Sommeil de bébé : Fée Dodo à la rescousse

Se former à des ateliers avant l’arrivée de bébé, chose que je n’ai pas faite. Dommage. Je pensais que tout était inné. MAIS NON. Allaitement comme sommeil, des sujets qui méritent de s’y intéresser avant de se retrouver devant le fait accompli, dépourvu de (bons) conseils.

Pour celles qui ont suivi mes aventures, j’ai réussi à optimiser au mieux mon allaitement, grâce à des consultantes en lactation, mon retour d’expérience est en ligne sur cet article, si cela vous intéresse.

Tout comme le lait maternel, le sommeil de bébé regorge de conseils précieux, à condition qu’ils soient dispensés par des professionnels formés à ce sujet ! Madame ou Monsieur tout le monde pense tout savoir et vous sort sa science infuse à deux balles avec ses infos foireuses, pire, il ou elle vous prend de haut et vous fait culpabiliser : fuyez, fermez vos oreilles et engagez un tueur à gages, non je plaisante hein.

C’est (encore) grâce à Instagram que j’ai découvert la Fée Dodo. Avec ce jeu de mots qui donne le sourire, j’étais certaine de tomber sur une équipe sympathique, et c’est bien le cas.

Cette entreprise propose des services, à distance, sur toute la France et auprès des familles francophones dans le monde entier, qui vont de l’accompagnement personnalisé sur plusieurs semaines en fonction de l’âge de l’enfant et de nos besoins, en passant par des ateliers futurs/jeunes parents « Comment accompagner mon nouveau-né vers un sommeil serein » en visioconférence, jusqu’aux ateliers/conférences sur le sommeil destiné.es aux professionnels de santé et de la petite enfance.

J’ai eu l’opportunité de suivre, en visio 100% en ligne, l’atelier dédié au sommeil de l’enfant de moins de trois mois.

Cette formation de presque six heures est dispensée par Caroline Ferriol, la créatrice et gérante de Fée Dodo, consultante spécialiste du sommeil des bébés et des enfants, et pour finir, psycho pédagogue de formation.

C’est l’atelier parfait pour les futurs parents ou aux heureux parents qui souhaitent acquérir des connaissances sur le sommeil des bébés et des enfants. Mais il existe d’autres ateliers liés à l’âge de votre bout de chou.

Objectifs de la formation :

  • Acquérir des connaissances sur le sommeil des bébés et des enfants
  • Comprendre le fonctionnement du sommeil chez l’enfant
  • Adopter les bonnes attitudes pour mettre en place un sommeil de qualité chez l’enfant et éviter l’écueil de la mise en place de troubles du sommeil ou de dettes de sommeil.
  • Sortir du discours classique proposé aux parents rencontrant des problèmes de sommeil avec leurs enfants qui consiste à leur conseiller que « ça va passer », ou de « laisser pleurer seul dans sa chambre »

Qu’est-ce que j’ai retenu de ces ateliers ?

Déjà, il faut vous poser une question primordiale : souhaitez-vous rendre votre bébé autonome au niveau du sommeil ? Qu’il s’endorme dans son lit, dans sa chambre, sans votre aide à 100% ?

Moi, la réponse est claire : non. Un nourrisson qui vit neuf mois dans le ventre de sa mère a besoin d’une transition douce et surtout, il lui faut de la sécurité et de la présence. Ce n’est pas pour rien que l’OMS recommande de dormir dans la même chambre que son enfant, les six premiers mois minimum. La Fée Dodo vous donnera des solutions si vous avez répondu oui à la question et elle vous en apportera également si vous avez choisi l’inverse.

J’ai réellement appris et découvert des choses pertinentes ! J’ai d’ailleurs pris des notes tellement les informations riches fusaient. Au total, j’ai récolté vingt-et-une pages de précieux conseils. Des détails que j’étais loin de m’imaginer. J’avais tant d’idée reçues au sujet du sommeil… Franchement je conseille vivement aux parents de se faire aider s’ils rencontrent des soucis. Mieux vaut apprendre de bonnes bases plutôt que de galérer des mois et ne plus dormir, non ?

Il existe une dette de sommeil.

