L’ascenseur : une escape game mouvementée

Pour notre première fois chez Rashomon, nous avons opté pour leur escape game flippante pour rester dans notre phase « frissons » : L’Ascenseur. L’accueil réservé aux joueurs mérite d’être souligné. Ici, chaque groupe est dirigé vers une salle d’attente dédiée à l’escape game et c’est carrément appréciable (et surtout très rare). Vous êtes ainsi au calme pour le briefing du game master et surtout vous n’êtes pas collé aux autres équipes ! C’est chiant de croiser des gens morts de rire qui sortent de leur salle et qui spoilent avec leurs commentaires ! Notre game master, aux petits soins, et hyper avenante nous présente notre mission.

L’histoire commence fort. Depuis quelques années, un grand nombre de disparitions surviennent dans cet immeuble parisien. Chaque victime a pour point commun d’être entrée dans l’ascenseur… sans jamais en ressortir. Les forces de l’ordre furent dépêchées, mais aucun escadron ne revint à la lumière du jour. Cette mystérieuse affaire fut classée sans suite, et le bâtiment laissé à l’abandon.

Par nécessité, la police s’est finalement décidée à demander de l’aide au « Black-King », une organisation renommée pour ses agents secrets d’élites et ses missions périlleuses, dont vous faites partie. Et c’est vous, que vos supérieurs ont décidé d’envoyer sur le terrain.

Votre équipe sera-t-elle élucider cet horrible mystère ? Vous avez 60 minutes.

Une descente aux enfers vous attend, mais avant cela, faut sortir de l’ascenseur !

Au moment d’appuyer sur le bouton pour appeler l’élévateur, quelques remords prirent place dans mon esprit. Et si on restait coinçait dedans ? L’ambiance sonore et l’absence de lumière firent immédiatement monter l’adrénaline en nous. Et ce n’était que le début… Pourtant basique, cet ascenseur regorge de surprises, bonnes comme mauvaises. Nous avions l’impression à 98% d’être dans un vrai ascenseur tellement notre interaction avec les boutons est réaliste et  précise. Il va falloir faire abstraction des hurlements pour rester focus sur les énigmes. Un peu de bon sens et une bonne observation vous permettront de vous échapper de cette première pièce en moins de 10 minutes. Si pépins, la game master communique avec vous par la biais de messages envoyés sur un téléphone portable. Simple et très efficace.

Le reste du jeu s’enchaîne à une vitesse folle et côté immersion nous n’avons pas été déçus. De pièce en pièce nous avons été bluffés par la qualité des décors et le mécanisme des énigmes. Même si l’immersion ne vaut pas celle de Loft 13 et du Cannibale de Paris, je placerai cette escape game dans mon top 3 derrière mes favorites citées juste avant. J’ai adoré l’univers !

Les énigmes, parfois un peu tirées par les cheveux (surtout la dernière, jamais de la vie je n’aurais cru que cela était possible), ont le mérite d’être extrêmement variées et hyper originales. C’est assez rare d’ailleurs chez la concurrence ! Vous aurez affaire à un peu de fouille et beaucoup de manipulations. Mais le truc génial c’est la sensation que nous avions d’évoluer au fil des pièces. On ne passe pas d’une pièce à une autre de façon « comme un cheveux sur la soupe ». Il y a vraiment une progression naturelle dans le jeu et c’est carrément appréciable.

Du sang froid, beaucoup de sang froid

Et vous n’en aurez peut-être même pas assez ! Après avoir perdu mes moyens et littéralement hurler de peur chez Le cannibale de Paris, j’ai été choquée et surprise à maintes reprises dans cette escape game. Je ne vous en dis pas plus. Lorsqu’il fallait changer de pièce, croyez-moi nous ne nous battions pas pour entrer le premier ! Bien souvent je faisais style « tiens attends je vais vérifier un truc tout là-bas, tu n’as qu’à rentrer le premier »ahah. Mais en vrai je restais collée à lui par peur de ce qui pouvait se tramer derrière mon dos. J’étais en permanence stressée et ce n’est pas pour rien si cette salle est réservée aux +16 ans !

Malgré tout, nous avons percé le mystère et sommes sorties avec soulagement au bout de 57 minutes.

Plus d’infos :
Rashomon

26, rue Breguet – 75011 Paris
3 (mais possible de jouer à 2) à 6 joueurs
rashomon-escape.com

6 Commentaires

  1. Jean
    28 août 2018 / 13 h 02 min

    Tu fais que des escapes qui font flipper on dirait
    Elle a l’air pas mal, c’est un vrai ascenseur ?

    Dans le style il y en a une à Paris où t’es enfermé dans un cercueil 😀

    • CamilleG
      Auteur
      28 août 2018 / 14 h 54 min

      Ahah je ne peux rien dire 😉 à toi d’aller voir ! Oui je la connais mais très chère pour ce que c’est ! Et je n’aime pas l’enseigne qui la propose.

  2. The kat
    29 août 2018 / 12 h 06 min

    Un très beau moment à te lire. J’avais presque l’impression d’y être. Merci

    • CamilleG
      Auteur
      29 août 2018 / 13 h 32 min

      Avec plaisir ! Merci pour votre commentaire !

  3. Rashomon Escape
    29 août 2018 / 13 h 02 min

    Merci pour votre beau post Camille. Au plaisir de vous revoir pour l’une de nos autres salles.
    Bien cordialement, votre game master 😉

    • CamilleG
      Auteur
      29 août 2018 / 13 h 33 min

      Oh merci à vous de l’avoir lu ! A très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.