Confiance en soi, j’ai testé : le programme J’aime mon corps

Depuis plusieurs années (genre sept) je m’intéresse au développement personnel. J’ai lu beaucoup de livres sur le sujet et j’ai tellement appris de choses utiles ! Je n’irai pas jusqu’à dire que cela a changé ma vie mais je m’efforce à relativiser et à voir ma vie plus positivement (enfin pas tous les jours non plus). On ne va pas se mentir, se sentir bien avec soi-même n’est pas une mince affaire. Et la théorie des bouquins ne suffit pas ! Lire n’aide pas à changer les choses mais plutôt à les comprendre ou à les découvrir.

Et c’est là qu’intervient le programme J’aime mon corps. Lorsque Hivency m’a proposé de tester une méthode pour apprendre à s’accepter (ou à mieux s’accepter) je n’ai pas hésité une seconde. Ce programme dépasse les complexes physiques. Peut-être que la méthode ne porte pas le bon nom et qu’elle ne fait penser qu’aux complexes physiques ? Parce qu’elle va beaucoup plus loin.

Honnêtement j’ai parfois l’impression que je vais me transformer en une éternelle insatisfaite. Et je ne sais pas vraiment comment changer la donne. Il y a des jours où le regard des autres me gêne, à croire que la confiance en soi est partie en vacances dans ces moments-là. Difficile à imaginer de la part d’une blogueuse qui en plus prend la pose sur Instagram. Mais oui il m’arrive de me sentir à l’ouest et de faire face à des périodes où tout me pèse. Comme tout le monde !

Dans cet article, je vais revenir sur mon expérience « J’aime mon corps » et vous donner un jugement (totalement) objectif comme toujours !

Est-ce à cause des dernières transformations de la société (développement du digital et des nouvelles technologies, surconsommation, climat d’insécurité, image du corps omniprésente et faussée, etc…) que nous sommes nombreux à nous sentir mal à l’aise avec notre corps et notre image ? Et soyons honnêtes, nous ne fournissons pas les efforts nécessaires pour permettre une once de changement. Nous continuons de rêver à un futur meilleur sans rien entreprendre de concret.

Hervé-Charles, le fondateur de ce programme semble très optimiste. « Je sais que cela va changer ta vie parce que cela a changé la mienne et celles de nombreuses personnes avec qui j’ai travaillées depuis plus de 10 ans. Ce respect que l’on acquiert pour son image, pour son corps, change notre relation avec les autres et la façon dont on se comporte avec soi-même. Et lorsque tu t’aimes, tu cesses de t’engager dans des comportements autodestructeurs. »

Il n’a pas tort le bougre. Mais comment y parvient-on ?

Une fois l’inscription terminée sur le site Internet https://jaimemon-corps.com, il est temps de se plonger dans la lecture du workbook de la méthode*.

Je reçois un pdf de 103 pages… Oh la la, ça commence fort ! Mais il faut bien comprendre le concept des 4 couleurs, s’imprégner de cette méthode, sans oublier de répondre à des questions et de passer quelques tests (rassurez-vous il y en a peu). Et oui, ce workbook est INTERACTIF ! D’ailleurs il faut le voir comme une sorte d’ami qui t’aide à prendre soin de toi et qui t’épaule pour changer de regard sur toi pour ces 4 prochaines semaines (mais aussi pour toutes les autres qui suivront).

Ce dont on a besoin pour ce « coaching » :

– un petit carnet à emporter avec soi ;
– un écran pour profiter  des outils apportés par le programme (téléphone, ordinateur, tablette).

Je ne vais pas pouvoir vous détailler la méthode, juste vous en parler dans les grandes lignes. Le but est de réapprendre à prendre du temps pour soi, à reprendre confiance en ses qualités, bref à reprendre de l’assurance pour combattre ses complexes et ses vieux démons.

Vous trouverez dans ce workbook des vidéos explicatives riches en réponse, des défis mais aussi des ressources. Les vidéos complètent les écrits et permettent de rentrer dans le vif du sujet.

* la méthode coûte moins de 60 euros, Hervé-Charles souhaite proposer un prix accessible à tous alors qu’une agence de communication lui conseiller de la vendre au moins à 300 euros !! Loin des concepts capitalistes, il a fait le pari d’aider les gens à se sentir mieux tout en restant raisonnable. C’est rare de tomber sur des personnes comme lui, croyez-moi ! Avec le code bienetre vous aurez une remise de 20% si cela vous tente !

