J’ai testé Namatata : une application de méditation

Comment réussir à se détendre, à voir la vie plus rose, à mieux dormir ou à dire adieux à ses vieux démons, surtout par les temps qui courent ? En méditant dix minutes par jour pardi par le biais d’une application ! C’est le projet ambitieux qu’a lancé Antoine Gerlier, un ancien financier en quête de sens.

Dans cet article, je vais vous présenter ma dernière trouvaille high-tech, l’application française Namatata.

Il y a des années, fort longtemps en fait, j’ai médité. J’ai acheté des livres et des CDs (coucou la vieille avec sa chaîne hifi) et chaque jour, je passais au moins quinze minutes allongée sur le lit à apprendre les bases d’une vie sereine. Puisque je me sentais plus apaisée, j’avais fini par laisser tomber mes séance.

Au fil du temps, l’anxiété a fait son comeback avec ses copines Madame stress et Mademoiselle pression. L’actualité de ces derniers mois n’a bien évidemment fait qu’amplifier le phénomène. Je vous évite mon blabla sur ô combien je flippe de me retrouver avec un mec armé, prêt à me tuer dans la rue.

La méditation, relou ou ambitieuse ?

Ce n’est pas moi qui le dis, mais la science, la méditation est bénéfique pour la santé physique comme mentale. Pratiquée depuis des millénaires, elle a longtemps été regardée avec scepticisme. Un peu comme celles et ceux qui se lançaient dans le yoga ou le végétarisme au tout début. Désormais, la communauté scientifique valide universellement les nombreux bienfaits de la méditation. Les nouvelles techniques d’imagerie cérébrale comme l’IRM ont permis aux chercheurs du monde entier de montrer ses effets exceptionnels : augmentation de la confiance en soi, réduction du stress, gestion de la douleur, réduction des pulsions, etc. La liste vaut le détour.

Tout le monde peut méditer à l’exception des personnes souffrant de maladies mentales sévères comme la dépression aiguë ou la schizophrénie. Vous n’avez absolument rien à perdre à tester. Au pire, vous aurez passé du bon temps et aurez pris le temps de vous relaxer.

Découverte de Namatata

À mon grand étonnement, le parcours du fondateur, Antoine Gerlier, est complètement atypique. J’imaginais un fan de yoga, un vegan et un militant de la cause animale, et j’en passe. Pas du tout ! Après des études de finance à Sciences Po, une expérience dans le capital risque pour les start-ups chez Serena Capital, il a fini par un test du poker professionnel pendant 4 ans.

Souffrant d’anxiété sociale pendant son adolescence, il a expérimenté de nombreux outils de développement personnel. Il s’est initié aux techniques de méditation de pleine conscience. Cette dernière a radicalement transformé sa vie.

Antoine est accompagné du psychiatre François Bourgognon pour le développement de son application. Ce docteur œuvre en tant que consultant médical et scientifique pour Namatata.

Comme je l’évoquais, l’application Namatata  propose des méditations de 10 minutes par jour (ou 20 si vous avez davantage de temps), et elles passent vite. Très simple d’utilisation, l’appli apprend pas à pas les bases de la méditation et de la pleine conscience. Mais aussi les différentes postures de yoga, la respiration, l’observation des sensations de son corps, et le plus important, la libération des pensées négatives.

L’appli a développé un programme gratuit, composé de 7 séances. Une base parfaite pour s’initier à la méditation puisqu’elle balaie des problématiques variées. Cela vous permettra ainsi de découvrir si cette méthode vous convient.

Si vous souhaitez aller plus loin, il suffit de s’abonner. Plus de 400 séances seront alors disponibles, en français et en anglais.

Mon retour d’expérience

Autant vous dire qu’avec le confinement, cette application tombe à pic !

J’ai surtout installé Namatata pour profiter des méditations « gestion du stress » mais la « gestion du poids » me faisait de l’œil aussi. Le truc chouette c’est que les méditations sont classées par grand thème et dans leur introduction, Antoine rappelle les objectifs. Je craignais de ne pas apprécier la voix de l’orateur, ce genre de détails qui me ferait illico presta désinstaller l’appli. Me voilà rassurée, il détient un timbre doux, neutre et même rassurant, plutôt agréable à écouter.

L’application est facile à apprivoiser. L’interface me semble ludique et j’apprécie la charte graphique épurée et simple. Même si je n’ai pas encore écouté toutes les méditations, Namatata me parait complète et promet des heures d’écoute.

Pendant les méditations, pas besoin de prendre une position tordue. Personnellement je ne m’assois pas en tailleur le dos bien droit, je m’allonge tranquillement sur mon lit ou je m’enfonce dans mon canapé.

Une valeur ajoutée de l’appli mérite d’être mise en avant. Pour chaque séance, on peut choisir un bruit de fond si on le souhaite. Ambiance jungle, pluie, feu ou même ruisseau. A vous de choisir celle qui vous transporte le plus.

Quand méditer ? C’est propre à chacun. Personnellement, je préfère le soir pour ainsi me détendre et penser à autre chose. Juste avant dormir, c’est parfait pour éviter cogiter et s’endormir plus facilement. Le stress et l’anxiété diminuent nettement, testez et vous verrez !

J’ai trouvé l’application Namatata très bien pensée, le choix des thèmes varié et cerise sur le gâteau, les séances sont nombreuses. J’adore les méditations guidées, je ne pourrai pas faire autrement sinon. Il faut qu’une voix m’aide sur le plan pédagogique.

En revanche, méditer est un travail de patience qui demande un entrainement régulier. Je vous le disais dans l’intro, une fois que vous arrêtez, tout reviendra comme avant au bout de quelques mois.

