What ? Mon mec mate des pornos !

Les discussions féminines regorgent de pépites et de grands débats philosophiques. Dernier en date : les films X, les fameux pornos gratuits et à la carte sur des centaines de plateformes internet. Je ne prendrai pas la peine de citer des exemples de sites, j’aurais trop peur de passer pour la connaisseuse de service (ahah). Même si les filles sont de plus en plus adeptes des pornos (et qu’elles l’assument), il est primordial de rappeler que les premiers consommateurs restent des hommes. Oh surprise il traine sur des sites dénudés ! Parce que nous imaginions que les mouchoirs et sopalin à proximité de son lit lui servaient en cas de rhume soudainement attrapé (mon dieu que les filles peuvent être naives, faudrait penser à arrêter de regarder La Reine des Neige ça rend trop romantique), nous avons finalement découvert le pot aux roses. Et là c’est parti pour le drame de notre existence. Des tonnes d’hypothèses défilent, selon les vidéos visionnées. "C’est comme s’il me trompait ! Il est infidèle !" "Ouais en fait je ne lui fais aucun effet !!!" "Quoi il aime ça, ci et ce truc en fait ???? Dire qu’il se la joue sage. Rocco sort de ce corpsssss" "Mais ça voudrait dire qu’il veut se faire attacher ? Ou alors me fouetter hein ?!!!! Et qu’il songe à utiliser des objets non identifiés ??!!!!" "Ohhhhh bordel, ça ressemble à ça son type de filles ?"

Depuis la nuit des temps l’être masculin fantasme avec son pénis, partie largement visible de son anatomie, sauf s’il est d’origine asiatique (oh ça va je rigoleeeeee). Et qui dit visible dit.. envie de regarder ! L’imaginaire suffit aux femmes alors que les images plaisent aux hommes. Mais il faut rappeler que de plus en plus de filles, surtout celles qui ont grandi dans les générations de jeunes actuels, apprécient les films pornos (en plus de lire des récits érotiques genre fifty machin truc). A une époque où nous n’étions pas encore de ce monde, les messieurs trouvaient d’autres moyens que les films pour se rincer l’oeil sans que Madame ne puisse s’en douter. Aujourd’hui avec Internet l’histoire est tout autre. Entre les fenêtres web restées ouvertes, les historiques et les adresses pré-enregistrées (genre quand tu veux taper Youtube sur l’ordi de ton mec et que tu ressors avec un lien "youporn")… Bref les cassettes et les magazines sont largement mis à la trappe et le risque d’être mis à nu carrément augmenté.

What ? Mon mec mate des pornos !

Et en plus il regarde des scènes sacrément osées ! Des actrices plus vulgaires les unes que les autres (tout notre contraire donc), en position acrobatique non répertoriée (tout ce que l’on ne fait pas donc) complètement soumises (ou pas, tout dépend la catégorie choisie). Franchement s’il était en face de nous, on lui aurait littéralement broyé son entrejambe. Mots violents et hurlements à gogo, c’est ce qui se passe quand une nana se sent trahie et surtout quand elle est tombée sur une actrice complètement s*l*p* (remplacer les étoiles par les voyelles). Pourtant ce n’est pas condamnable. Bah les psy, les gynécos et surement d’autres personnes, s’accordent pour conclure que ce n’est finalement là qu’un besoin de masturbation satisfait. Voilà voilà… C’est un acte propre à soi et qui n’a aucun lien avec la relation de couple. Bref. L’idée c’est de s’abstenir de monter au créneau et de ne pas frôler le meurtre de notre copain. Mieux vaut COMMUNIQUER paisiblement et lui faire part de nos craintes du genre (et puis ça peut-être le moyen de soulever des non-dits et de se voir rassurée) : "C’est ça que tu aimes dans la vraie vie ?" "En fait tu n’aimes pas faire l’amour avec moi ?" "Tu t’ennuies au lit avec moi, c’est ça ?" Au lieu de : "Espèce de pervers obsédé !!" "T’as pas honte ?" "Pfff tu me dégoutes…" "Retourne chez ta mère !!!" (faites gaffe ça pourrait lui créer des fantasmes incestueux ou lui faire naitre un complexe d’oedipe mal digéré) Les fantasmes ne sont pas forcément voués à être réalisés. Un homme peut bouillir devant une soubrette brune à forte poitrine sans pour autant être attiré par elle dans la vie de tous les jours (ouais bah heureusement) . Mais inversez les rôles pour voir… Vous aimeriez que votre mec découvre vos sombres envies ? C’est hyper intrusif de fouiller dans les pensées des autres ! Ne serait-il pas non plus choqué de se rendre compte que l’on voudrait embrasser une fille ? Se faire tripoter les pieds ? Et j’en passe des meilleurs (notez que cet article se veut et restera soft). Donc pas de panique… Sauf si le mec a un souci avec sa consommation de porno. Bon après si le fan des films X refuse de coucher avec sa dulcinée et qu’il se contente de ses sites préférés, là nous pourrons penser qu’il y a comme un hic. Une consultation avec un psy ne lui ferait pas de mal. Les addictions cachent souvent des dépressions et de fortes angoisses. Mais si Monsieur ne figure pas dans cette case, on pourrait tout simplement le laisser vaquer à ses occupations… Mais en essayant de lui faire comprendre que s’il salit notre oreiller ou notre coussin préféré bah là ça risque de faire des étincelles…

