Comprendre l’affaire Chris Watts – partie 1

Sur les réseaux sociaux, le couple semblait avoir un mariage parfait même si Chris Watts, le mari, voyait cela d’un mauvais œil que sa femme étale tous leurs moindres faits et gestes sur Facebook ou Instagram.

Aux premiers abords j’ai trouvé cette histoire morbide, chose qu’elle est d’ailleurs, mais plus je m’y intéressais, plus je parcourais les 2 000 pages du rapport de police, et plus je me suis retrouvée happée par ce tragique événement.

En plus des centaines d’articles de la presse épluchées, des milliers de pages de la police et d’un récent rapport du FBI, je me suis procurée le livre Letters from Christopher : The Tragic Confessions of the Watts Family Murders de Cheryln Cadle, paru le 26 septembre 2019. L’auteure a rencontré Chris Watts en prison et a livré son témoignage.

Cet article sera divisé en deux parties pour éviter de le rendre indigeste. Il m’aura fallu plus d’un an pour l’écrire car les 3 000 pages des documents récoltés sont en anglais (depuis je suis bilingue ahah). J’espère vraiment qu’il vous passionnera autant que moi. Attention cependant, il contient des passages durs et sensibles liés aux détails des meurtres.

La moral de cette histoire ? Avant, j’aurais eu la première réaction suivante « ce mec est un monstre, qu’il crève ». Mais à force de lire des livres sur la psychologie des criminels, des assassins et j’en passe, et de m’intéresser minutieusement à leurs motivations et leurs ressentis, je me suis mise à les voir d’une façon différente, sans pour autant avoir de la compassion pour eux. Même si je condamne le fait de tuer un être humain (et un être vivant, coucou les animaux qui ne demandent rien à personne), je trouve que cela est trop facile et délicat de porter des jugements hâtifs sans connaitre tout ce qui se cache derrière les gros titres des journaux. Bien évidemment, Chris mérite sa peine et je ne suis pas d’accord avec ses gestes morbides. Dans cet article je ne donne JAMAIS mon point de vue, je m’appuie sur les faits des dossiers, uniquement.

Que les victimes reposent en paix.

Criminel : Chris Watts, 33 ans au moment des faits.
QI : 140 (les génies ont minimum 140).
Victimes : Shanann Watts (sa femme, 34 ans), et leurs enfants Bella Watts (4 ans) et Celeste Watts (3 ans), Nico Watts (fœtus de 15 semaines).
Lieu : ville de Frederick, état du Colorado.
Date des faits : 13 août 2018.

Les principaux protagonistes de cette affaire

Peine : le 19 novembre 2018, Chris Watts a été condamné à cinq peines de prison à perpétuité consécutives dans le département des services correctionnels du Colorado, ainsi qu’à 84 ans pour le meurtre en août de sa femme enceinte, Shanann Watts , et de leurs filles, Bella et Celeste. Il avait plaidé coupable aux neuf chefs d’accusation contre lui le 6 novembre 2018.

Il a été condamné à une peine maximale de 48 ans pour inculpation d’interruption illégale de grossesse et de 36 ans pour les trois chefs d’accusation d’abus de cadavre. A la demande de la famille de Shanann, qui ne souhaitait pas d’autres morts dans cette histoire, la peine de mort ne fut pas prononcée.

Voici la chronologie complète de l’affaire macabre, incluant les interrogatoires, dressée grâce aux dossiers de police.

Portraits du couple Watts

Chris

Chris est né le 16 mai 1985. Il a une sœur aînée, Jamie, de 7 ans de plus que lui. Issu de la classe moyenne américaine, il a vécu une enfance heureuse à Fayetteville en Caroline du Nord. Ronnie Watts, son père, était mécanicien-manager au sein d’une concession Ford. Aucun rapport avec les actes de Chris mais je le glisse quand même, son père a connu une addiction à la cocaïne pendant quelques temps après le départ de la maison de son fils. Cela était dû à leurs liens père-fils très forts. Aux yeux de Chris, son père est son héros et son meilleur ami. Il lui voue un profond respect et il ne l’a jamais vu pleurer. Quant à sa mère, Cindy Watts, elle travaillait comme secrétaire et notaire pour un concessionnaire de voitures. Sa mère était une mère aimante, elle voulait toujours savoir comment Chris se sentait. Mais si quelque chose n’allait pas, Chris gardait tout pour lui.

Chris n’a pas rencontré de souci à l’école ou avec les autorités. C’est une personne très introvertie qui suit les règles de la société. Adolescent, c’est un jeune très sage, qui  ne présente aucun vice. En grandissant il est devenu très croyant : peur d’aller en enfer, pas de consommation d’alcool ou de drogue, pas de sexe avant le mariage, etc. Chris a dernièrement expliqué qu’il se sentait mal de n’avoir jamais demandé à Shanann ses croyances religieuses ou comment elle se sentait par rapport à Dieu.

Chris traînait toujours avec deux bons amis. Ces derniers ont expliqué à la presse qu'ils ne l'auraient jamais cru capable de commettre de tels actes.

Après le lycée, il a déménagé à Morrisville pour continuer ses études dans une école technique (mécanique) de Nascar, en Caroline du Nord. Chris est très doué avec les mathématiques. Son rêve ? Devenir ingénieur voiture. De 2001 à 2012, il a travaillé chez Ford Morrisville, de 2012 à 2014, chez Ford Longmont, dans l’état du Colorado.

Chris était employé chez Anadarko Petroleum depuis 2015, une compagnie pétrolière américaine, en tant que coordinateur sur le terrain. Son planning le faisait commencer aux alentours de 6-6h30 et il terminait sa journée vers 15h-15h30.

Selon son père Ronnie Watts, interrogé par la Police :

Chris ne prend pas de drogue, ne présente aucune tendance violente et ne souffre pas de maladie mentale. C'est un bon élève qui préfère le sport et ses devoirs aux filles. Il a été invité une fois par une fille pour aller au bal de fin d’année ; Chris n'aurait jamais fait le premier pas.

Shanann

Shanann Rzucek a vu le jour le 10 janvier 1984. Après avoir travaillé à l’hôpital, Shanann a accepté un emploi dans le marketing direct en tant que représentante indépendante de suppléments de santé pour le compte de la société Le-Vel. Pour son travail, Shanann se montrait très active sur les réseaux sociaux. Elle devait régulièrement partager sa vie pour vendre les produits amincissants, de la marque Thrive.

Thrive prétend être composé de « plus de 100 vitamines, minéraux, extraits de plantes, enzymes digestives, probiotiques, antioxydants, protéines, fibres et plus » de qualité supérieure, car il renforce l'énergie et soulage les douleurs. Mais il est important de noter, comme le fait le Wall Street Journal, que les affirmations relatives aux patchs et à la perte de poids sont difficiles à prouver. Le patch Thrive est un pansement amaigrissant que vous appliquez sur votre peau. Il est vendu dans le cadre d'un programme lifestyle de huit semaines. On le trouve sur le site Web de l'entreprise et via des défenseurs du programme dans le cadre d'un programme de marketing à plusieurs niveaux, ce qui signifie que les personnes qui utilisent le programme le vendent à leurs amis.

Shanann partageait son quotidien sur Facebook et Instagram. Des photos d’elle, de son mari, de ses enfants, de ses amis. Bref, une influenceuse en herbe. Malgré leur compte bancaire dans le rouge, le métier de Shanann permettait à la petite famille de voyager à travers les Etats-Unis et d’être invitée à de nombreux événements. La société de Shanann lui avait même offert une voiture, une Lexus.

Ce nouvel emploi lui a permis de voyager vers des destinations telles que la Nouvelle-Orléans, Toronto et Punta Cana en République dominicaine. En juin dernier, elle et Chris se sont rendus à San Diego pour leur sixième séjour payé en deux ans par la société de vente directe Le-Vel. Un voyage de travail en octobre 2018, à Cabo San Lucas au Mexique, était prévu.

Shanann se faisait 60 à 70 000 dollars par an avec Thrive.

Chris et les patchs Thrive

Chris était devenu un utilisateur régulier de Thrive. Il ne portait pas plus de deux patchs par jour et chaque jour il avalait un shaker.

On l’apercevait régulièrement dans les vidéos de sa femme. Il a confié aux enquêteurs du FBI qu’il détestait faire partie de ces vidéos. « Je l’ai fait pour elle, pour la soutenir mais je n’ai jamais voulu jouer à ça car ça ne me ressemble pas. »

Chris estime que les patchs qu’il portait avaient certainement un effet sur lui. Il explique que l’un des patchs qu’il avait utilisé, DUO: BURN, un patch pour perdre du poids, semblait augmenter sa fréquence cardiaque.

Le programme Thrive suivi par Chris, lui a fait perdre beaucoup du poids. Shanann l’aurait forcé à rejoindre ce programme, selon Ronnie, le père de Chris.

« J’avais l’impression de m’entraîner toute la journée », a déclaré Chris. Il semblait blâmer le patch pour ses conséquences négatives sur son sommeil. Chris a déclaré qu’il s’endormait sur le canapé au beau milieu d’une conversation, puis se réveillait et reprenait la discussion comme si rien n’était. « Je ne sais pas si c’était une histoire d’insomnie ou quoi mais je ne dormais pas beaucoup » a-t-il précisé aux enquêteurs.

L’un des agents de police a demandé si Chris pensait que les patchs l’avaient changé.

« Je ne sais pas vraiment », a-t-il répondu, « je sais juste que je me sentais différent avec celui-ci et pas avec les autres types de patchs. Je ne pense pas que je dormais plus de trois heures par nuit ».

On ne sait pas combien de fois il a porté ce patch ou s’il le portait au moment où il a tué sa famille.

La rencontre de Chris et de Shanann

2010 : à 25 ans, Chris gérait parfaitement son budget comme un adulte mature. Il possédait son appartement et avait tout pour lui pour réussir. Mais il ne rencontrait pas de fille à cause de sa timidité.

C’est la femme de son cousin qui lui a parlé de Shanann. Chris a fouiné sur Facebook, il l’a trouvée canon et a surmonté sa timidité en la demandant en ami. Shanann avait entendu des louanges de Chris, comme quoi c’était un mec bien. Elle a accepté la requête sur Facebook et ils se sont rencontrés, par la suite, au cinéma pour la première fois.

Lors de ce rendez-vous, Chris était stressé, au point de ne pas être lui-même. Peu habitué aux rencards, il portait ce jour-là un jogging. Shanann lui paraissait extravertie, tout son opposé. Chris voulait alors l’impressionner sans arrêt. Il faut savoir que Chris apportait beaucoup d’attention à ce que les autres pensent de lui. Il faisait tout pour donner sans cesse une bonne image de lui et il a toujours fait son maximum pour aider les autres.

Ils se sont revus lors d’un concert de rock, et pour leur troisième rencard, ils sont allés faire un tour à Myrtle Beach (à 3 heures de route).

Myrtle Beach

A cette époque, Shanann venait de divorcer de son premier mari et devait gérer une santé fragile, liée à son lupus et à son diabète.

Chris a affirmé à la police qu’elle « n’était pas son genre ».  Lui c’est l’introverti et elle, la fille pétillante. Il devait toujours tout faire pour l’aider. Par exemple : organiser son pilulier à médicaments, quelques mois après leur rencontre il a dû l’accompagner à une coloscopie et elle lui aurait alors précisé « you are a keeper » (tu es mon ange gardien).

Cindy Watts, la mère de Chris, s’est toujours montrée hésitante au sujet de la relation entre son fils et Shanann. Elle et Shanann étaient d’ailleurs en désaccord sur tout et elle ne la trouvait pas assez bien pour Chris. Elle était persuadée que Shanann cachait quelque chose à son fils. Jamie Watts, la sœur de Chris, n’était pas non plus fan de Shanann. La famille n’a pas du tout apprécié que Shanann ait embarqué Chris loin de ses parents, dans le Colorado.

L’histoire de Chris avec Shanann est sa plus longue relation avec une femme. Avant elle, il avait été en couple pendant 6 mois. Ce n’était pas le genre d’homme séducteur. Il n’a d’ailleurs jamais eu de relations au lycée.

La mère de Shanann, Sandra Rzucek, et son mari, Franck Rzucek, sont le miroir de Shanann et de Chris. La mère a toujours conseillé à sa fille de se marier à un homme comme son père. Le mari du premier mariage de Shanann était comme la mère de Shanann, un profil au trop fort caractère, ça n’avait donc pas fonctionné.

Chris n’a jamais essayé de changer sa femme, il était doux, docile et toujours très arrangeant.

2011

Un an plus tard, Chris demande en fiançailles Shanann à Ocean Isle Beach. Il s’agit d’une ville américaine située dans le comté de Brunswick dans l’État de Caroline du Nord. En 2010, sa population comptait 550 habitants.

Ocean Isle Beach

Chris était fier de lui offrir un énorme diamant dont le montant atteint 6 mois de son salaire. Shanann adorait la bague. Chris avait fait venir les deux familles et avait fait sa demande sur la plage. Les deux tourtereaux s’aimaient réellement. La mère de Shanann avait conseillé à sa fille de s’accrocher à Chris. Elle et son mari aimaient beaucoup leur gendre.

Shanann a organisé le mariage à la perfection.

Novembre 2012 : le plus beau jour de la vie de Chris. Lui et Shanann se marient au Double Tree Hilton en Caroline du Nord. La famille de Chris n’est pas venue au mariage. Deux semaines avant, ils ont décidé de ne plus y aller, même s’ils regrettaient ce choix. La grand-mère de Chris est la seule personne à s’être déplacée au mariage côté Watts.

Le couple Watts a affirmé aux médias que leur fils "a changé lorsqu'il a épousé Shanann". Les parents de Watts ont qualifié le mariage de leur fils de difficile, ajoutant que leur relation avec leur belle-fille était tendue. "C'était une relation très difficile avec elle en ce qui me concerne. Je ne pouvais rien faire de bien", a déclaré Cindy. Le couple affirme que leur belle-fille était "violente" et "a isolé Chris de sa famille". Shanann leur reprochait de faire du favoritisme parmi les petits-enfants (certainement qu'elle insinuait qu'ils préféraient les enfants de la sœur de Chris ?).

Ils ont passé leur lune de miel à Myrtle Beach.

