Alimentation anti-acné : bilan 4 ans plus tard

Le temps file à une vitesse… Déjà quatre ans que j’ai diminué (et quasi supprimé) mon acné grâce à l’alimentation et que je REVIS (si vous êtes passé par l’étape acné, vous me comprendrez). Je ne passe plus 50 minutes le matin à tenter de camoufler l’impossible. Je n’annule plus mes soirées parce que j’ai trituré ma peau et laissé des rougeurs partout.  Bref, d’une vie sans acné découlent une reprise de confiance en soi et une hausse du bien-être, même si de toute façon on trouvera toujours quelque chose à redire sur son physique. #JamaisContente

J’emploie “quasi-supprimé” parce que bien évidemment je ne contrôle ni les hormones, ni la pollution ! Les 3/4 de mon acné ont disparu, non pas avec l’âge, mais avec la mise en place d’une hygiène de vie (alimentaire & cosmétique). Je vous laisse découvrir tous les articles de ma rubrique Bye Bye Acné qui expliquent comment procéder à ces changements. Il est vrai que j’écris moins sur le sujet, mais détrompez-vous, mon combat anti-acné continue toujours ! Au passage j’espère que le nouveau look du blog et des rubriques vous plairont.

Je le répète, encore une fois, mais je suis extrêmement joignable et je réponds à toutes vos questions ! J’ai aidé chaque lecteur qui a pris contact par email ou via ma page Facebook. J’en ai même suivi et coaché par SMS. Alors n’hésitez pas si je peux vous épauler. C’est avec plaisir que je le ferai gracieusement.


Finalement en lisant vos retours d’expériences, à travers vos commentaires et vos emails, je m’aperçois que bon nombre d’entre vous ne digèrent absolument pas, ou très mal, le lactose et le gluten. Ces derniers sont la cause de bien des maux, dont l’acné.

Et vous savez quoi ? Je vous comprends ! D’ailleurs dès que je fais des écarts alimentaires je me retrouve patraque. Le ventre en vrac, l’apparition de boules de sébum sur le visage, le mal de gorge… Et j’en passe !

Si j’écoutais les médias je dirais que je suis parano, que le lait c’est la vie et que le gluten est super sain. Je ne reviendrai pas sur les explications et sur les méfaits liés au lactose et au gluten.  Beaucoup de livres sérieux sont sortis à ce sujet. Je vous invite à faire un tour dans les rayons littéraires. Je traite également de ces problématiques dans ma rubrique sur l’acné. Mais le mieux, c’est de faire sa propre expérience et ses tests pour avoir un avis personnel. Nous sommes tous différents après tout, notre corps ne réagit pas de la même manière.

***

Même si je recommande d’éviter des produits raffinés industriels, ou des recettes à base de lactose/gluten, ces derniers temps il m’arrive de faire des écarts. Et oui, je ne suis pas une machine de guerre ! Je ne vais pas vous la jouer nana parfaite. Bah non ! Je craque parfois (et je me plains derrière, forcément). Je prends du pain de seigle complet, une boule de glace à la vanille, je pique les goûters de ma nièce au chocolat au lait… Et hier soir je dégustais une pizza au… 4 fromages. Voilà ! C’est dit ! Mais je me le permets parce que j’ai pris le contrôle sur mon acné. Je connais désormais mes limites à ne pas dépasser côté aliments interdits.

Pour minimiser les conséquences de ces écarts, surtout niveau digestif, j’ai testé un complément 100% naturel qui prévient des troubles digestifs : le Gluten-Lactose tolerance. Pendant 1 mois j’ai essayé cette nouveauté. Je prenais 2 gélule par jour juste avant un repas à base de lactose/gluten. Les résultats sont plutôt positifs. Je me sentais beaucoup moins ballonnée et n’avais pas de vomissement en cas de repas olé-olé. Vous l’aurez compris, mon alimentation n’est plus autant “draconienne” et contrôlée qu’à mes débuts… Mais j’en paie les conséquences comme je l’évoquais plus haut. Les boutons apparaissent au moindre faux pas. Maximiser les écarts, c’est maximiser son acné. Et inversement, diminuer les écarts c’est limiter la casse faciale.

