Voyager seul et se faire des amis

Partir voyager en solo a gagné en popularité ces dernières années (sauf pour le moment puisque personne ne voyage plus nul part). J’ai failli à plusieurs reprises m’envoler seule pour mes vacances. La Corse, à la suite d’une rupture amoureuse (on avait réservé les billets, l’hébergement) mais finalement je suis partie avec mon meilleur pote. Il y a eu aussi l’épisode de l’Inde, MamanG en avait perdu le sommeil quand j’avais émis l’hypothèse d’y organiser un roadtrip. Finalement, revirement de situation, je suis partie deux semaines avec un bon ami explorer la Thaïlande.

Je n’ai donc jamais tenté l’aventure seule, sauf quelques jours à New York City à la suite d’une engueulade sur place avec mon « ami ». Et c’est là que j’ai compris qu’être seule offrait de nombreux avantages comme plus d’indépendance, une manière de prendre du recul, de se reconnecter et SURTOUT d’augmenter sa confiance en soi.

Néanmoins, la plupart des voyageurs solitaires ne souhaitent pas rester seuls tout du long et certains ont peur de la solitude qui s’installe avec l’aventure. Si tel est votre cas, pas de panique ! Nous aborderons dans cet article quelques moyens de vous faire des potes en voyage comme les meilleures activités pour faire des rencontres et comment briser la glace.

Quelles activités pour les voyageurs solitaires ?

Il faut commencer par vous poser une question cruciale : est-ce que vous souhaitez rencontrer des locaux ou d’autres voyageurs comme vous, ou alors peut-être les deux ? La réponse affectera le type d’activité.

Si vous êtes dans le premier cas de figure et que vous avez envie de faire connaissance avec des habitants de la ville dans laquelle vous vous rendez, il vous faudra éviter les coins les plus touristiques. Pour loger chez l’habitant, vous pourriez avoir recours au « couchsurfing ». Il s’agit d’un service d’hébergement temporaire et gratuit, de personne à personne. Les gens proposent un lit ou un canapé pour dormir (une nuit le plus souvent) en étant eux-mêmes présents dans leur logement à personnes cherchant un hébergement. Ils sont mis en relation via un service en ligne. Ce projet, initialement établi aux États-Unis en 2004 sous forme d’association à but non lucratif, est depuis 2011 une société commerciale.

Vous promener dans les rues et vivre comme un local vous permettra d’en rencontrer plein d’autres et d’initier une conversation qui pourrait être le début d’une amitié, qui sait.

Si vous préférez nouer des liens avec des voyageurs solo, je vous conseille de commencer de vous rendre dans les endroits les plus réputés du pays visité. Inscrivez-vous à un tour de la ville guidé, par exemple, mais croisez les doigts pour ne pas tomber sur un groupe de seniors.

En revanche, avant de partir, assurez-vous que votre destination est relativement populaire parmi les voyageurs, pour être sûr qu’il y aura du monde à rencontrer ! N’allez pas au fin fond de la Mongolie, cela risque de ne pas être pratique.

Pour les célibataires, vous pouvez également faire un petit tour sur les applications de rencontres, on ne sait jamais sur un malentendu !

N’hésitez pas à traîner sur les forums aussi. Qui n’a pas dans son entourage quelqu’un qui a trouvé un super pote après avoir échangé au sujet de passions ou j’en passe ? J’ai moi-même rencontré des supers copains à l’époque où j’étais abonnée au parc des princes (en 2006) via un forum.

Briser la glace

Pas si facile que ça. Faire connaissance avec des inconnus est encore plus compliqué quand on fait face à la barrière de la langue. Dans ce cas-là, c’est une bonne idée d’avoir un jeu facile et connu avec vous. Imaginez-vous dans une auberge de jeunesse (hyper chouette pour rencontrer des jeunes de son âge), avec par exemple le blackjack. Ce dernier est un jeu populaire avec des règles simples qui se joue à deux. C’est également pratique car vous n’avez besoin que d’un paquet de cartes pour vous y mettre. D’ailleurs, même si vous n’en possédez pas, il vous reste votre téléphone portable, il est facile de trouver un site pour jouer en ligne. Pour comparer les différentes plateformes qui offrent ce type de jeu, pensez à avoir recours à un comparateur comme Crazy Vegas online casino, pour être sûr de votre choix.