Après le mariage

Puis la routine s’est installée dans leur couple. Ils ont eu deux filles, Bella née en décembre 2013 et Celeste en 2015. Un miracle pour le couple qui n’y croyait pas à cause des ennuis de santé de Shanann (elle prenait un traitement de fécondité pour les deux premiers mais pas pour le troisième). Les parents adoraient leurs enfants. Bella était la fille à maman, et Cece la fille à papa.

Sur les réseaux sociaux, Shanann racontait comme quoi sa vie était merveilleuse et son mari parfait. Elle adorait mettre en avant sa grande maison et son style de vie CSP ++.

Chris a été élevé modestement et ne voulait rien de grandiose. La maison qu’ils ont faite construire était l’idée de Shanann. C’est elle qui a toujours décidé de tout. Lui n’a pas eu son mot à dire, sauf pour la couleur de la devanture extérieure. Selon Chris, Shanann était une femme autoritaire qui lui dictait tout mais elle ne le faisait pas devant les autres. Elle passait beaucoup de temps sur son téléphone ou sur son Ipad. La communication entre eux était brisée depuis 5, voire 6 ans. Elle l’ignorait souvent quand il lui parlait.

La demeure était au nom de Chris. Il savait qu’ils ne pouvaient pas se l’offrir mais comme toujours, il voulait faire plaisir à sa femme. Elle souhaitait une grande maison pour organiser de grosses soirées et pour montrer qu’ils possédaient tout ce qu’il existe de mieux. Le regard des autres importait tellement à Shanann.

Le remboursement de la maison coûtait 2 800 dollars par mois. Un grand stress pour Chris. Surtout quand il s’apercevait que les comptes diminuaient. Shanann dépensait beaucoup d’argent, sans compter les nombreuses factures liées à la santé des filles et la récente chirurgie du cou de Shanann. Retenez donc que Shanann dépensait plus qu’ils ne gagnaient.

Selon Chris, c’est Shanann qui gérait le budget. Elle ne lui faisait pas confiance à ce sujet. Elle contrôlait tout à la maison. Chris est le genre de personne qui fait ce qu’on lui impose de faire. Au travail par exemple, il avait du mal à manager, ça le mettait mal à l’aise, il préférait faire les choses lui-même.

Selon des recherches, l’émasculation peut conduire à de graves situations de mort. Dans des circonstances normales, un homme dans ce cas divorce et va vivre avec sa maîtresse. Chris y a peut-être pensé mais il avait vraiment peur des réactions de Shanann. Une fois, il lui a tenu tête, elle l’a dégagé de la maison et il a dû revenir en rampant. Après ce coup, il s’est dit qu’il ne la contredirait plus, qu’il ferait avec. Mais ils étaient heureux comme ça explique-t-il à la police.

Selon le rapport de police de février 2019, « il n’aurait jamais pensé que son mariage et sa relation avec Shanann étaient une mauvaise chose s’il n’avait pas rencontré Nichol Kessinger, sa maîtresse. En revanche, il est important de souligner que durant leur mariage, il n’y a jamais eu de violences entre lui et Shanann ».

Malgré certains problèmes d’argent et de santé, la famille Watts était perçue comme une famille parfaite, particulièrement sur les réseaux sociaux où ils s’affichaient souriants et complices.

Dans l’interrogatoire de Franck Rzueck, le père de Shanann, on apprend que :

Chris était un bon père de famille. Il jouait avec ses enfants, leur faisait à manger, les baignait, etc. Franck n’aurait pas pu demander de mieux pour sa fille. Récemment, il avait constaté que Chris était devenu sévère avec les filles mais il ne pense pas qu’il les frappait. Ces dernières semaines, en Caroline du Nord pendant les vacances, Shanann alternait entre leur maison et celles des Watts. Mais Shanann rencontrait des problèmes avec la mère de Chris. Cette dernière sentait que Shanann l’écartait de son fils.

Franck a observé que Chris était toujours calme et ne montrait pas ses émotions.

Il n’était pas au courant des problèmes d’argent du couple. Sa fille ne lui a jamais emprunté d’argent.

Shanann souffrait de migraines, lupus (le lupus est une maladie chronique auto-immune, qui survient lorsque le système immunitaire s’attaque aux cellules de l’organisme et les détruit) et de fibromyalgie (la fibromyalgie associe des douleurs chroniques durant des années, une fatigue injustifiée et des troubles du sommeil). Il y a un an, elle a subi une intervention chirurgicale sur son cou. Son programme Thrive l’aidait à arrêter son traitement pour le lupus.

Chris et Shanann ont déménagé au Colorado parce que les conditions climatiques étaient meilleures pour la maladie de Shanann. Chris a rapidement trouvé un travail avec son master en mécanique.

Shanann était très proche de sa famille restée en Caroline du Nord, elle organisait souvent des appels vidéo avec son père, sa mère Sandra et son frère Franckie.

L’arrivée de la maîtresse

1er juin 2018 : Chris Watts a rencontré sa collègue Nichol Kessinger au sein de la société Anadarko. Lui travaillait sur les chantiers mais passait régulièrement le matin au bureau, là où Nichol exerçait son boulot de manager. Elle supervisait les « gas monitor » niveau sécurité et santé. Ils se sont mis à discuter et ont rapidement découvert qu’ils avaient beaucoup en commun. Avant la fête des pères, Chris lui a appris qu’il avait des enfants et une femme dont il était en train de se séparer. Au début ils ne faisaient que discuter au bureau. Ils ont commencé à sortir ensemble quand ils se sont vus dans un parc, peu de temps après.

11 juin 2018 : Shanann Watts a enregistré une vidéo où elle surprend son mari avec une grosse nouvelle : elle est enceinte pour la troisième fois. Le live a suscité un certain malaise. La réaction de Chris était jugée douteuse. En effet, on a l’impression que Chris a l’air pris de court. Il ne sait pas comment réagir.

Plus tard, ils apprendront que Shanann attend un garçon et ils prévoiront de l’appeler Nico. Le terme est fixé aux alentours du 31 janvier 2019.

Shanann a toujours choisi le prénom des enfants. Il voulait Neko, elle voulait Nico. Elle avait toujours le dernier mot mais Chris a précisé à  sa femme qu’il aimait bien son idée.

On apprendra par la suite qu’à ce moment précis il se sentait à la fois surpris et effrayé par cette annonce. Il ne semblait pas excité parce qu’il se sentait coupable de discuter avec Nichol Kessinger.

14 juin (ou 22 juin) 2018 : Chris Watts a entré les coordonnées de sa collègue de travail Nichol Kessinger dans son téléphone professionnel. Elle deviendra plus tard sa maîtresse.

17 juin 2018 : sur la page Facebook de Shanann, on peut lire le statut suivant « Chris, nous sommes si incroyablement bénis de t’avoir! Tu fais tellement de choses tous les jours pour nous et tu prends tellement soin de nous. Tu es la raison pour laquelle j’ai été assez courageuse pour accepter le numéro 3 ! »

19 juin 2018 : Shanann Watts a partagé une photo de sa première échographie et a écrit sur Instagram que son mari est le « meilleur papa que nous puissions demander aux filles ».

22 juin 2018 : le couple est parti en weekend pour Thrive à San Diego avec d’autres membres de la société. Juste avant ce voyage, la relation commençait à se concrétiser entre Chris et Nikki. Ils prévoyaient de se revoir après ce week-end.

26 juin 2018: Shanann a embarqué ses 2 filles et son père, qui était de passage chez eux, 5 semaines en Caroline du Nord pour les vacances pendant que Chris est resté à la maison et a travaillé. Elle et les enfants ont ainsi rendu visite aux deux familles pendant leurs congés.

Alors que Shanann a passé la majeure partie de l’été en Caroline du Nord avec ses parents, Chris a fréquenté de plus en plus sa nouvelle petite amie Nichol. Pendant cette période, Shanann a trouvé Chris de plus en plus éloigné. Elle a désespérément essayé de sauver leur relation malgré la distance.

1er juillet 2018 : Nichol Kessinger a recherché « Shanann Watts » sur Internet via son mobile.

Concernant sa relation avec Kessinger, Chris maintient qu’elle était au courant depuis le début pour son mariage. Elle ment aux médias pour « sauver sa face » et ne pas avoir l’étiquette de la briseuse de couple. Il pensait que sa relation avec elle serait simplement un flirt de boulot. Quand il a été promu « Filed Coordinator », il a été forcé de passer plus de temps avec Kessinger au bureau. Avant cela, il était davantage sur le terrain. Finalement quand l’un des agents de police lui a demandé s’il était amoureux, il a répondu affirmativement « I felt like it was true ». Avec elle, il se sentait lui-même.

4 juillet 2018 : Kessinger a déclaré à la police qu’elle s’était rendue chez Chris Watts pour la première fois le 4 juillet pour « définir le régime alimentaire et les objectifs de perte de poids, et d’exercice de Chris » en l’aidant à régler son application MyFitnessPal. Chris a ensuite préparé le déjeuner. Au menu, des carottes et du poulet grillé. Ils ont mangé et elle est partie, selon sa déposition.

Watts a raconté une histoire différente aux enquêteurs en février 2019. Il a raconté qu’il s’était réveillé au domicile de Kessinger le matin du 4 juillet : 10 appels manqués de sa femme. Il l’a rappelée, elle était très en colère. Il a alors décidé de rentrer chez lui au cas où Shanann allait rappeler. Il a précisé à Kessinger qu’il ne reviendrait pas de la journée. Sa maîtresse était fâchée d’apprendre cette nouvelle. C’était alors leur première dispute. Elle se sentait comme la deuxième roue du carrosse.

Chris a expliqué qu’il avait dit à Kessinger qu’il devait rentrer chez lui au cas où sa femme le rappellerait. Kessinger s’est alors vexée, se rendant compte qu’elle serait toujours « l’autre personne » et qu’il ferait passer sans cesse sa femme en premier. Il a indiqué aux enquêteurs que Kessinger lui avait rétorqué qu’il valait mieux qu’ils ne se voient pas pour le reste de la journée. Mais elle lui a finalement demandé de revenir chez elle, le soir, après qu’elle soit rentrée d’un match de baseball.

7 juillet 2018 : le premier appel téléphonique est enregistré entre Chris Watts et Nichol Kessinger.

Ils devaient aller au cinéma voir le film « 144the » au centre commercial The Orchard off. Comme il n’y avait plus de place, ils sont partis marcher et ont discuté pendant deux heures.

Chris a vécu au domicile de Nichol pratiquement tout le mois de juillet pendant que sa famille était en congés en Caroline du nord. Il semblait vraiment attaché à elle. Il a répété de nombreuses fois aux policiers, qu’avec elle, il n’avait pas peur d’être ridicule, qu’il se sentait lui-même. Dans ses propos au sujet de sa femme, on ressent vraiment un refoulement total de sa personnalité.

C’est Shanann qui prenait toutes les décisions à la maison mais il a précisé qu’il ne se sentait pas rabaissé par sa femme.

Selon Chris, Nichol Kessinger lui courait après, chose inhabituelle et nouvelle pour lui.

10 juillet 2018 : des signes de tension ont commencé à apparaître dans le mariage des Watts, selon leurs SMS échangés.

14 juillet 2018 : Chris et Nichol se sont donnés rendez-vous dans un musée de l’automobile « Shelby American collection » à Boulder. Cet après-midi là, Shanann a passé quatre appels sans réponse à son mari.

Le 14 juillet 2018 : après le musée, ils ont fait marqué un arrêt à la maison de Chris. Et là, pour la première fois Nichol en a fait le tour. En jouant avec le chien Deeter, elle a fini par être menée au premier étage. Elle a alors vu les photos de Shanann et des filles. Elle a été déçue de tomber sur ces portraits. Chris lui a précisé que Shanann et lui faisaient chambre à part et qu’ils ne se parlaient plus. Nikki a pété les plombs mais ils ont finalement fait comme si rien était et sont allés ensuite chez elle.

Dans la déposition de Nichol Kessinger à la police, on apprend que :

C’est la seconde fois qu’elle se rend chez Chris. Elle a vu une photo de sa femme et de ses enfants, qu’elle a d’ailleurs trouvé très jolie. Et ça a été un élément déclencheur. Elle s’est demandée comment cet homme qui a une belle famille, une chouette maison, un bon job, etc, va-t-il quitter une telle situation ? Chris lui avait répondu que Shanann et lui avaient essayé de sauver leur mariage et que ça ne fonctionnait plus entre eux. Chris jurait qu’il dormait dans le sous-sol.

Tous ces éléments ont tout de même mis mal à l’aise Nichol. Elle aurait préféré que le divorce soit prononcé avant de flirter avec Chris. Elle ne voulait pas être celle qui brise leur couple.

Nichol lui aurait demandé d’essayer de sauver son mariage à la suite de cette journée.

18 juillet : Nichol envoie à Chris des photos dénudées d’elle qu’il stocke sur une application secrète sur son téléphone.

En juillet, Nichol Kessinger a recherché sur Google « l’homme avec qui j’ai une liaison dit qu’il quittera sa femme ». Quelques heures après cette recherche, Chris Watts a tapé « Victoria Secret » et plusieurs autres recherches sur Google, notamment: « Quand dire je t’aime », « Quand dire je t’aime pour la première fois dans une nouvelle relation », « Que ressentez-vous lorsque quelqu’un vous dit qu’il vous aime », et « Que ressentez-vous lorsque quelqu’un vous dit je vous aime ».

21 juillet 2018 : Chris et Nichol ont assisté à une course de chevaux Bendmare races.

28-29 juillet 2018 : Chris Watts et Nichol Kessinger ont visité le parc national des Great Sand Dunes et ont passé la nuit dans un camping à proximité. Chris a affirmé qu’il rêvait de se rendre dans cet endroit.

30 juillet 2018 : Chris Watts a cherché « lettres d’amour » sur Internet. Il en a remis une à Kessinger avant de quitter la ville pour rejoindre sa famille pendant leurs vacances d’été en Caroline du Nord.

L’intérieur de la lettre contient les paroles de la chanson « Down to Earth » du groupe Through the Roots.

