Covid-19 : suis-je folle ?

Au début je me suis dit que les Chinois n’avaient vraiment pas de chance. Entre leur gouvernement qui, début 2017, annonçait que six millions de Chinois avaient déjà été interdits d’avion en raison de mauvaises conduites sociales, leur guerre économique (disons commerciale) avec les USA ou encore leur problème de pollution… Je les croyais devenus invincibles à tout futur événement.

Manque de bol, leurs conditions d’hygiène dans certaines régions leur ont causé un récent grand malheur. Mais quelle idée aussi de commercialiser et de manger d’étranges animaux… Remarquez en France nous ne sommes pas plus intelligents avec nos cuisses de grenouille, mais passons !

C’est le gros bordel. Force de constater que cette fraîche épidémie va certainement entraîner la destruction de centaines de milliers d’emplois ! Sans parler des cours du pétrole qui ont chuté d’un tiers, des avions qui restent cloués au sol ou qui volent à vide (enfin presque). Le début d’une longue psychose.

Rapidement, d’où ça vient ce Coronavirus ?

Chauves-souris, serpents, pangolins (sorte de fourmiliers) et plusieurs espèces animales transitant par le marché de Wuhan point de départ de l’épidémie, ont été mises en cause, comme réservoir naturel ou hôte intermédiaire du coronavirus, par les chercheurs. Cependant, ces derniers ne semblent pas s’accorder sur les découvertes.

Les chauves-souris sont toujours considérées comme la source la plus probable du Sars-CoV-2 (COVID-19). Un coronavirus isolé du mammifère volant est le plus proche génétiquement du virus circulant entre humains, 96 % du matériel génétique est commun. Le virus a-t-il pu passer de la chauve-souris à l’Homme sans hôte intermédiaire ?

Les différences entre les fameux « receptor-binding domain » des deux virus suggèrent que le coronavirus de chauve-souris n’a pas pu infecter l’Homme sans hôte intermédiaire, selon les chercheurs. Mais qui est cet hôte intermédiaire qui échappe aux scientifiques ? Les publications parues sur le sujet soulèvent plus de questions qu’elles n’en résolvent. L’enquête promet encore d’être longue.

BREF.

Comment je vis cette histoire de Covid-19 ?

Cette question m’a été posée plusieurs fois sur Instagram. Certainement parce que j’en parle régulièrement dans mes stories. J’essaie de ne pas tourner cette actualité au drame mais je la prends au sérieux et je ne m’en cache pas. J’évoque les recommandations mais surtout ce que je vis au quotidien avec celles et ceux qui prennent ça à la légère, voire à la rigolade. Et le voilà le problème !

Comme aurait dit Sartre : « l’enfer c’est les autres ».

Il y a bientôt deux mois, je m’étais moquée de Monsieur lorsqu’il avait acheté les masques FF2P, 30 balles, sur Amazon. Je peux vous dire qu’aujourd’hui, le 10 mars 2020, nous sommes bien heureux d’avoir un stock à disposition. Oui nous avons fait des courses le mois dernier pour avoir des denrées alimentaires pour au moins 3 semaines. Et non on ne se bat pour les promotions du Nutella. D’une parce que l’on mange plutôt sainement et de deux car on n’est tout simplement pas des abrutis.

Dans les transports

Le moment délicat de la journée. Le passage obligé où on se retrouve confiné avec les gens. Des personnes pas forcément propres, quelque soit leur catégorie sociale professionnelle d’ailleurs, ou des individus qui se croient les rois du monde.

Pourquoi ?

Parce ce que quand le plouk tousse ou éternue en ne mettant pas la main devant la bouche, ou alors en la plaçant à 10 cm de son visage, là tu te dis que les gens sont vraiment des sales égoïstes. LE COUDE BORDEL.

Celles et ceux qui osent porter un masque ne sont plus dévisagés comme des bêtes curieuses, ça fait plaisir. ALORS OUI JE SAIS QUE LES MASQUES, soit disant hein, NE « SERVENT A RIEN » QUAND ON N’EST PAS MALADE » mais quel mal y-a-t-il à en porter finalement ? On n’est pas à l’abri que le couillon du siège d’en face  nous fasse profiter de ses postillons car il n’a toujours pas compris le concept du coude. Je suis censée prendre l’avion dans quelques jours et croyez-moi j’ai mon stock de masques FF2P et je ne vais pas me gêner de les utiliser, en prenant bien soin de les changer toutes les 3 heures.

Métros, RER, trains de banlieue SNCF, bus même combat. On croise les doigts pour ne pas choper les microbes des autres. Les aéroports, moins de risques ? Je vais bientôt le découvrir.

