Survivre au télétravail

La COVID-19 aura apporté avec elle au moins une chose positive. Une petite révolution salariale qui en faisait baver plus d’un. Qui ne rêvait pas de pouvoir dormir une heure de plus ? De prendre le temps de se lever, de ne pas courir partout et surtout d’éviter de mettre les pieds dans ces fichus transports en commun. Berk.

Personnellement, j’ai toujours vu le travail de chez soi comme un luxe, et surtout comme un objectif non atteignable à cause de décideurs réfractaires à ce mode de vie.

Je peux finalement remercier la Chine, le DRH, le DG et les syndicats de mon entreprise qui ont mis au point un accord permettant le télétravail… POUR TOUJOURS. Mais pas à 100% non plus, faut pas déconner. Maximum trois jours par semaine, le reste du temps retour au bureau.

Bien évidemment, depuis les annonces des énarques, me voilà revenue à cinq jours par semaine enfermée dans l’appartement. Mécontente ? Absolument pas. D’ailleurs dans cet article, j’espère vous donner des conseils pour vivre ces changements, si cela est votre cas, en toute sérénité.

Pour celles et ceux qui travaillent en présentiel, je vous envoie tout mon courage !

Que vous travailliez à domicile depuis des années ou que vous commenciez depuis peu, cette pratique ne s’avère pas aussi difficile et triste que certains aimeraient nous le faire croire.

Oubliez votre pyjama (sauf pour dormir)

À la maison comme au bureau, il faut imposer des règles.

Passer sa journée en tenue de nuit ou en peignoir, très mauvaise idée pour votre psychique. A force, vous risquez de vous transformer en loque humaine. Habillez-vous, dès le le matin comme si vous alliez au bureau. De mon côté, de 8h à 10h je traine en peignoir et dès que je suis bien à jour dans mes emails, je me douche et me glisse dans un jean. En revanche, j’ai officiellement laissé tombez le maquillage. Vu l’exéma que je me traine au niveau des yeux, ce n’est pas plus mal. Et franchement, pendant les visios, personne ne va remarquer si vous avez appliqué du mascara ou non (sauf si vous avez l’habitude de vider un pot de fond de teint, là les gens verront effectivement une différence).

Sur un forum, je suis tombée sur un débat (intellectuel) au sujet des chaussons. Certains estiment qu’il vaut mieux même mettre ses chaussures. Les gens sont parfois étonnants. Je déteste marcher en chaussures chez moi, j’ai l’impression de contaminer le sol avec tous les microbes de l’extérieur.

Petite parenthèse mode. Sur les photos de cet article, je porte un haut gris chiné en cachemire. Mon nouveau chouchou vient de la maison Absolut cachemire. L’ADN de cette marque repose sur des valeurs dont on a besoin en ce moment : l’optimisme, la bonne humeur et le développement durable. J’ai choisi le modèle Tatiana. Il s’agit d’un de leurs best-sellers qui est composé de 50% laine et de 50% cachemire. J’ai pris la taille S. Il est actuellement en promotion sur ce lien.

Trouvez un espace adéquat

Vous vous souvenez lorsque vous révisiez devant la télé ou avec la radio ? Ça n’a pas franchement fonctionné et cela ne marchera toujours pas tant que vous aurez autour de vous des distractions. Créez un espace de télétravail adapté et débarrassé de tout ce qui peut nuire à votre concentration.

Il est conseillé d’éviter d’associer la chambre et surtout le lit au travail, car cela pourrait nuire par la suite à la qualité de votre sommeil. On oublie la cuisine également, c’est la porte ouverte aux tentations.

Autre retour d’expérience, créer  plusieurs lieux de travail à différents moments de la journée, pour effectuer certaines missions, ou juste pour casser la routine. Il m’arrive de m’enfoncer dans mon canapé quand je dois passer des appels ou que je dois relire des textes.