Ce que l’on apprend avec l’interrogatoire de Nichol Kessinger, attention certains passages semblent être des mensonges de sa part :

Sa relation avec Chris est devenue intime. Chris lui a annoncé qu’il l’aimait, deux semaines avant cet interrogatoire (le 15 août 2018). Elle affirme qu’elle voulait attendre le divorce de Chris avant de faire avancer leur relation. Son père et Chris seraient les seules personnes au courant de cette liaison. Chris recherchait un appartement deux pièces à louer pour après son divorce et elle devait l’aider à en trouver un, la semaine du 13 août 2018. Chris planifiait de vendre sa maison et sa femme avait déjà trouvé l’agent immobilier.

Nichol voulait qu’il trouve un appartement pas loin de sa femme et de ses filles. Elle lui a suggéré de prendre un 3 chambres mais Chris n’avait pas les moyens de s’offrir ce luxe.

Chris détenait un budget de 1 100 à 1 400 dollars pour le loyer. Nichol était au courant des soucis financiers du couple. Quand elle a visité la maison de Chris, tout était très beau, sans parler de la voiture haut de gamme : la Lexus. Elle se doutait que Chris ne pouvait pas s’offrir tout cela avec l’argent qu’il touchait. Cependant, elle ne savait pas combien Shanann se versait de salaire. Chris disait qu’elle gagnait presque autant que lui. Chris lui avait évoqué le fait que Shanann dépensait presque tout l’argent du couple. Il était contrarié par les mauvaises habitudes de consommation de Shanann. Chris a expliqué que Shanann voulait montrer à tout le monde qu’ils avaient un certain standing. Mais il n’était pas hostile quand il en parlait. Il a également indiqué que Shanann était toujours à découvert.

Nichol Kessinger lui a promis qu’elle l’aiderait à trouver un joli appartement vers Brighton ou Fort Lupon. Elle ne souhaitait pas qu’il emménage chez elle parce qu’ils ne se fréquentaient que depuis 1 mois. Elle ne laissait personne aller chez elle. C’est son chez soi, une place safe comme elle précise. Mais il a dormi plusieurs fois chez elle.

Elle explique que Chris considérait Shanann comme une bonne mère. Il était hyper heureux quand il parlait de ses filles. Il ne se plaignait pas, il disait seulement que sa femme et lui n’étaient plus connectés et qu’ils avaient des problèmes d’argent. Il ne voulait pas arranger son mariage.

Elle jure ne pas savoir que Shanann était enceinte. Elle aurait appris cette nouvelle par les médias le 14 août. Elle a questionné Chris à ce sujet et il a répondu que ce n’était pas le sien. Chris lui a déclaré qu’il ne voulait rien ruiner de sa relation avec elle. Nichol lui a alors répondu qu’elle savait que c’était son enfant et que cela ne lui posait pas de soucis. Chris a finalement admis que le bébé était bien le sien.

Elle ne pense pas que Chris aurait pu faire du mal à sa famille.

Après les meurtres, Chris lui a raconté qu’il avait eu une conversation le 13 août au matin avec Shanann. Sa femme lui aurait dit qu’elle prendrait avec elle les enfants aujourd’hui. Chris Watts n’aurait pas évoqué de dispute à ce moment-là avec Shanann.

Nichol n’a jamais vu Chris en colère et elle pense qu’il ne détient pas d’arme.

31 juillet 2018 : Chris a supprimé les coordonnées de Nichol de son téléphone et s’est envolé pour la Caroline du Nord pour la dernière semaine de vacances de sa famille. Ses retrouvailles avec Shanann Watts ne semblaient pas être heureuses. Il ne l’a pas embrassée quand elle est venue le chercher à l’aéroport. Il a refusé de faire des photos avec elle ou de l’enlacer.

Shanann fouillait régulièrement le téléphone portable de Chris mais pas son téléphone professionnel. Elle n’a donc jamais vu les échanges entre les deux amants. Chris utilisait une application secrète sur son téléphone perso pour sauvegarder les photos de Kessinger.

La première nuit que Chris a retrouvé Shanann, ils ont dormi chez les parents de cette dernière. Elle s’est plainte d’un mal de tête. Chris lui a donné un médicament qu’il est parti lui-même chercher : 80mg d’Oxycodone. Il avait lu sur Internet qu’une telle dose pouvait faire perdre le bébé. Shanann a vomi toute la nuit. Il n’a pas voulu l’aider car il souhaitait qu’elle perde le bébé. Il pensait avoir donné la dose suffisante pour conduire à une fausse couche.

L’oxycodone est un antalgique opiacé de palier 3 (opioïde fort), agoniste pur des récepteurs opioïdes. Un syndrome de sevrage peut survenir en cas d’arrêt brutal d’un traitement prolongé. Les données publiées chez les femmes enceintes exposées au 1er trimestre à l’oxycodone sont peu nombreuses, mais son usage en cours de grossesse est très répandu (USA) et aucun élément inquiétant n’est retenu à ce jour.

Les 8 jours suivants, Chris a ignoré Shanann la nuit pour ainsi téléphoner des heures à sa maîtresse. Malgré ce qu’elle a confié à la police lors de son interrogatoire, Nichol ne voulait pas que Chris améliore la situation avec sa famille, elle ne faisait rien pour !

Pendant les vacances, Chris perdait patience avec ses filles et il faisait tout pour éviter de parler avec sa femme sérieusement. Tout le monde avait alors remarqué qu’il n’était plus lui-même : pas agréable et distant. Même les enfants ne souhaitaient pas lui tenir la main ou jouer avec lui à la plage alors qu’il était très proche de ses filles. Selon Chris : c’était la première fois qu’il se sentait ainsi face à ses enfants.

Ils ont passé 4-5 jours à Myrtle Beach, c’était la première fois que ses filles découvraient la plage.

La première semaine d’août 2018 : Shanann a envoyé un email à Ann Meadows au sujet de la vente de leur maison. L’agent immobilier lui a conseillé d’avoir une promesse de vente avant de commencer à vendre leur domicile. Shanann et Chris projetaient d’acheter une nouvelle demeure plus petite à Brighton, dans l’Etat du Colorado, pour rester dans le secteur scolaire d’Adams 12 Five Star Schools aux États-Unis.

Les écoles publiques appartiennent à des districts scolaires, qui sont régis par des commissions scolaires.

Cette situation stressait le couple. Jamais ils n’auraient pensé avoir d’aussi importants problèmes d’argent (mariage coûteux, soucis de santé, etc.).

Chris a expliqué à Kessinger qu’il a annoncé à Shanann qu’ils allaient se séparer. Kessinger s’est empressée de commencer à chercher des appartements pour lui.

4 août 2018 : Shanann Watts avait eu une grosse dispute avec sa belle-famille peu de temps avant (et la famille de Chris ne s’était pas rendue à la fête d’anniversaire de Celeste cet été-là chez les parents de Shanann). Shanann lance à son mari qu’il n’a montré aucun signe de vie au cours des semaines où ils étaient séparés.

Shanann a envoyé à son mari un long message SMS l’accusant de ne pas l’avoir défendue après que sa mère ait exposé leur fille Celeste aux noix, ingrédient auquel la petite était allergique. Shanann était persuadée, selon Chris, que la mère de son mari voulait tuer sa fille le 17 juillet !

La mère de Chris ne semblait pas prendre au sérieux l’allergie de Celeste. Après cet incident, Chris n’a pas parlé à ses parents jusqu’au 6 août, soit 3 semaines. Il avait peur que son père, qu’il considère comme son héros, lui en veuille.

Celeste est allergique à : l'amande, la pistache, aux noix de pécans, etc. Mais pas à la cacahuète. Ça lui causait des soucis de respiration. Une des petites filles, la fille de Jamie (la sœur de Chris), avait sorti du congélateur de la glace à la vanille. Cindy ne le savait pas et même si elle ne croyait pas spécialement à cette allergie récente et soudaine, Shanann est devenue très en colère. Cindy, la belle-mère, a demandé à Shanann de quitter la maison. Pour la première fois, Chris n’a pas défendu sa femme qui ne cessait de critiquer sa belle-famille. Il n’a pas eu peur de lui tenir tête. Shanann a été marquée par cela. Elle en a directement parlé à ses amis.

Shanann était très bipolaire avec des tendances paranoïaques selon Cindy Watts, la mère de Chris. Les quelques semaines passées en Caroline du Nord ont développé des tensions entre elles. Shanann et ses filles ont passé la plupart du temps dans la maison des parents de Shanann. Cette dernière refusait que ses beaux-parents voient les enfants.

La fameuse dispute autour des noix a pris une grande ampleur. Shanann ne voulait plus voir sa belle-famille. Chris n’en disait trop rien. On sent dans ses messages envoyés à ses amis la haine que porte Shanann à sa belle-mère. Elle leur a raconté, le 6 août, que Chris était froid et pas courageux car il ne la protégeait pas. Elle s’apercevait qu’il ne l’aimait plus ou pas.

4 août 2018 : Pendant que Chris Watts est absent, Kessinger a recherché des robes de mariée sur Internet pendant plus de deux heures, selon un examen de ses données de téléphone portable.

5 août 2018 : quand Chris est passé chez ses parents cet été, ces derniers l’ont vu à plusieurs reprises discuter avec Kessinger par SMS. Il leur a avoué que Shanann et lui allaient se séparer. Sa mère lui a répondu qu’elle espérait qu’il ne voyait personne. Chris a nié sa relation extraconjugale. Il avait déjà en tête un plan au sujet de sa famille. Pour faire passer Shanann pour une femme mauvaise, il a averti sa famille que s’il est retrouvé mort, il faudra qu’ils disent aux autorités de s’intéresser à Shanann. Sa sœur lui a demandé de mettre ses mots par écrit. Cette lettre a d’ailleurs fuité dans les médias.

Eléments importants à prendre en compte à cette étape de l’affaire.

Selon Chris, Nichol Kessinger le faisait sentir redevenir un homme. Il aimait sa façon de le traiter. Shanann ne prêtait pas vraiment attention à son avis et lui demandait rarement comment il se sentait par rapport aux choses.

En juillet, Chris a pratiquement vécu chez Nichol. Elle lui disait qu’elle voulait un enfant de lui, etc. Chris a dû l’en dissuader à maintes reprises.

Il est évident que Nichol a fait des recherches sur Shanann sur Facebook ou Youtube et se doutait qu’elle attendait un enfant, même si Chris lui cachait la vérité sur la situation.

Nichol savait comment le faire culpabiliser en lui disant par exemple qu’ils n’avaient rien ensemble. Chris avait de la peine pour elle et pensait « est-ce que Shanann faisait du mal à Nikki en la privant de lui ? » Il pensait à ça quand est née l’idée de tuer sa famille. Il n’a rien fait pour enlever ces pensées.

Il ne l’a pas indiqué au FBI, mais dès que Nichol lui a parlé de faire un enfant ensemble, il a commencé à réfléchir à comment il pouvait tuer le bébé de Shanann. Il n’avait aucune envie de donner une seconde chance à leur mariage, seule Shanann faisait des efforts pour sauver leur couple. Chris ne comptait pas révéler à sa femme ses intentions de refaire sa vie, il ne comptait pas l’affronter, sauf le fameux matin du meurtre.

Et pour info, Nichol prenait des médocs, Chris suspectait qu’elle soit bipolaire.

7 août 2018 : Chris et sa famille ont quitté la Caroline du Nord pour retourner chez eux. Chris n’a pas perdu de temps et a vu Nichol directement après son travail. Il s’est rendu chez elle avec sa voiture professionnelle. Nichol lui a donné un double des clés de chez elle. Chris lui a promis qu’il va mettre fin à sa relation avec Shanann. Il a réalisé qu’il ne pouvait plus jouer sur les deux tableaux. Il avait le courage de faire face à Shanann. Cette nuit-là, le GPS de son véhicule a précisé qu’il n’aurait pas dormi chez lui.

Shanann Watts a commencé à se confier à des amis au sujet de ses problèmes avec son mari.

8 août 2018 : Chris a repris le travail. Un jour après le retour de la famille de Caroline du Nord, il a recherché sur Google des sujets liés à « épouser votre maîtresse ».

Chris a supprimé son compte Facebook (certains disent que c’est le 9 août) dès que Kessinger lui a appris qu’elle avait parlé de lui à ses ami(e)s. Il avait peur qu’ils le cherchent sur Facebook et qu’ils tombent sur des photos de sa femme enceinte.

9 août 2018 : Shanann a raconté à un proche que Chris l’a accompagnée à son échographie mais qu’il était froid.

Chris précisera dans ses aveux qu’il ne voulait pas du bébé. Il voulait d’une autre vie. Il essayait de se comporter comme si de rien n’était face à ses collègues tandis que Shanann continuait de penser que les choses s’arrangeaient entre eux, malgré les apparences.

Ce même jour, plus tard dans la journée, Shanann, voyant que ça n’allait pas entre Chris et elle, a finalement annulé l’événement qui avait pour but de révéler le sexe du bébé. Ils ont ouvert l’enveloppe médicale uniquement tous les deux, et pas avec une tonne d’amis. Ils ont découvert que Shanann attendait un garçon. Mais Chris était toujours froid et distant, même s’il parlait davantage. Shanann pensait que ça allait mieux car il bavardait plus qu’avant.

En fait, Chris continuait de penser qu’il allait la tuer, elle et les enfants, selon ses derniers aveux.

Plus tard dans la soirée, Chris a lancé à Shanann que ça serait mieux s’il dormait sur le canapé. Apprenant cela, elle lui a balancé « peu importe ce qui se passe ou qui elle est, sache que tu ne reverras jamais les enfants, alors sois sûr qu’elle en vaut la peine ». Elle lui a claqué la porte de la chambre au nez et il a dormi sur le canap’.

Le lendemain, il a annoncé à Nikki que son mariage était terminé (mais il ne l’avait pas encore annoncé à Shanann).

Shanann a compris combien sa dispute avec ses beaux-parents durant l’été contrariait Chris. Elle leur a alors envoyé une photo de l’écho pour leur présenter leur petit-fils. Ils n’avait jamais répondu.

Elle demandait plusieurs fois par jour à Chris s’il la trompait. Ses amis se posaient aussi la question.