Le sommeil permet le développement, la mémorisation, la digestion, la bonne santé, la gestion des émotions, etc. Les siestes permettent la mémorisation des apprentissages lors du temps d’éveil qui précède la sieste.

Saviez-vous qu’il existe trois phases de sommeil ? Paradoxal, profond et léger. Il faut 25% de phase de sommeil paradoxal dans notre sommeil. Pourquoi ? Car c’est elle qui régule les émotions, c’est d’ailleurs elle la responsable des rêves et des cauchemars. Quand on se trouve en dette de sommeil, c’est-à-dire qu’on ne dort pas assez, notre cerveau met de côté la phase paradoxale.

Et que se passe-t-il quand on manque de sommeil ? On ne supporte rien, que l’on soit un adulte ou un enfant. Les petits qui n’ont pas de dette de sommeil sont ceux qui dorment le mieux.

Le sommeil est une fonction innée à partir de 16 semaines de grossesse.

Nous ne sommes pas conçus pour dormir en sommeil profond, cela s’explique par des questions de sécurité et de survie, après tout nous sommes des animaux de base. Tout comme nous, bébé détient également différentes phases de sommeil.

De zéro à deux mois : le sommeil est assez agité chez bébé, cela est lié à son cycle de sommeil de cinquante minutes en moyenne. Il est courant d’observer de micro-réveil à la fin des cycles : soit votre trésor décide de se lever, soit il reprend un autre cycle de sommeil. Et ça, c’est cool !

Les enfants en dette de sommeil dorment en sommeil lent léger et tout les réveille.

Les stratégies d’endormissement existent.

Chaque enfant développe sa propre stratégie pour s’endormir. Elle est souvent liée lié à ce que faisait la maman vers la fin de la grossesse. Maman alitée : pas besoin de bercement. Maman qui faisait beaucoup de marche, de voiture, etc : beaucoup de mouvements nécessaires.

De nombreux bébés développent des troubles de sommeil à cause des incohérences d’endormissement. Si on choisit, par exemple, de bercer bébé pour l’endormir, c’est super MAIS dès qu’il s’endort, on va le poser, et PAF il se réveille : eh oui, il faut toujours laisser bébé là où il s’est endormi. Idem, avec le bruit de télé, s’il ne l’a pas eu quand il s’est endormi et que vous décidez de l’allumer une fois qu’il pionce… Le changement d’environnement le réveillera également.

IL VA FALLOIR ASSUMER chacun de vos choix : effectuer toutes les siestes dans les mêmes conditions et rester dans la même position. Marcher trois heures avec la poussette, laisser le bébé en portage trois heures, etc. Flippant mais nécessaire si vous optez pour ces façons pour l’endormir.

On ne met pas n’importe quoi dans le lit de bébé.

Pas de tour de lit, pas de doudou, sauf le sien, pas de mobile non plus. On opte pour une décoration sobre et apaisante dans la chambre. Pas de bibelots partout ! En plus ça prend la poussière.

Pour dormir, c’est turbulette ou surpyjama. Pas de couverture avant deux ans et demi, voire trois ans.

Il est recommandé de positionner le lit dans un coin, loin de fenêtre et du radiateur. L’enfant doit également voir qui entre et qui sort de la pièce. C’est rassurant pour lui.

Le cododo c’est cool mais…

Le cododo signifie dormir dans la même pièce que les parents, pas forcément dans le même lit.

Acte couramment pratiqué au Japon, et en Afrique. Comme les parents habitent encore avec leur famille, on constate beaucoup d’entraide et de présence autour de la mère. Pas comme en France. Être à deux personnes et gérer cododo, c’est assez compliqué et nous le faisons donc de façon incohérente. Quand bébé s’endort en notre présence, finalement nous partons ailleurs et le laissons seul ! C’est là une incohérence et bébé le sait. Après deux mois, il développe un mécanisme qui capte quand on quitte la pièce et ça le réveille car il se sent en insécurité. Alors que si de nombreuses personnes restent dans la même pièce et vous la quittez, là ça ne le réveille pas. Mais en France, nous vivons à deux dans la maison… Tata, beau-papa ou mamie ne sont pas là à nos côtés H24 pour assurer une présence auprès de bébé en continu.