55 Commentaires

  1. 24 juin 2015 / 7 h 55 min

    Ah tu vois où mène la technologie, du temps des premiers pornos sur C+ c’était tranquille à minuit pas de trace … j’ai meme connu un type qui regardait ça en codé du temps où c’était strié enplissant le syeux disaient -ils …
    Plus sérieusement il ne faut pas en faire un drame sauf le cas que tu cites et si il y a addiction … plus grave à mon sens c’est quand les enfants vont utiliser le pc et tombent sur ces liens ….

    • CamilleG
      24 juin 2015 / 7 h 57 min

      ahahah 😀 oui les enfants à 12 ans ils vont en regarder …….. c’est bien parti pour !

    • Trenty
      26 juin 2015 / 17 h 32 min

      Euh pour info, il existe la navigation privé maintenant qui ne laisse aucune trace.

      Quel est le couillon qui vas sur des pornos et qui n’utilise pas ça à notre époque 😉

  2. 24 juin 2015 / 10 h 42 min

    je crois que je ne me suis jamais posée la question concernant l’homme ou ces prédécesseurs (mais ces prédécesseurs n’avaient pas internet haut débit 😉 ). Je crois que je me fous royalement de ce qu’il pourrait ou pas avoir envie ou besoin de regarder. C’est tant mieux, parce que je ne sais pas comment on vérifie un historique! 😉

    • CamilleG
      24 juin 2015 / 10 h 44 min

      Ah ouais tu n’es pas une geek alors que tu es blogueuse ? hihi 😉 Bisous !!!

    • 24 juin 2015 / 20 h 15 min

      nan… je suis nulle en ordinateur! vraiment nulle! c’est chiant… mais je le vis bien! 🙂

  3. Seb
    24 juin 2015 / 12 h 31 min

    Et quand ton mec regarde Rocky tu crois qu’il va se mettre à la boxe ? quand il regarde Koh Lanta tu crois qu’il a envie de partir sur une ile deserte ? Quand il regarde la formule 1 tu crois qu’il sera au volant d’une monoplace l’an prochain ?.
    Dans les films porno on voit des adultes consentants, bien foutus qui font l’amour : je ne vois pas ce qu’il y a de sale, de dégradant ou qui pose problème.
    Dans ces films il s’agit d’une sexualité violente ?, extravagante ? pas tres réaliste ? et quand tu regardes un film de Jason Statham ou Bruce Willis tu crois que c’est pas la même chose ?
    Bon bref tu fais partie des personnes qui sont plus choquées par 2 personnes qui font l’amour que par des personnes qui s’entretuent !

    Perso je n’en regarde pas mais j’en ai eu regardés et je n’ai pas honte.
    Et si on me donne le choix entre Sisi l’impératrice, le grand bleu, le seigneur des anneaux ou un porno je prendrais sans hésiter le porno !

    • CamilleG
      24 juin 2015 / 12 h 38 min

      ah si si la violence me choque ! Sexuelle comme militaire lol

    • elli
      24 juin 2015 / 18 h 13 min

      L’intervention de Seb est intéressante, je n’avais jamais vu ça sous cet angle. pour moi quand j’ai su que mes ex en consommaient derrière mon dos le ciel m’est tombé sur la tête. Merci pour ce point de vue.