Voulant encore sauver son mariage, Shanann a organisé un week-end dans les montagnes et a trouvé une baby-sitter pour garder les filles. Chris avait accepté la proposition mais il savait déjà qu’il n’irait pas. Il a dit oui uniquement pour lui faire plaisir. Il avait déjà planifié de tuer sa famille

Est-ce qu’avec le recul, un an après les crimes il ne cherche pas à se montrer logique quand il annonce qu'il manigançait les meurtres depuis un moment ? En plus, il continue de dire que s’il n’avait pas eu cette liaison extra-conjugale, il n’aurait pas levé la main sur elles.

9 août 2018 : Shanann Watts s’apprêtait à partir pour un rapide voyage d’affaires pour Thrive en Arizona avec son amie Nickole Atkinson. Sur le chemin, elle a écrit à un ami qu’elle a eu sa « meilleure conversation à ce jour » avec Chris Watts la veille.

9 août 2018 : Shanann a envoyé à un ami une photo de la lettre manuscrite qu’elle a rédigée à son mari, dans laquelle elle exprimait qu’elle ne sait pas comment ils « sont tombés en désaccord », pour reprendre les mots de Chris.

Chris Watts a recherché le prix d’une Audi Q7 et « épouser votre maîtresse ». Le lendemain, il a passé la matinée à dénicher une baby-sitter pour s’occuper de ses filles afin qu’il puisse assister à un match des Colorado Rockies le jour d’après. En réalité, il sortait avec Nichol Kessinger.

9 août 2018 : le Phone Data Review du téléphone de Chris comporte une image d’une poupée recouverte d’un drap. Chris Watts a envoyé cette photo troublante à sa femme : on y voit une poupée recouverte d’un drap.

Selon le rapport, l’image a été prise à partir du téléphone de Chris et il l’a envoyée à Shanann le 9 août. Elle l’a ensuite postée sur Facebook avec la légende : « Je ne sais pas quoi en penser. »

Il s’agit de cette poupée.

L’horodatage sur le SMS suggère que Chris était au travail quand il a envoyé le message à Shanann. Mais le rapport n’indique pas quand la photo a été prise. Cette photo a fait beaucoup parler et des théories farfelues en ont découlé.

Avant les aveux de Chris, la théorie de Ronnie, le père de Chris, avancée au FBI était que:

  1. Le meurtre des enfants a été planifié [avec préméditation] par Shanann.
  2. Shanann a posté l’image et a délibérément choisi les mots « Je ne sais pas quoi en penser… » Ronnie y voit là un avertissement et une menace.
  3. Shanann avait menti : ce n’est pas Bella qui aurait recouvert la poupée dans le drap.
  4. Il sentait que Bella ne ferait jamais une telle chose.

Chris a assuré à la police qu’il ne se souvenait pas qui avait mis le drap sur la poupée.  Il dit qu’aucun enfant ne ferait ressembler la poupée à un cadavre recouvert d’un drap.

10 août 2018 : Chris a pris une journée off au travail.

11 août 2018. Le samedi soir, dernière fois que Chris a vu Nichol. Chris a affirmé à Shanann qu’il se rendait à un match avec ses potes (ces derniers lui avaient effectivement proposé une place pour un match de football mais Chris a refusé) puis qu’il allait mangeait un morceau. Mais en fait, il voyait sa maîtresse. Il a embauché une baby-sitter et les deux amants sont partis hors de la ville dans un restaurant de grill. C’est la première fois qu’il a confié les enfants à une nounou pendant que Shanann était en déplacement. Habituellement Chris payait avec des bons cadeaux de son travail les repas. Comme il n’en avait plus, il a réglé avec la carte de crédit du couple : 62 dollars environ.

Il se moquait que Shanann apprenne finalement qu’il avait une maîtresse. Pendant ce repas, Nichol a évoqué des appartements qu’elle avait trouvés pour lui et ses filles.

La même journée, Nichol a effectué des recherches sur Internet où elle tape les noms de Chris Watts, Shanann Watts et également Ronnie Watts, le père de Chris.

Les éléments fournis par Nichol Kessinger à la police :

Ils sont allés au restaurant Lazy Dog. Ce soir-là, Chris n’a pas parlé du match qu’il était censé voir avec ses amis. Il a pris une jeune baby-sitter de 17 ans pour garder les filles jusqu’à 22 heures. Il est arrivé chez Nichol vers 17h30 et ils ont pris la Toyota de Nichol pour aller dîner.

Chris est parti de chez Nichol pour rentrer à 22h piles chez lui. Pendant ce repas, ils échangeaient autour du fitness, Chris a perdu presque 6 kilos depuis qu’ils se fréquentaient.

Chris lui avait précisé que Shanann était parti en déplacement professionnel et qu’elle rentrait généralement tard le dimanche. Il lui a raconté l’épisode de la dispute au sujet de la glace aux noix en Caroline du Nord. A cause de cet événement, sa famille l’a ignoré pendant qu’il était en Caroline du Nord.

***

Immédiatement, en voyant le montant bancaire sur le compte, car Shanann a toujours épié tout ce que fait Chris, elle savait qu’il y avait quelque chose de bizarre. C’était trop cher pour un menu pour une seule personne à ce restaurant de grill. Elle savait que Chris n’aurait pas consommé plus de deux bières. Elle a même vérifié le menu en ligne. Chris lui a écrit qu’il avait pris un saumon et une bière. Elle en a parlé à ses copines qui elles aussi trouvent cela étrange. Le montant indiqué sur le site est largement inférieur à celui dépensé par Chris.

Au cours des cinq derniers jours de sa vie, Shanann Watts a recherché des conseillers de couple dans sa région et a acheté des livres de thérapie de couple en ligne. Elle voulait vraiment sauver son mariage.

Le 12 août 2018

Shanann était malade ce week-end pendant son déplacement. Ses amis la trouvaient différente : pas aussi marrante que d’habitude et très fatiguée.

Pendant ce temps, Chris était avec les filles et ces dernières lui tapaient sur le système. Il ne se rappelle pas avoir ressenti ça avant. Il a passé l’après-midi à une fête d’anniversaire d’enfants pour les 4 ans du fils de ses amis. Il regardait ses filles s’amuser avec les autres enfants avec des ballons d’eau. Il savait qu’il allait les tuer et qu’il ne pouvait pas faire autrement. Le fait de recevoir des SMS de Nichol, appuyant l’idée qu’elle le voulait dans sa vie, n’arrangeait rien.

Le soir, il s’est occupé des filles, les a couchées et s’est dit que c’était la dernière fois qu’il ferait ça. Il explique qu’il ne voulait pas commettre ces actes criminels mais que ça devait se passer comme ça.  Il a ensuite parlé avec Nichol pendant 1h30 (phone sex mais pas que). Il était fou d’elle, elle était comme une drogue pour lui et il ne voulait plus du tout rester avec sa femme et ses filles.

Alors qu’il planifiait le meurtre, il n’en a pas touché un mot à Nichol.

Pendant ce temps, Shanann lui a envoyé un sms pour le prévenir qu’elle allait rentrer tard, son avion étant annulé.

Les éléments fournis par Nichol Kessinger à la police :

Le dimanche soir, ils se sont appelés entre 21h et 23h. Elle se rappelle avoir entendu la télé en fond. Il ne devait donc pas être dans le garage puisqu’il n’y a pas de télévision à cet endroit. Elle ne se souvient plus vraiment de quoi ils ont discuté. Elle trouvait curieux qu’il regarde la télé aussi tard. Elle pense qu’il attendait le retour de Shanann. Chris a raconté à Nichol que lundi matin il devait aller sur le terrain et pas au bureau et qu’il ne la verrait alors pas le matin au travail. Elle a indiqué qu’il se rend en général 3 à 4 fois par semaine au bureau.

Elle n’a pas vu Chris ce dimanche. Elle était au musée des sciences et de la nature avec sa famille tandis que Chris était à un anniversaire d’enfant avec ses filles.

Elle se souvient qu’il y a une caméra devant la porte d’entrée de la maison de Chris. Elle n’a jamais vu Chris utiliser ses clés pour rentrer chez lui. Elle ne se rappelle pas du code du système de sécurité de la porte et Chris ne le lui a jamais donné.

Nichol a découvert que Shanann était enceinte via des articles du journal de cette semaine, après les meurtres. Il n’aurait jamais évoqué le sujet avec elle (ALORS QU’ELLE A FAIT DES RECHERCHES EN JUILLET SUR SHANANN SUR GOOGLE, N’OUBLIEZ PAS). Elle s’est alors dit que s’il mentait à ce sujet, alors sur quoi d’autre il pouvait le faire également. Elle a ressenti comme si sa vie était en danger. Elle a supprimé toutes les infos de son téléphone (appels et messages) en rapport avec Chris. Elle était dégoûtée de lui. Il lui avait pourtant juré que sa femme et lui étaient en plein divorce et voilà qu’elle apprend que sa femme attend un bébé depuis 15 semaines. Elle a alors sorti à Chris qu’elle le rayait de sa vie. Ces éléments l’ont poussée à démarché la police.

Nichol a accordé à Chris le bénéfice du doute le premier jour où Shanann et les filles ne sont pas réapparues à la maison. Elle n’a jamais imaginé un meurtre. Elle pensait que Shanann était simplement partie. Le deuxième jour, mardi 14 août, quand elle a parlé à Chris c’était un drôle de bazar. C’était là qu’elle a décidé de rompre.

Les meurtres.

Cette version est celle de ses nouveaux aveux en 2019. Il ne s’agit pas de la version connue dans les médias lors de ses premiers aveux mais de celle non racontée à la Police. C’est la véritable version où il ne raconte pas qu’il a tué sa femme car il l’avait soi-disant vu assassiner leurs deux enfants. Il assume et avoue ENFIN tous les meurtres.

Dans la partie 2, je vous présenterai ses deux versions de comment il a tué femme et enfants. Ici, je m’attache à celle que je trouve la plus plausible.

13 août, 1 h48 du matin : une caméra de surveillance d’un voisin capture Shanann Watts rentrant chez elle après son voyage d’affaires en Arizona. Elle est déposée chez elle par son amie et collègue de travail Nickole Atkinson.

Selon le rapport de police datant de février 2019, Chris pensait que sa femme se doutait qu’il avait une maîtresse. Surtout après avoir utilisé la carte de crédit lorsqu'il a invité à diner Kessinger. Habituellement il faisait en sorte de payer avec un autre moyen pour éviter tout soupçon.

A 2h30, ils auraient eu une relation sexuelle à l’initiative de Shanann. A ce moment-là, Chris s’est senti mal à l’aise et s’est demandé avec qui il était. Cet épisode a été la goutte d’eau, une bombe à retardement allait exploser.

Après leurs ébats, ils se sont couchés.

Vers 4h du matin, après s’être réveillé pour se préparer pour le travail, il est revenu dans la chambre pour réveiller Shanann et discuter avec elle. Il sentait qu’il devait lui dire des choses. Il s’est mis au-dessus d’elle. Elle lui a dit qu’il faisait mal au bébé. A cheval sur elle, ils ont discuté ainsi pendant 15-20 minutes. Il était inquiet qu’elle sache pour son infidélité. Il avait peur que le soir en rentrant du travail, elle et les enfants ne soient plus là. Il pressentait que sa femme allait partir avec les deux filles ou qu’elle l’empêcherait de rentrer à la maison.

Il a demandé à Shanann s’ils pouvaient annuler leurs vacances de couple à Aspen. S’ils pouvaient emménager à Brighton dans l’état du Colorado et ainsi quitter leur maison actuelle.

Shanann lui a sorti en pleurant qu’elle savait qu’il voyait quelqu’un. Il a nié. Il lui a dit qu’il ne pensait pas que leur mariage fonctionnerait encore, qu’il sentait qu’ils n’étaient plus compatibles. Elle ne s’était pas démaquillée la veille, son mascara noir coulait sur son visage.

Comme déjà évoqué, je cite : sa relation avec Shanann le mettait mal à l’aise, il ne se sentait pas lui-même.

Elle lui a demandé de se dégager d’elle et lui a rétorqué qu’elle était sûre qu’il y avait quelqu’un d’autre dans sa vie. Il ne pouvait pas se résoudre à lui avouer pour lui et Kessinger. Mais il lui a avoué qu’il ne l’aimait pas (ou plus ?), ce à quoi elle a répondu « tu ne reverras jamais les enfants, sauf s’ils le souhaitent, dégage de moi et ne fais pas de mal au bébé ». Cette phrase l’a mis très en colère.

Il a alors immédiatement posé ses mains sur le cou de Shanann pour l’étrangler pendant 2 à 4 minutes. Elle ne s’est pas débattue et n’a pas crié, selon Chris. Il ne comprend pas pourquoi elle ne s’est pas défendue. Il pense qu’elle priait et qu’elle récitait dans sa tête le passage (il connait très bien la Bible) « Forvige these people for they do not know what they do ».

OU ALORS Chris a commencé à la tuer pendant son sommeil ?

Malgré les dires de Chris, on peut se demander si cela était vraiment prémédité ou s’il a réagi à chaud vu ce qu’il a confié en 2019 « quand je repense à cette scène, je me demande si je savais ce que j’allais lui faire quand je me suis mis au-dessus d’elle pour discuter. C’est comme si tout ce qui s’est passé ce matin-là était déjà dans ma tête et que je n’avais aucun contrôle. » Chris raconte qu’il se sentait enragé et brisé. A la suite de ça, « il ressentait beaucoup de colère plus qu’autre chose parce qu’il n’y avait pas d’amour dans le couple ». Il ne savait pas quoi faire, ni ce qu’il faisait. Il était secoué et n’arrivait plus à contrôler ses pensées ou ses actes.

Son avocat, John Walsh, a mentionné que c’était un crime de strangulation passionnelle.

Finalement, on s'y perd. Chris dit blanc puis noir... Un coup il affirme avoir prémédité les meurtres, un autre il annonce qu'il a perdu la tête ce matin-là.

Dans sa première confession de ce matin-là

Il a exprimé qu’il était pris d’une rage incontrôlable. Aujourd’hui son discours est tout autre. Il affirme que Shanann l’avait mis en colère mais qu’il ne ressentait pas cette rage quand il l’a tuée.

Encore une fois, je m’interroge. Avait-il donc prévu le coup ? C’est à se poser la question vu la scène de crime bâclée. Il n’a masqué aucune preuve et il répond à ça que rien n’avait de sens, qu’il ne savait pas ce qu’il faisait.