Vous avez choisi d’opter pour le cododo LA NUIT ? Et bien cela ne doit pas s’arrêter à cela. C’est aussi pendant les siestes pour rendre le sommeil cohérent. Chose compliquée à mettre en place dans notre mode de vie occidental. Perso je le fais mais je ne vous cache pas que cela demande de l’engagement.

Les erreurs communes, du moins les miennes, apprises grâce à cet atelier (ce ne sont donc pas MES conseils).

Peut-être vous retrouverez-vous dans la lecture de ce qui suit. Ces ateliers m’ont clairement aidé à y voir plus clair sur la façon dont fonctionne mon bébé. La liste qui suit est non exhaustive, pour découvrir tout le reste il faudra participer aux ateliers de Fée Dodo.

Croire que le sommeil de jour n’est pas aussi essentiel que le sommeil de nuit ! Les siestes jouent aussi un rôle essentiel, comme évoqué précédemment.

Penser que les siestes de trente, quarante-cinq minutes c’est bien. NON ce n’est pas assez. Et on ne peut pas faire dormir notre chérubin n’importe où. La preuve, il ne dort finalement que trente minutes. Alors que les gens arrêtent de se la raconter avec leur « partout où je le mets, il dort ! ». Super le mioche va fermer les yeux moins de vingt minutes et ils sont contents.

S’imaginer connaitre les signes de fatigue. Quand on les voit, c’est que bébé est déjà fatigué.

La sensation de faim ne peut pas empêcher bébé de dormir. Moi qui étais persuadée que la fatigue l’emporterait. J’étais à côté de la plaquette. Depuis que je m’assure que bébé est repu, c’est le jour et la nuit.

Ne pas sortir bébé tous les jours. Et pourtant il le faut, même dix minutes. Désormais, je m’oblige à promener bébé quotidiennement et ça me fait du bien aussi.

Idéaliser les transats ! ATTENTION à ces objets, surtout si bébé subit des reflux, cela compresse l’estomac. Pour le sommeil aussi ce n’est pas conseillé car bébé est trop libre dans ses mouvements, ce qui le bloque dans un semi-éveil. Alors que posé dans le lit il ne peut pas bouger autant et dort beaucoup mieux et plus longtemps.

Ne pas faire assez attention aux appareils. La lumière bleue diffusée via les écrans inhibe la mélatonine (hormone du sommeil). Même si bébé ne les regarde pas directement, ça impacte quand même son sommeil ! J’ai mis en mode nuit les télés, les ordinateurs et les téléphones, et ce mode est enclenché toute la journée.

Changer bébé la nuit, pire, le changer dans une autre pièce que là où il dort. Durant la NUIT, il ne faut aucune stimulation, on reste dans le noir. On ne change pas de pièce non plus ! Une LUMIERE ARTIRICIELLE pour bébé équivaut à la lumière naturelle. J’avais remarqué que lorsque je changeais mon enfant, j’avais ensuite le droit à une fête pendant un petit moment, plusieurs heures parfois. Et cela, même si la lumière était quasiment faible. J’ai d’ailleurs eu un super conseil de la part de ma pédiatre : avant de coucher mon bébé, je lui mets une couche bien absorbante, de la crème pour les fesses et je ne lui enlève pas de la nuit, sauf si catastrophe. Et ça marche ! Aucune fuite et bébé dort mieux car je n’ai pas à le manipuler ou à le faire bouger ailleurs que dans le lit. Sachant que nous mettons au lit bébé vers 20h30 et qu’il se réveille douze heures plus tard…

Vouloir toujours tout faire pour ne pas voir bébé PLEURER. C’est pourtant le seul moyen pour lui de décharger les stimuli. Lui proposer le sein ou la tétine dans ces moments-là : mauvais choix. La seule manière de décharger un excès de cortisol chez l’enfant sont les larmes ou la transpiration. Il faut alors laisser pleurer l’enfant UNIQUEMENT dans ce cas et respecter ses émotions, et surtout ne pas le laisser seul avec ses émotions. Lorsque je fais face aux pleurs de décharge, je prends mon bébé à la verticale et je me promène dans l’appartement, tout en respirant calmement.