  4. Daljaa
    24 juin 2015 / 13 h 13 min

    Je suis d’accord avec certaines choses mais pas tout…
    Les phrases que tu cites pour « communiquer » ne me paraissent pas adaptées, c’est juste moins violent mais ça n’amènera pas davantage de dialogue je pense. C’est quand même très fermé et accusateur de dire « tu t’ennuies au lit avec moi ». Moi je pencherais plutôt pour un truc du genre « j’ai été surprise de ce que j’ai vu, je suis curieuse d’en savoir plus sur tes envies maintenant » ou « peut être que je peux entrer dans ton monde ? »
    Enfin après, à moins de regarder des trucs vraiment craignos genre avec des enfants ou des gens pas consentants, je ne vois pas le fait de regarder un porno comme un problème que le couple doit résoudre. Et si le mec ne fait rien avec sa copine, avant de le diriger vers un psy, pourquoi pas se demander si on lui correspond, tout simplement ? Car un couple peut très bien s’entendre mais sans partager la même sexualité, et dans ce cas là, la solution ne me parait pas résider dans la thérapie de l’un des deux.

    • CamilleG
      24 juin 2015 / 13 h 17 min

      oui ces phrases ne sont pas à prendre au pied de la lettre hein 😉 c’est pour donner le ton : ne pas accabler l’autre. 🙂

    • CamilleG
      24 juin 2015 / 13 h 18 min

      pour une séance « psy » c’est si le mec est addict ! pas s’il en regarde trop souvent 🙂

  5. 24 juin 2015 / 13 h 27 min

    J’avoue, lorsque j’ai capté le premier mouchoir en papier laissé à traîner sur le bureau, puis les liens olé olé sur le pc j’ai crié au scandale. Ça m’a bêtement blessé :/

    Par contre, le dialogue sur ce sujet, c’est mort… Il le refuse, c’est son jardin secret et ça ne me concerne pas. Alors quand il n’a pas envie mais moi oui et que finalement il reste tard le soir sur son pc pendant que je rumine dans la chambre… Je ne peux pas m’empêcher de me sentir non désirable et surtout non désirée. C’est ainsi, c’est un homme et je suis une femme, chacun sa vision de la chose! Et vraiment pas simple de crever l’abcès.

    En tout cas, oui, romantique, je croyais que les hommes n’avaient pas besoin de ça lorsqu’ils étaient en couple. Loupé! :p

    Chapeau d’avoir fait un article sur le sujet, quelque part, c’est rassurant, un petit côté : c’est comme ça chez tout le monde.

    • CamilleG
      24 juin 2015 / 13 h 29 min

      Ouais c’est blessant ! Je comprends ! Mais en fait il faut se dire que c’est pas contre nous. Merci c’est gentil pour ton commentaire !

  6. 24 juin 2015 / 13 h 57 min

    « Mais inversez les rôles pour voir… Vous aimeriez que votre mec découvre vos sombres envies ?  » remarque très pertinente !!! je suis d’accord, il faut accepter que l’autre ait un jardin secret même si celui-ci n’est pas composé uniquement de roses et de lys^^

    • CamilleG
      24 juin 2015 / 14 h 07 min

      ahah oui bien dit 😉 merci !