Quand Shanann a répondu qu’il ne reverrait plus les enfants (car il voulait la quitter), il a pété un plomb. Je cite : tout ce temps, toutes ces années où elle lui dictait quoi faire ou non, à être toujours mis en arrière-plan, il a finalement craqué. Quand elle a commencé à somnoler il indique qu’il savait exactement comment il allait la tuer en appuyant sur ses veines jugulaires jusqu’à ce que le sang ne monte plus au cerveau. C’était plus facile qu’avec les filles (dans une  troisième version, il indique avoir d’abord tué les filles dans leur sommeil).

Après l’irréparable, il s’est ensuite lavé les mains, il savait qu’il aurait dû les enlever du cou de Shanann mais s’il l’avait fait, sa femme l’aurait empêché d’être avec Nikki.

Oui ces passages ne sont pas clairs car Chris ne dit jamais la même chose !

***

Chris a ensuite jeté le téléphone et l’Apple watch par terre. Si c’était prémédité comme on peut l’imaginer, il aurait pris les affaires avec lui sur le site pétrolier, pour faire croire à un véritable départ. Il a enlevé l’alliance de Shanann et l’a laissée traîner sur la table de nuit pour que cela ressemble à une envie de divorcer. Il a mis à la poubelle le livre de thérapie de couple comme pour faire croire que Shanann ne croyait plus en leur mariage et que c’est elle qui a jeté le bouquin.

Je cite : il savait qu’elle faisait tout pour réparer leur couple et il voyait en Shanann du désespoir.

Une fois Shanann morte, sa fille Bella est entrée dans la chambre avec sa couverture et a demandé qu’est-ce qui se passait avec sa maman. Chris pense que Bella s’est réveillée à cause du bruit (de leur discussion ?). Il lui a répondu que maman ne se sentait pas très bien.

Il a enroulé Shanann sur le ventre dans les draps du lit. Il a tenté de descendre dans les escaliers en portant Shanann mais a fini par lâcher prise et a dû la tirer.

Face à la scène, Bella a redemandé ce qui se passait avec sa mère en pleurant. Il a répondu encore une fois que sa mère ne se sentait pas bien. Bella est une fille intelligente et comprenait ce qu’il se tramait. Elle a suivi Chris dans les escaliers.

Il a garé sa voiture en marche arrière dans l’allée du garage et a mis Shanann à l’arrière de sa voiture par terre.

Une fois revenu à l’intérieur de la maison, Celeste était sans sa chambre et commençait à sortir de son lit. Chris suppose que le bruit des pieds de Shanann heurtant les marches de l’escalier l’ont réveillée. Bella et Celeste ont le sommeil léger. Il a fait glisser Shanann jusqu’à la voiture. Il l’a soulevée et mise à l’arrière de la voiture où il l’a allongée sur le sol. Il a attrapé des sacs qu’il a mis sur sa tête et sur ses pieds. L’odeur de la mort le rendait malade. Il est rentré dans la maison, a éteint les lumières et a ordonné aux filles de le suivre. Il les a installées sur la banquette arrière. Bella a dit qu’elles ne pouvaient pas car il n’y avait pas leur siège auto. Il leur a rétorqué que pour cette fois ce n’était pas grave. Les sœurs étaient assises recroquevillées l’une sur l’autre et se consolaient. Elles chouinaient mais ne pleuraient pas. Elles demandaient pourquoi ça puait dans la voiture.

Chris se sentait en colère contre les filles qui s’étaient réveillées et contre Shanann.

13 août, 5h27: des images de surveillance montrent que Watts charge son camion de travail dans le garage et quitte la maison. Vidéo issue de la caméra du voisin Nathaniel Trinastich.

Le rapport de police a noté qu’à 5h58, Chris Watts avait quitté sa maison avec les corps de sa famille « empilés sur la banquette arrière de son camion. »

Le rapport de son GPS (c’est une voiture de société) transmis par l’employeur indique qu’il a démarré à 5h18 et qu’il est resté 27 minutes sur place. Chris est parti de chez lui à 5h45 et il a parcouru 47 miles pour se rendre sur un site à Keenesburg. Il est arrivé à 6h53. Le système du GPS intégré aux voitures de service permet de connaître l’heure exacte à laquelle le contact est allumé. Le GPS enregistre également les arrêts et la durée de chaque déplacement.

Il a mis dans sa voiture ce dont il aurait besoin pour la journée : son déjeuner, une pelle, un râteau et un bidon d’essence (il ne sait toujours pas pourquoi il a pris le bidon d’essence). Ce n’était en tout cas pas pour se suicider selon ses propos.

13 août 2018, entre 5h45 et 5h58, il quitte le domicile.

Il prend la route en direction du site pétrolier où il travaillait. Il se sentait nerveux et n’avait aucune idée de ce qu’il allait se passer. Il se demandait s’il allait pouvoir sauver ou non la vie de ses filles.

Pendant le trajet, les filles somnolaient de temps en temps.

Il a mis une heure pour rejoindre le site et il ne s’était toujours pas apaisé. Une fois sur place, il a sorti le corps de Shanann, enveloppée dans le drap, et l’a posé sur le sol non loin de là où il finira par l’enterrer ensuite.

Toujours assises à leur place, les filles l’ont interrogé sur ce qu’il était en train de faire à leur mère. Il ne se souvient pas de ce qu’il leur a répondu.

Il s’est approché de Celeste, s’est emparé de sa couverture bleue des Yankees et l’a mise sur sa tête pour l’étrangler. Assise à sa droite, Bella a assisté à la scène mais n’a pas bronché. Une fois Celeste morte, il l’a sortie de la voiture et l’a emmenée vers un des réservoirs. Il a ouvert la trappe et l’a déposée à l’intérieur, les pieds en premier.

Quand il est retourné à la voiture, Bella lui a demandé, dans une voix douce, ce qui est arrivé à Celeste et si la même chose allait lui arriver. Encore aujourd’hui, il ne se souvient pas s’il a répondu oui.

Il a repris la même couverture bleue des Yankees, sa fille s’est exclamée « Papa non ! ». Ce fut ses derniers mots. Il lui a fait la même chose qu’à Celeste, sauf qu’elle se débattait.

Il a constaté des taches dans l’œil de Bella et il l’a ensuite emmenée dans le second réservoir de pétrole pour l’y plonger.

Il ne sait pas pourquoi il a séparé les filles. Les deux enfants étaient mortes lorsqu’il les y a déposées. Il pense qu’il les a mises dans les citernes pour pas qu’elles ne se réveillent cette fois.

Après cela, il est retourné vers le corps de Shanann. Il a commencé par arracher des mauvaises herbes avec son râteau qui a fini par se casser. Il a ensuite creusé un trou avec sa pelle et a mis Shanann dedans. Il avait l’impression d’avoir creusé profond. Il a tiré sur le drap pour l’y mettre, elle a roulé en dehors. Il croit qu’elle avait accouché. Elle a atterri sur le ventre et il l’a laissée ainsi. Il se souvient que ses yeux étaient injectés de sang.

Désormais, il se disait qu’il était libre de retrouver Nichol. Il ne ressentait aucun remord. Il s’est même demandé s’il avait mis ou non son chien dans une cage avant de partir.

Il est allé travailler comme si de rien n’était, à la seule différence que ses habits n’étaient pas aussi soignés que d’habitude.

Sur le trajet du retour, il s’est arrêté dans son voisinage pour y jeter ses vêtements et la couverture bleue des Yankees (note : le râteau est resté sur place).

13 août 2018, 9h : Shanann ne s’est pas présentée chez le Docteur pour son échographie.

13 août 2018, 10h10 : Chris Watts recherche les paroles d’une chanson de Metallica, « Battery ». La chanson contient les paroles: « Fracasser les limites / La folie m’a trouvé / Impossible d’arrêter la batterie / Éliminer l’agression / Se transforme en obsession / Impossible de tuer la batterie / Impossible de tuer la famille. »

Dans une interview avec des enquêteurs en février 2019, après sa condamnation, Watts a déclaré qu'il cherchait les paroles de la chanson parce que Kessinger l'aimait et lui a demandé ce que cela signifiait. Il a nié avoir recherché les paroles sur le chemin du site pétrolier après les meurtres.

Dans la matinée, il a appelé l’école des filles pour prévenir que les filles ne viendraient pas et il a eu au téléphone l’agent immobilier. Avec le recul il trouve que c’est une mauvaise idée car il pense qu’il a dû passer pour quelqu’un d’excentrique.

13 août, 12h27: l’agent immobilier de Watts contacte le couple et Chris Watts discute avec elle de l’état actuel de leur maison et de ce qu’ils recherchent ; une nouvelle maison plus petite car ils ont des problèmes d’argent. À un moment donné, l’agent immobilier se demande pourquoi Shanann Watts n’a pas pointé son nez dans leur conversation. « Elle n’a pas été là de la journée », répond Chris Watts. « C’est très étrange. »

13 août, 13h40 : l’amie de Shanann Watts, Nickole Atkinson, à gauche sur la photo devant la maison des Watts, avec son fils signale la disparition de Shanann lorsqu’elle ne parvient pas à la joindre depuis plusieurs heures.

La copine de Shanann s’inquiète dans la matinée de ne pas avoir de nouvelles. Elle et Shanann devaient aller faire une course ensemble. Ses amis s’inquiètent car elle n’a pas eu d’activité sur Facebook de la matinée. Chris est prévenu par deux des amis de Shanann, par téléphone. De plus, Shanann avait loupé son rdv chez le médecin à 9h (sa copine est partie sur place demander si elle était venue ou non). C’était également le premier jour d’école pour les filles et elles sont marquées comme absentes.

Chris demande à Nickole de ne pas appeler la police car il était sur le point d’arriver à la maison, elle le fait tout de même. La voiture Lexus blanche de Shanann était bien dans le garage avec les sièges auto des enfants. Pour elle, c’était sûr que Shanann n’était pas partie. Elle est trop planifiée pour ça ou pour ne pas prendre les sièges auto des filles.

La suite dans le prochain article…

La partie 2 est en ligne ICI.

93 Commentaires

  1. Seb
    25 septembre 2020 / 13 h 00 min

    Où est l’intrigue si le coupable est déjà connu ??

    • CamilleG
      Auteur
      25 septembre 2020 / 13 h 07 min

      Comme évoqué dans l’intro, c’est un article pour comprendre les dessous de cette affaire. Tu me saoules parfois avec tes commentaires désobligeant. J’ai passé 11 mois sur ça et tu me ponds un truc sans avoir au moins pris la peine de lire l’introduction. Tu as quel âge Seb ? Et si c’est pour sans arrêt critiquer mes articles, tu devrais penser à lire un autre blog qui t’apportera satisfaction. Car là tu me gonfles.

      • MÉLINE
        25 septembre 2020 / 23 h 58 min

        Ne te prend pas la tête avec lui Camille, il n’en vaut pas la peine.
        J’attends la suite avec impatience !

        • CamilleG
          Auteur
          27 septembre 2020 / 9 h 05 min

          Merci Méline. Je suis habituée aux commentaires de Seb ! Mais là, il abuse, il n’a même pas lu grrrr. Bon dimanche

      • Paongirafe
        6 octobre 2020 / 22 h 50 min

        Parfait ! J adore
        Vivement la suite

        • CamilleG
          Auteur
          8 octobre 2020 / 17 h 49 min

          Oh merci beaucoup ! Semaine pro, je sors l’article 2 !

  2. Romain
    25 septembre 2020 / 13 h 27 min

    En ce qui me concerne je suis admiratif du travail accompli pour faire cet article, car rien qu’en le parcourant on voit que tu as fait beaucoup de recherches. 🙂
    Mais je ne l’ai pas lu pour autant car ça me donne le cafard. Je sais qu’il y a souvent des choses complexes qui se cachent derrière ce genre d’affaires mais je ne souhaite pas en savoir plus, malgré ma curiosité habituelle. ^^

    • CamilleG
      Auteur
      25 septembre 2020 / 13 h 28 min

      Hello Romain. Merci ! Oui je comprends héhé !

  3. Mélusine
    26 septembre 2020 / 9 h 35 min

    Super article Camille! C’est un travail de longue haleine que tu as fais. C’est passionnant… Si le mot est adapté ou pas. Je ne sais pas.. Mais c’est très bien fait !

  4. HarleyQueen
    26 septembre 2020 / 18 h 59 min

    Et bien ! Je suis impressionnée par la précision de la chronologie tant sur le niveau détails que sur sur les ressorts psychologiques… Je suis curieuse aussi de savoir le contenu de la 2ème partie.
    J’aime beaucoup essayer de comprendre ce qui motive les gens (et pourquoi les fous sont « fous »), du coup j’aime beaucoup ce genre d’article. Bravo pour ton travail de fourmis et d’écriture ! Et contente de lire ce type d’article de ta part, même si ce ne sera que tous les 11 mois !!

    • CamilleG
      Auteur
      27 septembre 2020 / 9 h 04 min

      Merci !!! C’était aussi long car les rapports étaient en anglais et que je ne peux pas avancer aussi rapidement, je ne suis pas super bilingue ahah. Mais dans l’ensemble ça allait. Merci!!