Au bureau

Ma collègue d’en face prend le sujet aussi sérieusement que moi et ça me fait plaisir (ça me rassure aussi). Les poignées de porte sont désinfectées quotidiennement par nos soins, nos mains sont nettoyées toutes les 30-40 minutes et nous aérons plusieurs fois par jour notre espace de travail. Au troisième étage, notre bureau comprend 5 personnes et nous sommes plus de 200 au siège social.

Depuis le début de l’arrivée du virus je ne me gène pas de jouer à la policière, à la fille chiante si vous préférez. Ceux qui tentent de serrer la main je leur balance une réflexion. Ceux qui toussent sans mettre la main, même chose. J’en ai quand même un qui m’a sorti « mais moi c’est à cause de la clope ». Cigarette ou non, tu mets ta main, ton coude ou c’est mon poing POINT. Je me tiens à distance des gens, minimum 1 mètre même si je sais que les recommandations annoncent 2 mètres.

Sur Internet

Si je devais résumer en trois mois : théorie du complot. Je ne vais pas m’épancher sur la bêtise humaine. Non la CIA n’a pas propagé un virus en Chine que pour que le gouvernement français use le 49.3 pendant que la Russie garde secrètement le vaccin.

Et les gens qui se prennent pour des savants, des scientifiques en herbe avec leurs pronostics à deux balles ! Les mecs te balancent des traitements miraculeux sortis de je ne sais où.

On ignore de quelle manière va évoluer l’épidémie à l’échelle nationale et mondiale. ALORS STOP.

Les arguments  non recevables qui méritent un châtiment

C’est comme une grippe.

Lui ? Qu’on le jette dans la Seine. Peut-être qu’au niveau des symptômes on y trouve des choses similaires mais STOP. Le COVID-19 n’est pas comme une grippe. Les mecs te sortent des chiffres de la grippe sur 1 an et te les comparent à ceux du virus sur 2 mois quoi ! Et en plus de ça, ils concluent tout fiers d’eux : la grippe fait plus de morts ! MAIS DUCON, IL FAUT REGARDER LE TAUX DE MORTALITÉ ! LE TAUX ! LE TAUX ON A DIT !

Chaque année, la grippe saisonnière touche entre 2 millions et 6 millions de personnes en France et fait 10.000 morts en moyenne. Et pour savoir si la grippe saisonnière est plus virulente que le coronavirus, il faut s’intéresser au taux de létalité, c’est à dire la proportion de décès liés à une maladie par rapport au nombre total de cas atteints par la maladie. Le taux de létalité du coronavirus est compris entre 2,5 et 3%, soit près de trente fois plus élevé que celui de la grippe saisonnière, qui s’élève à 0,1%.

D’autre part, l’indice de contagiosité (le nombre de personnes contaminées par un malade) du coronavirus est compris entre 1,5 et 3,5, soit deux fois supérieur à celui de la grippe saisonnière, selon plusieurs études publiées en février 2020.

Tu ne risques rien, tu n’as pas 80 ans.

Lui ? Coup de tête direct. Non je n’ai pas 70 ans, non je ne souffre pas de diabète ou d’insuffisance respiratoire MAIS dans mon entourage se trouvent des personnes fragiles. Vais-je prendre le risque de les voir contaminées à cause des idiots qui ne respectent pas les mesures d’hygiène pourtant simples et basiques (et qui ne changent même pas de slip, cf l’article paru dans le parisien il y a 10 jours) ? Ce n’est pas parce que j’ai peu de chances de claquer de cette maladie et que cela sera bénin si je l’attrape que je dois continuer de vivre comme si de rien était ! Si j’avais encore ma grand-mère, je n’irai pas la voir, si j’avais des enfants malades je ne les confierai pas à mes parents, etc ! Soyons responsables ! Nous pouvons très bien être des porteurs sains du virus (l’avoir sans les symptômes).

Le SARS-CoV- 2 infecte toutes les classes d’âge, mais de façon différenciée. 87% des patients ont entre 30 et 79 ans, alors que moins de 1% sont dans la classe d’âge inférieure à 10 ans. La fréquence des formes sévères et le taux de mortalité augmentent avec l’âge (15% chez les patients de plus de 80 ans et 8% chez les patients entre 70 et 79 ans).

Les médias en font trop

Lui ? Un chassé illico. Oui mais comme toujours en fait. Comme pour chaque sujet ! C’est comme celles et ceux qui s’empressent de raconter sur leurs réseaux qu’il neige, qu’il fait froid ou trop chaud. A ces relous on ne leur dit pas qu’ils radotent (et qu’ils ne servent accessoirement à rien) ?

