Comprendre l’affaire Chris Watts – partie 2

Rendez-vous sur ce lien pour retrouver la première partie de cette sombre affaire familiale.

Je tiens à remercier chaudement Clara et Romain pour leur relecture et leurs corrections.

Lundi 13 août – 8h15 : Chris appelle l’école pour leur indiquer que sa femme et lui avaient mis en vente leur maison et que les enfants ne viendraient plus dans l’établissement. Il a tout de même demandé aux employés si ses filles s’étaient présentées à l’école ce matin-là.

Lundi 13 août – 11h43 : Nickole Atkinson, une amie de Shanann Watts, commence à s’inquiéter de ne pas avoir de nouvelles de cette dernière. Shanann a d’ailleurs loupé son échographie prévue à 9h ce matin-là, ce que Nickole apprend en se rendant sur place pour vérifier. Nickole décide donc de se rendre au domicile des Watts avec son fils. Elle envoie des SMS à Chris pour lui faire part de son inquiétude.

Chris tente de la rassurer en lui indiquant que Shanann avait décidé d’aller chez des amis, mais qu’il n’en savait pas plus. Nickole a vivement réfuté cette hypothèse en répondant que sa voiture, ses chaussures et tout le reste étaient dans la maison de Chris.

Elle devait certainement apercevoir les affaires de Shanann par la fenêtre.

Dans leurs échanges SMS, Chris demande alors à Nickole de ne pas le juger quant à son envie de se séparer de Shanann. Il précise qu’il n’est pas un mauvais gars. Il ajoute qu’il est sur le chemin du retour et lui  précise de ne pas appeler la police.

Morte d’inquiétude, l’amie dévouée passe tout de même un coup de téléphone au 911 pour prévenir de la disparition de son amie.

L’agent Scott arrive rapidement sur place, seul. Après avoir salué Nickole et son fils qui patientaient face à la maison des Watts, il frappe à la porte et fait le tour de la propriété.

En parallèle, Nickole appelle les parents de Shanann : Chris leur a également dit que sa femme était partie chez des amis.

C’est à ce moment-là que Chris arrive et s’empresse de saluer l’agent. Il rentre chez lui par le garage et ouvre la porte de la maison pour laisser entrer l’agent et les amis de Shanann. Tout ce petit monde se met alors à inspecter les lieux.

  • Les édredons des filles ont disparu des lits. Chris explique que les filles les emmènent partout avec elles.
  • Le téléphone de Shanann est retrouvé, éteint, sur la rampe de l’escalier. Ils le rallument et tombent sur ces messages non-lus :

7h40 – SMS de Chris : « si tu as les enfants, dis-moi où vous êtes »
12h – SMS de Chris « peux-tu me rappeler »
13h19 – SMS de Chris « je rentre à la maison, stp sois là »
13h19 – SMS de Chris « où es-tu ? »

  • Dans la cuisine, ils retrouvent le sac à main et les médicaments de Shanann.
  • Chris tombe sur l’alliance de Shanann, posée sur la table de nuit de son épouse.
  • Dans la chambre du couple, les oreillers trainent par terre et il n’y a pas de couette sur le lit.

Lundi 13 août – début d’après-midi : le voisin de Chris, Nate, dispose d’un système de surveillance à l’entrée de sa maison qui filme également une partie de l’allée des Watts. Il propose à Chris et au policier de visionner ce qui a été filmé dans la matinée du 13 août, aux alentours de 5h du matin.

On peut y voir Chris manœuvrer son véhicule devant son garage et y rentrer seulement une partie du hayon (partie du coffre), sûrement gêné par le véhicule de Shanann qui était à l’intérieur. Le voisin précise à la police qu’il n’a jamais vu Chris garer sa voiture à cet endroit. Normalement, il gare toujours sa voiture dans la rue.

Sur cette vidéo, nous voyons Chris en train de charger son pick-up et faire plusieurs allers-retours entre le garage et son véhicule. L’angle de la caméra, gêné par un arbre, ne permet pas de voir exactement ce que fait Chris, ni ce qu’il dépose dans son pick-up.

Chris affirme qu'il chargeait ses outils pour aller travailler.

Tandis qu’ils visionnent les images, la caméra du policier filme Chris. Ses réactions physiques sont assez étranges. Il passe ses mains derrière la tête, se balance d’un pied sur l’autre et semble stressé.

Dès que Chris quitte la maison du voisin, ce dernier s’empresse d’indiquer à l’agent de police que Chris n’est pas dans son état normal. « Il n’a jamais la bougeotte. Normalement Chris ne parle jamais, là il bavasse ! Et quand on regarde les images, on constate qu’il ne chargeait pas sa voiture ».

Nickole Atkinson précise que Chris utilise habituellement la porte d’entrée pour quitter le domicile. Pourquoi ? Car les chambres des filles sont au-dessus du garage et qu’elles ont un sommeil léger. Shanann ne voulait pas qu’il fasse de bruit en ouvrant la porte du garage.

Des agents du CBI se rendent à la maison de Chris pour effectuer une recherche.

Le California Bureau of Investigation est une agence sous la juridiction du procureur général de Californie qui fournit des services dans le but d'aider les agences locales, étatiques et fédérales dans les enquêtes criminelles. Elle a été créée le 17 février 2012 et est formée à partir d'autres agences qui existaient auparavant.

Chris les accueille, un shaker à la main.

Les agents trouvent qu’il y a une forte odeur de produits nettoyants. La maison est impeccable et bien rangée. L’aspirateur vient d’être passé sur le tapis.

Chris ne laisse paraître aucune émotion lorsqu’il répond aux questions. Il semble manquer d’empathie surtout quand ils évoquent ses filles. Il croise ses bras sans arrêt et a une posture tendue. Il regarde partout et semble nerveux.

La police découvre dans le bureau de Shanann, posés sur la table, les médicaments contre l’asthme des deux enfants dont l’inhalateur.

Chris informe la police qu’à 5h, ils ont discuté de séparation à l’initiative de Chris. Shanann lui aurait alors dit qu’elle allait partir chez un ami avec les enfants, sans préciser qui.

La nuit du 13 au 14 août : Chris avait récemment fait le rêve qu’il se réveillait seul, chez lui, et que toutes les lumières étaient allumées. Pendant la nuit du 14, il se réveille et là, toutes les lumières sont allumées alors qu’il avait pris le soin de les éteindre la veille. Il sent la présence d’un esprit.

Dans le rapport de police ce soir-là, il est d’ailleurs écrit qu’à un moment donné dans la nuit, toutes les lumières se sont mises à éclairer la maison.

14 août

La police l’appelle à 5h45 du matin pour savoir s’il avait du nouveau. Rien. Une fois réveillé, il se prépare des œufs. Il souffre d’un mal de tête.

À 7h du matin, la police met en place une conférence de presse, avec l’aide du CBI et du FBI. Une alerte de personnes disparues est lancée pour Shanann et les filles.

Chris ne sait pas s’il doit se rendre à son travail ou non. Il passe un coup de téléphone à son responsable. Ce dernier lui demande de ne pas se préoccuper du travail et de ne pas venir.

Nickole Atkinson, qui cherche absolument à retrouver son amie, décide de faire appel aux médias sans demander l’avis de Chris. Chris ne voulait pas faire d’interview mais un de ses amis lui a conseillé de le faire pour éviter d’être considéré comme suspect. Chris finit par accepter et donne une interview pour les chaînes locales KMGH-TV et KUSA-TV.

Fiasco de l’apparition de Chris Watts à la télévision.

Chris Watts évoque la disparition de sa femme et de ses filles. Il ne montre aucun sentiment, tout ce qu’il dit sonne faux, selon moi. Sa posture non verbale en dit long : bras croisés, parfois un petit rire gêné, tout en faisant semblant d’être déchiré par leur disparition. Il ose même demander leur retour !

Lui-même, plus tard dans ses aveux, n’explique pas comment il a fait pour agir aussi normalement alors qu’il n’avait pas de plan en tête.

Pendant ce temps, le FBI arrive chez Chris pour faire des recherches dans la maison avec l’unité K-9 (les chiens). Le but ? Repérer les odeurs de corps ou des traces de bagarre. Ces chiens sont réputés comme étant très intelligents.

Une fois sur place, les agents trouvent Chris et les journalistes dans le salon en train de faire une interview. Ils les déplacent sur le porche pour éviter toute interaction avec les chiens.

Visite de la maison avec les chiens de la police et un phénomène étrange se passe.

Un bruit de rires ou de voix d’enfants se fait entendre à 13.11 sur la vidéo ci-dessus.

Cela est constaté par les 2 agents qui ont cru que cela venait d’un jouet d’enfant. Surpris et mal à l’aise, le chien et son maitre se retirent immédiatement du dressing.

L’officière de police a également confirmé l’avoir entendu. Elle a pénétré dans la pièce pour chercher d’où cela pouvait provenir. Il n’y avait aucune présence de jouets susceptibles d’être à l’origine du bruit. Cet événement leur a donné un sentiment curieux et ils ont préféré passer à autre chose et changer de pièce. Hormis cet incident, tout est en ordre et bien rangé dans la maison.

Le rapport mentionne qu’il y a eu une bagarre ou quelque chose qui s’en rapproche vers la porte du garage, à l’intérieur.

Le rapport mentionne qu’il y a eu une bagarre ou quelque chose qui s’en rapproche vers la porte du garage, à l’intérieur.

***

Dans la journée, Chris et sa maîtresse discutent au téléphone. Elle lui demande où peut bien être sa famille. Il répond n’être au courant de rien. Une fois raccroché, Nichol Kessinger efface tous les messages de Chris, ainsi que les appels passés de son téléphone.

La police met sous surveillance Chris. Ils savent, sans avoir les preuves formelles, qu'il est responsable de la disparition de sa famille.

Les parents de Shanann appellent Chris mais ne croient aucunement les histoires de leur gendre.

Les parents de Chris pensent quant à eux que Shanann était partie avec les filles dans le but d’attirer l’attention. Ronny décide de rejoindre son fils après que ce dernier lui a avoué qu’il avait besoin de lui. Chris avait l’air désespéré au téléphone.

Les enquêteurs découvrent que le GPS de la voiture de fonction de Chris l’a conduit le 13 août matin sur le site pétrolier CERVI-319 à Roggan dans le Colorado.

14 août – 18h45

La police demande à Chris de venir se présenter au poste. Les agents vont mener le premier interrogatoire officiel de Chris.

C’est un agent du FBI, Grahim C., qui s’en charge durant 3 heures.

Chris remet son téléphone portable aux policiers et accepte qu’ils fouillent dedans. Chris  explique à l’agent que depuis la semaine de vacances en Caroline du Nord, son couple battait de l’aile. Il revient sur sa conversation avec Shanann du 13 août vers 4h du matin. Shanann aurait conclu leur échange en disant qu’elle irait chez des amis avec les enfants le lendemain. Chris est parti charger sa voiture et a quitté la maison à 5h26. A 7h40, il a envoyé un SMS à Shanann pour lui demander où elle emmenait les enfants. Pas de réponse.

L’agent du FBI rappelle alors à Chris que la bague de sa femme se trouvait sur la table de nuit et que son téléphone, son sac à main et les médicaments des filles ont été vus dans la maison, sans parler de sa voiture avec les sièges auto dans le garage.

Chris précise que Shanann n’enlevait sa bague que lorsqu’elle elle se teignait les cheveux. Il pense qu’elle a ôté son alliance à cause de leur conversation. Chris était malade de voir que les gens le suspectaient lorsqu’ils ont eu connaissance des problèmes conjugaux du couple. Alors qu’il était, je cite, incapable de faire du mal à sa famille.

Ce qui devait être une simple discussion avec un agent s’est rapidement transformé en questions auxquelles Chris avait du mal à répondre; il commence à se montrer contrarié. L’interrogatoire se termine entre 23h et 00h.

Le lendemain matin, il est attendu pour passer le polygraphe (détecteur de mensonge) à 11h, juste après être allé chercher son père à l’aéroport. Cette technique n’est pas utilisée en France puisqu’elle est considérée comme très peu fiable.

Chris leur donne son accord pour revenir fouiller la maison le jour suivant.

Il croyait être prêt à passer le polygraphe car il n’arrivait pas à se rendre compte de ce qu’il se passait.

Le soir même, des amis attendent Chris pour l’emmener dormir chez eux.  Ils sont loin de se douter que Chris est un criminel. Pour reprendre les mots de Chris, après la nuit précédente où les lumières s’allumaient toutes seules, il était bien content d’accepter l’invitation.

Voici des éléments issus d’interrogatoires avec les proches de la famille Watts, la journée du 14 août.

14 août – interrogatoire de Luke E. responsable de Chris Watts au travail, 19h15

Chris n’agissait pas comme quelqu’un qui venait de voir disparaitre sa famille. Il voulait retourner travailler mais il a finalement pris son mardi 14 août.

Chris travaillait avec Luke depuis avril 2016.

Le 13 août, Chris était sur un site où se dressent 3 (ou 2?) réservoirs de pétrole, dans le Colorado. Chris devait faire des manipulations sur ces réservoirs. Il est allé directement de chez lui au site. D’après ce qu’il sait, Chris était resté sur place au « Cervi Ranch » une grosse partie de la journée du lundi. Le midi, Luke a reçu un coup de téléphone de la part de Chris lui expliquant qu’il rentrait chez lui car il n’avait pas de nouvelles de Shanann.

