10 ans de blogging : le bilan

Wahooooo ! Dix ans ! Cela va faire dix années que j’ai ouvert ce blog en octobre prochain. Je n’aurais jamais cru qu’une décennie plus tard je serai encore en train d’écrire sur Internet… Et j’étais loin de m’imaginer que vous serez de plus en plus nombreux, chaque année, à échanger avec moi, et à me suivre ! Alors MERCI à vous toutes (et tous, et oui j’ai quasi 50-50 d’hommes et de femmes qui me suivent, ça aussi c’est vraiment fou) de croire en ce petit blog. J’espère continuer longtemps à poser ma prose.

Après ce passage « discours de récompense aux Oscars » j’aimerai vous parler du bilan que je dresse après toutes ces années passées dans la blogosphère. Globalement il n’en ressort que du positif ! Je dis bien globalement parce que comme pour tout, il y a toujours quelques hic (non il n’y a pas de s à ce mot, il est invariable ahah).

Avec l’âge, la ligne éditoriale évolue 

Et surtout parce que je n’écris pas sous l’anonymat, j’ai dû à maintes reprises ne pas appuyer sur le bouton « publier cet article » au risque de choquer, de faire des histoires ou de déplaire. L’auto-censure, croyez-moi est la chose la plus frustrante (après celle de devoir tourner le regard face à un pain au chocolat). A 20 ans j’avais l’impression de pouvoir tout dire, tout dévoiler et c’est ce que je faisais presque. A 30 ans passés, je prends des pincettes et fais attention à ce que j’écris. La peur d’être (mal) jugée, moquée ou décrédibilisée m’empêche d’aborder des thèmes trop personnels. Je préférais tellement l’époque avec mon inconscience et mon immaturité à cette sensation du « ah non c’est chaud de mettre en ligne cela« . Et c’est ainsi vous avez loupé des témoignages sur comment je me suis sentie abusée par un radiologue, comment j’ai passé 6 mois à me faire harcelée moralement au boulot il y a quelques années…  Peut-être qu’un jour je réussirais à (re)prendre assez confiance en moi et à me détacher de l’image que je renvoie, et que je balancerai les mots.

Le besoin d’écrire

Certains ne se sentent pas dans leur assiette quand ils ne font plus de sport, quand ils se privent de manger, ou bien quand ils n’achètent pas le dernier téléphone portable à la mode. Et bien me concernant, dès lors que je ne prends pas le temps d’écrire, de faire des photos (mais pas de moi, ça je m’en passe de plus en plus) je me sens presque comme étant inutile. C’est à la fois drôle et déconcertant ! Je me demande comment un psy verrait tout cela. La création de contenus photos comme écrit peut se transformer en passion. Bon je vous rassure, demain je ne sortirai pas de bouquin. Ceci n’est pas mon fantasme.

La transformation des blogs

Au début des années 2000, les blogs avaient vocation de partager des conseils, des coups de gueule, des avis modérés sur des services ou des produits (mais très modérés hein parce que sinon on peut se retrouver devant le TGI et je sais de quoi je parle), bref l’idée première était de rassembler autour de valeurs communes. Aujourd’hui les blogs naissants ne répondent plus vraiment à ces buts. Les années 2010 ont laissé place à une toute nouvelle vision : l’argent. Et depuis 3-4 ans vous remarquerez la présence constante de ce phénomène. Combien ouvrent des blogs mode pour tenter de percer de devenir une it girl ? Beaucoup. Beaucoup trop. Ceci n’est pas une critique mais plutôt un fait. A mes yeux, un blog doit rester un plaisir et non pas un objectif financier. Bien entendu je ne suis absolument pas contre les partenariats, tant qu’ils sont gagnants-gagnants pour le lecteur, le blogueur et la marque. Se faire offrir des produits ou des services, pourquoi pas ! Quel mal à ça ? J’en ai déjà parlé dans de précédents articles, je trouve normal que des blogs mettent en avant des choses qu’ils ont aimées ou testées. En revanche j’ai dernièrement été interpellée par une connaissance sur Facebook. Un mec qui s’interrogeait à la suite d’un article sur les culottes. Je porte cette marque depuis octobre dernier, j’en suis vraiment fan et comme j’avais osé en parler positivement (j’avais émis un petit côté négatif tout de même), il se demandait si cela n’était un partenariat car j’en parlais bien. Que répondre à ça ? Donner son avis sincèrement et se récolter ce type de réflexions ? Je peux concevoir ce genre de questionnement et malheureusement cela ira de mal en pis j’ai l’impression.