Croire que la position sur le dos est optimale pour bébé. En fait, il s’agit d’une position de grand danger car bébé ne peut pas fuir en rampant. Il est donc difficile d’endormir le bébé ainsi, mais pour éviter la mort subite du nourrisson, pas le choix. Optez pour l’emmaillotage, pendant les trois premiers mois maximum, si vous souhaitez qu’il dorme paisiblement sur le dos. Je n’aime pas trop cela et je ne le fais pas, j’ai l’impression de voir une momie à la place de mon bout de chou ahah.

Peu importe la taille du lit de bébé. Et non, il doit avoir la place pour s’y retourner, ça l’aide à s’endormir, c’est sa stratégie de sommeil. Dès cinq mois, il trouve enfin sa position. Surtout ne pas le bouger quand il a trouvé sa position physiologique !

Bébé n’est pas sensible au bruit. Oui et non. Pendant l’endormissement, le début où bébé s’endort, il faut un peu de bruit ambiant dans la maison. Si zéro bruit quand il s’endort et qu’après il y en a, ça va le réveiller car l’environnement change. Les bruits hors norme le réveillent, comme la sonnette par exemple. D’ailleurs, ils nous réveilleraient aussi en tant qu’adulte.

Le doudou suit bébé partout où il va. Là encore je me trompais. Mais j’avais déjà lu cela sur un site de pédiatre. Il faudrait Laisser doudou là où bébé dort et fait sa sieste. Il faut que cela soit un plaisir quand bébé se couche et qu’il retrouve son doudou. Bébé choisit généralement son doudou à partir de deux mois.

Le rituel du coucher c’est pour les grands. FAUX. Dès les six premières semaines, il faut mettre en place un mini rituel de coucher le jour et un plus long la nuit.

Bébé ne ressent pas (trop) notre stress. C’est une véritable éponge, malheureusement. Ne pas être stressé face à l’enfant, sinon il pensera qu’il y a un prédateur et se sentira en insécurité.

Encore une fois, être partent ne veut pas dire être parfait. Il faut faire les choses comme on le sent et de son mieux. Culpabiliser ne nous rendra que plus triste et notre bébé le percevra, ce qui le rendra également mal dans sa peau.

De mon côté, avec mon mari nous avons choisi le cododo dans notre lit, en prenant garde à respecter des mesures de sécurité : bébé pas entre nous, pas de couette ou d’oreillers à proximité de lui, etc. Je vous invite à vous renseigner auprès des professionnels pour mettre en place cela, si c’est votre souhait. Comme j’allaite, cette solution est la meilleure, pour moi, pour nous. J’anticipe les questions, oui j’avais tenté pendant le premier mois de faire dormir notre enfant dans son lit cododo, celui collé à notre lit. Pas terrible comme résultat.

Toutes les infos sur Fée Dodo : https://www.feedodo.fr/

Et vous, comment se passe le sommeil de votre enfant ? Avez-vous des conseils ?

46 Commentaires

  1. Sandrine
    17 janvier 2022 / 11 h 48 min

    Bonjour Camille,

    Article très intéressant. Je mets juste un bémol car je te trouve assez « culpabilisante » envers les mamans qui ne font pas comme c’est écrit. Idem par rapport à ton article sur l’allaitement.
    Tant mieux si tu fais tout parfaitement comme c’est recommandé mais parfois on fait juste comme on peut. Tous les bébés sont différents et ont des besoins différents.

    Je prends comme exemple ta phrase:  » Super le mioche va fermer les yeux moins de vingt minutes et ils sont contents. » Parfois pour plein de raisons, on a pas le choix. Et oui voir son bébé dormir « que » 20 minutes ça peut soulager certains parents qui n’en peuvent plus.

    Personnellement j’ai deux enfants de 5 et 3 ans. Je ne les ai pas allaités pour des raisons qui me regardent et ils sont en parfaite santé. Ils ont dormi dans leurs lits respectifs après 1 semaine et ont fait rapidement leur nuit (6 semaines pour le premier et 2 mois pour la deuxième)
    Ils ont toujours fait des grosses siestes partout où je les déposais 😉 (sieste de 2/3 heures)
    Aujourd’hui, ils sont fusionnels et ont besoin d’être ensemble, ils dorment dans un lit 2 personnes tous les deux.
    Je précise aussi qu’ils sont constamment sur moi et leurs papa, ils sont très câlins et nous sommes une famille très soudée.