Le 7 août, les deux hommes avaient eu un échange au sujet des soucis de mariage dans le couple de Chris. Chris lui aurait alors confessé que sa femme et lui essayaient de résoudre leurs conflits.

Chris l’a averti que s’il voyait quelque chose d’inhabituel dans les relevés des GPS de sa voiture de service, c’est qu’il était chez des amis. Chris n’a pas précisé leur identité. Luke a demandé à Chris de lui envoyer un texto s’il allait autre part que chez lui mais il n’en a jamais reçu. En dehors de ça, Chris et lui n’évoquaient pas les problèmes de couple, Luke ne dépassait pas le cadre professionnel dans leurs discussions. Parfois, ils parlaient des enfants car Luke est également père de filles.

Chris avait mis au courant Luke que Shanann attendait un enfant et lui avait demandé de ne pas le répéter car il n’avait pas encore annoncé la nouvelle à sa famille. Chris avait l’air excité par cet heureux événement.

Luke manage une équipe de 13 hommes. Il ne voyait pas Chris en dehors du travail. Chris était proche de son collègue Troy mais Luke n’est pas en mesure d’indiquer qui Chris voyait en dehors du boulot. Il a décrit Chris comme une personne calme, n’ayant jamais eu d’ennuis disciplinaires au travail. Chris est introverti, il n’aime pas attirer l’attention.

Chris n’avait pas le droit de conduire sa voiture de service lorsqu’il était en congés. Le véhicule ne doit être utilisé que dans le cadre professionnel. Il arrivait à Chris de travailler le week-end mais cela restait rare. Shanann et les enfants, à sa connaissance, ne montaient pas dans la voiture de Chris.

Luke eut récemment des nouvelles de Chris, le 13 au soir et le 14 au matin. Chris avait demandé de retourner travailler mais l’entreprise a refusé à  cause de la situation. Selon elle, Chris n’aurait pas eu toute sa tête au travail. Le secteur dangereux lié à l’activité ne permet pas de mettre en danger les autres salariés. Luke a insisté pour faire revenir Chris le 15 août mais les DRH n’étaient pas d’accord.

14 août – interrogatoire de Jeremy et Jennifer, amis de Shanann, 17h34

Le couple était ami avec la famille Watts. Ils se voyaient quelques fois par an pour les anniversaires, les barbecues… Chris et ses deux filles étaient chez eux le dimanche 12 août chez eux pour l’anniversaire de leur fils Keden. Chris semblait normal et surveillait les filles. C’est une personne calme qui ne montre pas beaucoup ses sentiments. En revanche il s’occupait parfaitement bien de ses filles.

Ce jour-là, Chris leur a raconté que la fête pour révéler le sexe du bébé allait se tenir cette semaine. Ils lui ont demandé s’ils avaient besoin d’un berceau mais Chris a dit que non. Chris semblait heureux d’avoir un nouvel enfant et Shanann aussi.

Jeremy et Jennifer s’accordent pour dire que le couple Watts avait la vie parfaite.

Shanann, selon Jeremy, travaillait 24/24h pour Thrive. Il trouvait que Shanann postait tellement de nouvelles sur Facebook qu’il avait l’impression qu’elle était toujours à côté de lui. Alors que Chris ne publiait que rarement du contenu sur les réseaux sociaux.

Chris avait récemment perdu beaucoup de poids grâce à Thrive et Shanann postait régulièrement des posts à ce sujet.

Avant cela, le vendredi 10 août, Chris avait envoyé un sms à Jeremy pour lui demander si leur fille Mckenna pouvait garder Celeste et Bella le samedi soir car il voulait se rendre au match de baseball des Rockies. Il disait avoir gagné des places au travail.

Ce même samedi, Jeremy a proposé à Chris des billets pour le match des Broncos (football). Chris a décliné en précisant que son travail serait vexé s’il n’utilisait pas les billets gagnés. Jeremy ne sait pas avec qui Chris était censé se rendre au match.

La fille de Jérémy et Jennifer a accepté de garder Bella et Celeste le samedi soir. Jennifer l’a déposée chez Chris vers 16h25 et est revenue la chercher aux alentours de 22h. Jennifer est arrivée 10 minutes en retard mais Chris n’était pas encore rentré chez lui. Elle a attendu dans la voiture et Chris a fini par arriver à 22h30 en Lexus blanche.

Les filles de Chris ont un planning strict à suivre toute la journée et elles doivent être couchées à 19h.

Shanann aurait raconté à Jennifer qu’ils ne prévoyaient pas d’avoir un troisième enfant. Mais comme Chris voulait, elle a fini par accepter. Quand Shanann lui a appris la nouvelle, le jour de la fête des pères, Chris était excité.

Shanann avait des soucis de santé : un lupus (une maladie chronique auto-immune, qui survient lorsque le système immunitaire s’attaque aux cellules de l’organisme et les détruit). Elle subissait des migraines et des douleurs. Avant que Bella ne naisse, le docteur lui avait dit qu’elle ne pourrait probablement pas avoir d’enfants.

Jeremy a rajouté qu’il a toujours trouvé Shanann étrange avec tous ses problèmes de santé. Selon lui, c’était une personne rebelle. Il la trouvait particulière ; elle avait une sorte de contrôle sur Chris. Jeremy a raconté une anecdote : une fois, il devait emmener Chris à l’aéroport et ce dernier ne pouvait pas partir jusqu’à ce qu’il finisse de ranger le garage.

Jeremy savait que Shanann était méticuleuse avec tout. Toute la maison était organisée et étiquetée.

Le 13 août, Jeremy était étonné que les filles ne soient pas présentes le jour de la rentrée alors que Shanann était si organisée.

Jennifer trouvait bizarre que Shanann ne poste rien sur Facebook. C’était impossible que Shanann quitte la maison sans aucune affaire et surtout sans son téléphone. C’était le genre de personne qui te répondait dès que tu lui envoyais un SMS.

Quand Jeremy a appris via le Facebook de la mère de Shanann que cette dernière avait disparu, il a dû relire plusieurs fois le message tellement il n’y croyait pas.

Jeremy n’a pas compris pourquoi Chris ne lui a pas envoyé un SMS pour savoir s’il avait vu sa femme et les enfants.

Jeremy a appelé Dave C., un ami qui vit dans le quartier de Chris et Shanann pour aller vérifier l’info auprès de Chris. Dave a confirmé à Jeremy que Shanann avait bel et bien disparu. Jeremy est alors parti chez Chris, aux alentours de 20h30. Il a demandé à Chris si les médicaments des filles étaient encore là, Chris a répondu que Shanann aurait pu prendre le stock du garage. Jeremy a proposé à Chris de rester avec lui. Chris était sans expression et il a fini par décliner en lui expliquant qu’il voulait finir de ranger et aller se coucher. Jeremy pensait que Chris avait besoin de nettoyer pour noyer son stress.

Jeremy a précisé que Chris avait l’habitude de nettoyer régulièrement la maison. Chris semblait concerné par la disparition mais ne semblait pas savoir quoi faire. Jeremy n’était pas au courant des disputes avec Shanann. Chris n’a jamais prononcé de théories sur ce qui aurait pu arriver à sa famille.

Chris a eu sa mère au téléphone. Cette dernière trouvait que les gens accusaient son fils de la disparition des filles.

Jeremy a affirmé que Chris n’aurait pas pu faire de mal à ses filles et qu’il était même incapable d’en faire à une mouche. Il se demandait si Shanann ne s’inventait pas des soucis de santé et si elle n’avait pas décidé de fuir pour attirer l’attention sur elle.

Puisque Shanann postait toute sa vie sur Internet, s’ils avaient des soucis conjugaux, alors elle le cachait bien.

15 août – 6h fouille de la maison de Chris Watts

Des agents se rendent à la maison des Watts, avec l’accord de Chris, pour la fouiller. La maison est propre et bien rangée à l’exception du bureau et du dressing. Les lits sont faits. Lors des précédentes fouilles, il était noté que les lits des enfants n’étaient pas faits et qu’il manquait les draps du lit des parents.

Aucune trace de sang n’est trouvée dans les salles de bain, l’escalier, l’entrée du garage ou dans les chambres. Dans le rapport, il est indiqué que les poubelles des chambres et des salles de bain sont vides. Des sacs d’ordures sont retrouvés dans la poubelle de la cuisine. Sous ces derniers, les agents découvrent un drap de lit et 3 taies d’oreiller. Le drap et une taie présentent une substance sombre étalée.

Une Apple Watch est vue sur une table de nuit de la chambre des parents. Après enquête, elle appartient à Chris. Un Macbook Pro est localisé sur la table dans le bureau et un Ipad dans un sac. Dans la cuisine l’assistant Amazon (genre un Google Home Assistant) est également présent. Une autre Apple Watch appartenant à Shanann est trouvée dans le canapé sous trois coussins. Chris donne son accord pour que les appareils électroniques soient emportés comme preuve.

Dans la benne à ordures du garage gît un carton Amazon. À l’intérieur, un livre pour sauver son mariage, apparemment neuf. Shanann l’avait fait livrer à Chris.

15 août – 9h30

Chris quitte la maison de ses amis Nick et Amanda pour aller chercher son père à l’aéroport.

15 août – 11h

Chris arrive à la police de Frederick pour passer le polygraphe avec une agent du FBI.

Nouvel entretien de Chris avec la police.

Il savait qu’il ne s'en sortirait pas vu la précision des questions sur ses faits et gestes. Il était conscient qu'il se jetait dans la gueule du loup.

C’est dans une petite salle de conférence, avec une horloge bruyante et deux détectives d’homicide, que Chris va passer des heures déterminantes pour la suite de l’affaire.

Pour rappel : Chris n'avait aucune obligation de passer ce test. N'a-t-il jamais pensé, pendant tout le temps où elle lui précise qu'il peut partir à tout moment, à prendre un avocat ? Il est franchement stupide.

La vidéo ci-dessus présente Chris qui passe son test au détecteur de mensonge. Cet entretien se décompose en 3 parties. Dans chaque partie, Chris se verra toujours poser les mêmes questions, c’est la procédure.

Voici les principales questions qui lui ont été posées et les réponses apportées :

Est-ce que tu as bien compris que je vais te poser des questions sur ce dont nous avons discuté avant ? (Elle venait tout juste de lui faire un interrogatoire). Oui.
Est-ce que tu es actuellement bien dans le Colorado ? Oui.
Est-ce qu’avant 2018 tu as déjà voulu violenter quelqu’un ? Non.
Ton prénom est bien Christopher ? Oui.
Avant 2018 est-ce que tu as déjà perdu tes moyens face à quelqu’un que tu aimes ? Non.
Sais-tu où se trouve actuellement Shanann ? Non.
Es-tu né en 1985 ? Oui.
Est-ce que tu vas nous dire la vérité sur où elles sont ? Oui.
As-tu physiquement causé la disparition de Shanann ? Non.
Mens-tu au sujet de la dernière fois que tu as vu Shanann ? Non.
Sais-tu où est Shanann ? Non.

Entre deux parties, l’agent lui demande comment il se sent. Il répond « horrible, horrible ». Il paraît complètement perdu.

Pendant que les agents vérifient les résultats du test, Chris regarde des vidéos de ses filles sur son mobile. Quand les agents reviennent lui annoncer qu’il a échoué, ils placent sous ses yeux une photo de ses deux filles. Les choses sérieuses commencent.

15 août vers 15h

À 1min 13 de la vidéo ci-dessus, après que les deux flics lui annoncent qu’il a menti et échoué au test, la femme lui explique que s’il se sentait malade (mal au ventre) c’est parce qu’il garde des choses en lui. Elle insiste en lui disant que pour se soulager, il devrait tout raconter, etc.

C’est une technique psychologique pour le faire craquer.

Au début, il continue de nier en bloc et d’affirmer qu’il n’a pas menti au détecteur de mensonge. Il trouve comme excuse qu’il était nerveux et que le détecteur de mensonge se trompait (sauf que le polygraphe détecte un tout, pas que le stress).

Vers les 5 min de la vidéo ci-dessus, les agents de police laissent un gros blanc, presque 1 minute ! Les psys se servent également de cette technique pour vous pousser à parler (car les anges qui passent c’est hyper gênant et instinctivement on se met à discuter).

Finalement, le policier reprend la parole en lui parlant, toujours calmement, pour lui dire qu’il savait que Chris était contradictoire dans ses propos.

À 12min41, le flic utilise une nouvelle stratégie. Il fait preuve d’empathie à l’égard de Chris en lui disant : « je pense que ta femme est une personne qui veut tout contrôler, je pense qu’elle ne t’écoutait peut-être pas autant qu’elle aurait dû, je crois qu’elle faisait ce qu’elle veut et pas toi, qu’elle te laissait tout gérer. Que lui c’est un bon père de famille, qu’il fait tout pour s’occuper au mieux de celles et ceux qu’il aime ».

À 15 min, l’agent annonce à Chris qu’il sait qu’il ment à tout le monde et que les gens se doutent qu’il n’est pas honnête. « Peux-tu nous aider à retrouver tes bébés ? »

Chris répond alors qu’il veut les retrouver lui aussi, mais rien d’autre.

Alors que les flics lui disent, "on a le contenu de ton tel on connait tes échanges SMS, etc".

Quand les agents demandent à Chris pourquoi il n’est pas contrarié, « où est la douleur ? Votre famille a disparu et vous ne ressentez aucune douleur alors que vous avez dit que vous aviez pleuré avec Shanann à propos de la séparation », il se met subitement à renifler et à utiliser une voix tremblante.