Une dernière bonne nouvelle, la méditation améliore la santé et renforce le système immunitaire. La science a montré des effets positifs sur de graves maladies comme le cancer et les maladies du cœur.

Si vous cherchez des méditations qualitatives, que vous soyez débutant(e) ou non en la matière, cette application est faite pour vous !

Toutes les infos : https://www.namatata.com

Gratuit pour 7 séances, abonnement à partir de 6 euros par mois pendant un an, sur App Store et Google Play

Et vous, ça vous arrive de méditer ?

9 Commentaires

  1. Romain
    4 novembre 2020 / 14 h 53 min

    C’est certainement très bénéfique si on ne connaît pas d’autres méthodes, mais je pense que pour moi la méditation est inutile. En ce qui concerne le calme, la concentration, la douleur et la santé, ma méthode devient une alchimie, un tout qui apporte des résultats au-delà de toute espérance. 🙂
    Je crois qu’il manque un mot dans la 1ère phrase de la partie La méditation, relou ou ambitieuse. ^^

    • CamilleG
      Auteur
      4 novembre 2020 / 18 h 33 min

      Salut Romain ! Merci ! Ah oui, tu as déjà testé tout de même la méditation ?

      • Romain
        4 novembre 2020 / 19 h 04 min

        Non je n’ai jamais testé, même si ma méthode peut s’en rapprocher sous certaines formes. Il suffit de faire le vide total quelques secondes, ma méthode y ajoute le fait de ressentir des sensations et de s’en envelopper pour créer une sorte de bulle autour de soi. Mais contrairement à la méditation tu peux t’en servir n’importe quand car c’est instantané, tu peux y arriver en quelques secondes et sortir de cet état en quelques secondes aussi, parfaitement calme et apaisé.
        Si tout le monde y arrivait, alors je pense que la méditation serait utile seulement pour celles et ceux qui veulent se plonger longtemps dans le calme, dans un endroit approprié comme Bernie a pu le dire dans son commentaire. Alors que ma méthode pourrait être miraculeuse pour les gens au travail par exemple, car elle leur permettrait d’avoir les effets d’une méditation en quelques secondes, alors que normalement il n’y a pas le temps.
        Sans compter tous les autres domaines où ma méthode peut servir, voilà pourquoi je me reposerai toujours dessus plutôt que de faire de la méditation ou du yoga. ^^

        • CamilleG
          Auteur
          5 novembre 2020 / 13 h 58 min

          Si tu as une méthode contre l’eczéma aussi… 😉

          • Romain
            5 novembre 2020 / 15 h 04 min

            Désolé car je vais écrire un pavé. Je n’ai pas plusieurs méthodes, je n’ai qu’une seule méthode pour laquelle je trouve une utilisation différente pour tout, ou du moins pour le plus de choses possibles. Que ce soit des choses complexes ou même des choses basiques, du genre j’arrive à faire chauffer mes bras et du coup je n’ai jamais froid, jamais, j’ai des bras radiateurs ! ^^
            Je n’ai jamais eu d’eczéma mais des personnes en ont dans ma famille. Je n’ai pas de solution pour ça, mais j’ai envie de dire qu’au-delà de ma méthode se sentir bien ou s’aérer l’esprit est un remède contre beaucoup de choses, plus tu te sentiras bien, plus les problèmes partiront plus vite, y compris pour l’eczéma alors qu’on pourrait penser que ça n’a rien à voir.
            On entend souvent dire qu’il y a des miracles pendant les pèlerinages à Lourdes, on a le droit d’être croyant ou pas, moi je ne le suis pas mais je trouve qu’il y a une leçon à en tirer. Pour moi si ça marche si bien c’est parce que les gens croient vraiment qu’un miracle va se produire, et au lieu que 0 ou 1 personne sur 1000 guérisse d’un mal incurable, on passe à 3 ou 4 personnes sur 1000 ! Le moral peut avoir une incidence incroyable sur la santé et même accomplir des miracles. Et l’un des aspects de ma méthode est justement de se sentir bien ou de pouvoir se sentir bien rapidement dans n’importe quelle situation.
            La détermination joue aussi un rôle important. Je ne suis jamais malade mais il m’arrive d’avoir des petites douleurs comme tout le monde, des débuts de maladie comme je dis car ce sont des douleurs qui peuvent annoncer une maladie. Sauf que le jour où j’ai un petit mal de gorge je ne panique pas et je ne prend pas de médicaments, je me dis que ça va passer en quelques heures et j’essaye de penser à autre chose. Et effectivement quelques heures plus tard j’y repense et je me rend compte que je n’ai plus du tout mal à la gorge ! 🙂

  2. 4 novembre 2020 / 18 h 23 min

    ça m’arrive de méditer, souvent au jardin, ou parfois lorsque je me retrouve dans une église ou basilique comme celle de Montmartre.

    La méditation est un travail personnel qu’il faut avoir la patience et la volonté de développer. Si ces deux éléments sont présents, alors cette application peut se révéler un bon outil pour y arriver.

    • CamilleG
      Auteur
      4 novembre 2020 / 18 h 31 min

      Hello Bernie. Wahoo ça fait longtemps que tu n’étais pas passé par ici ! Merci pour ton commentaire. J’adore cette sensation de paix dans les Eglises.

  3. Seb
    12 novembre 2020 / 12 h 38 min

    La seule fois où j’ai essayé de méditer je me suis endormi …

    • CamilleG
      Auteur
      12 novembre 2020 / 12 h 43 min

      Te revoilà !! Bah c’est que ça marche alors !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.