Un suivi particulier et personnalisé

Contrairement à bon nombre de services de coaching, Hervé-Charles précise rapidement qu’il ne laisse pas ses « coachés » seuls dans la nature. Il répond à chacune de leurs interrogations, il organise des visioconférences et parfois même des « master classes ». Toutes et tous peuvent interagir ensemble d’ailleurs. La solidarité et la bienveillance soufflent sur ces petits groupes d’individus.

D’ailleurs si vous souhaitez vous inscrire à cette méthode pour travailler sur un point qui vous pèse, nous pourrons nous retrouver en visioconférence ensemble avec Hervé-Charles. Cela pourrait vraiment être sympa ! Tenez moi au courant par email ou dans les commentaires.

Comment rejoindre les Live (les visioconférences) ?
Il suffit de remplir le formulaire de contact  et dans les 15 jours le live est fixé. Express. Les gens s’y retrouvent, donnent leur point de vue, posent des questions. Hervé-Charles observe, pilote et prend la parole quand il le faut. Les groupes finissent par créer des liens entre les personnes qui ont l’habitude de se retrouver dans ces visioconférences. Je trouve cela vraiment positif d’instaurer un climat de confiance.

Est-ce que cette méthode fonctionne pour tous les soucis ?
Toutes les problématiques sont abordées à condition de ne pas rentrer dans une démarche personnelle d’accompagnement psychologique qui demanderait un suivi et entretien psy. Je vous rappeler les domaines du programme : estime de soi, confiance en soi, acceptation corporelle et complexes physiques.

Mon retour d’expérience

La première couleur du workbook est incontournable. Je vous conseille même de commencer par là (oui ce livre ne se lit pas forcément dans l’ordre, vous comprendrez quand vous l’aurez sous les yeux). Personnellement j’ai survolé cette première partie car je prends déjà beaucoup de temps pour moi et mes besoins. J’arrive à me montrer égoïste pour penser à MOI et faire des choses qui ME PLAISENT. C’est en s’accordant du temps que l’on prend conscience de sa valeur en tant qu’individu. Cette étape est cruciale pour se sentir bien. Même si pour moi c’est acquis, cela fait toujours du bien de se rappeler que oui c’est normal d’avoir des moments pour SOI et que nous ne sommes pas pour autant des égoïstes. Pas la peine de culpabiliser ! Et pour reprendre un extrait du workbook « ton corps est la seule choses, personne qui va t’accompagner toute ta vie. Il va donc falloir en prendre vraiment soin. »

La deuxième couleur, en revanche, je m’y suis penchée dessus à 100%. C’est sur celle-ci que j’ai décidé de travailler. Je ne vous dévoilerai pas les autres buts des couleurs (sinon plus de surprise ahah).

J’ai ainsi découvert le syndrome du caméléon : nous nous changeons pour nous adapter à la vie (et à l’avis) des gens autour de nous pour que nous nous sentions aimés et acceptés. Je le reconnais, parfois il m’arrive de ne pas me reconnaître ! Je donne raison à des personnes que je ne connais parfois pas, juste pour avoir l’esprit tranquille. Cette étape consiste justement à redécouvrir qui on est au fond, sans toutes ces étiquettes et les attentes que d’autres personnes nous imposent.

J’ai vraiment pris le temps de jouer le jeu et de venir à bout des petits exercices. C’était presque comme un soulagement d’ailleurs. A force de vouloir faire bonne figure, on finit par se perdre et à ne plus savoir qui on est. N’êtes-vous pas d’accord ? Et c’est seulement en travaillant sur soi que l’on arrive à faire table rase du passé. Alors aujourd’hui, en 15 jours, je ne pourrai pas crier oui j’ai changé, cela serait trop rapide et facile. En revanche je ne me prends plus autant la tête ! Je donne mon avis sans en faire une affaire personnelle si la personne en face ne le partage pas. Mais j’ai encore du boulot ! J’ai bien conscience que c’est cet espèce de frein qui m’empêche de gagner en assurance. S’affirmer passe également par d’autres points soulevés dans le pdf. Parfois, il est difficile d’avoir assez de recul pour appréhender qui nous « dérange » en nous. A la lecture du workbook j’ai mis le doigt sur des sujets houleux qui font écho à ce que je vis et ressens. Cette aide extérieure, à mon sens, devrait gagner en visibilité sur le plan médiatique et sur les réseaux sociaux. J’espère pouvoir y contribuer avec mon article. Parce que…

… Je trouve que cette méthode bienveillante et professionnelle a sa place auprès de tous les publics. De l’ado au senior, en passant par la nana de mon âge ! Nous avons toutes et tous des zones d’ombre qui nous polluent. Certes ce n’est pas en un semaine que vous changerez la donne mais je vous garantis que petit à petit vous verrez des évolutions POSITIVES.