Un autre super jeu pour briser la glace lorsque vous tombez sur un groupe, c’est le UNO ! Le grand classique qui peut se jouer à plusieurs et qui ne demande qu’une petite place dans votre sac à dos.

Pour les adeptes de l’effort physique, il existe les sports collectifs comme le volley ou le football qui restent un bon moyen de s’intégrer à un groupe. Et pour les moins sportifs, il reste le baby foot, très populaire en auberge de jeunesse ou dans les bars ! Et ne forcez pas sur l’alcool (ou autre), vous pourriez vite vous transformer en gros lourd ahah.

J’espère que ces astuces aideront celles et ceux d’entre vous qui ont envie de se lancer et partir voyager en solo mais qui appréhendent la solitude. Dites-vous bien que les autres aventuriers qui partent seuls sont sûrement dans la même optique que vous. Pour une première destination, optez plutôt pour un endroit connus des backpackers et foncez vous amuser !

Et vous, avez-vous déjà voyager seul(e) ? Comment l’avez vous vécu ?

9 Commentaires

  1. Vinz
    13 mars 2020 / 14 h 02 min

    C’est triste de partir solo je trouve !

    • CamilleG
      Auteur
      16 mars 2020 / 7 h 57 min

      Bah c’est mieux que de ne pas partir du tout ? 🙂

  2. Lea
    15 mars 2020 / 8 h 34 min

    Ton post tombe à pic mais finalement je ne peux plus partir

    • CamilleG
      Auteur
      16 mars 2020 / 7 h 56 min

      M’en parle même pas… On est 2 🙁

  3. Seb
    17 mars 2020 / 9 h 06 min

    LA SEULE façon de voyager qui a un interet à mes yeux.
    Seul tu es forcément plus receptif à ton environnement et à la population qui vit localement.
    Apres ce mode de voyage n’est pas donné à tout le monde : il faut faire preuve d’ouverture d’esprit, aller vers les autres et avoir un minimum de confiance.
    Et partir seul ne veux pas dire rester seul durant tout le voyage. Il faut privilégier le mode d’hebergement chez l’habitant.
    Et pour débuter ce genre de nouvelles expériences pas la peine de partir au bout du monde !

    Tu as été abonnée au parc des p***s ? tu baisses dans mon estime

    • CamilleG
      Auteur
      17 mars 2020 / 10 h 59 min

      Je suis pleine de surprises mouahahahahahahahahahaha
      en 2006 !!!!! En virage 😉
      Perso je préfère voyager à deux mais bien accompagnée !!

  4. Romain
    17 mars 2020 / 14 h 48 min

    Dans les deux cas (voyager seul ou pas seul) il y a des avantages et des inconvénients. Je suppose que selon les situations ou les endroits certains voyages sont mieux à faire tout seul et d’autres à plusieurs.

    • CamilleG
      Auteur
      19 mars 2020 / 12 h 46 min

      Oui c’est vrai… Tu as déjà voyagé solo ? ça va tu ne t’ennuies pas trop ?

      • Romain
        19 mars 2020 / 13 h 08 min

        Non je n’ai jamais voyagé solo, et quasiment jamais voyagé tout court à part pendant mon enfance, la seule fois où j’ai franchi une frontière c’est le temps d’un après-midi en Espagne. ^^
        Quant au confinement ça ne change quasiment rien pour moi, je vis quelque chose de similaire depuis décembre 2006. C’est pour les autres que je m’inquiète, ma mère par exemple est aide à domicile donc elle ne peut pas laisser tomber ses employeurs.
        Fais bien attention à toi surtout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.