À 26 min, la seule chose qu’il avoue, c’est d’avoir une liaison extraconjugale sans vouloir décliner l’identité de Nicole Kessinger pour ne pas ruiner sa vie. Les agents lui répondent qu’ils sont déjà au courant pour « Nikki ». La discussion tourne en rond. À un moment donné, l’agent lui demande s’il pense que Shanann aurait pu faire quelque chose aux filles et s’il la couvrait.

Les agents introduisent l’idée que Shanann aurait peut-être fait quelque chose de mal aux filles cette nuit-là ?

L’agent ajoute que dans la voiture de Chris, il y a un GPS et qu’ils pouvaient ainsi savoir exactement où il était allé. Il répond qu’il est au courant.

Au bout d’un moment, Chris demande à parler à son père et les agents lui précisent que leur conversation sera enregistrée.

Chris annonce à son père qu’il a échoué au détecteur de mensonge, qu’ils ne le laisseront pas partir. Ronnie lui demande pourquoi. Chris lui explique alors que la police est au courant de sa liaison et qu’il a raconté aux agents que le matin de la disparition, lui et Shanann avaient parlé de séparation et qu’il était ensuite descendu au rez-de-chaussée. Il avoue à son père que Shanann a fait du mal aux filles, qu’il a flippé et qu’il a dû faire du mal à sa femme. Chris  précise qu’elle a étouffé les filles, qu’elle les a étranglées et qu’il n’avait rien entendu quand il était dans les escaliers. C’est quand il est remonté qu’il a vu Shanann au-dessus de Celeste ; sa fille était bleue. Il a flippé et a fait la même chose à Shanann. Il se disait que Shanann avait perdu la tête car elle savait au fond d’elle que son mari avait une maitresse, même s’il niait.

Ronnie répond à son fils qu’il l’aimera malgré tout et qu’ils ont besoin d’un bon avocat.

Ronnie a répondu à son fils qu’il l’aimera malgré tout et qu’ils ont besoin d’un bon avocat.

Pendant ce temps…

Avant que Chris n’ait avoué ses crimes, les enquêteurs ont localisé avec un drone la taie d’oreiller manquante et deux sacs en plastique dans un champ proche du site pétrolier CERVI 3-19. Les enquêteurs ont également trouvé un drap de lit qui correspondait au drap et aux taies d’oreiller trouvées dans une poubelle au domicile des Watts.

La recherche a montré une zone de terre fraîchement dégagée.

Ils ont déterré Shanann mais vu la décomposition avancée du corps, il était difficile de reconnaitre si c’était vraiment elle. Grâce aux aveux de Chris, ils ont pu l’identifier par la suite.

***

Les agents du FBI passent à la vitesse supérieure avec Chris. Ce dernier recommence à expliquer toute la scène. Il est parti en bas, après leur discussion (la liaison qu’il niait, le repas à 62 euros de la veille, etc) pour préparer ses affaires. Il a entendu du bruit en haut mais il ne savait pas ce que ça pouvait être. Avant de partir travailler, il est remonté pour reparler à Shanann. Dans le monitor du bébé, il a vu que la couverture de Bella était enlevée. Il pensait qu’elle avait chaud et qu’elle avait enlevé sa couverture. Sur ce même monitor, il a ensuite vu que dans la chambre de Celeste, Shanann était au-dessus de sa fille. Il a flippé et a couru dans sa chambre vers Shanann pour la dégager mais Celeste était toute bleue.

Malheureusement le moniteur n’enregistrait pas. 

Plus tard, à la fin de cet interrogatoire, le père de Chris lui demande si le moniteur était en haut ou en bas. Chris lui indique qu’il était en haut et Ronnie s’est étonné car il le croyait dans la cuisine.

La police lui demande de poursuivre. Chris répond qu’il a fait à Shanann ce qu’elle avait fait aux filles. Chris a ensuite posé Shanann dans le lit conjugal et il a mis le drap sur elle pour ne plus la voir. Il ne cesse de dire qu’il ne savait pas quoi faire, que la rage l’avait envahie etc.

Il finit par donner la localisation des corps : CERVI-319. Le premier site sur lequel il devait se rendre pour son travail.

Après ses (presque) aveux, il se met finalement à pleurer.

Ronnie Watts, le père de Chris, demande aux agents de regarder la page Facebook de Shanann. Il explique que deux jours plus tôt, elle avait posté une photo d’une poupée taille humaine, allongée sur le canapé, complètement recouverte d’un drap, excepté les pieds.

Je l’ai évoqué dans la partie 1 : Ronnie pensait qu’elle avait planifié le meurtre de ses enfants. Shanann avait indiqué que c’était l’œuvre de Bella. Ronnie a affirmé qu’un enfant ne ferait pas une telle chose et qu’il n’avait jamais vu Bella faire ceci. Chris a indiqué que Shanann avait trouvé la photo marrante et l’avait postée. Mais Chris ne se souvient pas si c’est un acte de Bella.

Les agents quittent la pièce.

Pendant ce temps, le père et son fils discutent. Ronnie évoque le fait qu’ils allaient avoir besoin d’un avocat et qu’il plaidera certainement le crime passionnel. Chris dit que c’était à cause de leur dispute que Shanann a sûrement commis ces crimes. Elle lui avait dit « fuck you, fuck you, fuck you » quand ils s’étaient disputés. Ronnie rappelle que sa femme, Cindy, trouvait Shanann instable, narcissique et bipolaire.

Les agents reviennent. Ils montrent à Chris une photo de drone du site CERVI-319. On y voit un drap blanc. Les agents lui demandent alors de marquer sur la photo où sont les filles. Il laisse un S pour Shanann, un B pour Bella et un C pour Celeste, en précisant qu’elles n’étaient pas dans le même réservoir.

Selon Chris, les couvertures et les jouets en forme d’animaux des filles étaient à côté de Shanann mais ils ont dû s’envoler avec le vent. Il précise qu’il a enterré Shanann avec une pelle, qui était d’ailleurs toujours dans sa voiture. Il indique qu’entre le moment de la mort de Shanann et son départ vers le site, ne se sont passées que quelques minutes.

Il raconte aux agents que Shanann se doutait fortement qu’il avait une liaison, même s’il niait. Il ajoute que Shanann a tué les filles car, comme tout le monde le disait, elle était instable.

Les agents rétorquent qu'il est compliqué de croire que Shanann ait pu commettre l'irréparable. Chris a répondu qu’il le sait.

L’agent demande alors à Chris s’il avait tué une de leurs filles, et Shanann une autre. Et si les agents allaient retrouver ses empreintes (celles de Chris) sur le cou des enfants, Chris promet que non. L’agent lui explique que la police serait capable de comparer le diamètre des marques de doigts sur le cou des filles, à celui de Chris. Il acquiesce simplement pour montrer qu’il s’en doute.

Quand l’agent lui demande si le médecin légiste trouvera des marques sur le corps de Shanann ou du poison, il affirme que non.

L’agent lui dit que ce n’est pas juste d’accuser Shanann si elle n’a rien fait. Elle lui demande s’il est prêt à dire la vérité. Il répond que c’est déjà le cas. Elle aborde de nouveau le moment des meurtres pour donner son avis : elle trouve bizarre qu’il n’ait pas appelé une ambulance, etc.

Il donne selon elle l’impression qu’il avait trouvé une nouvelle vie et que le seul moyen de se débarrasser de l’ancienne était de tuer sa famille. L’autre agent ajoute qu’il pense que Chris a tué les filles avant que Shanann ne revienne à la maison. Chris maintient que non, que ce n’est  pas un monstre, qu’il n’a pas tué ses bébés, qu’il a tué seulement Shanann, sans trop réfléchir et que c’était un véritable cauchemar.

Chris évoque ensuite la manière dont il s’est débarrassé des corps. Il a fait glisser les filles dans les réservoirs, via l’ouverture extrêmement étroite. Il a d’abord fait passer leurs pieds, leurs bras placés au-dessus de la tête.

Pour la tombe de Shanann, il a creusé 60 cm en 20-30 minutes.

Pour info, la vérification de ce site pétrolier est effectuée une fois par semaine.

Un des agents lui donne sa vision des choses : il pense que Shanann était réveillée, qu’elle ne s’était pas couchée dès qu’elle est rentrée, comme Chris le prétendait. À 2h30 du matin, elle a acheté des produits capillaires sur son téléphone mais sa carte avait été refusée. Chris  répond qu’il n’était pas au courant. L’agent émet l’hypothèse que Shanann était alors énervée contre Chris car ils n’avaient plus d’argent. Chris indique aux agents ne pas être au courant de cette dépense.

Les agents évoquent la liaison de Chris

Ils lui demandent de quoi il parlait avec Nichol Kessinger avant que Shanann ne rentre à la maison : de tout et de rien, de leur journée. Il supplie les agents de ne pas faire apparaitre son nom car Nichol a assez traversé de choses négatives dans sa vie. Selon Chris, Nichol n’est pas au courant de ce qui est arrivé à Shanann et aux filles.

Les agents posent cette question au suspect « comment peut-il prouver qu’il n’a pas tué ses filles ? ». Chris leur dit de comparer les traces sur le cou avec ses mains. Ce à quoi, les agents répondent que les filles n’étaient peut-être pas morte étouffées.

Les détectives évoquent les draps jetés dans la poubelle de la cuisine. Chris répond qu’il a utilisé le drap-housse pour enrouler Shanann. Concernant le drap et les taies d’oreiller, comme il ne savait pas quoi en faire, il les a jetés. Les agents se montrent surpris qu’il n’ait pas caché ces preuves. Chris rétorque qu’il était effrayé et qu’il ne savait pas quoi faire.

Selon l’agent, si Chris n’a pas mis Shanann comme les filles dans un réservoir c’est parce qu’elle était lourde. Chris valide cette idée. L’agent lui demande s’il n’a pas mis les filles encore vivantes dans les réservoirs. Chris s’exclame que non et affirme qu’elles étaient déjà mortes. Et qu’il n’a pas essayé de les réanimer par un massage cardiaque.

Chris, sait-il finalement pourquoi il a commis ces meurtres ?

Chris Watts se montre trop incohérent et se perd dans les détails, ce qui donne l’impression qu’il invente une histoire pendant l’interrogatoire. Il se contredit sans arrêt. Un coup Shanann aurait étranglé les filles, un autre, elle les aurait étouffées.

Il précise avoir vu la tête de Celeste alors que Shanann était au-dessus d’elle : comment alors aurait-il pu voir quelque chose ?

Il devient subitement catégorique : Shanann a étranglé les filles. Mais cela sera contredit par les rapports d’autopsie. Je vous en parlerai plus tard dans cet article.

***

Le père de Chris revient dans la salle d’interrogatoire pour dire au revoir à son fils. Il lui dit qu’il l’aime, quoiqu’il arrive. Il l’enlace et part.

15 août 21h : la Lexus devient une pièce à conviction. La voiture de Chris garée plus loin est aussi perquisitionnée.

15 août – 23h30 : Chris Watts est arrêté, soupçonné de trois chefs d’accusation de meurtre au premier degré et de trois accusations de falsification d’un corps humain décédé. Il est conduit à la prison de Weld County Jail.

Retour en arrière – 15 août – 14h

Deux agents du CBI retrouvent les policiers et des gens de la société Anakardo pour entamer des recherches dans les alentours de la zone CERVI-3-19 dans l’Etat du Colorado.

C’est grâce au GPS de Chris que les enquêteurs ont su qu’il était venu là le matin des meurtres.

Le site comprend 2 réservoirs remplis d’eau, de pétrole et d’essence, tous deux dotés d’une capacité de 64 000 litres (400 barrels).

Vers 15h27, ils déploient un drone équipé d’une caméra pour filmer et prendre des photos. Au sud du terrain, ils localisent un drap étendu au sol. Ils prennent une photo de la scène et après inspection, il apparait qu’il y a peut-être sous ce drap des objets inconnus. Ils aperçoivent que la terre a été remuée récemment.

Vers 16h17, le propriétaire du terrain donne son consentement pour que les équipes prélèvent des preuves.

Deux agents s’approchent. Le vent ne porte pas avec lui d’odeurs de décomposition. Finalement, il n’y a rien sous le drap. En revanche, des taches tenaces se voient sur le drap et donnent l’impression que le drap a été tiré.

Ils localisent également deux sacs à ordures avec des cordons rouges, non loin du drap. Ces derniers semblent avoir été mis ici très récemment. Ils vérifient aussi leur contenu : rien dedans.

Le drap retrouvé dans la cuisine chez Chris correspond parfaitement avec celui sur le site 3-19.

Alors que les agents attendent les instructions, on est venu les prévenir que Chris avait avoué les meurtres et qu’il avait réparti les corps sur le site 3-19. Chris aurait également confessé avoir laissé sur place quelques vêtements et jouets des filles, enveloppés dans le drap. Avant que le soleil ne se couche, les agents redéployent le drone au-dessus du site de façon minutieuse mais ne trouvent rien.

L’unité criminelle de la CBI arrive sur place et demande davantage de photos et de vidéos des réservoirs et du lieu dans son ensemble. Une fois le mandat de perquisition obtenu, l’équipe collecte le drap, les sacs poubelles, un râteau trouvé côté Nord où la terre avait été remuée, et un manche en bois, semblant appartenir au râteau, est retrouvé côté Est de cette terre battue.

Un agent monte les marches au sommet d’un des réservoirs. Il tente d’y observer quelque chose mais sa vision est obstruée par les vapeurs de gaz. Il remarque cependant que la seule entrée possible pour y glisser des corps est vraiment petite : 8 pouces soit 20 cm !