On critiquait BFM qui parlait des retraites, des grèves, des gilets jaunes. Mais en vrai vous voulez que les journalistes parlent de quoi ? Des femmes tuées en Inde ou en Arabie Saoudite ? Regardez, ils n’en font pas des gros titres et je suis au courant ! Faut aussi apprendre à chercher par soi-même ! Déjà que beaucoup ne savent même pas ce qu’il se passe dans LEUR pays, alors pourquoi faire genre qu’ils veulent connaître ce qui se trame au fin fond de l’Alaska ?

Heureusement qu’on nous rabâche les actualités ! Quand je vois que certaines et certains mettent 10 jours à comprendre l’utilité de se laver les mains… Mieux vaut les matraquer avec les mesures de santé pour qu’ils fassent enfin attention au mot savon.

Mais je suis d’accord sur un point : on attend toujours le décompte des victimes du VIH et de la pauvreté !

Le gouvernement en fait trop

Arrêtez de chouiner quand ils font rien ou quand ils font quelque chose, faudrait savoir.

Là où je suis entièrement d’accord, c’est sur ça :

On ne va pas s’arrêter de vivre

Lui ? Je le bannis de ma vie. Les gens qui continuent d’aller en boite de nuit ou dans les bars par exemple, là je ne comprends pas. Ils se sentent invincibles, comme un gosse de 5 ans, c’est ça ? Peut-on parler du cas du Diamond Princess ? Ce bateau transportait 3 700 passagers, parmi lesquels 10 cas d’infection COVID-19 ont été détectés dès le 3 février 2020. Le 20 février 2020, 619 passagers et personnels de bord (soit 17%) ont été détectés positifs. Le taux de propagation a été évalué 4 fois plus élevé que celui mesuré au cours de la même période dans la ville de Wuhan en Chine. Cela prouve désormais que le rassemblement de nombreuses personnes dans un même endroit est propice à la propagation très rapide du virus si les conditions d’isolement ne sont pas parfaites. Sans intervention (confinements et quarantaine sur le bateau), une publication récente a estimé que 79% des passagers (en place des 17% constatés) auraient été contaminés sur la même période. (étude reprise dans cet article très complet : https://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/infectiologie/la-covid-19-est-un-reel-danger-deux-scientifiques-font-le-point-sur-le-coronavirus-sars-cov-2)

Sur ces belles paroles, je m’en vais faire cuire mes pâtes. Et n’oubliez pas : la nature aura toujours le dessus.

Hommage à la mémoire du Docteur Li Wenliang, lanceur d’alerte.

19 Commentaires

  1. Léa
    10 mars 2020 / 9 h 15 min

    je suis d’accord sur le fait qu’on en parle « trop » mais c’est vrai que c’est grave pour nos anciens. Après quand on voit la faim dans le monde, on se dit qu’on est vraiment bien chouchouté…. L’injustice sociale

    • Seb
      10 mars 2020 / 9 h 42 min

      On en parle trop ?? oui c’est vrai ce n’est qu’un nouveau virus mondial. Tu préféres qu’on te parle des élections municipales ? de la réforme des retraites ? de la ligue des champions ?

      • CamilleG
        Auteur
        10 mars 2020 / 11 h 20 min

        Oui mais c’est vrai que les municipales en prennent un coup ceci-dit AHAH j’ai même peur d’aller voter et de côtoyer des gens !!!

    • CamilleG
      Auteur
      10 mars 2020 / 12 h 44 min

      Coucou Léa, entièrement d’accord avec ton commentaire. Merci !

    • Lys
      10 mars 2020 / 18 h 42 min

      Autre fait grave, et qui n’est jamais vraiment formulé nul part, et qui différencie trèèès largement le covid-19 de la grippe, c’est que si des moyens drastiques ne sont pas mis en place c’est l’humanité toute entière (!) qui sera malade en même temps. Chose qui n’arrive pas avec la grippe…. Donc là clairement ça craint !

        • Willy
          12 mars 2020 / 9 h 20 min

          oui mais ça fera des chômeurs en moins …

          • CamilleG
            Auteur
            12 mars 2020 / 10 h 42 min

            comment ça ? Beaucoup de PME vont déposer le bilan. et ça commence…

            • Willy
              12 mars 2020 / 12 h 08 min

              C plutôt difficile à évaluer.
              COVID19 sert de bon prétexte pour masquer la future réalité économique.

            • CamilleG
              Auteur
              12 mars 2020 / 16 h 45 min

              ah ouais complot ? ahaha

  2. 10 mars 2020 / 9 h 33 min

    Je suis d’accord avec toi sur l’idée, mais je pense qu’il n’est pas nécessaire de virer à la psychose ! Faire attention à l’hygiène (de base, en fait), se laver les mains, ne pas tousser ouvertement… Tout ça, n’est-ce pas élémentaire finalement ? Bisous enrhumés et à bientôt 😉

    • CamilleG
      Auteur
      10 mars 2020 / 11 h 20 min

      C’est la BASE oui ! Mais pas pour tout le monde… BISES et courage !