    • 25 juin 2015 / 14 h 59 min

      Merci d’avoir compris ce que je voulais dire.
      Je n’aime pas non plus (réponse à Chupette) dire ce qui est ben ou mal, il ne s’agit pas de ça ici mais juste de voir ce que l’on accepte ou pas en fonction de nos convictions ou de ce qui nous touche sans même parfois que l’on ne sache pourquoi.
      Après je ne vais pas m’empêcher d’avoir des opinions parce qu’elles sont en marge de la majorité de l’opinion actuelle. C’est mon expérience : je rencontre très peu de gens qui se connaissent réellement et ne se voilent pas la face et les couples échangistes/libertins/polygames/libres que j’ai croisé par exemple étaient tous sans exceptions très perdus et dysfonctionnels : des paumées qui se mettaient en couple sans être capables de régler leur névroses et qui trouvaient un terrain d’entente c’est tout. Pas d’amour éblouissant comme on en rêve tous (parce que oui on en rêve tous, c’est l’amour, le pur le vrai qui fait courir et marcher les gens dans l’espoir de le rencontrer, tout tourne autour de ça). Dans ces couples-là je n’ai rencontré que névroses, pathétique, concessions malsaines et non-dits.
      Voilà donc moi, ma vie, mes expériences et mes longues observations m’ont prouvées que les gens qui cherchent le sexe ailleurs que dans leur couple ont souvent une névrose par rapport à ça, quelle qu’elle soit. J’en ai aussi connus certains qui une fois qu’ils avaient trouvé un partenaire qui leur convenait totalement, jusque dans ses défauts, ils arrêtaient systématiquement toutes leurs « vieilles manies » parce qu’ils partageaient quelque chose de tellement fort, de tellement beau qu’ils avaient envie de le faire avec leur partenaire et que le partenaire en question était lui aussi assez amoureux pour venir découvrir l’univers et les fantasmes de l’autre sans le juger. Et à e moment–là, plus besoin d’aller chercher à l’extérieur ce que l’on a dans son lit.
      Je ne demande pas à être comprise, il y aura toujours des incompréhensions entre les gens mais contrairement à beaucoup de gens avec qui j’ai déjà discuté sur le sujet (et qui finissent souvent par avouer en sanglot que ce que je leur dit est vrai mais qu’ils n’osent pas se l’avouer) je suis convaincue de ce que j’avance. je ne dis pas ça en l’air « parce que c’est ma conviction ».Je suis venue dire à Camille ce que je ressentais à travers ses écrits parce que je pensais que c’était important.
      Moi aussi j’ai souvent été perdue et je peux l’être encore sur bien des points mais quand l’on avance dans la vie guidée notamment par une super vie de couple, une relation qui permet d’échanger sans fard et d’avancer sur soi, on apprend à mieux se connaître et cela remet beaucoup de choses en questions.

      Maintenant avec mon fiancé nous rencontrons il est vrai peu de couples qui ont la chance de partager un tel amour, une telle complicité. Entre ceux qui sont ensemble parce qu’ils n’osent pas s’avouer qu’ils ont peur de rester seuls et ceux qui restent ensemble par habitude, cela crée pas mal de névroses qui finissent par devenir comme normales au regard extérieur tant ce genre de couple est courant.
      Je pense au contraire que peu de gens ont le courage de se remette en question et d’avancer dans la vie, ce qui est dommage car tous ceux que je connais qui l’ont fait profondément ont souvent ensuite trouvé un partenaire qui les respecte et les admire à leur juste valeur, parce que leurs vieilles névroses évacuées ils ont su aller vers un partenaire qui leur ferait du bien et pas vers quelqu’un qui allait jouer sur leurs vieux démons ou qui s’accrocherait eux comme l’on s’accroche à une bouée de sauvetage en pleine mer.

      Voilà, c’est mon opinion et je l’aime <3

      Je te souhaite Camille de trouver un tel partenaire, de vivre une telle relation, de même que je le souhaite à la Terre entière. C’est peut-être d’ailleurs déjà celui avec qui tu es et qui pourrait évoluer, toi seule le sait au fond de ton cœur 🙂

  7. 24 juin 2015 / 18 h 09 min

    Salut Camille,

    Je vais vraiment aller à contre courant de tout ce qui est dit mais je pense qu’aller chercher sur le net via des pornos une excitation c’est que oui il y a un manque réel quel qu’il soit. Le problème aujourd’hui c’est que la plupart des gens sont perdus, n’ont plus aucun repère, presque plus aucune valeur et en arrivent à considérer comme normales des choses qui pourtant ne cesseront (s’ils sont honnêtes avec eux-même deux secondes) de les révolter intérieurement.

    La société (qui excuse moi mais est devenue totalement tarée ces dernières décennies) dit que c’est normal et que cela doit être accepté de regarder du porno ? Que tout va bien ? Alors refrénons nos pensées intérieures qui nous crient que c’est pas top top et sourions !
    Tu parle de l’avis des psys mais qui sont-ils pour nous dicter quoi penser ? Des êtres humains avec leurs failles comme les autres, parfois même plus détraqués mentalement que leurs patients car niant dans leur psyché tout déséquilibre. Des êtres qui comme 90 % de la population se voilent la face en permanence pour ne pas voir ce qui les dérange.

