J’ai testé : rencontrer un mec normal

Il est loin le temps où j’explorais les bas-fonds des applications de dating. Et à vrai dire je suis soulagée d’avoir mis terme à cette dramatique aventure, même si mes articles à ce sujet vous faisaient bien marrer. Je ne garde pas forcément un bon souvenir de cette enquête. Des rendez-vous foireux, des mensonges à tout va, un dîner où j’ai failli mourir à la suite d’une attaque de fourchette (si, si vous avez bien lu), finalement le bilan en est sorti négatif… malgré quelques bonnes surprises et de nouvelles amitiés. Oui, je maintiens qu’il est possible de créer des liens amicaux avec les hommes. Encore faut-il bien les choisir ceux-là aussi !

Après une année où j’ai frôlé l’entorse du pouce, j’ai décidé d’arrêter de m’intéresser à la noirceur de la gente masculine qui traînait en ligne. Attention je tiens à préciser que tous les hommes ne sont pas des pourris, mais il faut souligner qu’à Paris le nombre de comédiens farfelus prêts à tout pour vous séduire a explosé.

Est-ce que l’on peut, malgré tout, espérer faire de bonnes rencontres en ligne ? La réponse est oui.

Faut-il être chanceuse ? Non. Il suffit simplement d’opérer un tri minutieux et de poser les bonnes questions (plusieurs fois pour vérifier si votre interlocuteur ne ment pas et garde un discours cohérent. Mais laissez couler du temps entre la répétition des questions ahah). Faut-il persévérer malgré des rencards dignes d’un film d’horreur ? Mhhhh pas trop non plus. Une utilisation de six mois suffit à se faire une bonne idée des applications de rencontres. Au-delà, vous risquez de sombrer dans une spirale négative, voire même de devenir une addict des appli. Et soyons honnêtes, vous risquez de tourner en rond et de croiser toujours les mêmes “candidats”.

Et pourtant un jour, en 2016, j’ai fait une rencontre qui a révolutionné mon état d’esprit. Les mecs normaux et sains existent pour de vrai. Je vous le promets ! Bon j’ai attendu deux ans pour écrire cet article, je voulais m’assurer de mes dires.


Et là vous me rétorquerez “mais qu’est-ce qu’un mec bien ?”. La réponse est assez subjective. Ce qui est bien pour moi ne l’est pas forcément pour vous. Par essence, un mec bien est l’opposé du bad boy, celui qui nous fait souffrir mais qu’on arrive pourtant pas à quitter. Le mec bien est tout l’inverse… Il est attentionné, présent, gentil, souriant, honnête, rassurant et respectueux. Oui il incarne toutes ces belles qualités (et certains défauts) sans pour autant tomber dans la caricature du gnangnan. Et vous savez quoi ? Cela fait du bien parce que c’est épanouissant et simple.

Qui rêve d’une relation tordue, compliquée et pleine de rebondissements ?! MOI ! Quand j’avais 20 ans… Je riais quand je tombais sur ces couples “parfaits” où la nana semblait à fond et méga love d’un mec calme et posé. RI-DI-CU-LE je pensais tout bas. Vive le suspense, le pouvoir, et toutes ces conneries qui fichent en l’air le couple. Mais du haut de mes 20 ans, j’étais loin de m’imaginer que toutes ces foutaises me feraient uniquement perdre mon temps (et briseraient mon petit cœur). Oh non j’exagère. Grâce à elles, j’ai compris, avec le temps, à quoi ressemblait un couple solide et NORMAL. A force de faire des erreurs de castings, croyez-moi on adore quand on mène une relation équilibrée. Pour rien au monde je ne retournerai fréquenter ces grands bruns mystérieux aux phrases toutes faites.

“C’est une fille comme toi que j’attendais”
“Tu as révolutionné ma vision de l’Amour”
“On a tout pour être heureux”
“Je n’ai jamais rencontré quelqu’un comme toi”

“TU ES LA FEMME DE MA VIE” #KikouLol
BLABLA #VieuxMecs

Jusqu’en 2016, je  n’aurais jamais cru que les relations hommes-femmes pouvaient se dérouler sans pics de stress. La fluidité, hors Photoshop, est donc possible. Certes nous sommes bien loin du conte de fée et d’une histoire toute rose, mais fréquenter une personne qui nous ressemble permet néanmoins de s’en rapprocher.

Alors, comment savoir si on fréquente un mec bien ?

Penser à lui et le voir n’est pas une source de stress ! Terminé ces moments d’attente interminable du coup de téléphone ou de la réponse à nos SMS. L’angoisse assurée ! Cessons de perdre du temps avec celles ou ceux qui n’en ont pas pour nous. Quel bonheur de ne pas guetter ses dernières heures de connexion sur les réseaux sociaux ! (Faites pas genre, on l’a toutes déjà fait).