    Je n’ai sûrement pas fait comme tu le décris et pourtant ils sont épanouis, en pleine santé et en pleine forme.

    Tout ça pour dire qu’aujourd’hui la pression sur les mamans est énorme et un peu de bienveillance ça ne ferait pas de mal. Je ne la ressent pas en lisant tes articles. Je ressens plutôt des injonctions à faire comme si ou comme cela.

    Alors que tu verras… un nourrisson c’est easy. Quand ils grandissent tu t’adaptes et tu fais comme tu peux..

    • CamilleG
      Auteur
      17 janvier 2022 / 11 h 54 min

      Bonjour Sandrine. Oula, il ne faut pas le prendre comme ça hein ! Je donne les conseils des ateliers que je trouve top, qu’on les applique ou pas, chacun fait comme il peut ! Pour l’allaitement, même chose, comme j’aime en parler j’en parle, libre à chacun d’allaiter ou pas. Je ne cherche pas à convertir, je raconte mon expérience pour aider celles qui sont dans mon cas par exemple. On manque cruellement d’infos sur tant de sujets c’est dommage. Après que tu le prennes contre toi, je n’y peux pas grand chose 🙂 Un nourrisson easy ahah, bah tu as de la chance, je ne trouve pas que ça soit toujours simple mais il est vrai qu’ils sont si dépendants qu’on n’a pas à leur courir encore partout après 😀

      oui pour l’histoire des 20 min, je comprends ton ressenti mais je m’explique : j’avais vu passer quelques jours avant le discours d’une nana qui se vanter à ce sujet, d’où mon ton ironique (mais tous mes articles sont un peu comme ça en fait, tu remarqueras que j’ironise souvent, et que je me moque de moi-même 😉 ) J’espère tout de même que tu auras lu des conseils qui te parlent ! Bonne semaine;

      • Sandrine
        20 janvier 2022 / 22 h 09 min

        Bonsoir Camille,

        Comme j’ai pu le lire, non je ne l’ai pas pris contre moi. Mes enfants dorment bien et sont heureux je trouve que je m’en suis plutôt bien sortie.

        Mais j’ai eu des moments de galère, des nuits compliquées, des moments de fatigue extrême. Et pour les jeunes parents qui vivent cela et qui se sentent démunis, oui je trouve ton article culpabilisant. (« Il faut » « ne pas » etc)

        Et je rejoins le commentaire qui dit que tu n’es pas vraiment légitime pour donner des injonctions dans ce sens là vu le peu de recul que tu as. Même avec 2 enfants et du recul je me permettrais pas, je te sens fort dans le jugement envers celles et ceux qui ne font pas comme c’est recommandé.
        Encore une fois, et comme l’autre personne, ce n’est pas méchant envers toi.

        Tout le monde fait comme il peut, au ressenti aussi. Tu verras que toi aussi a un moment donné tu le laisseras devant la tv pour souffler, tu l’emmèneras au mc do parce que t’as rien prévu d’autres, tu le laisseras manger des bonbons et que sais je encore. Et? C’est pas grave en fait.
        On est tous humains.

        Ici dans ton article j’ai juste l’impression que tu es la jeune maman parfaite qui fait tout parfaitement et que ton enfant du coup sera parfait et qui est parfaitement informée. Je caricature mais c’est mon ressenti.

        Alors qu’on sait tous que la réalité c’est pas du tout ça.

        Je parais sèche dans mon commentaire mais c’est pas mon intention, j’essaie juste de faire passer ce que j’ai ressenti en lisant ton article. Et il m’a gêné alors qu’il devrait aider.
        Pour ma part je passe mon chemin, je pense que nous ne serons jamais sur la même longueur d’onde.

        • Sandrine
          20 janvier 2022 / 22 h 23 min

          Sorry je me relis et je parais vraiment sèche 😅
          Mais c’est pas mon but du tout..

          Mon but c’est juste de dire à tous les parents qu’ils sont des super parents tant qu’ils pensent à leur bébé et au bien être de celui ci et que s’ils ne font pas comme c’est recommandé.. bah c’est pas grave en fait.

          Qu’on enlève cette foutue pression et qu’on arrête de juger à tout va.

