront certainement de bons souvenirs (d’il y a fort longtemps).  Un livre qui fait du bien. Quant à la fin du livre, elle est renversante, je ne m’y attendais absolument pas.

Karen, lycéenne timide et idéaliste, est une jeune femme que la vie a heurté plus d’une fois. Tom, 17 ans, la maturité d’un adulte, attire l’attention avec son accent anglais, son amour pour le vieux rock et son look atypique. Ces deux jeunes presque adultes vont se découvrir,  s’apprivoiser et s’aimer. Et pour une fois, vous allez faire face à une belle histoire sans malveillance. J’aurais adoré vivre cette expérience à 17 ans mais aussi à mes 20 ans ! Je croise les doigts pour la sortie d’un tome 2 mais je ne vous en dis pas plus !

Et vous cet été, vous lisez quoi ?

PARTAGER SUR :

14 Commentaires

  1. 25 juin 2018 / 10 h 03 min

    nos articles se ressemblent aujourd’hui… biz

    • CamilleG
      Auteur
      25 juin 2018 / 12 h 17 min

      Les grands esprits se rencontrent !

  2. Léa
    25 juin 2018 / 11 h 09 min

    Ils ont l’air sympa ces livres. Et j’aime bien les sujets psy !

  3. Seb666
    25 juin 2018 / 12 h 59 min

    Je profite de cette article pour te demander ce qui te plait dans la lecture : merci d’être franche et de développer un peu.

    • CamilleG
      Auteur
      25 juin 2018 / 16 h 18 min

      La lecture permet de s’évader, d’enrichir son vocabulaire, de lire des histoires qui nous ressemblent et de nous faire relativiser. J’aime beaucoup les livres en rapport avec la psychologie pour cerner la réaction humaine. Je lis pour passer le temps sur ma serviette de plage parfois. Je lis pour éviter de m’abrutir sur mon ordi ou sur mon téléphone ; )

  4. 25 juin 2018 / 16 h 51 min

    Livre papier, liseuse, ne les opposons pas, l’essentiel est de lire. Je suis aussi un fan du papier, mais j’ai une liseuse qui me sert lors d’un déplacement long, pour être certains d’avoir les lectures dont j’ai envie.
    Mes lectures de l’été, plusieurs polars un roman “Power” de Michaël Mention, un auteur que j’apprécie pour l’avoir rencontré et que je recommande vivement.

    • CamilleG
      Auteur
      25 juin 2018 / 17 h 22 min

      Ah merci pour cette découverte. Je vais aller voir ça ce soir !

    • Seb666
      26 juin 2018 / 8 h 44 min

      Chacun ses gouts et ses loisirs mais la la lecture n’est pas essentielle !
      La lecture peut apporter beaucoup de choses à commencer par du plaisir et de la détente mais aussi de la connaissance et de la culture. Mais la lecture peut aussi être abrutissante, “isolante” et peut véhiculer des visions déformées de la réalité et annihiler toute forme de contradiction ou de débat.

      • CamilleG
        Auteur
        26 juin 2018 / 15 h 14 min

        Il ne faut pas lire qu’un seul auteur et tout ira bien !

    • CamilleG
      Auteur
      26 juin 2018 / 15 h 13 min

      cool merci ! Je vais regarder ça !

  5. 7 juillet 2018 / 7 h 51 min

    Moi je conseille à tous la série L’amie prodigieuse, chaque été depuis 3 ans maintenant je lis le nouveau tome publié ! Cette série est une pépite, ça vaut vraiment le détour ! Sinon généralement je rattrape tout ce que je n’ai pas lu l’année par manque de temps !

    • CamilleG
      Auteur
      9 juillet 2018 / 9 h 40 min

      Chouette bon plan oui ! Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.