Insupportable : ces gens qui font un break avec leur téléphone

Les pervers narcissiques vont pouvoir prendre des congés, désormais ils ne vont être plus la cible des critiques acérées. Le manipulateur, tant dénoncé par la gente féminine, s’est vu remplacer par plus malsain et plus addictif : le téléphone portable doté d’une connexion internet.

Quelques mois plus tôt, le monde tournait autour de la sortie de l’Iphone X, du Samsung S8, du Pixel et j’en passe. Aujourd’hui, on ne rêve plus que d’une chose : s’offrir une cure dans un “rehab center” et venir à bout d’une relation fusionnelle, et passionnelle avec… un objet.

Sur la toile et même dans les médias, naissent par ci et par là des témoignages forts et poignants d’utilisateurs mobiles en quête de paix. Ils nous expliquent comment des individus courageux ont réussi à se déconnecter de leur appareil pendant presque vingt-quatre heures. Incroyable. Des situations à couper le souffle. Des retours d’expériences plus dingues les uns que les autres.


Marie, 24 ans, sourire aux lèvres, complètement soulagée et le visage détendu, affirme s’être passée d’Instagram, de Facebook et même de Snapchat pendant plusieurs heures d’affilée. Cette jeune femme, tout juste sortie de son école de commerce, revient sur son acte : “j‘ai décidé, le temps d’une journée, de me mettre à fond dans la recherche de boulot. J’ai éteint mon Iphone pour rester concentrée sur mon objectif. Je suis ravie, j’ai finalement pu envoyer 14 candidatures alors qu’habituellement je passais ma journée sur Youtube à admirer EnjoyMachin“. Elle ajoute, amusée, “et j’ai même aidé ma mère à mettre la table pour le dîner“.

Le miracle s’était produit. Marie a réussi à reprendre les rennes de sa vie et à se socialiser pendant une journée.

Si Moïse était encore là il aurait certainement ajouté un onzième commandement à sa table :
“De ton téléphone portable à plus de 599 euros tu te sépareras. Et débile tu ne deviendras pas (et ainsi tu éviteras de pondre des témoignages à la con et de regarder des vidéos inutiles)”.

Mais d’où vient cette fierté démesurée pour un acte des plus des banals, qu’est celui d’ignorer son mobile ? 
C’est à cette question que cet article tente de répondre.

Aime ton mobile plus fort que ton prochain

Parfois je me dis que la race humaine court à sa perte. Dépassée par les événements, elle est devenue la marionnette des dirigeants capitalistes et  ses quatre grèves annuelles, remplies de haine, ne changeront pas la donne. L’union fait la force, mais unie elle ne l’est plus. Aveuglée par les avancées technologiques et les discours marketing, elle ne sait plus où commence et où prend fin son addiction pour le consumérisme. La preuve, elle lâche un SMIC pour un objet lui permettant d’ignorer les appels téléphoniques de sa propre famille.

Mais un jour, le courant yogi, le goût pour le healthy, la culture spirituelle d’Asie et d’Amérique centrale, et la grande mode de la méditation avec son “vivre l’instant présent” ont dérangé nos façons de faire et remis en question nos agissements. Nos addictions matérielles conditionnent étonnamment notre vie et développent notre stress, notre état de manque, et nous plongent parfois même dans une mélancolie sans fin.

Aide les GAFA et le ciel t’aidera

Je ne reviendrai pas sur le fléau moral du “j’ai une vie sociale de merde” provoqué par la montée en puissance des applications de réseaux sociaux, où le faux et le surjoué dominent photos et vidéos postées. Spectateurs du ridicule, nous bouffons sans le savoir des brides de vie dorées, des images shootées au millimètre près, des corps trop souvent passés sous logiciel de retouche ou sous coups de bistouri.

A trop jouer à la course aux likes, à trop espionner la vie d’inconnus, à trop rêver d’une vie meilleure nous n’arrivons jamais à l’arrivée de cet éprouvant marathon, malgré notre entrainement quotidien virtuel. Déposons nos dossards, quittons la route du fake et retrouvons le véritable courant de la vie.

Sommes-nous trop bestiaux pour comprendre que nous vivons emprisonnés dans un monde qui n’existe pas ? Attendons-nous d’être sur notre lit de mort pour regretter de ne pas avoir vécu notre propre vie avec nos propres souvenirs ? A quoi bon vouloir exister aux yeux des autres ? Ces mêmes autres qui du jour au lendemain peuvent nous décevoir ou nous rejeter ?