          Voilà voilà

          • CamilleG
            Auteur
            21 janvier 2022 / 8 h 36 min

            encore une fois, Sandrine, ce ne sont pas MES conseils, mais ceux de l’atelier. J’ai noté 21 pages conseils, j’en donne que je trouve top. MARRE DES GENS QUI COMPRENNENT RIEN ET QUI ATTAQUENT GRATUITEMENT. Tu as du contenu gratuit et tu viens râler mais passe ton chemin merci.

  2. Lea
    17 janvier 2022 / 12 h 10 min

    Non mais c’est tellement complexe ces histoires de nuit et de sieste. Ça fait peur quand même les enfants qui ne dorment pas. Merci pour ces détails c’est une découverte. En même temps je n’ai pas d’enfant ! Et super ces ateliers à tous les niveaux. Et pour le commentaire pas hyper bienveillant (lol) j’ai trouvé justement que ton article sur l’allaitement est top si je peux dire ! Ça change car ça devient rare chez les jeunes

    • CamilleG
      Auteur
      17 janvier 2022 / 14 h 12 min

      Hello Léa, merci pour ton commentaire. Tkt, je suis habituée aux critiques gratuites lol

  3. Romain
    17 janvier 2022 / 12 h 51 min

    C’est génial de faire des articles aussi complets sur ton expérience et ainsi de partager ça aux parents ou futurs parents. 🙂
    Déjà de retour car je suis lessivé, je n’arrive plus à aller vite. Mais le travail est bien avancé et je sais ce qu’il me reste à faire sur ma troisième histoire et sur l’ensemble de mon œuvre. ^^

    • CamilleG
      Auteur
      17 janvier 2022 / 14 h 12 min

      Coucou Romain ! Ah bah ça me fait plaisir de te savoir de retour héhé !!!! Tu vas bien? Et belle année à toi et tes proches ! Bises

  4. 17 janvier 2022 / 14 h 08 min

    Je ne savais pas que des ateliers en visio dédiés au sommeil des enfants existait. Sympa ton article

    • CamilleG
      Auteur
      17 janvier 2022 / 14 h 14 min

      Oui et après tu peux avoir un coaching encore plus personnalisé, enfin un accompagnement 🙂

  5. 17 janvier 2022 / 14 h 10 min

    Coucou,
    Je ne suis pas encore concernée ahah, mais je trouve ça super que ce genre d’ateliers existent pour aider et soutenir les jeunes parents ! 🙂

    • CamilleG
      Auteur
      17 janvier 2022 / 14 h 13 min

      Ouiii ça aide bien je trouve !

  6. Seb
    17 janvier 2022 / 14 h 59 min

    Perso je suis contre le bébé dans la même chambre !

    • CamilleG
      Auteur
      18 janvier 2022 / 10 h 16 min

      bah écoute l OMS ça te fera pas de mal lool

  7. Seb
    17 janvier 2022 / 15 h 01 min

    Et sinon c’est quoi ce casque énorme ?????
    Tu ne risques pas de le mettre dans ta poche ou de le perdre au moins LOL

    • CamilleG
      Auteur
      18 janvier 2022 / 10 h 16 min

      c’est un casque de gamer pffffffffffff

  8. 17 janvier 2022 / 15 h 41 min

    Ah le sommeil, c’est loin d’être un long fleuve tranquille dans chaque famille. Tu donnes de bons conseils. Perso je travaillais donc, le sommeil chez les parents, chez la nounou, chez les grands parents … c’est compliqué, ce n’est pas le même, on fait un peu au mieux pour l’enfant et pour nous….

    • CamilleG
      Auteur
      18 janvier 2022 / 10 h 17 min

      ouiii une galère 🙁 j’ai du mal 🙁

    • CamilleG
      Auteur
      18 janvier 2022 / 10 h 17 min

      on pourrait en parler des heures

  9. 17 janvier 2022 / 19 h 22 min

    Coucou je ne pourrais pas t’aider à ce niveau là, j’ai fait le choix de ne pas en avoir !

  10. 17 janvier 2022 / 21 h 35 min

    Le concept est intéressant. J’aurai aimé avoir ces conseils quand mes enfants étaient en bas âges 😉

    • CamilleG
      Auteur
      18 janvier 2022 / 10 h 18 min

      ouiiiii ça se démocratise !