D’autres agents qui ont ouvert le réservoir Est ont repéré de nombreuses mèches de cheveux blonds, collés au ras de l’ouverture.

Les autorisations sont données pour drainer (vider) les réservoirs le lendemain matin.

Les agents se sont occupés du corps de Shanann.  Ils l’ont trouvée environ 7 cm sous terre. Le corps était allongé face au sol, en position agenouillée, la tête en direction de l’Ouest. Ses bras étaient tendus devant elle et ses pieds tirés en-dessous, et derrière elle.

Elle est sortie de sa tombe et placée dans un sac mortuaire. Pendant l’extraction, les agents placent les mains dans des sacs en plastique dans l’espoir de préserver des preuves non visibles à l’instant T. Ils déplacent son corps de la scène vers 00h. Son corps était tellement décomposé qu’ils n’ont pas pu l’identifier avec les photos qu’ils détenaient. Mais comme Chris avaient donné les infos exactes concernant les lieux, ils ont su que c’était bien elle.

Tee-shirt de Shanann.

D’autres éléments issus d’interrogatoires avec les proches de la famille Watts, la journée du 15 août.

15 août – interrogatoire de Cristina, amie de Shanann, 10h30

Cristina connait Shanann depuis 14 ans. Elle a vécu 2 mois avec Chris et Shanann dans leur maison du Colorado quand Shanann s’est faite opérer. La dernière fois qu’elles se sont vues c’était en juin 2018 à San Diego et la dernière fois qu’elles ont parlé au téléphone était le 10 août 2018.

Elles ont beaucoup discuté entre le début des vacances de Shanann, en Caroline du Nord, et sa disparation. Shanann avait raconté à Cristina que Chris et elle avaient des soucis. Elle lui a expliqué que quand Chris est arrivé en Caroline du Nord, il ne l’a pas enlacée ou embrassée. Il était focalisé uniquement sur la nourriture. Elle a dit à Cristina que Chris était un « asshole » et qu’il refusait d’avoir des relations sexuelles. Chris aurait avoué à Shanann qu’ils n’étaient plus compatibles. Shanann ne reconnaissait plus son mari et était effrayée par la façon dont il gérait l’arrivée d’un nouveau bébé.

Avant cela, Cristina percevait leur mariage comme étant un modèle.

Selon Cristina, Shanann était en charge de la vie de la maison car elle était très organisée. Chris exécutait tout ce que sa femme lui disait de faire. Cristina décrit Shanann comme une personne avec un trouble obsessionnel-compulsif vu comment elle gérait le rangement et le ménage de sa maison.

Ces dernières semaines, Cristina trouvait que Shanann était de plus en plus frustrée par rapport à la façon dont Chris se comportait. Chris était parti dormir sur le canapé à cause d’une dispute. Ils se prenaient la tête sur lequel des deux avait voulu un troisième enfant. Chris évitait au maximum le conflit et préférait rester distant.

Cristina savait que les Watts souffraient de soucis financiers et qu’ils vivaient au-dessus de leurs moyens.

Le 13 août, Nicole, une amie qu’elles ont en commun, a appelé Cristina. Pendant qu’elles étaient au téléphone, Nicole s’est rendue à la maison des Watts pour essayer de trouver Shanann, avant d’appeler Chris qui était au travail.

Pour Cristina, le comportement de Chris le 13 août était contradictoire avec ses habitudes. Normalement, Chris ne gare jamais sa voiture en marche arrière dans le garage. Il se gare toujours à gauche de la porte d’entrée et quitte la maison par la porte d’entrée.

Elle a ajouté que Shanann ne serait jamais partie de chez elle sans médicaments et chaussures, et elle n’aurait pas manqué le premier jour d’école des filles. Shanann a beaucoup d’amis et d’endroits où aller.

Christina était au courant que Shanann planifiait un week-end à Aspen avec Chris, les 18 et 19 août 2018. Chris aurait accepté d’aller voir un conseiller conjugal avec Shanann.

15 août – interrogatoire de Cindy, amie de Shanann, 11h35

Shanann a confié à Cindy ses soucis avec Chris. Depuis son retour de Caroline du Nord, Chris était distant et pendant les vacances il ne lui répondait pas et ne la rappelait pas. Quand elle lui a demandé s’il était encore amoureux d’elle, il n’a pas répondu. Chris ne la touchait plus.

Shanann décrivait à ses amies Chris comme une personne qui fuit et qui fait l’autruche, surtout quand ça concerne les enfants. Chris aurait expliqué à Shanann que ça serait cool qu’il puisse accrocher une photo au mur sans devoir lui demander la permission.

Shanann a mis au courant Cindy que Chris avait déboursé 60 dollars lors d’un dîner alors qu’il était supposé être à un match. Elles se demandaient ce qu’il avait acheté car le restaurant proposait un sandwich et une bière pour 15 dollars.

Pour Cindy, c’était impossible que Shanann ait quitté ainsi la maison ou loupé un rendez-vous médical. Cindy n’a jamais rencontré en personne Chris. Elle était au courant que Shanann avait annulé la fête qui dévoile le sexe du bébé à cause de ses contentieux avec Chris.

15 août – interrogatoire d’Addy, amie et collègue de Shanann, 9h34

Addy a rencontré Shanann il y a 3 ans. Elles étaient amies, Shanann s’était confiée à elle. Toutes les deux étaient à la convention de Thrive en Arizona du 10 au 12 août 2018.

Addy a décrit Shanann comme une mère merveilleuse, que tout le monde rêverait d’être. Les choses entre elle et Chris semblaient parfaites jusqu’à il y a quelques semaines. Elle pense qu’ils rencontraient des soucis d’argent alors que Shanann a eu beaucoup de succès avec son business Thrive.

Shanann a raconté ses vacances en Caroline du Nord. Chris était distant, il a annoncé  à Shanann qu’il ne voulait pas du bébé et qu’ils ne se trouvaient plus compatibles. Shanann trouvait Chris différent depuis déjà trois semaines.

Addy et son mari ont vu la vidéo sur le compte Facebook de Shanann où elle apprend à Chris qu’il va être papa. Addy trouvait que Chris s’était montré peu enthousiaste à l’annonce de cette nouvelle.

Addy est persuadé que Chris a un rapport avec la disparition. Shanann lui avait avoué qu’elle ne se sentait pas en sécurité auprès de lui depuis qu’il lui avait dit qu’il ne voulait pas du bébé. D’ailleurs, après avoir balancé ça il n’a montré aucun geste de consolation envers Shanann.

En Arizona pendant le week-end de Thrive, Shanann ressemblait à une épave. Chose atypique car c’était un rayon de soleil. Elle semblait brisée. Cassandra partageait sa chambre avec Shanann  et s’accordait avec Addy pour dire qu’elle n’avait jamais vu Shanann comme ça.

Le samedi 11 août, pendant la soirée, Shanann était affolée. Chris devait aller voire un match de basket et manger un bout après, et il est finalement allé au restaurant et a dépensé 62 dollars (elle a reçu une alerte). Chris lui a dit qu’il avait commandé un saumon et une bière. Ce montant, aux yeux de Shanann, ne semblait pas correspondre au repas d’une seule personne. Addy a tenté de la réconforter en lui expliquant que Chris avait peut-être payé des bières à ses amis. Shanann était persuadée que si c’était le cas, Chris le lui aurait dit.

Addy n’aurait jamais cru que Chris aurait pu tromper Shanann jusqu’à son changement de comportement ces dernières semaines. Addy a demandé à Shanann si elle avait fouillé dans le téléphone de Chris mais elle a répondu que non et qu’il ne serait pas stupide d’y laisser une preuve d’infidélité. Cependant, Shanann avait récemment vu Chris effacer des messages entre son père et lui sur son mobile.

Addy était au courant des querelles entre Shanann et les parents de Chris. Quand Shanann était partie en Caroline du Nord pour rendre visite à la famille de Chris, elle avait donné à Cindy, la mère de Chris, une liste des aliments à acheter pour Celeste en raison de son allergie aux noix. La mère de Chris n’a pas supporté cette liste et a acheté des aliments génériques qui contenaient des ingrédients que devait éviter Celeste. Shanann a fini par faire les courses pour sa fille. Cindy a servi de la glace avec des noix aux cousins de Celeste. Celeste a piqué une crise de ne pas pouvoir en manger. Shanann a fait remarquer à Cindy qu’elle aurait pu acheter d’autres saveurs ou attendre que Celeste soit au lit. Cindy a répondu que c’était une bonne expérience pour Celeste, que cela lui montrait qu’on ne pouvait pas avoir tout ce qu’on voulait.

Quand Nicole, la copine de Shanann, s’est rendue à la maison de Chris pour essayer de trouver Shanann, elle a constaté que la porte était fermée, mais de l’intérieur. Le garage était la seule façon de sortir de la maison. La voiture de Shanann était dans le garage.

La seule façon de quitter le garage était d’appuyer sur un bouton et de courir en passant sous la porte du garage qui se ferme.

Shanann n’aurait jamais quitté la maison en laissant ses affaires. Addy pense que Chris aurait caché le téléphone de Shanann pour ne pas qu’elle appelle les secours. Elle pense que quelque chose s’est passé dans la chambre car elle est au courant que les draps ont été enlevés du lit.

Shanann était connue pour prendre les décisions dans son couple et porter la culotte. Quand Chris lui a dit qu’il ne voulait pas avoir à devoir demander une autorisation pour accrocher une photo au mur dans la maison, Shanann a compris qu’elle devait travailler sur elle. Elle n’avait pas réalisé qu’elle contrôlait tout, elle voulait que son mariage s’améliore et souhaitait faire des changements.

Addy était au courant que Shanann avait eu un premier mariage mais elle n’a pas beaucoup d’informations sur l’ancien mari et sa nouvelle femme. Quand la nouvelle femme de son ex a rejoint, il y a quelques temps le programme Thrive, Shanann était folle de rage.

Selon Addy, Shanann ne tirait pas de bénéfices de Thrive. Elle gagnait des commissions et une indemnité de 800 dollars par mois pour sa voiture et quelques voyages payés.

Shanann n’a jamais mentionné qu’elle avait une assurance vie.

Shanann avait une amie médium. Cette dernière croit que Shanann est morte car elle est venue à elle sous forme d’esprit.

Retour sur les échanges SMS entre les deux amies

Le 7 août. Chris était terrifié à l’idée d’avoir un troisième enfant. Il était heureux avec deux et n’en voulait pas plus. Addy pensait qu’une fois le bébé né, il serait content, que ce n’était qu’une phase. Shanann trouvait que Chris avait changé et elle ne le reconnaissait plus. Il ne l’embrassait et ne la touchait plus. Il ne parlait pas et se montrait distant. Shanann a eu un rdv médical de suivi de grossesse où elle a pu faire une échographie en 4D qui révèle le sexe. Chris était froid. Elle lui a pris la main, il ne l’a pas tenue en retour. Chris n’a pas demandé comment allait le bébé ou elle, alors qu’elle vomissait. Chris lui aurait envoyé par sms « Je suis perdu, je vais réparer ça ». Shanann pensait que Chris ne l’aimait plus et ça allait faire 8 ans le lendemain qu’ils sortaient ensemble.

Le 9 août. Addy a suggéré à Shanann de fouiller le téléphone de Chris pour voir s’il la trompait.

Chris n’était d’ailleurs pas réceptif à l’idée d’aller voir un conseiller conjugal. Shanann a pleuré toute la semaine et a dû annuler la fête qui annonçait le sexe du bébé. Durant leur conversation où Shanann cherchait à comprendre pourquoi la situation empirait, Chris lui a répondu qu’ils étaient opposés et que ça ne fonctionnait plus entre eux. La nuit précédente, il avait dormi dans le garage.

Chris était d’accord pour partir en week-end avec Shanann. Ils ont finalement réussi à se parler et Shanann semblait positive.

Et 30 minutes plus tard, il a supprimé son compte Facebook.

Le vendredi 10 août. La situation, selon Shanann, semblait reprendre le droit chemin.

Le lundi 13 août. 12h31. Addy a demandé à Chris si Shanann allait bien et a ajouté que tout le monde s’inquiétait de ne pas avoir de ses nouvelles. Chris a tenté de la rassurer en lui expliquant qu’elle était partie chez des amis avec les enfants mais il ne savait pas où car elle n’avait pas voulu lui dire.

15h46. Addy a envoyé un SMS à Chris pour demander ce qu’il se passait et elle a exprimé son inquiétude. Chris ne répondra pas.

18h48. Addy a relancé Chris. Il a répondu que les flics avaient fouillé sa maison et qu’ils faisaient leur possible. Il a précisé à Addy que Shanann et lui s’étaient parlé ce matin entre 4 et 5h. Quand il est parti travailler, elle était toujours là. Il lui a raconté qu’ils avaient vérifié les enregistrements de la caméra des voisins.

14 août. 2h du matin. Chris lui a précisé que les médicaments de Celeste étaient toujours là, qu’elle avait besoin d’en prendre un par jour. Ils ont discuté des recherches.

12h56. Chris a notifié à Addy qu’il était harcelé par les médias et que les chiens de la police avaient balayé la maison à la recherche des odeurs.

19h21. Chris lui apprend qu’il a parlé avec le FBI, leurs agents ont récupéré l’affaire.

Le 18 août – Addy a partagé les photos que Shanann lui avait envoyées le 20 juin. Chris avait loupé la première échographie de Shanann, il était bloqué au boulot sur un terrain à cause des tornades. Addy trouve que ces photos ressemblent à l’endroit où les corps des filles ont été trouvés.

