Jean-Michel Modération : le mec qui modère vos soirées

Alors que je venais de poster ENFIN sur Instagram (après 25 minutes de sélection et 18 minutes de retouche luminosité, je n’exagère à peine) ma photo de mon aventure au festival Solidays, j’ai reçu dans la minute qui suit, un drôle de commentaire.

Un type brun aux lunettes, la trentaine environ, m’avait balancé « Là je suis content !!! #JeanMichelModération ».

Avec un blase pareil j’ai immédiatement pensé « punaise vlà encore un sérial pervers Instagrameur ». J’ouvre là une parenthèse (presque) féministe. Messieurs je m’adresse à vous mais pas à tous, car certains savent se tenir, si vous pouviez éviter de vous croire tout permis et jouer à Don Juan avec vos commentaires déplacés, ça serait sympa ! Bref 😉


Après quelques secondes de réflexion j’ai vite compris que son « modération » faisait référence au verre de Coca-Cola que je tenais à la main. Parce que oui, la mission de Jean-Mich’ n’est pas de baver sur les photos des nanas, mais de guetter celles et ceux qui abusent de la boisson alcoolisée. JM prodigue des conseils et des anecdotes sur son compte Instagram en rapport avec l’objet du délit.

On ne badine pas avec… l’alcool !

Jeux de mots, messages décalés, pic humoristique, JM Modération n’hésite pas à user de multiples stratégies épistolaires pour rappeler qu’on ne doit pas rigoler avec la gnôle. Il ose même s’en prendre aux marques et leur rappeler les bases : la modération !

A chaque nouveau contenu sorti, je pouffe de rire. Je me marre devant ses stories publiées durant les festivals qu’il semble enchaîner aux quatre coins de la France… Mais qui est donc ce justicier qui préfère boire du soft en soirée et qui prône l’eau ? Pour élucider ce mystère, je suis partie à sa rencontre.

Jean-Michel Modération, prends place, je te commande un jus de tomate ou un diabolo menthe ? Ou alors une bière sans alcool ?

Salut Camille, un demi de bière sera parfait ! Je m’appelle Modération mais je m’autorise tout de même une petite bière de temps à autre.

D’où t’est venue cette idée de sensibiliser les fêtards (et les autres) au sujet de l’alcool ?

Je suis un grand fan de festivals, de soirées entre copains et je trouve ça dommage que chaque soirée soit écourtée parce que l’alcool coule à flot et que les gens ne connaissent pas leurs limites… Donc j’ai voulu m’autoproclamer justicier de la consommation avec Modération… moi !

J’imaginais que ça pouvait venir d’un souvenir traumatisant. As-tu subi des soirées trop arrosées dans ta jeunesse ? As-tu vécu un drame lié à l’alcool ?

Hahah, c’est une séance de psy cette interview ?!! Chère Camille Freud, sachez que je n’ai vécu aucun traumatisme lié à ça… Bon après on peut parler de mon défunt chat mais ça, c’est une autre histoire…

Tu sembles faire la tournée des festivals français. Nouvelle passion ? Ou job caché ? D’ailleurs es-tu invité par les marques d’alcool. Ou peut-être es-tu un espion du Ministère de la santé ?

Hahah my name is Modération… Jean-Michel Modération… Agent 00,5 grammes/L d’alcool ! Si je pouvais être rémunéré pour modérer les gens, ça serait le kiff mais c’est pas vraiment le cas !

Sur quel festival tu as passé la meilleure soirée (non alcoolisée bien sûr) ?

Garorock ! Superbe festival, superbe organisation, vraiment le top et les festivaliers étaient vraiment réactifs quand j’allais leur parler !

Quelles sont les réactions des personnes quand elles lisent tes commentaires préventifs sous leurs photos ? Quand tu les abordes dans les festivals ? On dit que les gens bourrés sont parfois violents…

Ça fait beaucoup rire au début… puis ça intringue… puis ça follow mes comptes… puis ça me remercie ! Je ne m’attendais pas à ça ! J’suis hyper heureux ! Les bourrés-violents, je les évite, je tiens trop à mes lunettes !