  11. 17 janvier 2022 / 21 h 40 min

    Pas mal ces ateliers. Mais je n’ai pas eu trop de problème pour l’endormissement de mes enfants. Dans leur chambre dès 1mois, rituel de coucher dès le retour à la maison. Dans le noir la nuit, la journée siestes dans la lumière.

    • CamilleG
      Auteur
      18 janvier 2022 / 10 h 18 min

      ah ouiiiiiiiiiiiii tu gères !!!!

  12. Rondeastucieuse
    17 janvier 2022 / 21 h 41 min

    Coucou sympa ton article, je ne savais pas ça existait des ateliers de ce type , merci grâce à toi j ai appris beaucoup de choses, après je ne peux pas te donner des conseils sur les bébés car malheureusement je n ai pas pu en avoir mais ça c est une autre histoire.

    • CamilleG
      Auteur
      18 janvier 2022 / 10 h 18 min

      Coucou oh je suis désolée !

  13. Leslie
    17 janvier 2022 / 23 h 04 min

    Très intéressant ton article ! Ça m’aurait énormément aider pour mon 1er enfant avec qui j’ai vraiment galérer à faire dormir. 😅

    • CamilleG
      Auteur
      18 janvier 2022 / 10 h 19 min

      merciiiiiiiiiiiiiiiiiii
      pour le deuxième qui sait lool

    • CamilleG
      Auteur
      18 janvier 2022 / 10 h 19 min

      une vraie galère et ça évolue toutes les nuits lol

  14. Blou
    18 janvier 2022 / 10 h 48 min

    Salut ! Ah ben tiens tu vois ce genre de formation j’ai vraiment l’impression que ça équivaut à dire « il faut conditionner bébé » et je ne sais pas pourquoi mais ça me gêne (alors qu’en plus est-ce que ce serait mal de le conditionner ?). En fait surtout ce qui me gêne c’est que ça donne l’impression que si ton bébé ne dort c’est que « tu as merdé quelque part », alors que des fois tu fais comme tu peux. Bon là je te citais ma sœur, qui fait bien son rituel de coucher avec sa fille alors que mon fils du même age a un sommeil anarchique, mais il y a des paramètres différents, mon fils avait un leger reflux, et je suppose un trouble de l’oralité qui a beaucoup perturbé les repas solides, alors va faire dormir le bébé qui a faim…

    Enfin tout ça pour dire que ces conseils sont super,mais que si ça ne marche pas ou qu’on ne fait pas tout à la lettre il ne faut pas se dire qu’on fait mal ! Et puis surtout même si on « merdé quelque part » ça se rattrape, ça prend du temps, mais ça se rattrape.

    Enfin j’espère que mon commentaire n’était pas désagréable ce n’est pas du tout mon but 🙂 (d’ailleurs ton article ne m’a paru vraiment culpalisant, mais bon à force je connais ton style !)

    • CamilleG
      Auteur
      18 janvier 2022 / 12 h 50 min

      Hellooo oui on fait comme on peut mais je trouve essentiel d’avoir des bases pour optimiser le sommeil. Après libre à chacun d »apprécier ou non ce type de « coaching ». Moi j’aime bien car j’y connais rien et j’aime bien connaitre le retour d’expérience des choses et des conseils qui marchent. Car comme les autres, perso, je galère pour les nuits 😀 😀 ouii cet article n’a rien de culpabilisant mais bon Sandrine l’a pris contre elle je pense….

  15. Maman Goupil
    18 janvier 2022 / 12 h 01 min

    Merci pour cet article complet. Après, je pense que chaque enfant est différent tout comme ces parents et chacun fait comme il peut.
    Tant que le rythme de chacun est respecté et que chacun y trouve son compte c’est de loin le plus importants.
    Tes conseils sont de bonnes pistes de réflexions, bien entendu à adapter à chacun, c’est évident.
    Belle journée à toi !

    • CamilleG
      Auteur
      18 janvier 2022 / 12 h 51 min

      Coucou ! Oui voilà, dur d’être pro en sommeil ! Avec ou sans conseils, il faut avant tout s’écouter je pense 🙂 bisous et merci pour ton commentaire.