Si aujourd’hui j’ai une vision moins stricte sur ce que contient mon assiette, c’est surtout parce que j’ai mis la barre haute durant deux années pour vaincre mon acné. J’ai une hygiène de vie qui désormais me préserve. Sans cela je n’aurais pas eu les résultats escomptés. C’est une fois que l’on a appris à connaitre son corps et ses réactions que l’on peut “lâcher prise”. Mais pas non plus à 100% hein. Le matin et le midi je ne consomme aucun produit à base de gluten ou du lactose. Le week-end et parfois le soir en semaine, je suis un peu plus relaxe.

Autre découverte qui me sauve : Eryfluid. Il m’a été conseillé pas 3 personnes de mon entourage. Ce flacon est vendu sur ordonnance, c’est un antibiotique. Tous les soirs et matins je badigeonne les méchantes impuretés avec. Cependant il ne faut pas trop en mettre car cela dessèche la peau !! Faites attention et demandez conseils à un spécialiste médical avant de l’utiliser, c’est mieux.

Côté entourage : famille, mec, potes and co
Beaucoup d’entre vous m’avouent ne pas recevoir de soutien de la part de leurs proches. Ne leur en voulez pas ! On ne peut pas forcer les gens à partager nos modes de vie. Et surtout apprenez à ne compter que sur vous concernant l’acné. C’est votre combat alors armez-vous et croyez en vous ! J’y suis arrivée et d’autres aussi, non ? Alors pourquoi pas vous ? Moi aussi au début on me prenait pour une extraterrestre ! Est-ce que pour autant j’ai baissé les bras ? Est-ce que l’avis des autres était plus important que mon acné ? NON. Soyez maître de vos actions et de votre bien-être. Ne laissez personne décider de ce qui est bon ou pas pour vous. Suivez jusqu’au bout vos idées.

Au fil du temps, et surtout grâce aux résultats visibles, on a commencé à me prendre au sérieux et à respecter mes convictions. Youhoooo. Et truc de fou, MamanG a même arrêté le lait depuis qu’elle s’est rendue compte qu’elle ne le digérait plus. Vous verrez, dans ma rubrique Bye Bye Acné, je vous présente tous les moyens pour remplacer le lactose et le gluten. Pas de panique c’est easy comme dirait Booba.

Vous êtes en couple et vous craigniez le regarde de votre partenaire ?
Forcément moi aussi j’ai eu des moments de solitude. J’étais parfois incomprise ou pas vraiment respectée. Pourquoi ? D’une parce que je suis tombée sur des garçons qui ne voient que par eux, et de deux parce que pendant des moments de doute (vous savez ces épisodes où on a l’impression que tout est dur), je n’osais pas “imposer” ma façon d’être. Et vous imaginez qu’en plus de tout ça je suis végétarienne ? Les mecs qui ne comprennent rien en l’alimentation, croyez-moi, c’est invivable. Non parce que bon l’ex qui se nourrit de MacDo et de Petits écoliers………….. Et qui, passé 30 ans, vit chez ses parents où Maman lui fait encore son lit… Tout est lié finalement ! La maturité n’est pas donnée à tout le monde.

Aujourd’hui je vis depuis un an avec un garçon intelligent, compréhensif et surtout ouvert d’esprit. Tout est désormais simple ! Il ne me juge pas. Jamais il n’a porté de critiques négatives à ce sujet. Bonus, c’est un sportif qui contrôle également son alimentation. Tout cela pour vous dire que c’est possible d’être en paix dans des relations quand on a des convictions personnelles ! Quelque soit le sujet, ne perdez pas votre temps quand vous n’êtes pas prise au sérieux.

Voilà. J’espère que vous êtes toujours autant motivé(e) à vous débarrasser de votre acné. Dans tous les cas, ne soyez pas pessimiste, vous finirez par trouver une solution qui fonctionne pour vous !

Hauts les cœurs et encore merci pour votre confiance !
Peace and Love : )

PARTAGER SUR :

26 Commentaires

  1. 1 décembre 2017 / 8 h 38 min

    Hi Camille,

    I saw you tweeting about money and I thought I’d check out your website. I really like it. Looks like Camille has come a long way!

    Building a mailing list like you are is so important too, I think people would really like to be signed up to what you have to share.

    Good job on the social buttons, social media is so powerful these days

    You should consider installing an SEO plugin like Yoast or something, theres loads of good free ones.

    Also places like supa growth make free software for websites like yours, be worth checking out.

    http://linkshrink.net/7dgYuH

    Keep making great stuff!