Prévoyez des pauses (pas de 30 minutes non plus)

Votre assise, votre bureau, votre écran, ne sont pas forcément aussi confortables qu’à votre travail. Je vous conseille de vous équiper d’un clavier, d’une souris et de rehausser votre ordinateur portable à la hauteur de vos yeux. La base. Gardez l’ergonomie à l’esprit et changez souvent de position. Cela aide votre corps et votre esprit. Quoiqu’il en soit, prenez quelques minutes, toutes les heures, pour faire quelques pas et vous dégourdir les jambes.

Forcez-vous à avoir une routine alimentaire

A savoir, un petit-déjeuner, un déjeuner, un encas si besoin et un dîner. Là on est clairement sur un « faites ce que je dis mais ce que je fais ». Je n’ai jamais aussi peu mangé que depuis que je suis en télétravail. Par flemme, je le reconnais. Manger solo, ce n’est pas très rigolo. Mais surtout parce que les heures passent plus vite qu’au bureau. Quand il est 13h, j’ai l’impression qu’il n’est seulement que 10h !

Communiquez avec vos collègues

Le télétravail isole, paraît-il. Me concernant, je  n’ai absolument pas ce sentiment. Peut-être parce que mes missions me permettent d’échanger tout au long de la journée avec plusieurs collègues, que cela soit par email, visio ou téléphone. La distance reste une bonne raison de communiquer avec vos collègues.

Pensez à la sécurité

En entreprise,  la direction informatique  nous a normalement équipés d’un VPN (Virtual Private Network), dans le but de sécuriser la connexion entre notre ordinateur et les serveurs de l’entreprise. Chez soi, il faut sécuriser sa connexion Wi-Fi en changeant le mot de passe d’origine par exemple. D’autres astuces sont exposées sur des sites techniques. Je ne m’y connais pas assez pour vous en parler.

Sortez de chez vous

Obligez-vous à faire un tour dehors, le midi ou le soir. Il en va de votre santé mentale et vous vous sentirez moins isolé. Marchez dans la rue, promenez-vous dans un parc, ou bien parler avec vos animaux de compagnie.

N’oubliez pas de fixer des limites. C’est certainement le plus gros défi du télétravail, surtout si vous avez une famille à la maison. Il ne faut pas laisser penser les autres que vous êtes dispo à 100% pour eux. Même chose vis-à-vis de votre job. Ne vous mettez pas à bosser 10h par jour !

Coupez votre téléphone

Une fois la journée terminée, pensez à mettre en silencieux votre portable professionnel, surtout le week-end. Il est primordial de ne pas associer votre chez soi à votre espace professionnel.

Et vous, quelles sont vos (nouvelles) habitudes pendant votre télétravail ? Partagez vos conseils dans les commentaires, cela servira 🙂

7 Commentaires

  1. Romain
    9 novembre 2020 / 11 h 32 min

    J’ai du mal à comprendre comment on peut se plaindre du télétravail. Je donnerai presque tout pour trouver un travail, alors voir des gens mécontents malgré un travail et la possibilité de l’exercer pendant la situation actuelle…

    • CamilleG
      Auteur
      9 novembre 2020 / 12 h 06 min

      Salut Romain ! Beaucoup aiment le télétravail (ouf). Mais certains se plaignent de se sentir éloignés. Perso ce n’est pas mon cas, j’adore bosser de chez moi. C’est effectivement un luxe !!

  2. Romain
    10 novembre 2020 / 14 h 56 min

    Dans la partie « Trouvez un espace adéquat » tu as écrit « est » au lieu de « et » à la quatrième ligne. ^^

    • CamilleG
      Auteur
      10 novembre 2020 / 16 h 11 min

      héhé bien vu ! Merci 🙂

  3. Léa
    11 novembre 2020 / 20 h 16 min

    Vive le télétravail. Un régal c’est clair !

    • CamilleG
      Auteur
      12 novembre 2020 / 8 h 44 min

      Nous sommes bien d’accord 🙂

  4. Seb
    12 novembre 2020 / 12 h 28 min

    On ne peut pas trancher le télétravail c’est bien ou c’est pas bien : ça dépend trop de chaque personne, du travail, de l’employeur, du logement etc..
    Par contre je pense qu’il faut se méfier car les avantages du télétravail sautent aux yeux et pas les inconvénients !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.