Le 20 août – Addy a montré un email où Chris, alors que sa femme a disparu, répondait qu’il était partant pour un match de foot.

15 août – interrogatoire de Chad, collègue de Chris Watts

Chad est field coordination à Anadarko et connaît Chris depuis un peu plus d’un an. Il a décrit Chris comme une personne appréciée, il n’avait pas d’ennuis avec les autres et pas d’ennemis. Chad n’était pas au courant des soucis du couple.

Le 13 août, Chad devait s’occuper du site Cervi 3-19. Vers 6h41 du matin, il a reçu un message de Chris lui demandant où il était et lui indiquant que lui était sur place sur le site.

Chad est arrivé au Cervi 3-19 avec Melissa P. vers 8h. Chris leur paru comme étant normal, sympa et calme. Chad a cependant remarqué que le pantalon de Chris était rentré dans ses bottes, mais seulement d’un côté. Il l’a chambré et Chris a rigolé.

Chris portait d’anciennes bottes et le fait qu’il ait rentré son pantalon à l'intérieur était inhabituel.

Chris s’est plaint d’avoir chaud alors qu’il ne faisait pas chaud à 8h du matin. Chad ne se souvenait pas avoir vu des traces de transpirations sur Chris. Chad ne se rappelait pas non plus si Chris avait déjà commencé à  travailler sur le site au moment où ils sont arrivés.

Chad, Melissa, Troy et Chris ont travaillé quelques heures sur le site de Cervi 3-19 puis ils se sont rendus sur le site de UPRC 10-29. Chris y a reçu des appels car l’alarme de sécurité de sa maison s’est mise en route. Chris a expliqué à Chad que son voisin était devant sa porte d’entrée en train de regarder chez lui. Chris a ensuite reçu au moins 5 coups de téléphone. Il paraissait inquiet et perturbé au sujet de l’alarme. Il a averti ses collègues que quelque chose ne tournait pas rond et qu’il devait se rendre chez lui, vers 12h.

Vers 15h23, Chad a passé un coup de téléphone à Chris pour prendre de ses nouvelles. Chris l’a informé que sa famille avait disparu. Chad lui a alors offert son aide au cas où Chris aurait besoin de lui.

CECI EST MON AVIS

Ci-dessous, vous allez lire un échange SMS entre Chris et un de ses collègues, le dimanche 12 août.

Chris a fait en sorte de pouvoir se retrouver seul sur le site 3-19 le matin des crimes. Pourquoi ? Est-ce là un signe de préméditation des crimes ? Pour rappel, l’assassinat est considéré comme plus grave que le meurtre car il est commis avec une circonstance aggravante : la préméditation. Contrairement au meurtrier, l’assassin doit avoir le dessein mûri et réfléchi de tuer la victime avant d’accomplir son acte.

15 août – interrogatoire de Nichol Kessinger en présence de son père.

J’ai globalement évoqué cet interrogatoire dans la partie 1 de cette affaire, je vous invite à la relire si vous ne vous en souvenez plus. C’est Nichol qui a décidé de prendre contact avec la police, sans le dire à Chris.

Elle n’était pas interrogée en tant que suspecte. Voici d’autres éléments à retenir de cet interrogatoire.

Chris ne portait pas d’alliance au bureau. Il n’avait jamais rien dit d’agressif ou d’hostile sur sa famille. Chris est quelqu’un d’introverti. Nichol ne l’a jamais vu en colère ou énervé. Ils n’ont jamais eu de disputes. Ils ont eu des désaccords sur la situation de leur histoire mais rien d’alarmant.

Ils avaient des choses en commun : le fitness et l’hygiène de vie saine en général, il est passionné de voiture et elle s’y intéresse un peu, ils sont curieux (voyages, etc.).

Ils passaient du temps surtout à son appartement, elle n’était pas à l’aise chez lui (elle y est allée deux fois) : ce n’est pas sa vie, son endroit et c’était surtout l’espace de quelqu’un d’autre.

Elle n’a pas rencontré ses enfants car ce n’était pas encore le bon moment.

Il n’était jamais négatif au sujet de sa femme quand il parlait de leur séparation.

Chris est un introverti, il est très réservé. Il aimait parler avec elle car il se sentait bien et en confiance. Ce n’est pas une personne agitée.

En écoutant Chris parler de sa relation avec Shanann, elle avait compris qu’il n’avait pas son mot à dire. S’ils étaient encore mariés, c’était à cause des enfants. Lui et sa femme rencontraient des soucis de communication depuis 6 ans.

Nichol a décrit sa relation avec Chris comme saine. Il était intime avec elle, il lui a dit qu’il l’aimait et elle aussi. Il était authentique dans sa déclaration faite  dans une carte. Il lui envoyait des cartes et des fleurs. Il s’est attaché à elle. Elle précise que ses amis n’étaient pas au courant de Chris à cause de la situation actuelle où il était avec deux femmes. S’il était divorcé, elle ne pense pas qu’elle aurait non plus parlé de lui.

Nichol s’est rendue chez lui deux fois mais de façon brève. Elle ne s’y sentait pas à l’aise. Chris lui a précisé qu’il vivait dans le garage où elle a d’ailleurs vu un lit et des équipements sportifs, qu’il était séparé mais pas divorcé mais qu’ils allaient prochainement vendre la maison. Nichol avait l’impression qu’ils prenaient leur temps pour la vendre.

Quand Chris est rentré de Caroline du Nord, Nichol et lui ont parlé de lui trouver un appartement ou une maison. Chris aimait Brighton et souhaitait un trois pièces (un deux chambres, une pour lui et une pour ses filles). Shanann et lui auraient décidé de faire 50/50 pour la garde des enfants. Elle lui a recommandé de lire des articles sur les conséquences de la séparation sur les enfants, Chris a rétorqué qu’elles iraient bien.

Le lundi 12 août, elle n’a pas eu de nouvelles de Chris. Il lui avait envoyé un sms pour dire que c’était une journée chargée. Ce jour-là, elle a quitté le travail à 15h et a vu un ami, Jim. Elle a refusé de donner son nom car il n’a rien à voir avec cette histoire et qu’il ne connait même pas Chris. C’est seulement un très bon ami. Chris lui a envoyé un message pour lui dire que sa famille avait disparu, vers 15h45. Elle pense qu’il a envoyé volontairement ce texto à une telle heure. Il lui demandait également de l’appeler. Chose qu’elle a faite vers 16h. Ils ont eu une courte conversation où il précisait que la police était actuellement chez lui. Nikki, la copine de Shanann avait d’ores et déjà appelé la police pour signaler la disparation de son amie. Sa maison était en train d’être fouillée. Chris a expliqué qu’il s’était disputé avec sa femme et qu’elle était partie dans la maison d’un proche mais que son téléphone et ses affaires personnelles étaient toujours à leur domicile. Nichol pensait que Shanann avait quitté précipitamment la maison mais sachant que Shanann ne lâchait jamais son téléphone, elle trouvait cela bizarre. Elle se souvient que Chris lui avait appris que la maison devait être mise en vente la semaine du 13 août.

Chris a envoyé des messages dans lesquels il écrivait que sa femme était certainement avec quelqu’un et qu’elle allait rentrer le soir ou le lendemain. Il gardait ce discours lors de leurs appels.

Chris lui a indiqué qu’il allait retourner travailler le lendemain mais Nichol lui a demandé de rester chez lui et d’aider la police. Chris avait peur que Shanann voie sa voiture (et donc sache qu’il était à la maison) alors Nichol lui a conseillé de la garer autre part et ainsi Shanann ne serait pas effrayée de rentrer. Elle lui a dit de faire venir des amis chez lui pour éviter les conflits dans le cas où elle serait de retour. Si personne n’était à ses côtés, elle lui a dit qu’il n’avait qu’à enregistrer leur conversation.

L'Américaine a depuis changé de travail et quitté le Colorado pour s'établir à des milliers de kilomètres de là. Elle bénéficie du programme de protection des témoins et s'est ainsi vue attribuer une nouvelle identité.

17 août –  Troisième interrogatoire avec Nichol Kessinger par téléphone

Nichol appelle l’agent de police pour ajouter des informations dont elle se souvenait. Elle a admis avoir parlé de Chris et de ses enfants à sa copine Charlotte, le 7 août.

Pendant leur conversation du 12 août, Chris a évoqué la venue de Nicole Atkinson et de son fils à son domicile car ils cherchaient Shanann. Une fois qu’il est rentré et a ouvert la porte de chez lui, Nickole a couru partout dans la maison. Il a indiqué que les draps des enfants n’étaient plus à leur place et a conclu que Shanann les avait sûrement pris avec elle.

Le 13 août, Chris et elle se sont facetimés. Chris était étendu sur un matelas qui n’était pas recouvert de drap. Chris a dit qu’il était en train de nettoyer la maison pour penser à autre chose. Nichol lui a demandé pourquoi les draps n’étaient pas là et Chris a répondu qu’il les avait mis à laver. Chris était calme pendant l’appel et n’a pas beaucoup parlé mais il fixait Nichol pendant toute la vidéo.

Nichol n’était pas étonnée que Chris fasse le ménage, c’est une chose qu’il fait habituellement. Chris a ajouté qu’il avait dû nettoyer les draps des enfants car ils sentaient mauvais. Nichol a trouvé ce commentaire étrange vu que la maison était toujours propre, elle se demandait pourquoi les draps des filles étaient sales.

Nichol a nié être allée dans une salle de sport avec Chris, elle ne savait d’ailleurs pas s’il se rendait à la salle. Elle a dit que Chris s’entrainait dans son garage. Elle ne savait pas s’il consommait des stéroïdes ou narcotiques mais il a toujours 2 patches Thrive collés sur le corps car selon lui, ça l’aide à perdre du poids.

A la fin de cette conversation, Nichol a fait part de son souhait de bénéficier d’une aide pour le traumatisme qu’elle a vécu

Retour sur les crimes.

Chris Watts a donné deux versions des crimes. J’ai évoqué dans la première partie celle qui me paraissait la plus plausible. Je vais revenir sur une autre version, sa dernière en date.

Même le 18 février 2019 lorsque des agents du FBI ont rendu visite à Chris Watts en prison, il n’a pas donné les bonnes informations concernant la façon dont il a tué Shanann. Voici une autre version des faits qu’il a donnée par la suite à l’écrivaine qui s’entretenait avec lui en 2019 :

Il a commencé par tuer les filles, en les étouffant avec un oreiller alors qu’elles étaient au lit, avant d’aller rejoindre Shanann dans leur chambre. Juste après avoir étranglé Shanann, ses enfants se seraient réveillées traumatisées et les yeux injectés de sang. Elles hurlaient partout dans la maison en courant.

Alors que Chris enroulait le corps de sa femme dans le drap, ses deux filles ont débarqué dans la chambre. Il se demandait comment c’était possible. Il a expliqué dans ses aveux qu’il pensait que s’il devait être avec Nichol, sa maîtresse, il fallait qu’il les tue toutes.

Bella ne cessait de demander ce qui se passait avec sa mère. Les deux fillettes pleuraient. Il ne pouvait pas les réconforter, il n’en avait aucune envie. Il a juste répondu que tout irait bien, que leur mère ne se sentait pas très bien. Il a descendu le corps de Shanann, enroulée dans un drap, dans les escaliers mais comme c’était trop lourd, il a lâché prise. Les filles avaient peur et courraient partout. Bella a pleuré, Celeste encore plus, c’était un vrai cauchemar. C’est pour cette raison qu’il avait tué en premier ses deux filles, pour éviter ça et qu’elles se retrouvent témoins de la scène. Il est allé dehors chercher sa voiture et l’a garée dans son allée. La suite, vous la connaissez.

Dans ces lettres à l’auteure qui a publié un livre à son sujet, Chris a expliqué : ce matin-là, ces meurtres n’ont pas eu lieu parce qu’il était épris d’une rage. Il était en colère, oui, mais cette colère a été développée depuis des semaines, voire depuis des années. Il a commencé à planifier ces meurtres et une fois que ça a commencé, il n’était plus capable de tout arrêter, c’était même devenu une obsession.

16 août, la découverte des corps des filles

Les DRH licencient Chris.

16 août – 5h : des échanges téléphoniques se sont tenus entre les agents au sujet des réservoirs. De nombreuses précautions sont mises en place pour vider les réservoirs… C’est très long : 6 heures !

Le premier réservoir vide laisse apparaître le corps de Celeste, couvert d’huile. Elle porte une robe de nuit rose. Un docteur a palpé son estomac. Celeste présentait un détachement de la peau.

19h54 : le deuxième corps est sorti. Bella porte une robe de nuit rose avec des papillons.

20h45 : la scène est nettoyée. Les personnes qui ont travaillé sur ce lieu ont ensuite suivi des thérapies.

Les parents de Shanann Watts ont révélé qu'ils n'avaient pas été autorisés à voir les petites-filles assassinées. Leurs cercueils étaient scellés.

Les autopsies

J’ai réellement eu beaucoup de mal à gérer cette partie. C’est tellement triste d’imaginer les détails… J’ai eu un déclic et je me suis mise à haïr Chris au plus profond de mon être. Non pas qu’avant cela je l’appréciais, mais j’essayais de lui trouver un peu d’humanité.