    Ecoute simplement ta voix intérieure même si cela ne va pas dans le sens des conventions sociales actuelles. Moi tout ce que je vois dans ton article et dans tes mots c’est une résignation face aux conventions sociales. Ce n’est même pas que tu essaies de « bien communiquer » avec ton homme, tu refrènes ton éthique parce que tout le monde te dit que ce n’est pas grave mais quand tu regardes au fond de toi qui y’a-t-il ? Lui a cette pratique, d’accord, mais toi qu’en fait-il ? Et comment réagirait-il si tu faisais de même, oserait-il t’affirmer en face qu’il n’en a rien à faire ? Totalement ?

    Rien de provocateur hein mais juste ma pensée est très souvent sans concession alors ne prends pas cela comme une agression, juste une tentative de pousser la réflexion dans des endroits où peu vont, souvent par peur. Ce que je comprends.

    • CamilleG
      24 juin 2015 / 18 h 53 min

      Hello Sabina ! Tu rigoles ton commentaire est super ! Et ça change des trucs non constructifs et critiques faciles 😀 Ouais je suis d’accord avec toi. Face à ça je suis résignée car c’est devenu une normalité et je n’ai plus envie de me battre contre ce que les gens pensent être comme « normal ». A part pour l’alimentation et encore j’ai revu mon discours public lol….. Je me dis que si les gens veulent se perdre sans leur idéologie limitée alors…. que faire ? Mais je suis dans le fond d’accord avec toi. On se voile la face, je me la voile aussi par moment. Je suis fatiguée de juger ce qui est bon ou pas en fait. Je me dis chacun mène sa vie comme il l’entend, du moment qu’il est en accord avec ses convictions ?

    • Chupette
      24 juin 2015 / 19 h 04 min

      Mon mari regarde du porno. Je l’ai toujours su, avant même qu’on soit ensemble. Il ne l’a jamais caché et je sais où trouver sa collection de film sur le PC vu qu’il ne la cache pas. Et sincèrement ça ne me fait ni chaud ni froid. C’est son truc, ça le regarde.
      Après tout, je suis amatrice de yaoi (manga porno gay au masculin pour ceux qui ne le savent pas). Et il l’a toujours su également.

      Selon vous, cela traduit forcément un manque. Un manque de quoi? Personnellement, je ne crois pas manquer de quoi que ce soit que ce soit affectivement (j’ai la chance d’avoir grandi dans une famille aimante et d’être folle amoureuse de mon époux), physiquement (mais ce qui se passe dans ma vie sexuelle ne regarde que mon mari et moi), ou moralement (je distingue le bien du mal merci bien, et je n’estime pas qu’avoir des fantasmes soit mal).

      Du coup je ne comprends pas votre point de vue.

    • 25 juin 2015 / 15 h 02 min

      Merci d’avoir compris ce que je voulais dire.
      Je n’aime pas non plus (réponse à Chupette) dire ce qui est ben ou mal, il ne s’agit pas de ça ici mais juste de voir ce que l’on accepte ou pas en fonction de nos convictions ou de ce qui nous touche sans même parfois que l’on ne sache pourquoi.
      Après je ne vais pas m’empêcher d’avoir des opinions parce qu’elles sont en marge de la majorité de l’opinion actuelle. C’est mon expérience : je rencontre très peu de gens qui se connaissent réellement et ne se voilent pas la face et les couples échangistes/libertins/polygames/libres que j’ai croisé par exemple étaient tous sans exceptions très perdus et dysfonctionnels : des paumées qui se mettaient en couple sans être capables de régler leur névroses et qui trouvaient un terrain d’entente c’est tout. Pas d’amour éblouissant comme on en rêve tous (parce que oui on en rêve tous, c’est l’amour, le pur le vrai qui fait courir et marcher les gens dans l’espoir de le rencontrer, tout tourne autour de ça). Dans ces couples-là je n’ai rencontré que névroses, pathétique, concessions malsaines et non-dits.
      Voilà donc moi, ma vie, mes expériences et mes longues observations m’ont prouvées que les gens qui cherchent le sexe ailleurs que dans leur couple ont souvent une névrose par rapport à ça, quelle qu’elle soit. J’en ai aussi connus certains qui une fois qu’ils avaient trouvé un partenaire qui leur convenait totalement, jusque dans ses défauts, ils arrêtaient systématiquement toutes leurs « vieilles manies » parce qu’ils partageaient quelque chose de tellement fort, de tellement beau qu’ils avaient envie de le faire avec leur partenaire et que le partenaire en question était lui aussi assez amoureux pour venir découvrir l’univers et les fantasmes de l’autre sans le juger. Et à e moment–là, plus besoin d’aller chercher à l’extérieur ce que l’on a dans son lit.
      Je ne demande pas à être comprise, il y aura toujours des incompréhensions entre les gens mais contrairement à beaucoup de gens avec qui j’ai déjà discuté sur le sujet (et qui finissent souvent par avouer en sanglot que ce que je leur dit est vrai mais qu’ils n’osent pas se l’avouer) je suis convaincue de ce que j’avance. je ne dis pas ça en l’air « parce que c’est ma conviction ».Je suis venue dire à Camille ce que je ressentais à travers ses écrits parce que je pensais que c’était important.
      Moi aussi j’ai souvent été perdue et je peux l’être encore sur bien des points mais quand l’on avance dans la vie guidée notamment par une super vie de couple, une relation qui permet d’échanger sans fard et d’avancer sur soi, on apprend à mieux se connaître et cela remet beaucoup de choses en questions.