Lorsque je t’ai découvert, j’ai immédiatement repensé à Louise Delage, la fausse Instagrameuse qui alertait elle aussi sur l’abus d’alcool. Derrière ce compte se cachait finalement une campagne de sensibilisation. Es-tu le grand frère qui prend la relève ?

Aaaah Louise ! Tout le monde m’en parle c’est vrai, mais là où c’est différent, c’est que Louise a sensibilisé le grand public en pointant le doigt sur son problème d’addiction. Alors que moi finalement, mon rôle ça aurait plutôt été de chercher à lui venir en aide, à Louise. Donc du coup… Désolé de ne pas avoir été là plus tôt Louise !

Tu as lancé ton compte le 14 juin 2018, quelques jours avant la grande période estivale. Comme par hasard… Et je me permettrais d’ajouter que tes contenus sont travaillés, tes vidéos qualitatives, tout ceci est presque trop beau pour émaner d’un individu lambda ! Surtout que tu ne fais pas tout ça seul (ne démens pas, ça se voit !)

Bien sûr que je ne suis pas un individu lambda… Quand on est le mec qui demande aux autres de se calmer quand la soirée s’apprête à partir trop loin, on se sent vite différent.

Plus sérieusement, comme je te l’avais dit, je ne vais pas cacher que j’ai su bien m’entourer de personnes qui ont tout de suite adhéré à mon projet et ont accepté de me filer un coup de main. Et ça s’est fait facilement, parce que je pense que les gens ont compris que le message à faire passer valait la peine de se donner les moyens et de le faire bien.

Et puis maintenant, sur Instagram : un iPhone et un peu de jugeote suffisent pour se faire passer pour un pro ! La preuve, t’as passé 18 minutes à faire des retouches lumières sur une photo… 😉

Effectivement, bien vu ! Aujourd’hui tu sévis sur Instagram, Facebook et même Twitter (tu es sur tous les fronts dis-donc) mais demain, quel plan d’actions comptes-tu mettre en scène ?

Mollo mollo : Qui va piano… va à l’eau ! Je me laisse porter, pas de plan d’actions, j’ai juste envie que les gens passent un bon été tout en se modérant !

Aperçu sur Télématin (le début du succès), ton cas commence à devenir viral. Tu fais le buzz, félicitations ! Alors, heureux ?

Hyper surpris surtout !!! Je ne m’attendais pas à ce que les choses aillent si vite ! Donc oui heureux que les médias rejoignent ma cause ! Ça prouve que les gens sont capables de se dire que ça peut être cool de boire avec modération. J’espère que ça continuera !!!

Et enfin, la question que l’on se peut tous se poser, en vrai en soirée, tu ne bois pas ?! Ou alors si oui, quelle est ta limite ?

Bien sûr que je bois ! Mais j’y vais doucement, je respecte mes limites, pour essayer de profiter au max de ma soirée et de mes potes. Et ça ne m’empêche pas de kiffer !

Un mot pour la fin ?

Tu peux commander une carafe d’eau ? J’ai fini ma bière…

N’hésitez pas à suivre Jean-Michel sur son compte Instagram : www.instagram.com/jmmoderation
mais aussi sur Facebook et Twitter.
Je vous promets de bons moments de franche rigolade !

PARTAGER SUR :

8 Commentaires

  1. Léa
    13 juillet 2018 / 9 h 26 min

    Ce mec est OUF

    • CamilleG
      Auteur
      13 juillet 2018 / 12 h 35 min

      Tu ne vas pas être déçue 😀

  2. Jean
    13 juillet 2018 / 13 h 01 min

    Pour arrêter tous les abus, il a du boulot le jmm ! Bon courage 🙂

    En tout cas je valide le concept, et la première partie de son prénom 😀

  3. CamilleG
    Auteur
    13 juillet 2018 / 13 h 09 min

    JM c’est le justicier des soirées ! Effectivement il a pas mal de taff ! MAIS JE SUIS SURE QUE SE CACHE UNE MARQUE DERRIÈRE LUI ahah. Je maintiens !!!!

    • CamilleG
      Auteur
      16 juillet 2018 / 9 h 26 min

      Il va être content tiens ahah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.