Dans les autres couleurs j’ai relu des points certes basiques mais qui remettent les idées en place. Cette méthode a le mérite de nous prouver que pour avancer, nous devons nous écouter. Toutes les réponses sont en NOUS. Il suffit de prendre le temps et de s’écouter pour réussir à avancer.

Si vous souhaitez la tester, je vous donne rendez-vous sur https://jaimemon-corps.com  et avec le code bienetre vous aurez une remise de 20% si cela vous tente ! J’espère vous croiser dans les visioconférences !

PARTAGER SUR :

13 Commentaires

  1. Lea
    12 février 2019 / 7 h 45 min

    Hello Camille. Ça me manquait tes articles sur le développement personnel ! Ça semble cool ton test. Je le garde en mémoire.

    • CamilleG
      Auteur
      12 février 2019 / 13 h 53 min

      Hello Léa ! C’est vrai que j’en écris moins. Je lis moins de livres de ce genre, ceci explique cela. Mais c’est chouette de pouvoir mettre en avant des méthodes saines et positives comme celle-ci !

  2. Etienne
    12 février 2019 / 9 h 18 min

    Je vais envoyer ton article à mon cousin !! Il tombe à pic

  3. 12 février 2019 / 11 h 14 min

    Sur ce sujet je suis comme coupé en deux. D’un côté je n’arrive pas à avoir confiance en moi dans de nombreux domaines, d’un autre côté je suis mes convictions et j’arrive toujours à retrouver le sourire et à redevenir positif. Généralement une personne malheureuse le sera partout mais j’arrive à avoir cet équilibre, comme à l’époque de l’école où j’étais heureux chez moi malgré tout ce qui se passait au collège. Le souci c’est que ne pas sombrer dans la dépression ne suffit pas forcément à avoir la vie que l’on souhaite. Je peux garder le moral mais si je n’arrive à rien, à quoi vais-je servir au final ?

    De ton côté je pense que tu ne dois pas te faire de soucis, ni à propos de ton corps ni à propos de toi. Tu es une personne en or et tu as malgré tout l’envie de t’améliorer encore. 🙂

    • CamilleG
      Auteur
      12 février 2019 / 13 h 51 min

      Merci Romain c’est très gentil ! Bon bah tu devrais peut-être essayer la méthode ? Cela pourrait t’aider un petit peu qui sait 🙂

  4. Jean
    12 février 2019 / 13 h 39 min

    Super article !
    Perso mon syndrome caméléon diminue avec le temps, j’arrive a avoir de plus en plus confiance en moi ! Peut être l’âge aide aussi 🙂

    • CamilleG
      Auteur
      12 février 2019 / 13 h 52 min

      Mhhh l’âge, ça dépend pour qui alors ! J’étais plus sauvage jeune ahha, j’osais vraiment davantage l’ouvrir et affirmer mes idées ! C’est bizarre 🙂

  5. 12 février 2019 / 19 h 31 min

    Hello Camille,
    le développement personnel, l’acceptation de soi sont des thèmes qui sont « tendance » en ce moment, plus qu’à d’autres époques. Peut-être parce que la période est plus complexe, et que les gens ont l’impression qu’il faut tendre vers la perfection, comme certains comptes Instagram.
    Pourquoi pas cette méthode si elle apporte un vrai plus.

    • CamilleG
      Auteur
      13 février 2019 / 9 h 08 min

      hello Bernie ! Oui c’est vrai, mais bon il faut éviter de penser sa vie en fonction des réseaux sociaux sinon on ne s’en sort pas. Oui cette méthode est chouette car elle est accessible facilement.

  6. Seb
    13 février 2019 / 11 h 31 min

    pffff

    • CamilleG
      Auteur
      13 février 2019 / 12 h 16 min

      Quel commentaire… Constructif ahahaha

  7. 17 février 2019 / 19 h 23 min

    J’aime beaucoup ton blog. Un plaisir de venir flâner sur tes pages. Une belle découverte et un enchantement. Très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésite pas à visiter mon univers. A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.