      Maintenant avec mon fiancé nous rencontrons il est vrai peu de couples qui ont la chance de partager un tel amour, une telle complicité. Entre ceux qui sont ensemble parce qu’ils n’osent pas s’avouer qu’ils ont peur de rester seuls et ceux qui restent ensemble par habitude, cela crée pas mal de névroses qui finissent par devenir comme normales au regard extérieur tant ce genre de couple est courant.
      Je pense au contraire que peu de gens ont le courage de se remette en question et d’avancer dans la vie, ce qui est dommage car tous ceux que je connais qui l’ont fait profondément ont souvent ensuite trouvé un partenaire qui les respecte et les admire à leur juste valeur, parce que leurs vieilles névroses évacuées ils ont su aller vers un partenaire qui leur ferait du bien et pas vers quelqu’un qui allait jouer sur leurs vieux démons ou qui s’accrocherait eux comme l’on s’accroche à une bouée de sauvetage en pleine mer.

      Voilà, c’est mon opinion et je l’aime <3

      Je te souhaite Camille de trouver un tel partenaire, de vivre une telle relation, de même que je le souhaite à la Terre entière. C’est peut-être d’ailleurs déjà celui avec qui tu es et qui pourrait évoluer, toi seule le sait au fond de ton cœur 🙂

  8. Chupette
    24 juin 2015 / 19 h 03 min

    Mon mari regarde du porno. Je l’ai toujours su, avant même qu’on soit ensemble. Il ne l’a jamais caché et je sais où trouver sa collection de film sur le PC vu qu’il ne la cache pas. Et sincèrement ça ne me fait ni chaud ni froid. C’est son truc, ça le regarde.
    Après tout, je suis amatrice de yaoi (manga porno gay au masculin pour ceux qui ne le savent pas). Et il l’a toujours su également.

    Selon vous, cela traduit forcément un manque. Un manque de quoi? Personnellement, je ne crois pas manquer de quoi que ce soit que ce soit affectivement (j’ai la chance d’avoir grandi dans une famille aimante et d’être folle amoureuse de mon époux), physiquement (mais ce qui se passe dans ma vie sexuelle ne regarde que mon mari et moi), ou moralement (je distingue le bien du mal merci bien, et je n’estime pas qu’avoir des fantasmes soit mal).

    Du coup je ne comprends pas votre point de vue.

    • Solenn
      26 juin 2015 / 10 h 50 min

      Tout à fait d’accord. Si on part du principe que regarder du sexe fait par d’autres = manque dans la vie sexuelle et affective, on se demande bien de quoi manquent ceux qui se prélassent devant du foot, des émissions de téléréalité, des jeux TV, des séries policières… Bref, psychologie de cuisine et beaucoup de clichés.

  9. Chupette
    24 juin 2015 / 19 h 04 min

    Désolée pour le doublon je voulais répondre à Sabrina

    • CamilleG
      25 juin 2015 / 12 h 08 min

      pas de souciii

  10. 24 juin 2015 / 21 h 18 min

    Ca m’est arrivé une fois de tomber dessus sur son ordi. Plutôt au début de notre relation. J’ai eu du mal, j’ai ruminé et puis j’ai craché le morceau. Ca n’a pas suffit donc une autre fois après j’en ai reparlé. Il m’a rassuré et tout est rentré dans l’ordre mais sur le coup toutes les questions que tu as pu soulevé, m’ont assailli :/

  11. Laura
    25 juin 2015 / 10 h 46 min

    Tu parles de porno comme si c’était un truc que seuls les mecs regardaient et comme si c’était d’office un peu sale ou lié à des fantasmes que l’on souhaite vraiment réaliser. Mais quid du porno que l’on peut regarder à deux ? Ou des filles qui regardent du porno alors qu’elles sont aussi en couple ?