Et bien non. Nous semblons adorer dépendre d’un outil dévastateur, et ce depuis notre plus jeune âge. A 6 mois notre premier mot est Allo, à deux ans on swipe, à trois on délaisse les jeux en bois pour le mobile en plastique, à sept on réclame à ses parents un mobile, à dix on passe des heures dans sa chambre en Facetime, à quinze on immortalise ses soirées sur Insta, sur Snap, à la vingtaine vingt on se sent exister grâce au nombre d’amis sur Facebook et à partir de trente on transforme notre téléphone comme notre assistant personnel à la mémoire d’éléphant.

Et c’est ainsi que certaines blogueuses et journalistes, en quête de pseudo retour aux sources, en viennent à crier victoire dès lors qu’elles mettent en mode avion leur téléphone. Trop heureuses d’avoir tenté l’impossible, elles s’enflamment sur la toile. Une seule journée en mode OFF et elles comprennent ENFIN la superficialité de leur compte Instagram et de leur page Facebook. Elles se demandent alors comment ont-elles pu être bernées pendant aussi longtemps ? Et par la même occasion, nous prennent pour des cons de moutons faibles. Sauf que nous, nous prenons assez de recul vis-à-vis d’un mobile pour éviter qu’il nous pollue la vie.

Elles se mettent alors à diaboliser les conséquences néfastes d’un simple assemblage aluminium, de plastique et de verre. Parce que oui, un téléphone n’est rien de plus que cela. Elles ont besoin de proclamer leur extraordinaire découverte à la terre entière et endossent le rôle de messies aux yeux des conservateurs du virtuel.

Elles ont osé vivre leur vie sans pression et sans artifices pendant quelques heures. Gloire à elles.

Cette action tellement originale et rare demande, je le crois, un tuto ! Cela évitera de créer, encore, un métier de coach à la con ou des articles bidons.

Ce conseil vous est offert par camilleg.fr

En revanche le conseil ci-dessous, tiré d’un article bidon du net au titre aguicheur “astuces pour réduire son temps sur un tel portable”, me fait doucement rire. BULLSHIT POWER. Les mecs te préconisent d’acheter une montre connectée pour lâcher ton tel ! Incroyable !

Vivez pleinement votre vie avant qu’il ne soit trop tard. AMEN.

PARTAGER SUR :

31 Commentaires

  1. 26 février 2018 / 9 h 21 min

    Tu m’as fait beaucoup rire de bon matin, surtout avec le tutoriel pour éteindre son portable. 😂

    • CamilleG
      Auteur
      26 février 2018 / 12 h 10 min

      Je me suis marrée en l’écrivant aussi ; )

  2. Flooo
    26 février 2018 / 11 h 52 min

    Ca m’a fait tellement rire 🙂
    Merci de remettre à la place qui est la leur ces témoignages de digitaldetox (mais pas d’anglichdetox semble-t-il) qui ressemblent à des comptes rendus post-guerre du Vietnam !

  3. 26 février 2018 / 12 h 42 min

    Ton article est vraiment top ! Il m’a bien fait rire ^^
    Et tu as totalement raison sur ce sujet… Je n’en peux plus d’entendre le mot digital détox !!

  4. 26 février 2018 / 13 h 57 min

    Magnifique !!! Ce tuto est tout simplement magique !!
    Je me pose pas mal de questions aussi sur cette nouvelle mode qui consiste à touver des addictions dans tout et n’importe quoi … c’est sur que l’on peut vite passer trop de temps sur son téléphone mais à priori on est pas non plus des mollusques décérébrés n’ayant aucune capacité de discernement … Merci en tout cas, j’ai bien ri !

    • CamilleG
      Auteur
      26 février 2018 / 14 h 20 min

      Merci Virginie ! Ouais bien dit !! Ahah

  5. Laura S
    26 février 2018 / 15 h 11 min

    Enorme 😀 merci pour cet article et ce sens de l’humour Camille!

  6. 26 février 2018 / 15 h 33 min

    C’est toujours un plaisir de découvrir vos articles humeurs. 🙂 Je n’ai pas arrêté de rire en lisant vos lignes. Il est TOP!!! J’éprouve le même sentiment face aux personnes qui donnent l’impression d’avoir gravi l’Everest. Lol. En tout cas, merci pour ce super article plein d’humour et de bon sens. Et alors le coup de la montre connectée…comment dire, c’est le clou du spectacle. Excellente journée à vous.

    • CamilleG
      Auteur
      26 février 2018 / 15 h 41 min

      Le conseil de la montre connectée… Je me suis vraiment demandée qui était l’imbécile pour pondre ça ! Et puis je me suis rappelée que bon nombre d’articles sont écrits car…. les marques les paient pour faire parleur d’elles ! Certainement un article sponsorisé pour une marque de montre connectée !
      Merci pour votre gentil commentaire !