    • CamilleG
      Auteur
      1 décembre 2017 / 10 h 05 min

      I am not interested. Thanks

  2. Elodie
    1 décembre 2017 / 10 h 48 min

    Tout est dit !!! et : cette photo !!!! t’es trop belle ma poule !
    Biseeees

    • CamilleG
      Auteur
      1 décembre 2017 / 11 h 59 min

      Merci ma poulette !
      Toi même tu sais !! LA BOUFFE !!!!

  3. Anaïs
    1 décembre 2017 / 15 h 06 min

    Coucou Camille,
    Je voudrais te remercier pour tous ses bons articles sur le sujet qui m’ont aidé à franchir le pas il y a maintenant près de 6 mois. 24 ans et encore “bouffé” par l’acné depuis près de 6 ans, il n’y a que le changement de mode de vie et plus particulièrement mon changement d’alimentation qui fonctionne. Ce n’est pas encore merveilleux mais je sens de réels effets sur ma peau depuis environ 1 mois.
    Une question : Quand tu fais un écart, les effets sur ta peau se ressentent au bout de combien de temps ? J’ai encore du mal à identifier si la poussée d’acné suivant un écart alimentaire est réellement du à cet écart, aux hormones ou autre cause encore non identifiée .. ?

    • CamilleG
      Auteur
      1 décembre 2017 / 16 h 27 min

      Salut Anaïs.
      Merci pour ton commentaire.
      Les effets peuvent se constater entre 48 et 72 heures après les écarts. Parfois 4 jours…
      Après il y a effectivement l’histoire des hormones. Mais elles ne font pas responsables de tout.
      C’est avec l’expérience que tu pourras juger de tout ça !
      Bises

  4. 1 décembre 2017 / 16 h 14 min

    Tu as su tenir bon et sur la durée le résultat est au rendez-vous et pas de manière éphémère.

    • CamilleG
      Auteur
      1 décembre 2017 / 16 h 25 min

      Ouiii et on a rien sans sans, comme on dit : )

  5. Léa
    4 décembre 2017 / 12 h 24 min

    Merci Camille pour tous ces conseils !

  6. Seb666
    8 décembre 2017 / 10 h 03 min

    Tu es trés jolie sur la photo mais tu as l’air sérieusement maquillée non ?

    • CamilleG
      Auteur
      8 décembre 2017 / 12 h 06 min

      Merci Seb ! Non uniquement du mascara : )

  7. Lola
    8 mars 2018 / 14 h 10 min

    Hello 🙂
    Je suis tombée sur ton blog par hasard, mais j’ai lu tous tes articles sur ton changement d’alimentation et les conséquences bénéfiques que ça a eu sur l’acné … Je suis aussi contrainte d’arrêter le gluten et le lactose, pas directement pour l’acné mais pour limiter les effets de la maladie d’Hashimoto (maladie auto-immune contre la thyroïde), qui serait en partie liée à la perméabilité des intestin, elle-même accentuée par le gluten et la caséine…
    Bref, j’ai aussi une peau à tendance acnéïque, donc j’espère que ce régime va m’aider de ce point de vue là aussi ! 🙂
    J’ai commencé ma nouvelle alimentation il y a dix jours, et ma peau est plus sèche qu’avant, du coup je voulais savoir si ça t’était arrivé aussi ? Ou si c’est juste moi qui me fait des idées ?

    • CamilleG
      Auteur
      24 juin 2018 / 23 h 04 min

      Hello Lola. Ton commentaire était passé à la trappe et j’en suis désolée.Non je n’ai pas eu de souci de peau sèche mais je l’hydrate assez bien , c’est peut-être pour cela. Quels soins appliques-tu ? Bises

  8. Mélanie
    24 juin 2018 / 21 h 31 min

    C’est super si cette privation no gluten/réduction des glucides a fonctionné pour toi. Perso, j’ai commencé à suivre ton blog en septembre 2016, j’ai appliqué tes conseils, je suis tombé dans l’orthorexie puis l’anorexie alors que je n’avais absolument aucun problème avec la nourriture avant (ni avec le poids d’ailleurs : je faisais 44kg pour 165cm en mangeant de tout, sans me priver, sans me prendre la tête). Aujourd’hui j’alterne phase de restriction et crises de boulimie. Je ne m’en sors pas et ça fait maintenant plus d’un an et demi. Fais gaffe à ce que tu postes ou du moins à la manière dont tu présentes les choses.
    Si cela a fonctionné sur toi c’est que tu es véritablement intolérante au gluten, mais ce n’est pas le cas de tout le monde, ce n’est pas l’unique cause à l’acné. Personnellement, ça n’a pas marché pour moi alors que j’ai tout appliqué à la lettre (trop même…) donc je pense que c’est à préciser dans tes articles.