La relation avec les lecteurs

En 10 ans j’ai assisté à une transformation que je trouve dommage. Alors je ne vais pas généraliser car il existe encore des personnes qui commentent avec passion, bon cœur et respect ! Fort heureusement. Je ne reçois que rarement des messages de troll. En revanche je trouve que nous, moi y compris, prenons moins le temps de partager nos retours dans les commentaires. Est-ce par faute de temps, d’envie ou je ne sais quoi d’autres ? Honnêtement je parcours beaucoup moins de blogs qu’à l’époque donc je commente moins forcément. Soit parce que mes copines blogueuses ont arrêté (les 3/4 sont passés à autre chose snif), soit parce que j’ai honnêtement moins de temps libre pour errer sur les plateformes de blogs. Mais les fidèles sont toujours là et c’est clairement rassurant.

Se justifier, encore & toujours plus

Aujourd’hui quand tu annonces que tu as un blog, on ne te questionnera pas sur sa ligne éditoriale mais sur le trafic qu’il génère. Véridique. « Ah cool, tu as combien de visiteurs par mois ? Combien de followers sur Instagram ? Tu as des marques qui prennent contact avec toi ? ». Voilà, ces 3 piètres questions résument bien la situation. C’est tellement navrant de ne parler que kit média, chiffres, vues… Comme si le but ultime c’était le reach global de tes réseaux sociaux. Il faudrait acheter 50K followers et 3000 likes par photos sur Insta pour être crédible quand on détient un blog ? Quel est donc le rapport ? J’avais fait un sondage sur le blog en 2018 et bon nombre de lecteurs ne souhaitent pas me suivre sur Insta ou Fb. Ils sont abonnés à la newsletter et ça leur suffit ! Au diable la démarche mercatique. Pourquoi devoir se justifier sans arrêt qu’avec des chiffres ?

Vendre du rêve et inspirer

Les évolutions technologiques et la qualité croissante des photos des mobiles permettent aisément de se la jouer petit photographe sans forcément être équipé de toute la panoplie à plus de 6 000 euros. Et c’est tant mieux. Pourvoir proposer des contenus de plus en plus qualitatifs à ses lecteurs avec de petits moyens ? Je dis bingo ! Forcément les images plus belles les unes que les autres poussent sans cette le « créateur » à se surpasser. J’y vois là une forme d’inspiration tant pour le lecteur que le blogueur. Quelle sensation agréable de flâner sur un blog aux visuels forts, travaillés, dignes d’une oeuvre d’art. Personnellement, que ce soit sur un blog ou sur un compte Instagram, j’en ressors bien souvent inspirée, la tête pleine d’idées. Mais je vous l’accorde, le paraître tient une place un peu trop importante. Le naturel se fait rare.

La solidarité existe, et de plus en plus

Voilà quelque chose qui existe et qui mériterait d’être quantifiée ! La solidarité, à mes yeux, est davantage présente sur Internet que dans la rue ! J’en suis témoin régulièrement depuis que je vis en plein centre de Paris. Mais ceci est un autre débat. C’est comme si derrière un écran, une personne se sentait assez en confiance pour pouvoir commenter un article avec son propre retour d’expérience, ou pour envoyer un email pour te raconter un souci qu’elle rencontre après s’être retrouvée dans les mots lus. Ce type d’acte me touche à chaque fois ! Ces dernières années j’ai presque perdu foi en l’humanité et je trouve que nous devenons avec l’âge de plus en plus individualistes, du moins en Ile-de-France. Alors quand je reçois des messages bienveillants de la part d’inconnu(e)s, je me dis que rien est perdu ! 

Je vais conclure cet article sur ce message positif ! Et vous, en tant que blogueur ou lecteur, avez-vous constaté des changements notoires ?

PARTAGER SUR :

21 Commentaires

  1. Romain
    2 avril 2019 / 10 h 30 min

    Bravo Camille pour cette incroyable longévité ! Tout ce que tu dis dans cet article explique cette longévité justement, car tu as une très bonne façon de voir et de ressentir les choses. Je te souhaite le meilleur pour les dix prochaines années de ton blog ! ^^

    • CamilleG
      Auteur
      2 avril 2019 / 21 h 53 min

      MERCIIIII !! J’espère être encore là dans 10 ans ! Mais je serai vieilleeee !!