17 août, 10h : les autopsies sont récupérées. Elles ont été réalisées au McKee Medical Center à Loveland, dans le Colorado. Une requête avait été déposée, sans succès, auprès du juge, le vendredi 17 août, par l’avocat de Chris, James Merson. Ce dernier demandait également que des prélèvements d’ADN soient prélevés sur le cou des filles. Cette demande citait un expert qui pensait que l’huile n’éliminerait pas l’ADN et que les échantillons pouvaient être obtenus « après étranglement ». Ils auraient été prélevés par Richard Eikelenboom, un expert en médecine légale qui a travaillé sur le procès JonBenet Ramsey.

En 2016, Eikelenboom a été rejeté comme expert par un tribunal de Denver après que les procureurs l'ont accusé d'erreurs d'analyse d'ADN.

Première autopsie : Shanann

Elle est passée aux rayons x avant l’autopsie et l’équipe légiste a été informée qu’elle avait subi une chirurgie du cou. Elle portait un t-shirt gris-pourpre, un soutien-gorge noir et un string bleu. Ces habits ont été enlevés et gardés comme preuves.

Shanann présente beaucoup de détachement de la peau. Le sac amniotique proéminait. Le docteur a examiné ce sac et a sorti le fœtus. Il a été collecté comme preuve et transféré au laboratoire du CBI.

Pendant l’autopsie, le médecin soulève plusieurs points :

L’os hyoïde n’est pas cassé (os situé au-dessus du larynx, dans la partie antérieure du cou, en dessous de la base de la langue. C’est le seul os du squelette qui ne soit pas articulé avec un autre os) bien qu’il soit noté une contusion sur les tissus mous sur le côté droit de cet os. La fracture de l’os hyoïde n’est pas aisée, et ne peut intervenir que d’une manière volontaire liée à une compression importante et prolongée sur la pomme d’Adam. En médecine légale, elle est la preuve d’une mort par strangulation.

Il est remarqué des contusions sur les muscles et tissus du cou de Shanann.

Le médecin légiste n’a pas trouvé d’autres marques sur le corps ou de pathologie.

Il a confirmé que la cause préalable du décès était l’asphyxie liée à une strangulation (avec les mains). Shanann présentait des ecchymoses autour du cou.

Chris Watts ne présentait aucun signe de bagarre sur lui.

Deuxième autopsie : Bella, 4 ans

Bella présentait également beaucoup de détachement de peau. Je vous passe les détails techniques et médicaux. Elle semblait s’être mordue la langue car elle luttait au moment de mourir. Elle est morte violemment. Sa mort est liée à l’asphyxie, due à un étouffement manuel. Le médecin n’a constaté aucune trace ou violence sur le cou.

Troisième autopsie : Celeste, 3 ans

Pareil, beaucoup de détachement de peau sur le corps de Celeste. Aucun signe de violence sur son cou ou sur son visage. La cause de sa mort était l’asphyxie, due à un étouffement manuel.

Les retours des détectives au sujet des corps

Sur les lieux où ont été trouvés les corps, le détective D. a remarqué quelque chose qui flottait dans une flaque d’huile juste à côté du réservoir. C’est la main de Celeste.

Le corps de Bella était tellement altéré que le détective supposait qu’il s’agissait de celui d’un adolescent. Cela était probablement dû au fait que le corps avait commencé à se déchirer et à s’étirer. Il semblait donc plus gros que celui d’un enfant de 4 ans.

Le calvaire des victimes

Au cours du procès, le procureur avait donné pour la première fois de glaçants détails sur la façon dont le crime s’est déroulé.

Il avait expliqué que Shanann Watts, enceinte de leur premier fils, a été étranglée à mort par son mari. « Il a lentement pris sa vie », avait-il raconté, indiquant que Chris n’avait pas agi dans un élan de rage, contrairement à ce qu’il a affirmé lors de ses aveux en 2018.

Chris avait affirmé avoir tué sa femme par vengeance, après que celle-ci a attaqué leurs deux filles. L’autopsie n’a révélé aucune trace de coups ni de dispute entre le couple. À part les marques des doigts de son mari dans le cou, Shanann n’avait aucune blessure sur elle. « Selon nos experts, cela prend deux à quatre minutes pour étrangler quelqu’un à mort avec ses propres mains. L’horreur pour elle de sentir les mains de l’homme qu’elle aimait autour de sa gorge, lui volant sa vie, cela a dû être inimaginable », avait lancé le procureur.

Shanann était en position fœtale avec ses genoux tirés contre sa poitrine au fond de la tombe et ses pieds dirigés vers le haut de la tombe. Sa poitrine et son visage étaient principalement tournés vers le sol tandis que son dos était orienté vers le haut. Sa tête était vers l’Ouest et ses pieds vers l’Est. Son bras gauche était étendu vers l’Est le long du côté de sa tête.

17 août, second interrogatoire de Troy, collègue de Chris Watts

Ce  nouvel interrogatoire a pour objectif de clarifier quelques questions pour savoir pourquoi Troy est retourné sur le site 3-19, le 14 août vers 14h12.

Le vendredi 10 août, Chris avait pris un jour de congés pour conduire sa femme à l’aéroport, elle se rendait en Arizona pour un déplacement professionnel. Sur le chemin du retour de  l’aéroport, Chris et Troy se sont retrouvés sur un parking à 15h05 car Chris devait lui passer un accessoire de télé (Amazon Firestick). Troy a vu Bella et Celeste sur la banquette arrière dans leur siège auto. Il les entendait rire

Pendant que Troy et Chris discutaient, Troy a reçu un appel de son collègue Kodi qui l’avertissait d’une fuite d’un conduit de pétrole sur le site 3-19. Comme ce n’était rien de grave, Kodi lui a précisé que ça pouvait attendre lundi. Chris qui entendait la conversation, s’est alors porté volontaire pour se rendre sur le site dès lundi matin. Troy ne trouvait pas  inhabituel que Chris se propose d’aller réparer une fuite.

Le lundi matin 13 août, Troy a quitté sa maison vers 6h pour aller travailler. Il est arrivé aux bureaux  vers 6h45 et a reçu un appel de Chris à 6h43 auquel il n’a pas répondu. Vers 7h45, il s’est rendu sur le site 3-19. Il a reçu un autre appel de Chris juste après avoir quitté le bureau. Troy a garé son véhicule pour répondre. Chris lui a indiqué qu’il était sur le site 3-19 et qu’il y faisait des tests. Troy est arrivé sur place vers 8h40.

Plusieurs employés étaient déjà présents : Chad et Melissa. Troy a remarqué que la voiture de Chris était garée dans un endroit différent que d’habitude et il trouvait cela étrange. L’emplacement, vers le puits, n’était pas un endroit habituel pour y garer sa voiture. Par ailleurs, Troy a indiqué que si Chris avait l’intention de réparer le conduit, pourquoi est-ce qu’il s’était garé aussi loin du réservoir et si proche du puits.

Habituellement, Chris était élégant, il portait des vêtements de travail cintré résistant au feu et là il était vêtu d’un vieux t-shirt large. Chris portait une ancienne paire de boots alors que normalement il se chaussait d’une récente paire à lacets. Une de ses jambes de pantalons était rentrée dans les bottes, l’autre par-dessus les chaussures. Troy s’est moqué de lui et Chris l’a pris à la rigolade.

Chris semblait normal.

Au moment où l’équipe a quitté le chantier, à 9h30, pour se rendre sur le site 10-29, Troy a observé Chris rejoindre sa voiture. Chris s’est soudainement figé et a regardé le terrain en direction du sud.

Chris a commencé à recevoir plusieurs appels lorsqu’ils étaient sur le site 10-29. Chris a expliqué qu’il s’inquiétait pour Shanann car personne ne savait où elle était. Chris a prétendu devoir aller aux toilettes mais avec le recul, Troy pense que Chris avait menti pour partir cacher les preuves.

Troy a terminé la journée à 16h. Il a parlé avec Chris par SMS. Ses réponses étaient très courtes.

Le lendemain, le 14 août, Troy est parti travailler comme d’habitude. Il a appris par ses collègues que Chris ne viendra pas travailler.

Après avoir travaillé sur un des sites, Troy a décidé de retourner sur Cervi 3-19. À cause de toute cette affaire et des nouvelles à la télévision, il voulait voir si tout était en ordre sur place. Plusieurs éléments l’avait rendu suspicieux. L’endroit où Chris avait garé sa voiture, les vêtements inhabituels qu’il portait, le fait que Chris soit encore plus calme qu’à la normale, le fait que Shanann soit partie sans clé et sans téléphone. Tout cela rendait cette histoire étrange.

Arrivé sur place, Troy s’est garé au même endroit que Chris. Il n’est pas resté longtemps, une dizaine de minutes, mais n’a rien trouvé.

***

Retour sur la suite de l’arrestation de Chris

La famille de Chris a rencontré des difficultés avec le système judiciaire : une fois Chris arrêté, sa famille n’avait pas le droit de le voir ou de lui parler jusqu’à la veille de la condamnation (le 5 novembre 2018).



21 août

Christopher Watts est en route pour son audience de mise en accusation au palais de justice du comté de Weld le 21 août 2018 à Greeley. Watts fait face à neuf chefs d’accusations, dont plusieurs pour meurtre au premier degré de sa femme et de ses deux jeunes filles.

Chris Watts est escorté devant le tribunal pour son audience de mise en accusation le 21 août 2018.

Chris n’a jamais eu de procès, parce qu’il a avoué. Comme Chris a plaidé coupable dans les mois qui ont suivi, dans ce cas, l’affaire n’a pas été jugée. Si l’affaire avait été jugée et qu’il avait été condamné à mort ? Les prisonniers peuvent rester plus de 25 ans dans « le couloir de la mort » car ils lancent de multiples appels pour éviter l’exécution.

1er septembre – Shanann, Bella et Celeste sont enterrées à Pinehurst , en Caroline du Nord.

21 septembre : entre l’arrestation et la sentence de Chris, il s’est passé des choses étranges dans la maison de Chris.

Attention la vidéo ci-dessus est à prendre avec des pincettes svp, car les bruits de voix, perso je n'y crois absolument pas.

Un soir, un mois après les meurtres, la police a été appelée plusieurs fois par les voisins qui voyaient une femme marcher autour du garage.

À 7min10, sur la caméra des policiers qui sont allés sur place ce soir-là, on voit clairement que la lumière du garage des Watts est allumée. Le voisin a vu une femme s’approcher de la maison par vidéosurveillance mais ne l’a jamais vue partir. La lumière s’est allumée et éteinte à plusieurs reprises. Bizarre.

Le rapport indique que les policiers ont observé la maison sous plusieurs angles et n’ont vu aucun signe de perturbation ni aucune preuve qu’une personne était entrée dans la maison. Le rapport note qu’en quittant le domicile, un agent a constaté qu’un éclairage de garage était allumé et qu’il ne l’était pas lorsque les agents sont arrivés. Les policiers ont quitté le domicile, mais ont été rappelés plus tard dans la soirée.

Le procès-verbal précise que le père de Shanann a appelé la police après avoir été contacté par un voisin qui a déclaré que les lumières du garage étaient toujours allumées. La police de Frederick est retournée à la maison et a parlé au voisin, Nate, qui a réitéré ses préoccupations concernant les lumières du garage. Le voisin a également partagé une vidéo avec la police qui a été prise par son système de surveillance à domicile.

Un agent a expliqué : « J’ai vu une vidéo de son système de sécurité sur son téléphone. Le voisin m’a montré qu’une femme s’est approchée de la maison vers 21 heures et a été vue en train de marcher jusqu’à la porte d’entrée. Il n’y a pas d’images vidéo de la femme quittant la zone. Peu de temps après, un SUV (voiture) noir est aperçu en train de passer lentement devant la maison. Nate a pu me montrer trois vidéos différentes montrant le SUV noir qui ralentissait près de la maison peu de temps après que la femme ait été vue en train de marcher vers la porte d’entrée. Je n’ai vu personne quitter le véhicule et s’approcher de la maison et je n’ai aperçu personne sortir de la maison et monter dans le véhicule ».

Le père de Shanann aurait donné aux policiers le code de sécurité du domicile et leur aurait demandé de pénétrer à l’intérieur pour rechercher des signes d’activité.

Les policiers ont fouillé le domicile et n’ont vu aucun signe indiquant qu’une personne était présente. L’officier qui a rédigé le rapport a noté qu’une alarme de garage s’était déclenchée lorsqu’il avait poussé la porte du garage. Il en a informé le père de Shanann et ce dernier a expliqué qu’il ne croyait pas que l’alarme avait été réglée lors de sa dernière visite.

1er octobre 2018

Vers 21h30, Chris tombe sur les actualités à la télé qui parlent de lui et il y voit sa famille en photo. C’est la première fois qu’il les revoit depuis le 15 août. Il est soudain pris d’une énorme culpabilité, se met à pleurer et à invoquer Dieu. Et c’est là que, selon  lui, le démon aurait alors quitté son corps grâce à la main de Dieu. Il a été pardonné.

Selon ses mots, les démons seraient arrivés avant les meurtres.

Entre-temps, Ronnie et Cindy ont récupéré le portefeuille de Chris : il contenait 13 dollars. Ce chiffre a beaucoup fait parler les gens qui croient en la théorie de Chris, selon laquelle il était possédé par un esprit noir. Chris disait qu’il avait parlé à ces esprits, qu’ils sont deux, qu’ils lui sont apparus en prenant la forme de ses grands-parents maternels quand il était à la première prison Weld County Jail.