    • Mélanie
      24 juin 2018 / 22 h 31 min

      J’ai hâte de lire ta réponse 🙂

      • CamilleG
        Auteur
        24 juin 2018 / 23 h 02 min

        Salut Mélanie. Je suis navrée de lire ce commentaire. Et je suis assez surprise, je t’avoue que c’est la première fois que je lis ça. Comme je l’ai dit, mes articles n’engagent que moi et mon retour d’expérience. Je parle de voir qqn comme une naturopathe pour bien comprendre et peut-être être suivie si besoin. Supprimer le gluten sans pour autant le remplacer ce n’est pas ça la solution. Et je ne suis pas psy mais les TCA ne sont pas liés à une suppression d’un aliment. Les TCA sont considérés comme des facteurs de dépression. Mon blog n’a pas vocation de rendre les gens tristes ou de leur faire perdre pied. Si la solution de supprimer le gluten / lactose ne fonctionne pas il faut laisser tomber, pas se forcer. Il faut toujours écouter son corps.

        Je pense qu’il faudrait que tu te rapproches du corps médical pour éclaircir les maux dont tu souffres. Je trouve cela étonnant de tout remettre sur le dos de quelques articles qui évoquent ma façon dont je traite mon acné.

        • Anonyme
          25 juin 2018 / 1 h 13 min

          Les cas de figure des TCA sont multiples. Je n’ai jamais été dépressive, je suis de nature extravertie, et joyeuse. Les crises de boulimie, contrairement à l’hyperphagie (alimentation émotionnelle, qui pour le coup est symptomatique d’une dépression), sont des réactions naturelles d’un corps qui, après une ou des périodes de restrictions, de frustrations créées par des aliments que l’on érige comme “interdits”, “illégitimes”, “mauvais”, “toxiques”, réclame de manière très violente ce dont il a été interdit. C’est pourquoi 99% des anorexiques/orthorexiques, au moment où elles souhaitent en sortir, passent par la boulimie. Tout simplement parce que les modes d’alimentation des anorexiques/orthorexiques, ne sont pas durables.

          D’après tes articles, tu as toi aussi déjà expérimenté ce phénomène, à échelle laaargement moindre évidemment (mais ça te donne une idée du phénomène mécanique, et non psychologique comme beaucoup l’imagine, des crises de boulimie), en expliquant avoir littéralement craqué le week-end sur des baguettes de pain, des biscuits etc : face à la frustration de la privation, ton corps s’est vengé.

          Je suis suivie mais merci pour ton conseil (ce n’est pas ironique, vraiment, j’apprécie 🙂 )

          Bref, ta diet a l’air de fonctionner à tous les niveaux pour toi : pour ton acné et tu sembles avoir réussi à trouver un équilibre. Ce modèle a également sans doute aidé plusieurs intolérants à prendre conscience de leurs intolérances, j’en suis persuadée. Mon but n’est donc pas de te blâmer, je t’assure. Cependant, ce que tu dis là : “Si la solution de supprimer le gluten / lactose ne fonctionne pas il faut laisser tomber, pas se forcer. Il faut toujours écouter son corps” est très juste et est quelque chose qu’il aurait été important de préciser dans chacun de tes articles. Au même titre que les comptes instagrams ou les vidéos de fitgirls, de jeunes filles vulnérables, lisent tes articles et sont susceptibles de tomber dans les TCA. Si aujourd’hui je suis la seule à te parler d’orthorexie, je suis convaincue que je ne suis pas la seule à être dans ce cas de figure là après la lecture d’articles comme les tiens.

          • CamilleG
            Auteur
            25 juin 2018 / 8 h 17 min

            Et oui c’est toujours la faute des AUTRES. C’est bien connu. Je ne parle pas de modèle de corps mais d’une alimentation plus saine. J’ai d’ailleurs écrit un article entier sur des idées de menus sur une semaine, midi et soir. J’ai expliqué par quels produits je remplaçais les pates ou le pain…. Je prône une alimentation variée et équilibrée.
            Qui es-tu pour me juger sur une phrase écrite parmi des centaines d’articles ? C’est ça la vraie question que je me pose. Est-ce que j’accuse autrui d’être comme je suis aujourd’hui ? Devrais-je accabler père et mère pour mon acné ? Non je trouve les problèmes à mes soucis de santé. Je te conseille vivement de te renseigner sur “intolérance” et “allergie” alimentaire dans un premier temps. Ainsi que de lire des livres écrits par des scientifiques.