  7. 26 février 2018 / 15 h 59 min

    AMENNN !! (à lire avec l’accent américain).
    C’est marrant mais j’ai parfois l’impression que plus les gens sont cons plus ils ont l’impression de réinventer le monde souvent et pour de la merde ^^

  8. 26 février 2018 / 18 h 04 min

    Le téléphone ou la télévision, même combat. C’est insupportable d’entendre une belle-mère tiens je vais regarder ce qu’il y a et allumer la télé…
    Avant d’allumer on choisit ce qu’on va regarder.
    Pour le téléphone c’est pareil, si on se connecte c’est dans un but précis pas pour moutonner.

    • CamilleG
      Auteur
      26 février 2018 / 19 h 49 min

      Tout à fait ! J’aime bien le verbe moutonner !

  9. 26 février 2018 / 18 h 35 min

    coach en detox digitale ??? en voilà une bonne idée ! dans 6 mois le marché sera saturé !!! lol. bon en tout cas merci pour cet article bien caustique ! du coup elles ont du rebrancher leur téléphone pour écrire leur articles les blogueuses qui ont testé ? bon bah j’y retourne, j’ai des articles à écrire pour mon site pro de coach de vie…

    • CamilleG
      Auteur
      26 février 2018 / 19 h 48 min

      Ahaha ouais y’a des coachs pour tout !! Coach sexuel j’ai appris ça y’a un mois…
      Ouais les nanas te font un article sur “pourquoi j’ai arrêté instagram et snapchat” mais elles carburent sur FB et autres. Mais c’est marrant !

      • 27 février 2018 / 12 h 40 min

        y parait qu’il y a même des coachs en carrelage ! alors tu sais… mon premier job c’est de tenter de recrédibiliser ce terme galvaudé….

  10. 26 février 2018 / 21 h 28 min

    Ton article est génial, j’ai bien ri ahaha !

    • CamilleG
      Auteur
      27 février 2018 / 9 h 37 min

      Merci ! Tant mieux si ça t’a amusé : )

  11. 26 février 2018 / 23 h 21 min

    hahah super ton article, c’est la première fois que je tombe sur ton blog et je ne pense pas que ce sera la dernière.

  12. 26 février 2018 / 23 h 29 min

    Une bonne dose d’humour, j’ai adoré cet article ! Tu as bien raison en tout cas, il faut vivre l’instant présent surtout ! Je ne me considère pas comme une accro du téléphone, je peux le laisser poser dans un coin de bonnes heures dans ressentir de manque ou l’envie d’aller faire un tour sur les réseaux sociaux. Mais ce terme, digital detox me ressort par les yeux. Malheureusement il fallait quelque chose qui fasse le buz, comme tout finalement, des modes qui passent. C’est lassant !
    Bref merci pour ton article tellement sincère.

    A bientôt peut être 🙂

    • CamilleG
      Auteur
      27 février 2018 / 9 h 37 min

      Salut Célia. Merci pour ton com !! Ouais c’est un truc bidon à la mode, encore un truc pas terrible ! Bises

  13. Seb666
    27 février 2018 / 13 h 38 min

    Est ce que tu ne ferais à travers cet article plein d’humour une sorte d’autocritique ??

    Pour l’article t’exagère, je l’avais lu et il est pas mal. il conseille par exemple de savoir gerer ces notifications ce que peu de personne sait faire ou fait.

    • CamilleG
      Auteur
      27 février 2018 / 14 h 16 min

      non Seb, je ne fais pas de digital detox. Mon tel je le pose sans souci pendant plusieurs heures. Surtout quand je bosse et quand je mange !
      Ouais mettre en silence ses notifs c’est la base ! Qui ne le savait pas ? ; )

  14. Seb666
    27 février 2018 / 15 h 16 min

    Vu tes temps de réponse trés courts je pense que t’es un peu accro tout de même 🙂

    Mais en fait je parlais des coachs et des conseillers en tout genre il me semblait que c’était un peu ton truc : conseils pour bien manger, love coach, astrologie pour te dire d’où tu viens et où tu vas (sic), expert techno pour savoir s’il faut acheter le dernier iphone etc…

    Et pour les notifs (comme tu dis) ce n’est pas juste silencieuse ou pas : c’est beaucoup plus complexe que ça !

    • CamilleG
      Auteur
      27 février 2018 / 19 h 31 min

      Je suis parfois réactive, parfois je ne le suis pas ; )

  15. 28 février 2018 / 10 h 58 min

    Une bonne dose d’humour fait du bien merci à toi ….et ton tutto ? just perfect 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.