  2. 2 avril 2019 / 12 h 01 min

    Hello Camille,
    une très belle décennie de blogueuse, félicitations.
    Moi ça fera 10 ans en juillet, alors oui le blogging a évolué, mais je dirais comme la société.
    Aujourd’hui les réseaux sociaux sont devenus incontournables, ce n’était pas le cas il y a 10 ans.
    Le naturel dérange plus aujourd’hui, la tendance est à des photos parfaites, des photos catalogues, et le vrai se fait de plus en plus rare…
    Le tout est de rester en accord avec ses valeurs, comme tu le fais.

  3. 2 avril 2019 / 13 h 56 min

    Joyeux anniversaire bloguesque! Moi, ça fait 11 ans mais j’ai eu 4-5 blogs différents alors je ne sais pas si ça compte. J’ai vraiment remarqué un changement lorsque je suis revenue en novembre 2017. Comme tu dis, je sens que beaucoup, beaucoup espèrent se faire plein de sous, sous et je trouve que ça nuit parfois à la qualité de l’écrit. Très souvent, les mêmes sujets reviennent et ça me fatigue. J’aime quand le contenu est différent, original. Je m’ennuie vite, aussi. Bref. Encore bon annif à toi 🙂

    • CamilleG
      Auteur
      2 avril 2019 / 21 h 58 min

      Exactement ! On voit la même chose partout !! Peu de blogs sortent du lot. Tout est une question d’authenticité ! Merci ! Bises

  4. David Space
    2 avril 2019 / 17 h 30 min

    Alors, on allume les bougies pour ronger nos noces d’étain. (souffler, pardon)

  5. Harley Queen
    2 avril 2019 / 17 h 33 min

    Merci Camille pour cet article !
    Je laisse rarement (jamais) de commentaires (sauf une fois pour manifester ma satisfaction de revoir Seb, la touche de piment à la lecture de ton blog), mais tu m’as fait réfléchir à la raison pour laquelle je continuais à te suivre. Essentiellement pour ton écriture honnête et ton authenticité. Peut-être ne racontes-tu pas tout, mais ton point de vue est toujours réfléchi et la palette de ce que tu partages donne l’impression d’une personne entière.
    Alors, il m’arrive de ne pas être d’accord avec toi ou de me faire sentir d’un monde bien différent du tien, quand tu fais des articles du genre « hihi, les filles, on est toutes pareilles » mais c’est un des aspects que finalement je préfère car ça me rappelle que chacun a des nuances différentes et surtout ta manière d’écrire incite à réfléchir à un positionnement différent et surtout non caricatural.
    Bref, continue comme ça et longue vie à ton blog !

    • CamilleG
      Auteur
      2 avril 2019 / 21 h 56 min

      MERCI beaucoup pour ton commentaire ! C’est gentil ! Oui Seb est dans le fond adorable sous ses airs de méchant lecteur !! Merci c’est encourageant de lire des commentaires comme le tien en tout cas ! Et ça change 🙂 Bises

  6. 2 avril 2019 / 21 h 53 min

    Quel joli parcours et bilan ! Je bloque depuis 5 ans et demi et je ressens un peu tout ce que tu dis. Je dirais que la phase argent est arrivée vers 2015, même (pas 2010 :P). Aujourd’hui les gens ouvrent un blog pour recevoir des produits et il y a des partenariats à outrance.
    Je ne te suis pas depuis 10 ans, mais depuis un de tes premiers articles sur l’urbex. C’est toujours un plaisir de te suivre ! Et comme toi je trouve vraiment dommage cette course aux likes et aux abonnés. C’est juste une application Instagram, après tout !
    Bref, je te souhaite une belle continuation ! 😀

    • CamilleG
      Auteur
      2 avril 2019 / 21 h 55 min

      Merci Mistinguette !! Oui j’ai commencé à laisser tomber un peu Insta. Mon engagement est au plus bas car je poste moins et peu régulièrement (parce que clairement ça me gonfle cette course aux likes). Résultats j’ai perdu plus de 1000 likes par photos. Mais c’est comme ça, je préfère me consacrer à autres choses pour le moment 🙂 Bises et merci pour ton com