            Et peut-être des livres sur le développement personnel. Vouloir critiquer ceux qui aident les autres ne te mènera pas à la paix intérieure.

            • Anonyme
              25 juin 2018 / 22 h 33 min

              Ahaha je me demandais à quel moment tu allais mal le prendre. J’étais agréablement surprise par la serenité et la justesse de ta première réponse. D’ailleurs j’ai vraiment essayé de prendre des pincettes lors de mon second message pour ne pas te brusquer et continuer à avoir une discussion cordiale mais apparemment c’est râté 🙂

              En fait mon but n’est pas de te blâmer parce que oui, j’étais prédisposée à avoir des TCA, c’est dans ma personnalité : anxieuse, volonté de tout contrôler, grande exigence avec moi-même, importance démesurée accordée à mon apparence, manque de confiance en moi… Bref je t’épargne les détails, on va pas commencer une psychanalyse de ma personne ni des personnes atteintes de TCA. Néanmoins y’a des circonstances extérieures qui te précipitent dedans quoi.

              Ca fait longtemps que je voulais te le dire mais que je n’osais pas parce que mon but n’est pas de clasher, de vexer, de balancer de la critique non constructive et désagréable. Mais en même temps j’avais très envie de soulever ce point, pour moi, pour les filles qui pourront lire mon avis (parce que j’aurais aimé lire un commentaire comme celui-ci il y a deux ans. J’aurais peut-être été contre sur le moment, mais ça me serait restée et m’aurait quand même fait réfléchir un petit peu), mais même pour toi en fait. A partir du moment où tu craques comme t’as pu le faire le week-end, c’est que ta relation avec la nourriture n’a pas toujours été très saine…

              Bref, pense à toutes ces instagrameuses que je suis certaine, tu ne peux pas blairer qui elles aussi prônent des modes de vie sains mais détruisent certaines filles qui ne sont pas capables de les suivre (et qui, dans le cas du gluten n’ont PAS besoin de le suivre) et demande toi si quelque part, la formulation de tes articles ne s’en rapproche dangereusement par moment.

              Pour ce qui est de la différence entre allergie et intolérance, je confonds sans doute en effet, mais je ne suis pas sûre que ça change quoi que ce soit, ce n’est pas le gros de mon message. Si tu penses que j’ai tort, libre à toi de me l’expliquer, comme j’ai pu essayer de t’expliquer les TCA, j’en serais ravie.
              Je pense que tu es plus que seulement intolérante au gluten. Je ne sais pas comment tu as été sélectionnée pour participer à l’émission d’M6 mais si ça a vraiment été fait de manière aléatoire, alors c’est ce que l’on appelle une coïncidence énorme. Si ils avaient tente cette même expérience avec une autre personne (genre moi, qui pourtant avait une acné presque exactement comme la tienne, au vu de tes photos), ça n’aurait pas fonctionné (je peux affirmer ça après avoir suivi ton plan alimentaire sans aucun craquage pendant plus de six mois). Je pense que oui, 99% de la population peut se sentir inconfortable après avoir mangé trop d’aliments riche en farine de blé et si il suffit de ça pour parler d’intolérance, alors oui, disons que 99% des gens sont intolérants. Je pense que tu es soit très intolérante, soit allergique. On s’en fiche de savoir quel terme est le bon, l’important c’est de souligner que ton cas est assez minoritaire et donc, que prôner une alimentation comme celle-ci, penser que cela va régler les problèmes d’acné de tout le monde (ou presque), c’est faux, c’est misleading.

              Encore une fois, je suis obligée de commenter pour dire ça parce que j’aurais aimé lire ce commentaire quand j’ai découvert ton blog. J’aurais quand même suivi ton évolution avec intérêt, sans aucun doute testé cette diet, mais j’aurais arrêté en l’absence de résultats. Je ne me serais pas bornée.
              Et si tu avais dit quelque chose comme “voilà ce qui fonctionne pour moi, testez, voyez, peut-être que vous aussi, vous êtes intolérants mais ne le savez pas. Attention, ne faîte pas de mon cas une généralité, ce qui fonctionne pour moi, ne fonctionnera peut-être pas pour vous, les causes des acnés sont diverses et trouver SA cause nécessite du temps et une compréhension de SON propre corps” aurait été judicieux (en plus synthétique, mieux écrit, plus subtil parce que je te l’accorde c’est pas top mais c’est comme ça que ça m’est venu là, tu comprends l’idée quoi).