    • CamilleG
      25 juin 2015 / 11 h 55 min

      que de questions lol ! Prochaine fois je co-écris avec un sexologue 😉

  12. Jack
    25 juin 2015 / 11 h 31 min

    Mesdames, les hommes et les femmes ont toujours eu une libido différente. Les hommes plus dans l’action et vous plus dans le romantisme.
    Si les hommes vont plus volontiers vers des images animées (ou non) c’est qu’ils en ont besoin ?
    Alors il faut aussi se dire que la plupart des hommes peuvent être au garde à vous très très rapidement, alors qu’il vous faut, généralement, plus se temps.
    De plus il est très fréquent que vous ne soyez pas « disposées », ( boulot, maison, enfants, stress, fatigue,…. Et autres…)
    Les hommes sont eux aussi susceptibles d’avoir des moments sans envie, mais franchement plus rarement.
    La vraie question ne serait-il pas plus de se demander pourquoi ce besoin de « décompresser »? De faire passer ces envies par un moyen ou un autre ?
    Et qu’est-ce qui est le plus répréhensible ?
    Décompresser devant un film ? Ou aller le faire réellement avec une autre ?
    Dans des relations où la monotonie s’installe, cela peut être stimulant pour les 2 et permettre de relancer une sexualité en berne.
    Donc, il faut juste se poser la bonne question : pourquoi en avoir besoin ?
    Un manque inavoué ? Un manque d’inspiration ? Une habitude (de célibataire)?
    Et puis les moeurs évoluent, changent. Le devoir conjugale est devenu source de plaisirs, pour les deux partenaires, plus qu’un « devoir »
    Alors mesdemoiselles et mesdames, avant de crier au scandale, regardez votre garde robe, votre lingeries, et la fréquence de vos relations. Apprenez à vous aimer, en commençant par vous-même et ne vous réfréner pas. En un mot, lâchez vous !
    Et aimez vous !
    C’est toujours plus sympa à 2 que tour seul.

    • CamilleG
      25 juin 2015 / 11 h 56 min

      aucun rapport, tu peux être super sexy et ton ne pas avoir envie de toi plus que ça …

    • Solenn
      26 juin 2015 / 10 h 46 min

      Autant de clichés dans un seul commentaire… c’est navrant.

    • sof
      29 juin 2015 / 10 h 50 min

      en effet que de cliché!

      « De plus il est très fréquent que vous ne soyez pas « disposées » . » plus macho tu meurs…

  13. Seb
    25 juin 2015 / 11 h 38 min

    Au vu du nombre et du contenu des commentaires on voit ce qui interesse les gens : le cul 🙂

    • CamilleG
      25 juin 2015 / 11 h 56 min

      que des obsédés lol

  14. 25 juin 2015 / 15 h 29 min

    Personnellement, dans mon couple, c’est moi l’amatrice de porno.
    Non pas que mon homme ne me satisfasse pas ou que nous deux ça ne colle pas… Juste que j’aime encore bien regarder ses scènes dites hot ou vulgaires parfois. Ce que je regarde, je n’ai aucunement besoin de le reproduire dans mon intimité.

    Il le sait et respecte cet aspect de ma vie privée. Je pense qu’au final ça ne lui fait ni chaud ni froid.

    • CamilleG
      25 juin 2015 / 15 h 44 min

      comme quoi c’est une habitude mixte ! 😉

    • Ninah
      26 juin 2015 / 9 h 48 min

      Une blague raciste est déplacer. La discrimination contre les asiatiques n’est pas reconnue donc je ne lâche pas le morceau et ne respire pas, c’est une honte ! Le faite que ce soit une blague ne rend pas la chose moins grave, ou moins raciste…

    • 26 juin 2015 / 9 h 50 min

      Et les blagues sur les blondes ? Faut que je le prenne comme un truc raciste tu penses ? 🙂