Il communique ! Il ne fuit pas à la moindre altercation… Ou il ne disparaît pas de la circulation si vous avez osé le contredire. Il résout le conflit avec vous, en face de vous. Il n’utilise pas Whatsapp, sous l’influence de ses petits copains du vestiaire, juste avant de partir en boite de nuit.

Et il vous écoute. Soyons honnêtes, les histoires à l’eau de rose sur nos copines ne le fascinent pas vraiment. Ni nos prises de tête avec le mec de la cousine de notre meilleure amie. Mais lui, il saura accorder de l’importance à ce qui vous travaille. N’attendez pas à ce qu’il comprenne à 100% pourquoi ces petites histoires vous chagrinent… Un homme reste un homme !

Il se projette avec VOUS. Et vous, avec lui. Bon signe. Parce que franchement les épisodes sur le court terme, cela va bien deux minutes. Je ne comprendrai jamais les personnes qui te sortent de beaux discours sur l’engagement mais qui dans les faits ne font rien. Ou comment espérer aller plus loin pour rien. Alors je ne vous incite pas à lui passer la corde au cou, loin de moi cette idée saugrenue, mais il est importer de savoir si vous êtes sur la même longueur d’onde.

Il ne perd pas son temps à reluquer les filles sur les réseaux sociaux (fichu Instagram). Bon point. Cela devient même rare ! Vous ai-je parlé de ce mec qui ajoutait les mannequins de Victoria’s Secret sur Facebook ? Véridique. Je ne sais pas ce qu’il espérait mais en tout cas il persévérait le garçon. Il aurait pu se transformer en directeur de casting (ou en agence d’escortes, pourquoi pas).

Il n’entretient pas des relations ambiguës avec son (ou ses) ex(s). Je disais croire en l’amitié homme-femme, mais j’ai un peu plus de réserve sur celle-ci. Ce genre de relation amicale peut être possible si tout est clair entre les deux individus. Mais si le mec est perdu, attention à ne pas tomber dans une relation pansement. Nous ne sommes pas des assistantes sociales dans la vie privée.

Il ne cherche pas à séduire et à plaire à tout Paris (remplacez par la ville de votre choix). Vous en avez forcément connu un comme ça. Le mec qui s’imagine être la réincarnation de Don Juan et qui dans un égoïsme pur et dur sans crainte de blesser quiconque. C’est un peu le “Moi je, Moi je, Moi je”. Il ne parle que de lui. Il remet tout à lui. Il y en a que pour lui. J’en ai connu plusieurs de ce type. C’est d’ailleurs ce genre de gars qui ajoute les mannequins sur Facebook.

Il ne passe pas sa vie avec ses amis, à son boulot ou perdu dans ses passions ! Je suis partisane du “chacun doit avoir ses moments”. Mais que faire quand il vous balance qu’il va partir 15 jours au Brésil avec ses potes ? Qu’il se remet la compétition de tennis (+ de football, ce qui sous-entend 5 entraînements par semaine et des matchs le week-end) ? C’est génial d’avoir des projets, de l’ambition et des envies, et surtout d’espérer se transformer en Neymar. Mais s’il ne vous donne pas de la place dans sa vie, c’est peine perdue pour construire une relation. Je suis longtemps tombée sur des garçons qui faisaient passer tout avant leur relation : sport, sorties, potes. Il fallait presque prendre rendez-vous se voir. Quand il était dispo, je ne l’étais pas. Et inversement. Trop compliqué à gérer. Et puis le coup des vacances à l’autre bout du monde avec ses potes alors que pour partir avec nous c’est THE mission pour qu’il se motive : no way. Ce genre de comportement en dit long pour la suite.

Il est respectueux. Je vais prendre mon cas. Je suis végétarienne depuis plusieurs années maintenant. J’ai assisté à diverses réactions.
– celui qui “oubliait” et qui me proposait de goûter son steak. Sérieusement ? On se fréquente depuis plus d’un an et il me sort ça ?! WTF.
– celui que ça faisait marrer d’émettre des bruitages jouissifs quand il mangeait du poulpe (du poulpe, sans déconner qui mange ça  ?).
– celui qui me déballait sa science sur les protéines animales, au moins 2 fois par semaine.
Et puis il y a LUI. Celui qui respecte le contenu de mon assiette et qui se passe de commentaires. En gros, il est ouvert d’esprit et ne fait pas de ses choix une généralité pour les autres. Il respecte la différence.

Il vous aime sincèrement et il le prouve dans sa façon d’être. Et ça, croyez-moi, ça ne court pas les rues. Les “je t’aime” balancés sans fondement sont devenus si communs qu’il est compliqué de faire la part des choses. On dit je t’aime comme on sortirait “c’est bientôt le week-end“. Les mots ne font pas tout. Les actes oui !