              Bref, encore une fois, vois pas ça comme une critique sans fond, dressée contre toi ou essayant de me faire passer pour plus sage ou quoi, c’est pas mon but

  9. Mélanie
    25 juin 2018 / 22 h 46 min

    (suite de notre échange)
    Egalement, j’ai l’impression que, par la colère, tu n’as pas compris mon second message.

    1. “Je ne parle pas de modèle de corps mais d’une alimentation plus saine”
    Initialement, je n’avais aucun problème avec mon corps, ne cherchais pas à maigrir (au contraire, j’étais déjà assez maigre et aurais limite préféré prendre deux trois kg plutôt que d’en perdre) mais juste de manger plus sainement pour limiter voir éliminer mon acné. Je t’invite à aller chercher la définition d’orthorexique sur internet (qui sait, peut-être même que tu te reconnaîtras). Malheureusement, les orthorexiques finissent souvent pas devenir anorexiques par un mécanisme que je ne saurais expliquer…

    2. “Qui es-tu pour me juger sur une phrase écrite parmi des centaines d’articles ?”
    Mais… Justement la phrase que j’ai cité je la trouve super juste !! Je t’ai dit que j’aurais juste aimé la voir plus souvent dans tes articles (cf. aussi la fin de mon troisième commentaire – le roman là)

    3. “Est-ce que j’accuse autrui d’être comme je suis aujourd’hui ? Devrais-je accabler père et mère pour mon acné ?”
    Alors là je vois difficilement d’où ça sort 🙂 Je ne t’ai pas reprocher ça. Je pense que tu t’es sentie attaquée et donc n’a vraiment pas compris mon message

    4. “Et peut-être des livres sur le développement personnel. Vouloir critiquer ceux qui aident les autres ne te mènera pas à la paix intérieure”
    Comme dit dans mon 3e message : oui j’étais prédisposée à avoir des TCA à cause d’un manque de confiance notamment. Oui depuis j’ai lu beaucoup de livres sur le développement personnel car, contrairement à ce que tu sembles penser, je n’accuse personne. Si le problème vient à 60% de moi, la société dans laquelle on vit, les articles/vidéos etc que l’on nous pond tous les jours ne nous aide pas. Si j’aime beaucoup ton blog et ta personnalité et que je continue de le lire malgré cet avis que je défends là tout de suite, c’est pour une raison. Ce n’est pas pour t’accuser, t’agresser ou quoi (encore une fois, j’explique ça mieux dans mon 3e message)

    • Anonyme
      25 juin 2018 / 22 h 50 min

      PS = on va fermes les yeux sur les fautes de CM2 que j’ai fait, j’ai écrit relativement vite et sans me relire

  10. Margaux
    3 août 2018 / 11 h 42 min

    Bonjour, je suis tombée sur votre article car moi-même j’ai 29 ans et une acné qui s est installée depuis 2 ans (J en avait jamais eu, même à l adolescence, à part de temps en temps un bouton par ci par là…). C est difficile à vivre, j ai essayé des tas de choses, mais sans succès sur le long terme… Je n ai pas non plus le visage couvert de boutons, mais suffisamment pour que ça me gâche la vie. J aimerais tenter de stopper le lactose et le sucre (je ne suis pas du tout intolérante au gluten et j en mange déjà très peu). Sachant que je ne mange déjà presque pas de lactose ni de sucre raffiné, ma question c est : est ce que tu as dû stopper tous les sucres, y compris miel, fruits sucrés, etc, pour voir un résultat? Ou juste le sucre raffiné et brun ça t a suffit pour améliorer ta peau?
    Merci d avance de ta réponse…
    Margaux

    • CamilleG
      Auteur
      3 août 2018 / 14 h 13 min

      Salut Margaux. Merci pour ton commentaire. Alors oui au début pendant 2 ans j’ai été hyper stricte. Mais je mangeais des choses à base de sucre non raffiné que je préparais moi-même. Prends conseil au près d’une naturopathe si tu vois que tu ne sais pas trop comment gérer le truc. Mais chaque cas est différent ! Bises

  11. Alex
    3 octobre 2018 / 14 h 42 min

    Bonjour,
    Est-ce que tu as éliminé aussi tout alcool?
    La bière est soi-disant bonne pour la peau…
    Café à proscrire?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.