  15. Ninaah
    25 juin 2015 / 23 h 31 min

    Alors La chose qui me choque le plus c’est d’oser faire une blague aussi ridicule, raciste et infecte au sujet des asiatique!!! Je suis juste choquer et outré, aucune respect!! ca sont des hommes comme tout les autre, et je dois rappeler que tout les grands livre de sexe ont été écrit en Asie, Kamasutre, Livre de l’oreiller et j’en passe!!

    sinon pour ce qui est du fait d’être choquer que son mec regarde du porno, ce n’est pas réserver aux mec et je ne vois pas comment une nana peut être asse idiote pour se sentir tromper, ou trahi! C’est du cinéma, un film quoi pas la vrais vie, c’est comme si notre mec nous en voulait car on a regarder un film romantique ou la nana fini dans le lit du don juan! ça n’a pas de sens.

    • CamilleG
      26 juin 2015 / 7 h 47 min

      oui comme tu le dis, c’était juste une blague sur un préjugé, rien de plus 😉 respireeeeeeeeeeee

    • CamilleG
      26 juin 2015 / 7 h 48 min

      ceci dit, avoir une petite bite n’empêche pas d’écrire des livres 😀

    • Trenty
      26 juin 2015 / 17 h 24 min

      Avoir une petite bite, aide à trouver d’autre solution pour procuré du plaisir.
      Donc est-ce pour ça que les asiatiques ont trouvé ces technique ? 😉

      ok, pas tapé, je déconne 🙂

  16. Lola
    26 juin 2015 / 17 h 05 min

    « Depuis la nuit des temps l’être masculin fantasme avec son pénis, partie largement visible de son anatomie »
    Alors… Je n’évoquerai pas le problème de la blague raciste, on l’a déjà fait. Je voulais simplement préciser qu’il existe des hommes trangenres avec une vulve et des femmes transgenres avec un pénis.

    « Des actrices plus vulgaires les unes que les autres » « surtout quand elle est tombée sur une actrice complètement s*l*p* (remplacer les étoiles par les voyelles). »
    Critiquer une femme qui aurait un comportement et/ou une allure « provocante » et/ou « trop sexuelle » s’appelle du slut-shaming.

    « Ne serait-il pas non plus choqué de se rendre compte que l’on voudrait embrasser une fille « 
    En quoi cela serait choquant d’être bisexuelle? Il serait homophobe?

    Bref, j’ai aussi l’impression qu’on oublie que les femmes peuvent regarder du porno ou que tous les couples ne sont pas forcément composés que d’un homme cisgenre et d’une femme cisgenre.

    • 26 juin 2015 / 18 h 18 min

      Et oh c’est du second degré détends moi fille du net

    • Lola
      26 juin 2015 / 18 h 38 min

      Eh oh l’excuse « c’est de l’humour » il faut arrêter d’en abuser.

    • 26 juin 2015 / 18 h 46 min

      Lol la nana qui s excite toute seule 🙂 toi au moins t as pas besoin de porno 🙂

  17. 29 juin 2015 / 11 h 12 min

    @ Lola y’a aussi un moment ou demander aux gens de penser continuellement à toutes les autres personnes est ridicule !
    C’est comme si Camille nous parlais de la Lessive Ariel et que tu venais lui dire en commentaire « -Bon, ok, là tu parles d’Ariel mais t’as oublié de dire qu’il y a aussi des gens qui utilisent la lessive liquide trucmuche et le berlingot Persil ! » Ça n’a juste AUCUN rapport si ce n’est ton besoin de venir faire la morale (TA morale) ou vouloir parler d’un sujet qui n’est ici nullement le sujet.
    Y’a un moment où les blogueurs donnent leur avis et ne peuvent pas sans arrêt parler de TOUT quand ils parlent d’un sujet, un peu de spontanéité que diable, ne participez pas plus à l’aseptisation de cette société qui l’est déjà assez, merci !
    Sans déconner quoi…

  18. 1 juillet 2015 / 10 h 38 min

    Ton article est parfait ! déjà, tu dis tout, toutes les angoisses et questions qui nous passent par la tete quand on s’aperçois de ce genre de choses, et puis il est vraiment très drôle ! je ne connaissais pas l’opinion des psy sur le sujet, j’ai appris des choses ! bisous

    • CamilleG
      1 juillet 2015 / 10 h 39 min

      merci beaucoup :!!

    • aaa
      23 juillet 2015 / 14 h 14 min

      ;_;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.