    • Alessaknox
      27 septembre 2020 / 11 h 56 min

      Waouw j’ai hâte de lire la suite, merci pour ce boulot

  5. Calla
    26 septembre 2020 / 21 h 10 min

    « Comprendre l’affaire Chris Watts » ?!?!
    Et, bien on ne la comprend plus du tout ou plus trop, au fur et à mesure qu’on se plonge dans cet article, truffé de contradictions répétitives :
    Un coup, il agirait sous l’emprise soudaine et incontrôlable d’on ne sait quel maléfice…
    Ensuite, il est écrit qu’il aurait tout prévu à l’avance ; qqs jours ou qqs semaines avant de passer à l’acte… Et, pour finir il est dit, et ceci à plusieurs reprises, que non, non, non, rien n’aurait été prémédité !?!?! Faut savoir !!! 😲
    Il y a un passage vraiment très tiré par les cheveux, passage que j’ai bien dû relire 3 et 4 fois sans pour autant parvenir à le comprendre… Le passage qui traite de la fameuse photo d’une poupée allongée sur un canapé et recouverte d’un drap !
    Qui a pris cette photo et qui l’a envoyée à qui ????????
    Vous avez écrit que c’était Chris Watts qui l’avait envoyée et adressée à sa femme… POUR ENSUITE DIRE QUE C’ÉTAIT ELLE, et ceci dans un même paragraphe !!!!!
    D’autre part, ce qui me dérange énormément c’est que vous donnez sans cesse votre avis et orientez le lecteur vers des conclusions issues de suppositions qui, vraisemblablement ne sont que les vôtres.
    A en croire cet article, le pauvre Chris Watts serait la victime et bien à plaindre… et, sa femme une harpie autoritaire despotique qui, en se posant en dominatrice agressive (vous parlez même de violence physique) l’aurait émasculé et poussé à commettre l’irréparable !
    Je rejoins l’avis de ce pauvre SEB que vous avez rabrouhez vertement parce qu’il ose émettre son ressenti… Oui, pourquoi divulguer d’entrée l’identité de l’assassin ?
    Imaginez que des personnes qui ne connaissent rien de cette affaire tombent directement sur votre article !
    Pour finir, vous avez oublié de préciser – ou alors l’avez-vous fait dans la seconde partie que je m’abstiendrai de lire – que ce cher Chris Watt (pauvre homme complètement terrorisé par sa femme) est revenu ce matin-là de son horrible et macadre besogne, directement pour tomber sur les policiers qui avaient été appelé par l’amie de sa femme et qui l’attendaient tout devant chez lui… Pas impressionné du tout et gardant son sang-froid ainsi que tout sa lucidité en prenant bien garde de garer son pickup non pas devant son garage et sa maison, mais bien plus loin le long du trottoir et plutôt devant la maison de son voisin (quand même bizarre et très étrange pour un homme qui, soit disant, aurait été possédé et sous l’emprise d’un prétendu démon !?!?)… Étrange, mais bien étudié… Car dans son pickup se trouvaient plusieurs preuves dont il ne voulait pas montrer !!!

    • Clotilde
      27 septembre 2020 / 0 h 24 min

      WoW.. je vous trouve très virulente dans votre commentaire.
      Il faut tout de même souligner l’incroyable travail de Camille. Tout est relaté et en détails. On a pas à faire à un copier-coller d’un autre article sur cette affaire. Non, ici Camille a pris le temps de lire toutes les pièces officielles pour en faire un article personnel.

      Personnellement je ne ressens pas la vision de Camille, au contraire elle donne des détails que je n’avais pas eu vent dans d’autres articles ou podcast traitant de la même affaire.

      Donc chapeau Camille! Ne te décourage pas en lisant ces commentaires.. il est tjs plus simple de laisser un avais négatif que positif.

      • CamilleG
        Auteur
        27 septembre 2020 / 9 h 04 min

        Salut Clotilde. Merci beaucoup ! C’est gentil. Cela me rassure que des lectrices comprennent mon article 🙂 Merci pour tes mots !!!

    • CamilleG
      Auteur
      27 septembre 2020 / 9 h 03 min

      Cher Calla. Je vois que n’avez vraiment pas lu comme il faut l’article mais il est long, c’est vrai. Sans concentration, compliqué de bien lire. Et vu votre énervement dans ce commentaire, je note des troubles de concentration. La poupée, je l’ai écrit, a été prise en photo par Chris puis envoyée à Shannan. Shannan l’a ensuite postée sur FB. Je ne prends jamais position, je mets en avant les faits. Normal que je parle de la vision de Chris, Shannan, morte, n’a pas pu témoigner. Dans la partie deux, je mettrai en avant les témoignages des proches de Shannan, mais de Chris aussi. Dans sa première déclaration, Chris parlait de rage, donc je l’évoque. Fin 2019, il parlait de préméditation. Difficile alors de faire l’impasse et de ne pas évoquer les 2 histoires.

      Pourquoi citer Chris tout de suite comme criminel ? C’est mon choix de présenter cette affaire sous cet angle. Je ne cherche pas à faire du teasing sur des meurtres, pas mon style. Je cherche ici à retracer ce qui a pu mener Chris à ces horribles actes.

      Mais merci d’avoir pris la peine de cracher votre négativité, vous vous sentez mieux je l’espère. Et pour Seb, on est comme ça, on se dit les choses car on se connait depuis des années 😉

    • Véro-Tsi
      2 octobre 2020 / 0 h 56 min

      @Calla !
      Quelle virulence ! Vous pouvez passer votre chemin…
      Ne pas être d’accord, c’est un fait et dans ce cas, nous échangeons les points de vue, mais sortir la barre à mine ou plutôt l’artillerie lourde, waouah, c’est violent !
      Et tiens, prenez donc la plume et faites votre article ! Et un livre pourquoi pas !?!? Si vous vous sentez meilleur(e) que Camille ! Ne vous gênez surtout pas !
      Mais gare: nous vous lirons !!

    • CamilleG
      Auteur
      5 octobre 2020 / 16 h 20 min

      @Calla, pour la voiture, je vous explique, comme VOUS NE CONNAISSEZ PAS l’histoire :

      Nichol lui a conseillé de la garer autre part et ainsi Shanann ne serait pas effrayée de rentrer. Elle lui a dit de faire venir des amis chez lui pour éviter les conflits dans le cas où elle serait de retour. Si personne n’était à ses côtés, elle lui a dit qu’il n’avait qu’à enregistrer leur conversation.

  6. Hardy
    1 octobre 2020 / 19 h 38 min

    Bonjour

    Je viens de regarder le doc de netfixs ur cette affaire et découvre votre article, qui est très bien fait, et en détail pour bien la comprendre. Hâte de lire la partie 2, en espérant qu’il y aura, de votre part, en fin de celle-ci, une partie personnelle sur la personnalité de chacun. J’ai ma petite idée là dessus et peut être que celle-ci rejoindra la vôtre le cas échéant. Pour faire clair, je ne défends nullement ce qu’il a fait, loin de là, car horrible, mais le pourquoi, bien que nous connaissons l’élément déclencheur, sa maîtresse. Je pense qu’il dit la vérité quand il affirme que, sans la rencontre de sa maîtresse, rien de tout cela ne serait arrivé. Ici et là il y a des indices, sans compter certaines vidéos de Shannan elle même qui vont aussi dans ce sens. Là est la réponse au final, qui s’ajoute à son parcours depuis son plus jeune âge. Comment serons-nous prévenu de la diffusion de l’article 2 svp? Chris…et non, ce n’est pas une blague.

    • Véro- Tsi
      2 octobre 2020 / 0 h 49 min

      Hardi, je vais dans le sens de votre récit ! L’élément déclencheur, les attitudes de Shanann … Ce que je développe dans mon post .
      Cordialement,
      Véro-Tsi.

    • CamilleG
      Auteur
      2 octobre 2020 / 9 h 44 min

      Bonjour Hardy.
      Vous pouvez vous inscrire à la newsletter pour être tenu au courant des mises en ligne des articles.
      J’espère le sortir courant octobre (c’est beaucoup de boulot tout de même).

      A bientôt

  7. Véro-Tsi
    2 octobre 2020 / 0 h 45 min

    Camille,
    Comme je connaissais cette affaire avant le docu’ de Netflix, j’ai pu lire des commentaires sur Youtube sous de nombreuses vidéos à ce sujet et cela m’énervait que, quasi tous, à 98%, critiquent, insultent etc.etc. Christopher Watts, alors que moi, je ressentais Shanann comme égocentrique, narcissique, imbue d’elle-même, autoritaire voire despote, castratrice et j’en passe ! Et je suis tombée sur le doc’ Netflix que j’ai regardé. On y découvre un peu mieux cette fameuse Shanann qui se dit elle-même la dominante du couple et il existe d’autres éléments allant dans ce sens, tels que je la décris… ! J’ai tapé en entrée sur gogole (lol):  » avis contre Shanann Rzucek Watts  » et je vous trouve et vous lis !!
    Un remarquable récit ! Toutes mes félicitations ! J’aurais dû commencer par les éloges !! Et pas simplement parce que vous y décrivez une Shanann castratrice lol ! J’ai eu grand plaisir à vous lire ! C’est précis, bien narré et pointu ! J’attends la suite et relirai ce document, j’adore relire les bons articles !
    J’ignore les arguments des avocats de la défense, ceux de Chris donc, mais j’espère qu’ils se sont appliqués à développer les traits de caractère de Shanann exaspérants, dénigrants ou plutôt la glorifiant elle, qui ont certainement très très agacé et énervé – et ce sont des euphémismes- Chris durant ces années !
    Sans parler de cette surexposition de leur vie sur les réseaux sociaux, tous ces discours dans lesquels elle parle beaucoup d’elle, et oui, encore d’elle, en bonne nombriliste, trop nombreuses vidéos et photographies de leur vie privée et leurs enfants que, normalement, nous devons protéger sur les réseaux, il devait être EX.AS.PÉ.RÉ !!!
    J’espère que cela a été mis ‘dans la balance ‘ !
    OUI, il a tué, c’est sûr, mais si on excuse certaines femmes de tuer leur bourreau, pour quelles raisons ne pas l’excuser lui, tout au moins, lui trouver des circonstances atténuantes ? Parce que c’est un homme ?? Ce serait injuste ! Certes, il a tué ses enfants… Que dire pour cela ?… ( Paix à leur âme)
    Bien-sûr, je ne suis pas Chris, mais j’aurais également été dans un tel état d’exaspération et de frustration que je l’aurais zigouillée aussi ! C’est dit ! … Il est également victime ! Victime de l’irrespect et de l’inattention de sa femme, de son égocentrisme etc. N’en déplaise à certain(e)s !
    J’attends impatiemment la suite du fruit de vos recherches ! Un grand merci en attendant !
    À vous lire très bientôt !
    Cordialement,
    Véro-Tsi.

    • CamilleG
      Auteur
      2 octobre 2020 / 9 h 43 min

      Bonjour Véro, merci beaucoup pour tous vos gentils mots ! Je suis contente que cet article vous plaise.
      Oui effectivement il y a des torts des deux côtés…

      • Véro- Tsi
        2 octobre 2020 / 10 h 43 min

        Camille,
        De rien, je vous en prie !
        C’est tout à fait justifié !
        Je ne suis pas une ‘parcoureuse’ de blogs, cependant, je lis des sujets, des articles type journaux, et si les commentaires sont ouverts, comme sur Youtube, c’est la foire d’empoigne ! Sans compter l’illétrisme ( carrément !) et l’inculture de beaucoup trop ! Bref, c’est ‘rafraîchissant’ de pouvoir lire des articles intéressants et réfléchis et qui ne ‘piquent’ pas les yeux !
        Merci à vous.
        Cordialement,
        Véro- Tsi.

    • Flo
      9 octobre 2020 / 23 h 14 min

      Je suis hyper choquée de ce commentaire . Admettons que sa femme ait été exaspérante , il n’y a pas de circonstance atténuante
      J’ai 2 enfants de 2 et 4 ans , tous les soirs je les couche et ils me regardent avec leurs grands yeux innocents , ils me prennent dans leur bras en me regardant comme si j’étais leur Héro . Ce n’est pas imaginable de pouvoir étouffer ses enfants à main nue , de le faire avec tant de cruauté , en tuant deux sœur l’une en face de l’autre . En prenant ton enfant de sang froid pour le mettre dans une citerne . Et rentrer chez soi le lendemain sans jamais verser une larme . Peut être que sa femme était castratrice , mais ses filles . Le mec pouvait partir .
      Cette histoire me fascine par sa monstruosité , je n’arrive pas à imaginer un parent tuer ses enfants . C’est pour moi inhumain , rien ne peut le justifier , l’atténuer

      • CamilleG
        Auteur
        10 octobre 2020 / 9 h 43 min

        Bonjour Flo. Oui mais chacun est libre d’avoir son avis tout de même 😉 En tout cas dans cet article, je suis restée neutre. Pas comme le documentaire Netflix où la réalisatrice a oublié de mentionner un tas de choses importantes. Dommage.

        • Elor
          12 octobre 2020 / 9 h 05 min

          Oui chacun est libre de son avis, mais CAMILLE TON AVIS EST GRAVE !!! Tu dois en tant que blogueuse lu par plusieurs types de personnes, ne pas justifié ces Crimes. Qu’il soit émasculé c’est une chose, qu’il tue sans est une autre. Aucune empathie pour les monstres.

          • CamilleG
            Auteur
            12 octobre 2020 / 10 h 10 min

            Mais je ne comprends pas, je ne prends pas partie ! Vous avez mal lu ou quoi ? Je m’intéresse à la psychologie de cette affaire et à l’évolution ! Vous êtes complètement tarée.

    • Elor
      12 octobre 2020 / 9 h 01 min

      Beurk quel commentaire dégeulasse. Sa crains de lire ça. Sous prétexte qu’elle été la dominante du couple, cela ne justifié son meurtre celui de son bébé et de ses filles. Faut arrêter le délire. Le mec sans cœur qui jettent ses petites filles dans une citerne de 6 mètres, et vous êtes là à dire que c’est limite normal au vue de ce qu’il à endurer. Pauvre Chris ! Rien ne justifie pas la folie de cette homme. C’est un malade mental, j’espère qu’il ira tout droit en enfer.

      • Romain
        12 octobre 2020 / 11 h 12 min

        Rien ne justifie ces meurtres, mais Camille essaie juste de comprendre ce qui lui passe par la tête pour passer à de tels actes. Ce n’est pas parce que Shannan a eu au départ un comportement toxique qu’elle est responsable de ce qu’il lui a fait ou du meurtre de ses filles. Lui aussi a fait des choses mauvaises avant de commettre l’impardonnable, et quel que soit ce qui lui est passé par la tête, la perpétuité est la seule chose qu’il mérite pour ce qu’il a fait.
        On peut avoir un avis plus modéré à propos d’affaires horribles, mais ça ne veut pas dire qu’on approuve davantage les actes criminels que les gens qui disent immédiatement « brûlez-le ou coupez-lui la tête »…

        Quant à dire que c’est un malade mental, c’est possible mais il faut être prudent. On a trop souvent tendance à traiter quelqu’un de cinglé quand il fait quelque chose d’horrible, alors qu’il peut simplement être mauvais, ou aussi complètement paumé au moment de ses actes. Encore une fois cela ne change rien au fait que Chris a choisi la pire voie possible, il n’avait pas à tuer sa femme enceinte ni ses deux filles. Pour moi la perpétuité est obligatoire, je suis contre la peine de mort mais je suis aussi pour que la perpétuité soit la perpétuité, qu’il ne sorte pas de prison au bout de trente ans comme ça arrive parfois. Et qu’il n’y ait jamais de remises de peine pour les crimes prouvés.
        Mais arrêtez toutes et tous de dire que Camille défend Chris ou relativise ses crimes, ce n’est pas le cas et elle vous le répète depuis la sortie de l’article.

