L’achat d’appartement : cette grosse blague

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.

Dernièrement j’ai publié un article au sujet de la vente immobilière de mon appartement. Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à le lire ICI, il est marrant (mais ça l’est moins pour moi, vous comprendrez pourquoi).

Finalement j’ai réussi à trouver des acheteurs grâce à une agence immobilière. Beaucoup plus simple qu’en direct avec des particuliers, j’ai ainsi évité de perdre mon énergie avec des individus pas sérieux qui s’imaginaient que mon appart était un musée ! #CoucouOnVientPiquerDesIdéesDéco

L’aventure continue puisque je suis repassée de l’autre côté, niveau acheteur cette fois, avec Monsieur.

Après un an de longues recherches, au moins quatre-vingt visites de biens et de plusieurs offres de prix émises, nous avons trouvé un bel appartement dans une résidence calme, pas très loin d’un métro, avec un parking, des balcons et surtout beaucoup de luminosité.

Autant vous dire que concilier les critères de chacun ne fut pas une mince affaire. Je souhaitais du calme, lui des commerces à proximité, j’aurais voulu un dressing, lui une deuxième chambre, je tenais absolument à une bonne exposition, il ne jurait que par le parking. Finalement nous y sommes parvenus mais non sans peine. Cette aventure est, et elle continue même après l’achat d’où le verbe au présent, un long parcours semé d’embûches.

Je me tâte à vous préparer un article au sujet de cette horrible partie administrative, j’ai nommé le crédit immobilier. Pas de chance nous sommes tombés sur une conseillère atypique. Elle répondait au téléphone et aux emails une fois sur six. Nous avons dû monter un cran au-dessus et lui faire parvenir des emails, copie le PDG de son groupe bancaire. Oui on en était là ! Et bien figurez-vous que la situation a été débloquée et que nous avons reçu une lettre postale de la part de l’équipe du PDG. Elle n’est pas belle la vie ? Comment avons-nous trouvé l’adresse email du PDG ? Facile, toutes les boites construisent les adresses de leurs collaborateurs de la même façon, il suffit alors d’observer la façon dont est composée l’adresse de la conseillère et le tour est joué. Le nom du PDG ? faites appel à un moteur de recherche ou à LinkedIn.

Ce qu’il faut retenir de ce passage incontournable, sauf si vous achetez cash : rencontrez au moins trois banques et mettez-les en concurrence. Renseignez-vous sur les taux en vigueur, négociez les frais de dossier et les frais de remboursement anticipé (passez-les à zéro svp). ET SURTOUT faites attention au taux d’assurance proposé ! Dans notre cas, il était HORS DE PRIX, nous avons fait une délégation de l’assurance à la GMF. N’hésitez pas à m’envoyer des emails si vous avez des questions, mais gardez en tête que je ne suis pas un courtier non plus.

La visite coup de cœur de l’appart en question

Je place le mot coup de cœur mais c’est un leurre. Je n’y crois pas, tout comme le coup de foudre. Je pense que ce sentiment dépend d’un tas de facteurs psychologiques et physiques à l’instant T. Vais-je disserter sur le sujet ? Non, cet article fait déjà une page word, je sens que je vais vous perdre. Disons que ce bien immobilier répondait à tous nos critères. Oui c’est possible !! C’est même inattendu ! Cependant il était hors de prix. Nous avions donc lâché l’affaire tant pis. Finalement, dix jours plus tard, nous recevons une notification indiquant que le prix avait (sacrément) baissé. Et oui, quand un bien n’est pas au prix, il reste sur le marché. Alors que dans le secteur où nous cherchions, tout partait en moins de 48 heures. Je vous épargne tous les appartements qui nous ont filés sous le nez car achetés au prix. Les gens sont fous (ou riches), ils ne prennent plus le temps de négocier. #BandeDeBlindés

Après un jeu de baisse de prix, de hausse (de la part du propriétaire) et de baisse et de re-hausse, l’histoire sans fin, nous nous sommes finalement mis d’accord sur un montant.

Jusqu’ici tout va bien. La promesse de vente est signée au sein de l’agence immobilière mais bon à savoir pour les prochaines fois : mieux vaut passer cette étape chez un notaire, c’est davantage carré et n’oubliez pas que le notaire est là pour défendre vos intérêts.

Nous avons fait le maximum pour signer la vente finale (trois mois après la promesse de vente) chez le notaire avant notre départ en vacances (rendez-vous ICI pour découvrir les articles sur la côte Ouest des USA) mais la conseillère bancaire en a, apparemment, voulu autrement et à cause de sa ténacité à vouloir faire avancer le dossier (lol), nous avons dû repousser la signature d’un mois. En face, la propriétaire commençait à perdre patience, je la comprends, mais nous étions toujours dans les délais indiqués sur la promesse de vente.