  16. Laure
    19 janvier 2022 / 9 h 59 min

    Article intéressant ! On voit que le sujet te passionne et que tu es très engagée pour ton bébé, c’est super. Mais je rejoins un autre commentaire : même si ce n’est sûrement pas ton intention, le post est un peu culpabilisant. Surtout que c’est ton premier enfant et qu’il est encore très petit donc l’expérience est quand même assez courte pour donner des conseils (cette phrase paraît sèche mais elle ne l’est pas ahah, c’est juste un constat).
    Je dirais que le seul conseil qui vaille quand on élève un enfant est « faire comme on peut (pour survivre ^^) ». Et surtout, ce que tu penses établi aujourd’hui peut basculer du jour au lendemain. Ma fille a très bien dormi jusqu’à ses trois mois. Et après ça s’est gâté, et après c’est redevenu bien… et ça va sûrement se gâter de nouveau un de ces quatre.

    Par désespoir, vers 6 mois on a fait un coaching aussi, j’en ai retenu quelques bases scientifiques sur le sommeil de bébé et l’importance des plages d’éveil/sommeil. Mais au final on fait tout au feeling, comme beaucoup de parents. Ce qui a changé la donne c’est que vers 7 mois elle a découvert qu’elle pouvait dormir sur le ventre. Youhou !

    Au final on a jamais (bon ok 1 fois ou 2 par désespoir total) laissé pleurer notre fille dans son lit. ça a sans doute pris plus de temps pour qu’elle apprenne à s’endormir (et le plus important : se rendormir) de manière autonome dans son lit mais au moins maintenant c’est un lieu qu’elle apprécie et elle est même contente d’aller se coucher. Elle dort même très mal quand on dort dans la même pièce qu’elle (en vacances par exemple).

    Le petit deuxième est en route et je sais que je stresserai moins pour son sommeil parce que maintenant je sais que ça finira par fonctionner. Enfin… on verra 🙂

    Profite bien de ton petit bout.

    • CamilleG
      Auteur
      19 janvier 2022 / 11 h 09 min

      Coucou
      et félicitationssssss c’est pour quand ?
      en fait je ne donne pas mes conseils (j’en ai aucun à ce sujet vu qu’on galère comme tout le monde loool) mais je donne les infos reçues lors des ateliers 😀
      je n’ai pas l’impression que mon article soit assez clair à ce sujet alors vu vos deux commentaires ?
      moi je ne vous dis pas faites ça ou cela, hein, je récapitule seulement les trucs top que j’ai appris 🙂

  17. 19 janvier 2022 / 10 h 37 min

    Je ne suis pas encore concernée par tout ça, mais c’est un article intéressant.

  18. Margot
    7 février 2022 / 22 h 54 min

    J’ai une question extrêmement concrète qui peut paraître intrusive mais en même temps je trouve ça bien d’en parler sans tabou : ok pour le co dodo dans le lit parental, ça semble sensé. Mais au niveau de la sexualité, comment ça se passe avec le petit a côté ? Le lit est banni ?

    • CamilleG
      Auteur
      8 février 2022 / 10 h 48 min

      Je t’invite à être inventive 🙂 va peut-être consulter un sexologue ? 🙂

      • Margot
        8 février 2022 / 15 h 32 min

        Lol non je pense que je me suis mal exprimée : bien sûr qu’il existe une multitude d’endroits autre que le lit, mais il faut reconnaître que ça reste un spot bien pratique tout de même ! Donc doit-on le supprimer totalement des possibilités tant que bébé dort à côté ? Ou justement s’il dort en étant discret ça passe ….?? Très sérieusement c’est une vraie question que je me pose, je n’ai pas encore d’enfant et je ne sais pas à quel point le bébé peut « ressentir » ce genre de choses et surtout quel est le potentiel impact que ça peut avoir sur lui. Ça choquerait un enfant plus âgé mais est-ce que ça peut troubler d’une façon ou d’une autre un nourrisson ?

        • CamilleG
          Auteur
          8 février 2022 / 17 h 10 min

          Je ne sais pas, cherche les études lol

        • CamilleG
          Auteur
          8 février 2022 / 20 h 12 min

          On voit Freud est passé par là LOL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.