5 novembre 2018 : la famille de Chris peut enfin échanger avec Chris. Elle n’avait pas eu l’opportunité avant cette date, depuis son arrestation. Chaque membre s’entretient avec lui pendant 30 minutes.

Les avocats de Chris ont expliqué à la famille que Chris avait plaidé coupable d’avoir tué toute sa famille, sous les conseils des avocats dans le but de lui sauver la vie. Il a ainsi pu éviter la peine de mort. Chris a confié à ses proches qu’il avait plaidé coupable pour une bonne raison, sans entrer dans les détails.

Cindy Watts demande à son fils s’il était sûr de vouloir plaider coupable. Elle était confuse avec toutes les versions données à la police par Chris.

6 novembre : Chris Watts plaide coupable aux neuf chefs d’accusation retenus contre lui afin d’éviter la peine de mort.

19 novembre : il est condamné à trois peines de prison à vie sans possibilité de remise en liberté. Avant le verdict, Chris a timidement présenté ses excuses. Pas de quoi émouvoir le juge qui avait répondu : « Je commence ma 17e année au sein de la justice et je peux vous dire objectivement que c’est sans doute l’un des crimes les plus vicieux et inhumains que j’ai eu à traiter parmi des centaines d’affaires. Seule la peine maximale est appropriée, et seule cette peine permet de prendre conscience de la gravité de ce drame ».

Le procureur de la République a déclaré que les avocats de Chris Watts l’avaient contacté il y a plusieurs semaines pour conclure un accord. Le procureur a demandé au juge de condamner Watts à la prison à vie, au lieu de demander la peine de mort.

Chris n’a jamais regardé dans les yeux le juge pendant la sentence.

En plaidant coupable à cinq chefs d’accusation de meurtre au premier degré, Chris Watts a donc réfuté son histoire initiale selon laquelle sa femme aurait tué leurs filles. Il a ainsi assumé la responsabilité de tous les meurtres. Deux autres accusations de meurtre ont été ajoutées parce que les enfants avaient moins de 12 ans. Il a également plaidé coupable à trois chefs d’accusation de falsification d’un corps humain décédé et à un chef d’interruption illégale de grossesse.

En échange des plaidoyers qui le reconnaissent coupables, le bureau du procureur du district est d’accord pour ne pas demander la peine de mort.

L’état du Colorado donne automatiquement une sentence à vie pour quelqu’un qui tue une autre personne.

Sa belle-mère, Sandra Rzucek, fait une déclaration poignante en incitant les procureurs à rechercher un accord qui lui permettrait d’éviter la peine de mort en plaidant coupable. Elle a déclaré au procureur en chef qu’elle ne voulait pas être en mesure de « faire le choix » de tuer le tueur malgré l’angoisse qu’il avait provoquée.

Dans de nombreuses juridictions aux États-Unis, un procureur de district ou District Attorney est un fonctionnaire élu ou nommé qui représente le gouvernement dans la poursuite d'infractions.
Les avocats avaient averti Chris : si l’affaire va en Cour suprême (le sommet du pouvoir judiciaire aux États-Unis et le tribunal de dernier ressort), les photos des scènes de crimes seront alors montrées. Ils ont demandé à Chris s’il était capable de les regarder, il a répondu négativement.

Frank et Sandy Rzucek, les parents de Shanann, ont ​​déposé une poursuite civile contre Watts le 19 novembre 2018.

Chris Watts doit à la famille de Shanann 1 million de dollars pour chacun des décès et 3 millions de dollars supplémentaires (soit 6 millions de dollars) pour les douleurs émotionnelles qui augmenteront de 8% chaque année. Mais les Rzuceks ne verront probablement pas l’argent et ont déposé une plainte simplement pour empêcher Watts de profiter des décès s’il décidait d’écrire un livre ou de vendre les droits de son histoire sordide.

Chris avait accepté le montant des 6 millions de dollars, sans contester.

Chris rentre à la prison complètement retourné.

3 décembre 2018

Après avoir passé plus de 7 semaines dans la prison Weld County Jail, où Chris a été persécuté moralement par les autres détenus, un soir, il est emmené dans une nouvelle prison. Ils conduisent toute la nuit et une bonne partie de la journée suivante, 15 heures au total. Il est amené à Waupun dans le Wisconsin au Dodget Correctional Institute. Il n’est pas mal traité par les gardes, la nourriture est meilleure. Là où il est actuellement hébergé, est appelé « pod » (en anglais).

Exemples de « pod »

Dans ce pod, on compte 17 hommes. La plupart sont handicapés. Ils sont là parce qu’ils sont proches de l’infirmerie et beaucoup sont en chaise roulante. Ces détenus, pour certains, sont là depuis leur enfance. Ils ont commis des crimes lorsqu’ils étaient jeunes et certains venaient de l’incarcération juvénile. La majorité ne parle pas de leurs crimes.

Généralement, c’est un espace de vie fermé pour un nombre de personnes limitées. Il se composera de cellules, d’une petite zone de rassemblement, d’un coin cuisine, de douches, de wc, etc. Il s’applique généralement aux prisons du comté, peut-être environ 30 à 40 personnes.

Certains sont juste de passage pour 8 semaines d’observation pour ensuite repartir dans une prison qui leur convient. Chris ne parle à personne de son crime en prison. Il n’en parle qu’à sa sœur, un ami et récemment l’écrivaine du livre « letters from Christoper Watts ».

Récemment, en 2019, un détenu dans la cellule, à droite de la sienne est arrivé : Jake Patterson, il a reçu deux condamnations pour des meurtres. Il est soupçonné d’avoir enlevé Jayme Closs, 13 ans, après avoir tué ses parents en octobre dernier.

Chris reste dans sa cellule principalement pendant la journée. Maintenant, quand il fait beau, il peut sortir 40 minutes dehors.

Il joue au basketball. A 6h45 c’est l’appel de chaque détenu, suivi du petit déjeuner. Le déjeuner est servi à 11h30 et le diner à 15h30. Il n’y pas a de snacks. Ils se rendent une fois tous les 15 jours au « commissaire de prison ». Une sorte de magasin dans un établissement correctionnel, où les détenus peuvent acheter des produits tels que des articles d’hygiène, des collations, des stylos, des cahiers, etc.

Les détenus ne sont pas autorisés à posséder de l’argent. S’ils sont capables de gagner de l’argent en occupant un emploi en prison ou que leur famille leur envoie de l’argent, cela va dans leurs fonds fiduciaire personnel pour prisonniers. La plupart des détenus appellent cela leur « argent de commissaire ».

La chose la plus dure à laquelle il faut s’habituer, est le manque de vie privée.

Pour les vacances et les anniversaires, Chris peut acheter une carte, écrire un mot et l’envoyer. Il achète cela avec l’argent du commissaire.

Chris passe principalement sa journée à lire. Quand il ne lit pas, il écrit des lettres. Il reçoit beaucoup de courriers. Il en jette la plupart mais répond à certains. Il ne donne pas suite aux lettres d’amour. Il en reçoit d’ailleurs des dizaines !

Il essaie de s’occuper la journée pour ne pas penser, mais la nuit il se sent seul. Il n’a reçu aucun courrier de Nichol Kessinger et il espère ne pas en recevoir. Il lui souhaite de trouver la paix et de passer à autre chose. Il veut lui faire savoir qu’il est désolé qu’elle ait perdu son boulot et qu’elle ait dû déménager.

Le 18 février 2019, aux alentours de 7h45 du matin

Trois agents rendent visite à Chris pour en apprendre davantage sur ses motivations et creuser certains points de l’affaire.

C’est la première fois que Watts explique comment il a tué ses deux filles.

Il donne une explication détaillée de la façon dont il a tué sa famille, mais encore peu d’explications sur les raisons pour lesquelles il l’a fait.

Il a dit avoir rompu le matin où sa femme est rentrée après son voyage d’affaires. Elle l’avait accusé, à juste titre, de tromperie.

Chris déclare aux enquêteurs qu’il ne pensait à rien quand il a commis les meurtres. Après avoir étranglé sa femme et s’être rendu au site pétrolier où il travaillait, il affirme avoir étouffé ses filles avec une couverture, avant de déposer leurs corps dans deux réservoirs d’huile séparés.

Malgré les signes d’affection de moins en moins présents de Chris Watts, rien ne semblait expliquer pourquoi il a tué sa famille.

Chris n’a pas voulu parler aux médias lorsque sa famille a disparu. C’est Nicole Atkinson, la grande amie de Shanann, qui avait prévu avec les chaînes de télé d’aller à la maison de Chris à 10h30 pour une interview. Il ne savait pas quoi dire. Il trouve qu’il est passé pour une personne sans âme et sans cœur.

Chris se sent mieux dans sa nouvelle prison. Dans l’ancienne, les autres détenus ne faisaient que de lui dire de se suicider (tous étaient au courant de ses crimes, il n’était donc pas apprécié). Il devait faire ses promenades, à l’écart des autres prisonniers. Il sentait qu’en restant une semaine de plus là-bas, il aurait fini par être tué.

Le suicide ? Il n’y a jamais songé car il pense qu’il a un autre but dans sa vie. Selon lui, il a prié Dieu pour être changé de prison et si ce dernier a permis cela, c’était pour une bonne raison.

Chris reçoit de nombreuses lettres de fans (dont un individu qui lui écrit 4 fois par semaine et qui tient absolument à le rencontrer) mais aussi de personnes le traitant de monstre.

Quand on lui écrit, il ne répond pas. Il garde les lettres encourageantes et jette les autres. Beaucoup de journalistes lui envoient des courriers pour poser des questions. Il n’a répondu qu’à quelques personnes, mais ce sont des gens à qui ses parents ont parlé, donc il sait qu’ils sont réels. Si les individus lui parlent de l’affaire, il ne répondra pas. Il ne donne pas non plus suite aux gens en lien avec les médias.

Dans sa cellule, on voit des photos de sa femme et de ses deux filles. Il assure qu’il leur parle matin et soir. Traine également un livre, celui qu’il avait l’habitude de lire à Celeste, qu’il continue d’ailleurs à lui lire.

On peut clairement voir qu’il est empreint de remords et de culpabilité quant à ses actes. « He wished it never happened ».

Tous les jours, à chaque fois qu’il ferme ses yeux, il entend sa fille Bella dire « Daddy, no ! » avant de l’étrangler.

Ses avocats lui ont demandé plus de 100 fois s’il était sûr de vouloir accepter l’arrangement durant son procès et de plaider coupable. Il l’était. Ses avocats lui disaient être prêts à se battre et ses parents voulaient évoquer pour le défendre le « trouble de stress post-traumatique complexe » lié à sa relation émotionnellement abusive avec sa femme. Chris a refusé.

Ses avocats lui conseillaient de montrer davantage d’émotion pendant son procès pour éviter de passer pour une personne froide.

Pendant le voyage à San Diego, Chris a avoué à son ami Mark qu’il voyait Nichol Kessinger, mais sans entrer dans les détails. Mark avait lui aussi une liaison extra-conjugale à un moment.

Nichol n’a jamais ordonné à Chris de quitter sa famille. Sa relation avec elle a contribué aux meurtres mais Nichol ne lui a jamais demandé de faire quoi que ce soit. Selon Chris, Nichol n’était pas au courant que sa femme était enceinte, peut-être qu’elle le savait via Facebook, mais elle n’en a jamais parlé.

***

Avant d’aller en prison, Chris n’avait jamais lu la Bible ; maintenant oui.  Il est devenu très croyant. Ce qui compte désormais à ses yeux, c’est comment Dieu le voit, pas les autres. Il a imploré le pardon de Dieu pour ses crimes.

Chris sait que ce qu’il a fait est horrible et qu’il a brisé des cœurs. Il ne pouvait pas se l’avouer, et c’est pour ça qu’au début il ne disait pas la vérité à la Police. Il pense que si les agents ne lui avaient pas demandé si Shanann avait fait du mal aux enfants, cela se serait passé autrement. Il a demandé à parler à son père à ce moment de l’interrogatoire car il savait que c’était la dernière fois qu’il le verrait en dehors d’une cellule.

23 avril 2019 – Les nouvelles et dernières révélations

Dans une lettre qu’il a écrite à l’auteure du livre « Letters from Christopher », voici ses mots :

Il mérite d’être incarcéré pour ses actes. Il n’est pas un danger pour la société. Ce qu’il a fait une fois ne se reproduira pas (cf ses avocats). S’il sort, il aimerait s’engager et aider les prisonniers ou même être aumônier.

Le rôle des aumôniers consiste à répondre aux besoins spirituels et religieux des militaires et leur famille, à supporter moralement les troupes, et à conseiller autant les membres du rang que les officiers.

Il est physiquement entre 4 murs mais son esprit est libre avec le Christ. Il y a davantage que l’histoire qu’il a confiée au FBI mais il ne voulait pas en parler par téléphone de peur que ses appels soient enregistrés. Le 12 août au soir, il savait que c’était la dernière fois qu’il mettait ses filles au lit.

Le 13 août au matin, avant la dispute avec Shanann, il était allé dans les chambres des filles. Bella en premier puis Cece. Il les a étouffées avec l’oreiller de chacune. Il est ensuite retourné au lit et s’est disputé avec Shanann. Après que Shanann a rendu son dernier soupir, Bella et Cece se sont réveillées. Les yeux de Bella avaient des coquards et les deux filles semblaient sortir du coma.

L’oxycodone trouvé dans le corps de Shanann était bien lié à Chris. Il pensait que ça serait plus simple d’être avec sa maîtresse si Shanann n’était plus enceinte.