Si vous voyez d’autres points à ajouter, n’hésitez pas à laisser un commentaire : )

PARTAGER SUR :

25 Commentaires

  1. Elo
    5 avril 2018 / 18 h 08 min

    on en a chié, on a pleuré, on a été déçuuuue, mais p**** ça en valait le coup 😉

    • CamilleG
      Auteur
      6 avril 2018 / 9 h 15 min

      C’est clair !! On s’en rappelle !!!!!!!

  2. 5 avril 2018 / 22 h 01 min

    Merci pour ce bon moment de lecture, ça m’a bien fait sourire…..tellement vrai tout ça.
    Bonne soirée.

  3. Mona
    6 avril 2018 / 9 h 57 min

    <3 x1000000000000000000000000000000000000000à

  4. 6 avril 2018 / 14 h 44 min

    Ah bah ça !
    Comme je dis souvent, certaines relations m’ont surtout aidée à savoir ce que je ne voulais pas !
    Et puis un jour on rencontre un mec. On est frileuse. On se dit que ça va être comme avec les autres. Et puis en fait non ^^
    Et puis un beau jour, 4 ans plus tard, on se retrouve fiancée ! Ahaha

    • CamilleG
      Auteur
      6 avril 2018 / 16 h 13 min

      Wahoo félicitations (presque) Madame !

  5. Seb666
    6 avril 2018 / 16 h 09 min

    Il y a aussi ton horloge biologique qui a parlé !

    • CamilleG
      Auteur
      6 avril 2018 / 16 h 12 min

      Inconsciemment alors : )
      Non tu sais, je ne suis pas branchée bébé actuellement donc je ne mets pas la pression pour le moment.
      J’attends encore un peu ; )
      Tu m’imagines en blogueuse Maman ? AHAHAHA

      • Seb666
        6 avril 2018 / 16 h 16 min

        Oui totalement : tu ferais ça très bien 🙂

  6. Mpierre
    6 avril 2018 / 21 h 24 min

    Bonjour. J’en reviens sur votre article sur l hall….rigidus je ne sais trop le nom. J ai les mêmes symptômes aggravés depuis 3 semaines. La radio dit arthrose . Moi aussi je me souviens que c est le port de bottes à talons un certain hiver il y a 4 ans qui qui a cree initialement cette bosse puis des mois après ces douleurs . Qu avez vous comme trucs qui vous soulagent ? Moi je suis désespérée … amitiés du net. Marie pierre

    • CamilleG
      Auteur
      7 avril 2018 / 7 h 37 min

      Bonjour Marie. Oui : les infiltrations et ne pas faire des activités qui sollicitent trop le pied. La marche douce je peux ! Bon courage…..

  7. 6 avril 2018 / 21 h 37 min

    AAAAH, je connais ça oui. Une vraie bénédiction !

  8. Shirley
    7 avril 2018 / 9 h 03 min

    Eh bien je vais remixé le slogan du Loto : c’est quand mon tour ?!? Perso je ne sais plus comment me comporter, si je dis la vérité sur ma vie, ils me fuient et si je ment ils vont finir par fuir aussi. C’est tellement d’un compliqué, on te dit aussi qu’il arrivera quand il arrivera mais que finalement il faut aussi le chercher … On marche beaucoup au feeling mais y en a c’est surtout le feeling physique oui, alors quand on est pas une bombasse, eh bien il arrive qu’à 35 ans tu sois encore célib’, que t’en est réduite aux sites de rencontres car tout tes potes sont maqués, mariés, ont des enfants, etc. Du coup tu te ravise, tu déprimes mais en même temps tellement heureuse de t’auto-suffire MAIS l’amour et la tendresse manque cruellement. Alors soit c’est bien d’être seule mais c’est quand mieux d’être seule à deux 😊

    • CamilleG
      Auteur
      7 avril 2018 / 10 h 07 min

      Mieux vaut être seule que mal entourée. C’est clair. Après trouver qqn qui nous correspond prend du temps c’est clair. Crois-moi j’ai bien galéré pour faire des rencontres avec des gens normaux et équilibrés. Mais oui ça existe !!!! Restons naturelles, honnêtes et on attirera le bien 🙂 bises

  9. 7 avril 2018 / 10 h 52 min

    L’homme normal est drôle, gentil, attentionné, compréhensif , il sais qu’il a des défauts et les assume…l’homme normal est parfait ?! Ahah J’ai beaucoup aimé ton article 🙂
    Douce journée
    Laurie
    http://onlylaurie.fr/

  10. 7 avril 2018 / 14 h 30 min

    Comme quoi, tout arrive …
    Ça donne de l’espoir ce que tu racontes là.
    Il suffit simplement de tomber sur la personne qui nous correspond…
    Bonne journée !

    Bises,
    Amandine

    • CamilleG
      Auteur
      7 avril 2018 / 14 h 32 min

      Oui c’est une question de timing aussi : ) merci et bon week-end

  11. 12 avril 2018 / 14 h 12 min

    Whouaa elle est belle cette déclaration d’amour
    Je suis très heureuse pour toi, pour vous
    Je t’embrasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.