  7. 3 avril 2019 / 11 h 27 min

    Heureux anniversaire Camille! On avait dit que les blogs d’humeur allaient disparaître au profit des vlogs, finalement je constate avec joie qu’on fait de la résistance!
    La différence notoire je l’ai plus constaté sur Hellocoton : il y a moins de fréquentations et d’interactions. Mais les irréductibles sont là

    • CamilleG
      Auteur
      4 avril 2019 / 19 h 04 min

      Merci Rachel ! C’est adorable ! Et oui on est encore lààààààààà

  8. Seb
    3 avril 2019 / 13 h 33 min

    Il y a aussi parfois pas mal d’hypocrisie : combien de petites pisseuses qui viennent de créer leur blog vont polluer les autres blogs de quelques mots vides de sens dans le seul but de rabattre 2 ou 3 personnes sur leur propre blog ?

    Perso pour l’auto censure je fais le constat inverse au tien. A 25 ans j’essayais de plaire à tout le monde et d’avoir un style de vie et un comportement parfait. Maintenant plus du tout, j’assume tous mes choix et mes défauts. Bon OK tu me diras c’est facile vu que j’en ai très peu 😉

    Et sinon c’est quoi ce bluff sur le fait que tu es suivi par 50% d’hommes et 50% de femmes ? tu sors ça d’où ?
    Pour les personnes qui lisent seulement tu n’as aucune info et pour celles qui commentent seulement ce qu’elles affirment. Après tout si ça se trouve moi je suis une vieille rombière qui vient reluquer ta chevelure d’or…

    Dès que j’ai 10 minutes je te fais mon bilan de tes 10 ans

    • CamilleG
      Auteur
      4 avril 2019 / 19 h 05 min

      Cher Seb, je le sais car mon blog est relié à google Analytics voyons ! Je ne le sors pas du chapeau… C’est rigolo hein ! Ouais je sais que tu es un homme, tu as des discours de mec LOL

  9. Seb
    4 avril 2019 / 15 h 38 min

    les +

    – tu sais encaisser et accepter les critiques qu’on te fait
    – tu abordes des sujets variés
    – tu réponds aux commentaires
    – tes articles sont structurés
    – le design de ton blog est sobre
    – t’es une personne intéressante, le genre avec qui on peut parler de tout pendant des heures sans voir passer le temps
    – ton humour
    – ton style écrit est plaisant à lire (ça parait bateau mais quand on voit certains blogs…)

    les –

    – ton manque d’assurance qui parfois te conduit à te censurer
    – les mots anglais que tu glisses sans raison
    – globalement quand tu fais des articles style journaliste c’est à dire où tu te contentes de décrire car ce qui est intéressant c’est d’avoir ton avis et ton ressenti
    – quand tu mets des photos que tu n’as pas prises
    – le fait que pour tes choix de vêtements, meubles, techno ou autre tu privilégies d’abord le design et l’aspect plutôt que le pratique et le fonctionnel (un défaut hélas typiquement féminin…)
    – je crois que la vision de ton placard à provisions ou ton frigo me rendrait dépressif…
    – tes récits de voyages : dès que tu pars j’ai la boule au ventre car je sais qu’on va en subir les conséquences pendant plusieurs semaines voire des mois…

    • CamilleG
      Auteur
      4 avril 2019 / 19 h 07 min

      MERCI SEB, cela me touche (surtout venant de toi). Bon quand est-ce que j’ai l’honneur de publier un article à toi ??? Et pour les voyages, ils fonctionnent bien ces articles… Tu exagères, c’est ça aussi le partage et l’ouverture d’esprit !

      • Seb
        8 avril 2019 / 9 h 17 min

        Tu attends un article sur quel genre de chose ?

  10. 4 avril 2019 / 16 h 32 min

    Wow 10 ans ! Bravo ma belle félicitation, ne te décourage pas pour les années à venir en tout cas parce que j’adore te lire, je trouve que ton contenu est de qualité, agréable à lire, drôle, émouvant, et je fais plein de découvertes ! 😀

    Bisous !
    Marine 🙂

    • CamilleG
      Auteur
      4 avril 2019 / 19 h 08 min

      MERCI MARINE. Parfois j’ai un peu honte d’avoir un blog, surtout vis à vis des collègues. lol mais bon, c’est ma petite passion ! Bises et j’adore aussi te lire !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.