        • CamilleG
          Auteur
          12 octobre 2020 / 18 h 08 min

          Merci Romain… Laisse tomber, les gens bêtes sont nombreux ! Mieux vaut les ignorer. Déjà, je laisse leurs commentaires de fous furieux, c’est leur donner trop d’importance. Ils se ridiculisent. Ils n’ont aucune réflexion donc ils attaquent gratuitement. J’espère au moins qu’ils se sentent mieux après. J’ai presque de la peine pour eux.

    • Harmony
      21 octobre 2020 / 10 h 39 min

      Comment !!????? A sa place vous l’auriez également zigouiller !???? Mais ça va pas la tête ou quoi ?

      • Romain
        22 octobre 2020 / 12 h 51 min

        Par rapport à l’endroit où est placé votre commentaire je ne comprend pas à qui vous vous adressez, car personne n’a dit ça.

        • CamilleG
          Auteur
          22 octobre 2020 / 13 h 15 min

          Hello Romain, pareil mais en fait elle répondait à Véro-Tsi. 😉

  8. Nass
    2 octobre 2020 / 19 h 17 min

    Bonjour,
    Bravo pour ce travail et tous ces détails passionnants par contre je trouve ça incroyable de justifier un meurtre aussi atroce. Vous supposez d’ailleurs qu’il n’y avait pas préméditation alors que Chris le dit lui même qu’en couchant ses filles ce soir la ce serait la dernière fois…
    De plus, vous faites le portrait d’une femme autoritaire ce qui est le cas ici mais n’est ce pas le cas dans pleins de couples ? Est-ce une raison pour tuer toute sa famille ?
    De plus, Chris avait lui un caractère aussi compliqué : aucune expression de ses émotions et sentiments, évitement du conflit, garder du ressentiment sans exprimer. Là aussi, on pourrait une forme très mal saine de gérer ses sentiments. À aucun moment, il exprime l’envie d’en discuter pour réellement en finir. Comment pouvons nous croire ce qu’il dit au sujet d’une éventuelle séparation ? Sur quel élément vous basez vous à part ses dires ? Tout en sachant qu’il a menti à nombres de reprises tout au long de l’affaire.
    Enfin, je terminais sur les questionnements répétitifs de sa femme au sujet d’une amante : pourquoi n’a-t-il pas pris cette occasion pour tout lui avouer et la quitter ? Il justifie son meurtre car d’après lui elle l’aurait menacé de prendre les enfants, alors dans ce cas pourquoi les a-t-il tués par la suite ?
    Vous n’avez pas aussi relever le fait que la famille de watts et le procureur pense qu’il y a de grandes chances que Shanann ai été tué durant son sommeil car elle ne s’est pas battue pour sa vie fait plutôt rare lors de tentatives de meurtre surtout lors d’étranglement qui est quelque chose de plutôt instinctif.

    Je trouve ça plutôt bien de parler de l’état mental des deux protagonistes par contre à vous écouter Chris Watts a été obligé de la tuer. Et quelle l’a tué à petit feu avant que lui ne pète les plombs. Je pense juste qu’il aurait été préférable de nuancer un peu cela. Et surtout de dépeindre cette femme qui était très amante et qui voulait à tout prix que son mariage fonctionne.

    Chris a peut-être subit ce mariage et cela a joué dans ses actions mais il a par exemple été manipulateur a plusieurs reprises en lui disant je t’aime à quelques jours du meurtre par exemple. Ou bien en ne voulant pas discuter de la situation en lui spécifiant que tout aller bien.

    Bonne journée à vous et j’espère que vous ne serez pas vexer par mes interrogations. Ce n’est que mon simple avis. Mais je pense qu’il est important de toujours nuancer ces propos et d’éviter de choisir un camps trop vite surtout dans des affaires aussi complexes.

    • CamilleG
      Auteur
      3 octobre 2020 / 9 h 38 min

      Personne ne comprendra jamais cette morbide histoire. Je pense qu’il ne faut pas juger selon ses expériences. Nous sommes tous différents. Certains sont lâches, d’autres fous… Non ne vous inquiétez je ne prends rien mal 🙂 j’ai évoqué que Shannan faisait tout pour renouer avec son mari + l’histoire de préméditation, peut-être avez-vous zappé ces passages ? Je ne parle pas du procureur encore à ce stade, je reviendrai dessus dans l’article deux. Je ne choisis pas de camps, vous portez là des jugements faux, je n’ai jamais donné mon opinion dans cet article. Merci de ne pas raconter n’importe quoi, c’est trop facile de me prêter des choses fausses 🙂

      • Elor
        12 octobre 2020 / 9 h 08 min

        Bien-sûr que à donné ton avis, on est plusieurs à te faire la remarque. Tu dois être sûrement l’une de ses groupies à ce fou, à lui envoyer des lettres en prison aussi. Non ? Franchement c’est abusé de trouver ça sur le net.

        • CamilleG
          Auteur
          12 octobre 2020 / 10 h 09 min

          Mais je n’ai pas donné mon avis ! J’ai retranscrit la chronologie ! C’est fou d’attaquer les gens pour rien comme ça. Prenez un ATARAX bon sang.

  9. Anna
    3 octobre 2020 / 1 h 03 min

    Affligeant la syntaxe.. L’intention de retracer toute l’affaire est bonne, mais c’est quand même franchement mal écrit.

    • CamilleG
      Auteur
      3 octobre 2020 / 9 h 35 min

      Ah bah ne je trouve pas honnêtement. Traduire 3000 pages en anglais, je me suis plutôt bien débrouillée pour le coup. Je referai un petit tour de rererelecture mais sur autant de texte, pas très facile tout de même. Je n’ai pas une équipe de 40 personnes derrière moi. Je fais tout, toute seule, pour proposer un contenu GRATUIT et SANS HABILLAGE PUB comme sur les sites sur lesquels vous allez. Merci pour votre bienveillance affligeante.

    • Anonyme
      3 octobre 2020 / 14 h 38 min

      Anna vas y fait toi une syntaxe on en reparlera après.

  10. Lili
    3 octobre 2020 / 8 h 39 min

    11 mois et c’est juste insupportable à lire.

    C’est clairement plus agréable et instantané avec le traducteur automatique Google ! Je m’abstiendrais de lire votre seconde partie..

    Je sais pas ce qui est le pire. L’ordre des mots, la conjugaison, vos avis perso, on comprend rien à la fin « Une fois Celeste morte, il l’a sort de la voiture et l’emmène vers un des réservoirs. […] Quand il est retourné à la voiture, Celeste lui a demandé, dans une voix douce »

    • CamilleG
      Auteur
      3 octobre 2020 / 9 h 34 min

      Oui j’ai interverti les prénoms, à la relecture je n’ai pas fait attention, je vais corriger cela. Merci pour l’info. Pas besoin d’être désagréable. Je ne donne jamais mon avis perso, je donne l’histoire de Chris comme il l’a racontée. Navrée, Shannan n’étant plus de ce monde, je n’ai pas réussi à prendre contact avec les esprits pour lui demander son avis.

      • Sara
        14 octobre 2020 / 5 h 09 min

        Bonjour. Je pense que comme beaucoup après avoir découvert l’effroyable reportage sur Netflix, nous tentons d’avoir plus d’informations sur ce qui a poussé cet homme à commettre l’irréparable.
        Merci pour cet incroyable travail de recherche et retranscription !
        En revanche… Merde quoi ! 11 mois et pondre un écrit avec des fautes d’orthographe et d’accords, ce qui rend à certains moments le texte incompréhensible , ou alors on ne sais plus qui fait quoi ! De plus , ce n’est absolument pas neutre certains termes comme « soit disant » « n’oubliez pas elle a quand même fait ça » et d’autres nous font bien comprendre de quel côté penche la balance. Quel dommage. Ça rejoint les autres commentaires. Nous aurions pu patienter un mois de + .
        Bonne continuation et bravo encore !

        • CamilleG
          Auteur
          14 octobre 2020 / 8 h 20 min

          Le bravo c’est ironique ? lol

        • CamilleG
          Auteur
          14 octobre 2020 / 8 h 22 min

          Ah et pouvez-vous m’indiquer les passages compliqués à lire ? Ou c’est trop vous demander ? Comme ça je pourrai corriger. Merci

    • Oeuil666
      3 octobre 2020 / 14 h 41 min

      Vous etes quand meme impitoyable et pitoyable de critiqué de façon virulente..qu on aime ou on aime pas,ses gens y mette de la bonne volonté et du temps. Dommage qu il n y est pas un bon état d esprit fasse a ceux qui ecrive sous le sceau du  »divertissement »
      Continuez camille vous etes a votre place.

      • Fiona Benoit
        4 octobre 2020 / 14 h 14 min

        Merci pour votre article, cette histoire, dont j’ai pris connaissance hier pour la première fois sur netflix, me passionne. Il y a tant de points d’interrogation.
        Votre article est bien écrit et nous en apprend davantage.

        • CamilleG
          Auteur
          4 octobre 2020 / 14 h 52 min

          Merci beaucoup pour vos mots encourageants.

    • Oeuil666
      3 octobre 2020 / 15 h 08 min

      Et perso je trouve que camille devrait faire une partie analyse justement…. Moi grace a elle sur l histoire des hollandaise au panama j ai pu me posé des questions sur lesquel j avais jamais pensé auparavant !!!! Bravo a vous camille et vivement le prochain ecrit!!!

  11. thierry
    3 octobre 2020 / 22 h 51 min

    Triste histoire mais article superbement réalisé.

  12. Koline
    4 octobre 2020 / 11 h 34 min

    Bonjour et merci pour cet article.

    Moi aussi j’aime comprendre pourquoi et comment les gens peuvent « péter les plombs », en arriver à un tel stade d’inhumanité, et cet article donne de bons indices pour mieux entrer dans la tête des personnages.

    Il n’est évidemment pas question d’excuser l’acte de Chris, et je suis atterrée de lire certains commentaires (féminins de surcroît) qui laissent entendre que Shannan est responsable de ce qui lui est arrivé, et qui vont jusqu’à comparer Chris à des femmes battues n’ayant eu pour autre choix que de tuer leur bourreau. Limite, c’est lui la victime dans l’histoire. Affligeant…

    Je rejoins cependant de nombreux commentaires sur la qualité de l’écriture, quitte à me faire critiquer, c’est une réalité (j’ai été rédactrice, donc je pense pouvoir donner mon avis), l’article comporte de nombreuses fautes et des incohérences, ce qu’une lectrice à désigné comme des erreurs de syntaxe. C’est tout simplement mal écrit.

    J’ai particulièrement buté sur la partie : »C’EST LA VÉRITABLE VERSION OÙ IL NE RACONTE PAS QU’IL A TUÉ SA FEMME CAR IL L’AVAIT SOIT-DISANT VU ASSASSINER LEURS DEUX ENFANTS. ILS ASSUMENT TOUS LES MEURTRES. » Honnêtement, j’aimerai comprendre, mais je n’y arrive pas ! Et surtout, qui sont « ILS » ??

    J’ai consulté vos autres articles que je trouve pour la plupart mieux écrits, mieux structurés, et je pense que l’indigestion de milliers de pages en anglais se retrouve un peu dans le présent article ^^

    En tout cas, je réitère mes remerciements pour votre travail incontestable : l’article est riche d’éléments éclairants qu’on ne voit pas du tout dans le documentaire Netflix, il y’a de la documentation, c’est appréciable ! Et je vous souhaite une bonne continuation, tout en espérant (pour vous et votre lectorat, dont je fais maintenant partie) que vous prendrez le temps de vous relire avant la publication de la partie 2 😉

    • CamilleG
      Auteur
      4 octobre 2020 / 12 h 56 min

      Merci. Oui c’est IL ASSUME. Mais bon il faut savoir que mon article dépasse les 60 pages WORD et comme vous le soulignez, je ne travaille pas dans une rédaction. Je suis seule et même si je me suis relue, au bout d’un moment le cerveau se relâche totalement. L’essentiel c’est que tout le monde comprenne les idées et les grandes lignes. Je me passerai des intellos qui se prennent pour les rois du journalisme, cela n’a rien de constructif. Je suis un blog gratuit et je n’ai pas le budget pour me payer une armée de relecteurs. Peut-être que vous allez vous porter volontaire pour m’aider à relire la partie 2 ? Je parie que non. On veut tout, 100% sans faute, mais sans rien faire et sans jamais aider. Moi je n’attends qu’une chose : qu’on me cite les passages soit-disant horribles à lire et je m’efforcerai de prendre le temps de mieux les écrire.

      • Romain
        4 octobre 2020 / 13 h 24 min

        Si tu as besoin d’aide je veux bien lire l’article 2 avant qu’il sorte, pour repérer un maximum de petites fautes. ^^

        Quand je vois autant de commentaires négatifs, et certains pas respectueux du tout, je me pose des questions. Quand je remarque des fautes sur un blog, je signale gentiment pour que ça aide à améliorer sans rabaisser la personne. Il y a peut-être beaucoup de fautes sur celui-ci mais comme Camille l’a dit, elle a traduit toute seule des milliers de pages. Si Camille ne savait pas écrire ça se verrait sur ses articles, elle en sort au minimum un par semaine et son blog existe depuis plus de dix ans, et il y a beaucoup de texte sur la plupart des articles. Or je constate que Camille sait très bien écrire, et que la quasi totalité des fautes sur son blog sont des fautes d’inattention ou des fautes de frappe. Et moi-même j’en fais dans mes commentaires, alors que je me débrouille un minimum en français et que je me relis toujours.