  3. Seb
    10 mars 2020 / 9 h 39 min

    Tout à fait d’accord avec toi.
    Moi aussi je suis dégouté par la débilité et le manque d’hygiène des gens : tu te souviens je t’avais proposé un article « comment garder une main propre » car les 2 c’est impossible :-/

    C’est FAUX de dire que seules les personnes ayant des symptômes sont contagieuses.
    On ne sait pas exactement combien de temps le virus survit sur des surfaces inertes mais c’est certainement plus que 3 ou 4 heures comme ça circule.
    Les masques sont efficaces pour se protéger mais il faut bien les utiliser et notamment les changer toutes les 3 heures environ.

    La Chine est critiquable mais elle a eu le mérite de prendre des mesures drastiques qui sont efficaces. En France on prends des mesurettes ou des mesures à postériori…c’est regrettable.
    Apres il faut aussi comprendre que l’objectif numéro 1 c’est d’éviter la panique générale. Du coup l’afflux d’information occupe le terrain et on fait des émissions pour rassurer les gens quitte à répondre de fausses informations (exemple sur les masques ou la contagion ou la propagation du virus).

    2 points de vigilance sous estimées : la climatisation qui est un moteur de contamination formidable et aussi la nourriture et les lieux de restauration.

    Et je recommande la lecture de cet article : https://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/infectiologie/la-covid-19-est-un-reel-danger-deux-scientifiques-font-le-point-sur-le-coronavirus-sars-cov-2

    • CamilleG
      Auteur
      10 mars 2020 / 16 h 20 min

      Merci pour ce super article ! Et oui il y a BEAUCOUP de porteurs sains. C’est le souci. J’ai mis à jour mon article avec le cas du navire, c’est super cette étude. Merci !!!

  4. Anonyme
    10 mars 2020 / 21 h 22 min

    Pourquoi dans certains pays ,on mange des animaux étranges ??? Parce que dans certaines régions pauvres du monde ,on mange ce que l’on trouve ,on essaie de survivre! On a pas le choix finalement!

    • Vinz
      10 mars 2020 / 23 h 04 min

      N’importe quoi ! Tu parles en t appuyant sur quoi ? Arrête de parler sans savoir tu te ridiculises tellement. Tu veux qu’on sorte les mouchoirs ?

      Se nourrir de viandes sauvages fait partie des pratiques alimentaires ancestrales chinoises. « Cette tradition ancrée fait partie de la culture du Lingnan (la zone comprenant Canton et les provinces avoisinantes), rapporte « Courrier International ». Parmi les espèces les plus consommées à Canton, on trouve le varan, la salamandre géante de Chine, des serpents sauvages, des hiboux et le bruant auréole ».

      Symboles de « distinction sociale », ces mets sont vendus au prix fort. Le pangolin – mammifère le plus braconné au monde – se vend environ 500 yuans (60 euros) les 500 grammes. Pour un animal vivant, les prix doublent.

      De la survie tu disais ? Ils consomment ça car ils croient que c’est aphrodisiaque bla bla et autres conneries que tu serais capable de croire.

      • Anonyme
        11 mars 2020 / 14 h 39 min

        Merci pour ton agressivité d’une part et d’autre part Monsieur Encyclopédie, la nécessité a obligé les chinois (et partout ailleurs, j’imagine) à manger tout ce qu’ils trouvaient et aujourd’hui ils ont transformé cette nécessité en vertu.
        Je ne le tiens que de ma grand-mère chinoise mais bien-sûr,je ne connais rien à tout ça 🤭
        Bon j’imagine que tu vas encore me faire du copier-coller ou finir par me dire que vraiment ces sales chinois mangent n’importe quoi.
        Ne te fatigue pas ,je ne viendrai pas lire ta réponse et ton mépris d’une culture.

        • CamilleG
          Auteur
          11 mars 2020 / 14 h 56 min

          Oui les insectes sont en vogue par exemple ! Ce n’est pas une question de pays que de manger n’importe, c’est mondial (genre les nuggets ahah). Un peu d’humour.

    • CamilleG
      Auteur
      11 mars 2020 / 9 h 15 min

      Hello Anonyme (horrible de dire ça lol). Effectivement ces animaux sont réputés pour avoir des vertus… Malheureusement de fausses croyances perdurent. Et il ne faut pas s’imaginer que ce n’est par dépit qu’ils mangent « ça », du moins ces animaux. Belle journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.