Il lui en a donné à deux reprises : une fois chez ses parents et une autre avant qu’il ne la tue. C’est la raison pour laquelle elle ne s’est pas débattue.

Plus tard quand l’auteure lui a reparlé du médicament, il a dit qu’il en avait donné qu’une seule fois à Shanann. Il n’a pas voulu préciser comment il s’était procuré ce médicament.

22 juin 2019

Ronnie, le père de Chris, est autorisé à rendre visite à Chris pour la première fois depuis les meurtres. Il avait des rdvs pros à Chicago et son responsable lui a dit d’en profiter pour aller voir son fils à Wisconsin.

Ils restent en tête-à-tête pendant 3 heures. Quand un visiteur pénètre dans la prison, il peut avoir 20 dollars sur lui. La pièce des visites est équipée de distributeurs de nourriture sur un mur entier. Ronnie a apporté à Chris un hamburger et l’a fait réchauffer dans un micro-onde à côté. Il lui a également offert un paquet de Dorito et de la Red Moutain, sa bière préférée. Il a également acheté une barre de KitKat, de Milky way et une Nestlé Crunch. Chris a bien évidemment tout dévoré. Au bout de 3 heures, un garde arrive pour les prévenir que c’était terminé. Les aurevoirs sont déchirants, surtout pour le père qui n’aurait jamais pensé voir son fils terminer ici.

25 juin 2019

Les avocats de Frank et Sandi Rzueck, les parents de Shanann, appellent Chris pour discuter des conséquences. Chris a accepté absolument toutes les requêtes de la famille. À la fin de la conversation, Frank a pris le téléphone pour lui dire « merci Chris ». Il a répondu alors « je vous en prie, et je vous aime tous ». Frank aurait ajouté « on t’aime ».

Chris veut que tout le monde sache que Shanann était une femme aimante qui aidait toujours tout le monde. Il regrette, il demande pardon à celles et ceux qu’il a blessés avec ce drame.

Retour sur les autres histoires d’infidélité(s) de Chris

Attention, ceci est à prendre avec des pincettes. Je pense qu’il s’agit de personnes cinglées qui voulaient faire parler d’elles. Rien dans les rapports de police n’indiquent que ces faits sont vrais, mais je vous en parle tout de même.

Amanda McMahon

Chris Watts aurait utilisé une fausse photo sur son profil Tinder mais son vrai nom selon l’une de ses maîtresses, Amanda McMahon. La vidéo de l’interview de cette dernière avec la police a révélé de nouveaux détails.

Ils auraient convenu de se rencontrer une nuit, en mars 2018, sur le parking d’un Chick-fil-A, une chaîne de restauration rapide américaine spécialisée dans les plats à base de poulet.

McMahon a exprimé une hésitation à en dire trop tout au long de l’interview. Il était clair que sa rencontre avec Watts n’était qu’une chose ponctuelle et pour le sexe. Elle aurait été heureuse quand leur rendez-vous fut fini car elle le trouvait agressif pendant leurs rapports sexuels.

La relation aurait duré plusieurs semaines. Chris aimerait le sexe brutal. « La meilleure façon dont je peux le décrire est qu’il a failli devenir une personne différente », a-t-elle dit. À un moment donné, il a placé sa main autour de son cou, a déclaré McMahon, et elle a « paniqué ».

Selon McMahon, la relation se serait terminée à la fin du printemps, au moment où Watts a commencé à voir Kessinger. McMahon a déclaré au média qu’elle n’avait rien entendu de Chris jusqu’à ce qu’elle apprenne les nouvelles des meurtres brutaux de sa femme enceinte et de ses filles.

Trent Bolte

Trent Bolte aurait dit aux agents du FBI que Chris l’avait contacté sur l’application MessageMe et l’avait félicité pour sa photo et sa bouche pulpeuse. Trend Bolte a été interrogé sur sa relation avec le père tueur par les agents pendant trois heures. Bolte a également déclaré aux agents en charge de l’enquête que Chris et lui s’étaient rencontrés pour la première fois chez Bolte.

Dans les cas très médiatisés, il n’est pas rare que des tarés s’inventent des vies pour attirer l’attention des médias. D’autres femmes ont tenté de se prêter des relations avec Chris. Une par exemple, lorsque les enquêteurs l’ont appelée, a finalement admis que ce n’était pas vrai.

Et pour info, en février 2019, Chris a nié et a refusé d’attaquer ces faux témoignages.

Voilà, j’ai terminé de vous raconter tout ce que je sais de l’histoire de Chris Watts. Merci d’avoir pris la peine de me lire.

23 Commentaires

  1. Julian G
    19 octobre 2020 / 17 h 02 min

    Hello Camille,
    Encore une fois merci pour ce travail de fourmi …
    C’est juste incroyable ce que l’Homme peut faire par colère ou par stress ou peu importe… comment peut-on rester aussi longtemps dans le silence après l’acte ?!
    Quel horrible contraste entre le Chris père de famille, mari, ami, collègue… et le démon de la nuit du 13 août…
    On sent tout de même une emprise totale de sa femme sur sa propre vie… je n’excuse rien, je tente d’expliquer
    C’est moche car les couples de nos jours ressemblent de plus en plus à cela !

    • CamilleG
      Auteur
      20 octobre 2020 / 8 h 11 min

      Bonjour Julian. MERCI. Oui, je pense que le stress et la panique l’ont pris de court ! IL a fait n’importe quoi. A mon avis, il était dépassé par les événements et il n’était plus vraiment maître de lui. Mais trop tard, le mal est fait. Finalement, il devait sacrément être mal dans sa tête ce Chris pour en venir à ces horribles actes. Paix sur Shanann et les filles 🙁

  2. Harmony
    19 octobre 2020 / 20 h 34 min

    Un grand merci pour ces 2 articles très bien détaillés.

    • CamilleG
      Auteur
      20 octobre 2020 / 8 h 09 min

      Avec plaisir, merci à vous d’avoir lu !

  3. Clara
    20 octobre 2020 / 7 h 41 min

    C’est encore mieux avec toutes les photos et vidéos 🙂
    Encore merci pour ton travail ! C’est quand même fou ce que certains sont capables de faire afin de s’offrir une nouvelles vie …

    • CamilleG
      Auteur
      20 octobre 2020 / 8 h 09 min

      Bonjour Clara. Merci. Oui, mais au fond, je me demande encore s’il pensait vraiment à réussir son coup de recommencer sa vie à zéro. Cela me parait vraiment « trop gros ». !

  4. Thierry
    20 octobre 2020 / 8 h 10 min

    Un article superbement réalisé, objectif. Chris Watts a fait la pire chose en tuant sa famille, ce n’est pas facile pour la famille de Shannon et de Chris ainsi que les amis beaucoup ont attaqué Nichol (sur le net) alors qu’elle n a rien à voir avec les meurtres. Elle voulait même sauver le mariage (cfr article 1). Chris a eu un accès de folie mais il n’est pas excusable pour autant. Rappelez vous que ce n’est pas le seul (Dupont de Ligonnes, Geneviève Lhermitte qui a égorgé ses enfants,…). Qu’il reste en prison toute sa vie. Et ayons une pensée pour tous ces êtres tués par ces crapules.

    • CamilleG
      Auteur
      20 octobre 2020 / 8 h 50 min

      Bonjour Thierry. Merci ! Pour le fait de sauver le mariage, c’est ce qu’elle dit à la POLICE mais finalement, vu ses recherches « robe de mariage » etc, elle ne le disait pas à Chris 😉 Je pense qu’elle veut juste se donner bonne conscience face à la Police. Elle ne faisait rien pour que Chris sauve son mariage. J’en parlais aussi dans l’article 1.

  5. Romain
    20 octobre 2020 / 12 h 29 min

    Moi qui ne voulais pas lire une histoire aussi horrible j’ai finalement lu et relu les deux parties, ça me permet d’autant plus d’imaginer ton travail colossal pour tout traduire et tout bien écrire en français, en ajoutant aussi les photos et les vidéos. Bravo Camille car on a tous les éléments pour se faire notre propre idée de ce qui s’est passé, ce qui est quand même le but dans ce genre d’article. 🙂

    • CamilleG
      Auteur
      20 octobre 2020 / 12 h 55 min

      Hello Romain. Oui je pensais à ça justement. Mon pauvre ! En plus les détails sont parfois sordides… Merci en tout cas !!

    • Cha
      20 octobre 2020 / 22 h 02 min

      Merci pour ce très gros travail qui retrace cette macabre histoire. Je ne sais pas pourquoi mais l’incapacité de Watts à affronter sa réalité me fait en un sens penser à l’affaire Jean Claude Romand qui a assassiné toute sa famille pour ne pas avoir à avouer sa vérité( il n’était pas
      médecin à l’OMS et gagnait sa vie en escroquant ses proches). Ce dernier a été libéré récemment. Flippant.

      • CamilleG
        Auteur
        21 octobre 2020 / 8 h 14 min

        Merci. Oui il a été libérée, j’avais vu ça. Mais c’est ça la France : on croit à la deuxième chance et surtout, on est contre les longues peines. Je pense qu’il ne recommencera pas !

  6. Xavier
    20 octobre 2020 / 19 h 50 min

    Merci beaucoup pour cette deuxième partie, très interessant à lire et for instructif !

  7. phats23
    21 octobre 2020 / 23 h 42 min

    Super taf !!! J ai découvert cette histoire par le surprenant reportage sur Netflix. J ai même pensé au début du 1er visionnage qu’il s’agissait d’acteurs qui rejouaient les scènes clés. Mais pas du tout et je me le suis refait plusieurs fois ensuite tellement c était prenant. Le profil et le comportement de Chris après les meurtres sont tellement déconcertants. On sent une grosse frustration de la part de Chris, qui est montée en puissance tout au long de la relation et qui est devenue incontrolable lors de la rencontre avec sa maîtresse. C est fou d’en arriver là. Un grand merci pour tous ces détails qui apportent beaucoup !!!

  8. Greg
    22 octobre 2020 / 19 h 30 min

    J’ai regardé le reportage sur Netflix hier soir, je ne connaissais pas l’histoire et je dois dire que je suis fasciné par le personnage (pas dans le sens d’être « fan » mais plutôt pour les questions que cela soulève dans mon esprit), il a l’air si « normal »… Sur les vidéos on le voit être très câlin avec ses filles, on est à mille lieues d’imaginer un tel dénouement. Je regarde mes enfants et je me demande comment il a pu faire ça, l’enfant est par essence un concentré d’innocence, surtout à l’âge qu’elles avaient toutes les deux. Pour sa femme c’est aussi l’incompréhension totale, elle portait son futur fils…

    On peut essayer de trouver toutes les raisons du monde pour expliquer cela mais lui avait eu une enfance normale et heureuse apparemment (à moins qu’on ne sache pas tout). Comment une autre histoire d’amour (car je pense qu’il aimait sa maîtresse) a pu le conduire à faire ça. À quel moment ce type a pu penser que son « plan » allait fonctionner ?! Pire, ce sont ses actes qui l’ont éloigné de son amour à jamais. C’est tout de même moins compliqué de divorcer que de tuer trois personnes (et demi), à moins que l’on veuille réellement « rayer » ces personnes de la surface de la terre. Le cerveau humain est si complexe…

    Je pense aussi à la souffrance des deux familles, les images de son propre père lorsqu’il lui dit qu’elle a tué les filles et qu’il a dû lui faire la même chose, je pense que son père n’y crois pas une seule seconde mais comme c’est son fils cela doit être dur à avaler, le ciel lui tombe sur la tête (apparemment il avait un relation très fusionnelle). La dignité de sa famille à elle qui n’a pas souhaité la peine de mort, le père qui pleure lors du « procès » (je crois que ce n’est pas un procès mais je ne me souviens plus du terme exact). Le contraste avec son attitude si calme, le type ne pleure pas, pas une seule larme sur toute la séquence, même lorsque sa mère lui déclare son amour pour lui malgré ses actes…

    Le cerveau humain est complexe oui mais le sien était malade, impossible de trouver une quelconque rationalité dans cette histoire. Bien que je ne sois pas croyant j’espère que Shannon et ses petits trésors repose en paix quelque part, si toutefois le paradis existe elles doivent sûrement s’y trouver.

    J’imagine le temps que cela vous a pris d’écrire ces deux articles, je pense que vous avez été au moins aussi fasciné que moi 😉
    Je laisse rarement des commentaires sur le net, j’ai écrit celui-ci pour vous remercier sincèrement.
    Bonne continuation et surtout, continuez ce que vous faîtes vous êtes douée.

    • CamilleG
      Auteur
      23 octobre 2020 / 21 h 56 min

      BEST COMMENTAIRE EVER. Merci GREG !

  9. Jess
    24 octobre 2020 / 8 h 54 min

    J’ai préféré tes articles au document netflix !
    Bcp plus clair et bien mieux détaillé.
    Cette histoire est sordide…
    Le monde va vraiment mal 🙁
    Bisous Camille !!

    • CamilleG
      Auteur
      25 octobre 2020 / 9 h 14 min

      Hello Jess, merci !!! Oui le document franchement… Moyen !!! C’est bâclé !

  10. Alessaknox
    28 octobre 2020 / 11 h 03 min

    Merci pour tes deux articles, c’est vraiment du bon boulot

  11. 4 décembre 2020 / 3 h 00 min

    Magnifique je viens de terminer une deuxième lecture avec 1 mois d’intervalle. Chapeau pour le travail fourni c’est un travail de longue haleine, un remake encore plus réaliste que la série Netflix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.