        • CamilleG
          Auteur
          4 octobre 2020 / 14 h 55 min

          Salut Romain. Les profs de français en herbe vont être heureux : j’ai bien relu et apporté un tas de petites corrections. AHAHAHA. Oh merci, ok je t’enverrai ça ! Oui j’écris au moins deux articles par semaine. Mes fautes comme tu le dis si bien sont liées à mon inattention. Je me relis mais pas assez, je l’avoue ! Mais que veux-tu, certaines (et certains) se croient au-dessus des autres derrière le petit écran. Mais je les attends, qu’ils me viennent me le dire en face, on verra ! Je parie que leur haine ne sera pas au rendez-vous. Ou leur méchanceté, ou leur agressivité. Cela me fait bien marrer ces pauvres Internautes qui sont remplis de méchanceté. Des frustré(e)s de la vie !!! LOL

  13. Jean-Pol d'Huboucque
    5 octobre 2020 / 10 h 54 min

    Bonjour,

    Comment peut-on écrire aussi mal? Je comprends bien que la majeure partie de l’article soit constitué de traductions, mais il faudrait quand même songer à faire des efforts ou à demander de l’aide.
    Sur le fond, ce qui est fascinant ici n’est pas tant l’horreur du triple meurtre, ce genre de « famillicide » arrivant assez fréquemment que l’incompréhension qu’il suscite étant donné la personnalité a priori normale de Watts.

    • CamilleG
      Auteur
      5 octobre 2020 / 11 h 00 min

      Donc, quels sont les passages qui posent problèmes ?
      Que je les réécrive.
      On écrit mal à force de traduire, retraduire, reretraduire plus de 3 000 pages en anglais cher Jean-Pol.

      • Jean-Pol d'Huboucque
        5 octobre 2020 / 11 h 16 min

        Ben en fait il faudrait tout reprendre. Mais si ton but est que les lecteurs saisissent l’essentiel, c’est le cas.

        Au passage, tu devrais t’intéresser à ça, c’est inconnu en France. J’en ai parlé à Mcskyz et même au zinzin fan de dogmen et d’aliens, mais ils n’ont pas donné suite : https://en.wikipedia.org/wiki/Death_Valley_Germans

        https://www.otherhand.org/home-page/search-and-rescue/the-hunt-for-the-death-valley-germans/

        • CamilleG
          Auteur
          5 octobre 2020 / 13 h 07 min

          Oui mais pourquoi tout reprendre ? Cela ne veut rien dire ! Je vais regarder ça, merci.

          • Jean-Pol d'Huboucque
            5 octobre 2020 / 13 h 36 min

            Oui, oui, regarde, c’est vraiment passionnant. Et en plus, c’est inédit en France. C’est surtout le 2ème lien qui est intéressant. Avec google trad, ça passe.

            • CamilleG
              Auteur
              5 octobre 2020 / 13 h 55 min

              Depuis les 3000 pages en anglais sur l’affaire Chris Watts, je suis devenue bilingue (lol).

  14. Arlette
    5 octobre 2020 / 14 h 47 min

    merci beaucoup pour cet article, qui m’a permis de mieux comprendre cette triste affaire.

    à quand la suite ?

    • CamilleG
      Auteur
      12 octobre 2020 / 11 h 20 min

      Bonjour Arlette.
      Cette semaine je pense (c’est très long).

  15. trgt
    8 octobre 2020 / 13 h 32 min

    Bonjour
    Article génial
    A quand la partie 2 ?
    Merci Camille !!

    • CamilleG
      Auteur
      8 octobre 2020 / 17 h 47 min

      Hello ! Merci !! La semaine pro 😉

  16. Claudia CHRISTMANN
    10 octobre 2020 / 9 h 39 min

    C’est quand la suite

    • CamilleG
      Auteur
      10 octobre 2020 / 9 h 41 min

      Bonjour, déjà. Elle arrivera quand je l’aurai terminée, d’ici max 1 semaine. Et bon week-end.

  17. phil
    12 octobre 2020 / 22 h 07 min

    Je ne devrais pas réagir mais je ne peux m’en empêcher.
    Quand je lis les commentaires de cinglée tels que VÉRO-TSI qui vous sort des phrases abjectes comme celle-ci :
    « oui, il a tué, c’est sûr, mais si on excuse certaines femmes de tuer leur bourreau, pour quelles raisons ne pas l’excuser lui, tout au moins, lui trouver des circonstances atténuantes . Parce que c’est un homme . Ce serait injuste ! Certes, il a tué ses enfants… Que dire pour cela .… ( Paix à leur âme) »

    Ouais il a tué ses enfants, mais c’est un dommage collatéral pas vrai VÉRO !

    Quant à vous CAMILLEG je ne remettrais pas en cause votre travail et ne jugerais votre façon d’écrire, moi qui me semble pas extraordinaire mais pas mauvais.

    Par contre , je ne comprends votre réponse à cette personne que j’ai citée :

    bonjour Véro, merci beaucoup pour tous vos gentils mots ! Je suis contente que cet article vous plaise.
    « Oui effectivement il y a des torts des deux côtés… »

    qu’est-ce que cela veut dire ?

    Sous prétexte que sa conjointe/épouse soit désagréable ou tout simplement con/ne
    On doit la buté, et si on a des enfants ils font partis du pack ,c’est ça ?
    j’exagère volontairement mes propos, mais il n’y a aucune justification a un meurtre !

    Essayer comprendre les ressorts psychologique du meurtrier, ça oui je peux l’entendre ,mais sortir « Oui effectivement il y a des torts des deux côtés… »
    c’est donné un avis subjectif et faussé d’une réalité absolument horrible ,c’est a dire un meurtre de trois être vivant sans aucun remord.

    moi j’ai vécu avec une femme qui avait un peu le caractère décrit de shannan,
    et bien quand j’ai senti que ça n’allait plus je l’ai quitté, je n’ai pas eu envie de l’étranglé !

    • CamilleG
      Auteur
      12 octobre 2020 / 22 h 14 min

      Mais en vrai, vous vous ennuyez pour aller tout épier les mots ou ça se passe comment ? Justement je dis QU’ILS Y A DES TORTS DES DEUX COTES et ainsi je ne prends pas partie. Mais vous êtes grave !!!!!!!!!!

  18. RomainC
    13 octobre 2020 / 10 h 33 min

    En aucun cas Camille ne cautionne les meurtres commis par Chris Watts. Vous confondez justifier et expliquer. Si l’on veut comprendre les agissements de Chris, il faut bien se tourner vers la victime. Une affaire criminelle ne peut jamais s’étudier sans elle, car elle en est actrice. Il n’y a jamais une machine à tuer d’un côté, et une victime au cœur pur de l’autre. La vérité n’est jamais aussi simple et agréable, et absente de toute complexité psychologique. Sacraliser la victime et démoniser le meurtrier, c’est empêcher de trouver les raisons qui ont provoqué ce crime. Une femme dominante et castratrice, ruinant les finances de sa famille, sont évidemment des facteurs qui ont amené à ce drame. Seuls, ils ne permettent certainement pas de répondre entièrement à la question de savoir ce qui a poussé Chris au meurtre. Toutefois, ce sont des éléments nécessaires à la recherche d’une compréhension globale des actions de cet homme.

    • CamilleG
      Auteur
      13 octobre 2020 / 11 h 40 min

      AH BAH MERCI RomainC pour avoir tout résumé.

  19. Phil
    13 octobre 2020 / 11 h 16 min

    Mais c’est là où est le problème !
    Dire je ne prends pas parti , il y a à prendre parti justement (pour la victime en général) sauf si c’est un dictateur sanguinaire ………..
    On ne peut en aucun cautionner, ou rester neutre quelle que soit l’explication donnée pour cette affaire.
    Quand on présente la chose ainsi, cela veut dire « elle s’est fait tuer mais elle n’était pas facile à vivre, donc elle a en quelque sorte un peu cherché » .
    Je comprends comme je l’ai dit la recherche de ressorts explicatifs (psychologique ou autres) pour en quelque sorte données un sens à des meurtres aussi abjectes, mais pas la démonstration que la victime l’aurait « un peu cherché ».
    si on part de ce principe la plupart des personnes assassinées dans le monde l’on peut être cherché, parce qu’une partie d’entre elles était peut-être très désagréables !

    • CamilleG
      Auteur
      13 octobre 2020 / 11 h 39 min

      Faut se détendre pépé. Je ne suis ni, juge, ni avocate et encore moins procureure !!! Le but de cet article n’est pas de parler de coupable mais de psychologie. Wahooo allez cracher votre haine ailleurs, j’ai pas le temps pour ça.

    • Romain
      13 octobre 2020 / 11 h 52 min

      Je reprend votre citation Phil : « elle s’est fait tuer mais elle n’était pas facile à vivre, donc elle a en quelque sorte un peu cherché » .
      Et bien non, ce n’est pas ça. Elle n’a pas cherché mais elle a eu un comportement qui dans ce cas particulier a provoqué un drame, tout comme il aurait pu provoquer un divorce dans un autre cas. C’est le point de départ mais ça n’empêche pas Chris d’être coupable d’avoir fait une chose horrible. Avoir des circonstances atténuantes ne veut pas dire que tout est justifié ou pardonné. Dans le cas présent les circonstances atténuantes ne sont rien comparées à l’horreur du crime, d’où la perpétuité bien méritée.

      Au passage je ne suis pas Romainc. ^^
      On peut nous confondre car on commente tous les deux avec le même prénom sur ce blog (Romain a juste un « c » en plus ^^) et nous avons aussi tous les deux déjà fait un article avec Camille sur son blog. Je pense qu’on la connaît suffisamment pour savoir qu’elle n’a pas de mauvaises intentions. Et je trouve normal que ses réponses soient de plus en plus sèches étant donné tout le travail que cet article lui a demandé et toutes les critiques qu’elle reçoit depuis, sur l’écriture et sur sa façon de présenter les choses.

  20. Thibault
    13 octobre 2020 / 18 h 51 min

    Bonjour Camille,

    J’ai fait pas mal de recherches sur cette histoire jusqu’à temps de tomber sur ton blog. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ton article (bien que l’histoire soit atroce…) car je suis comme toi « fasciné » par ce genre d’histoire et la psychologie criminelle. J’ai d’ailleurs lu la totalité des articles dans la rubrique « mystères » et j’ai adoré. Certes il y a quelques fautes mais c’est minime vu le gros travail que cela demande. N’écoute pas les critiques gratuites et non constructives. Bravo et continue, j’ai hâte de lire la suite.

    Bonne continuation

    • CamilleG
      Auteur
      14 octobre 2020 / 8 h 23 min

      Bonjour Thibault, merci pour ton commentaire ! Cela fait chaud au cœur. Marre des haters qui consomment gratuitement le travail d’autrui et qui crachent dessus !

  21. Xavier
    14 octobre 2020 / 8 h 19 min

    Je suis tombé sur l’article de votre blog car je souhaitais avoir plus de détails sur cette histoire après avoir vu le documentaire sur Netflix. Et je tenais à vous remercier pour votre excellent article, j’ai hâte d’en lire la suite.

    • CamilleG
      Auteur
      14 octobre 2020 / 8 h 22 min

      Bonjour Xavier ! Merci. Je l’ai finie, là je relis. C’est long et je m’applique car certaines personnes ont fortement critiqué l’écriture de ce premier article…. J’espère pouvoir la publier semaine pro, je fais au mieux. Merci pour votre patience.

  22. Julian Guajo
    14 octobre 2020 / 14 h 26 min

    Merci et bravo pour ce beau travail ! l’affaire est dramatique mais intrigante !
    As-tu une idée de la date du prochain chapitre ?

    • CamilleG
      Auteur
      14 octobre 2020 / 14 h 29 min

      Merci Julian ! La semaine pro, je pense mercredi. Là, je relis !

      • Julian G
        14 octobre 2020 / 14 h 43 min

        Effectivement je viens de le lire dans le commentaire précédent… Au temps pour moi ! 😀
        Je suis dans le même cas que plusieurs lecteurs, le documentaire Netflix, bien que très bien réalisé, m’a laissé perplexe, on sent que plusieurs raccourcis ont été pris (normal pour un doc d’1h20) mais ton article complète parfaitement !
        Chapeau pour l’énorme travail réalisé et surtout pour les traductions qui dû devenir fatigantes… hâte de lire la suite !

        PS : ne perds pas trop de temps avec les haters… en 2020 il faut malheureusement comprendre que le grand public a largement pris pouvoir d’internet et des réseaux sociaux (aucun test de QI n’est exigé pour l’ouverture d’un compte quelconque)… Amer ? Moi ? Noooon…. 😉

        • CamilleG
          Auteur
          15 octobre 2020 / 9 h 29 min

          Hey Julian ! Pas de soucis 🙂 merci beaucoup, c’est adorable !!!

  23. Clara
    15 octobre 2020 / 12 h 06 min

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet article (et le prochain) sur cette sordide affaire ! Quel travail ! Et n’écoutez pas les mauvaises langues qui pensent que tout leur est dû ! Ils devraient se contenter de vous remercier au lieu de toujours critiquer ou vous proposer leur aide pour corriger les fautes. J’ai hâte de lire la 2e partie (au passage, je suis prof de français si vous avez besoin d’une relecture 🙂 )

    • CamilleG
      Auteur
      15 octobre 2020 / 13 h 53 min

      Bonjour Clara. Merci ! Comme ce commentaire est rassurant, vous n’imaginez même pas. Et bien je vous l’envoie en avant-première ! MERCI BEAUCOUP.

  24. Nana
    15 octobre 2020 / 21 h 35 min

    Merci bcp pour tous les détails apportés qui permettent d’en cerner plus sur les points de vues/contextes/personnes… Vivement la partie 2 ! Je me demande s’il a suivi des examens psychologiques et si un diagnostic qui expliquerait la froideur de ses actes en est ressorti… si quelqu’un sait..

    • CamilleG
      Auteur
      16 octobre 2020 / 9 h 50 min

      Merci Nana ! Apparemment comme il a plaidé coupable, il n’y a pas eu d’expertise sur son mental.

  25. Julien
    18 octobre 2020 / 21 h 36 min

    Salut, c’est parfaitement résumé, merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.