Dans cet appartement vivaient des locataires, un couple avec un chat de race, un bel animal au passage. Contrairement à l’appart qui lui ne paraissait pas très entretenu. Des portes d’armoire qui partaient en cacahuète, des meubles de salle-de-bain très abîmés, des traces de saleté sur les balcons… Bref je vous passe l’état des lieux, ce n’est pas mon boulot.

En revanche dans la cuisine se dressait un sympathique réfrigérateur, gardez ce détail en tête il aura toute son importance plus tard, vous allez comprendre pourquoi. Ah et la cave, spacieuse est assez imposante pour y laisser des cartons de fringues « on ne sait jamais si un jour je voulais les remettre ».

La veille de la signature chez le notaire, nous avons fait dernier un tour dans l’appartement.

La grosse blague. Je passe l’état du bien, les sols mal nettoyés, les clous même pas enlevés, les balcons dégueulasses où sur l’un d’entre eux trône une poubelle pour couche à bébé (ce n’est pas pour leur progéniture mais pour leur chat, mais passons, retenez bien le détail du chat), les grosses traces dégoûtantes sur le carrelage de la salle de bain.

Ah les locataires qui prennent soin des appartements. Heureusement qu’ils ne sont pas tous comme cela. Entre vous et moi, nous allions de toute façon faire des travaux dans tout l’appart, mais par principe, jamais je n’aurais rendu un appart dans cet état. J’aurais vraiment eu trop honte. Et dans les placards nous retrouvions des papiers, des bâches et une boite d’une tablette Apple, vide,bien évidemment.

Dans la cuisine c’est l’énorme boutade.

Le réfrigérateur a disparu. On aurait pu croire qu’il s’agissait d’une intrigue d’un escape game mais non. D’un vol ? Je ne sais pas. Nous continuons la visite avec le parking et la cave. Rien à signaler niveau parking. En revanche la cave, ce fut une toute autre histoire.

L’image parle d’elle-même, et encore on ne voit pas tout ! Les cd, les cartons vides, les pots de peintures, les bouts de parquet et… UN RÉFRIGÉRATEUR vieux, pourri et littéralement moche qui ne marchait même plus. Qu’est-ce qu’un mobilier de ce genre fiche dans la cave ? J’imagine déjà la scène.

« Tiens chéri, tu peux ranger les courses steuplé ? 
Bien sûr, je vais au -3, je fais 45 AR, à dans 30 minutes ! »

Vous comprenez ce qui se trame ? Oui, oui, les locataires ont récupéré le beau frigo promis dans l’acte de vente et l’ont remplacé par une daube à moitié cassée, au sous-sol dans une cave. La classe. Non ? S’il n’y avait que cela…

David Copperfiled, si tu me lis, sors de cette cuisine et remets le frigo !

Nous grognons auprès de l’agent immobilier, elle dit qu’elle va faire le nécessaire et enlever tout le tralala, qu’elle est désolée bla bla mais que pour le frigo c’était mentionné que les locataires ne laisseraient pas celui qu’on a vu. Ni l’un ni l’autre nous ne souvenions de ce détail loin d’être banal.

Le jour de la signature, ni l’agent, ni la responsable de l’agent ne se sont déplacées, elles ont envoyé une troisième nana de l’agence. Inconnue au bataillon. C’est bien dommage, nous avions vraiment appréciée celle qui s’est principalement occupée de notre dossier. Cette nouvelle personne se présente avec un sac en coton dans lequel j’aperçois un coffret de bouteille de champagne. Pour info, en vrai les agences immo n’ont rien à faire chez le notaire, elles sont là parce qu’elles sont tolérées par les parties. Elles ne servent à rien le jour de la signature.

Dans le salon d’attente, le clerc de notaire vient nous voir et nous sort LE SCOOP de l’année. Accrochez-vous.

« Vous saviez que la locataire de votre appartement était la directrice de l’agence avec qui vous achetez le bien ? »

QUOI ?! La nana qui nous faisait visiter l’appart ?? C’est ELLE qui louait ? Ah ouais… Vous la sentez la colère monter ? On s’aperçoit que la nana soit disant professionnelle, a laissé le bordel dans la cave, sa poubelle sur le balcon et a chouré le réfrigérateur ? MAIS COMMENT C’EST POSSIBLE D’AGIR AINSI ?

La même nana qui quand elle te faisait visiter l’appart que le chat des locataires (donc son chat) se frottait à ses jambes, nous balançait « oh je ne sais pas ce qu’il a avec moi ce chat, il m’a adoptée ». BAH OUI NORMAL C’EST TON CHAT !!!

Cette dame, croyez-moi, on pourrait lui décerner l’Oscar du mytho. Autant vous dire que le notaire était outré par toutes ces découvertes (la cave, le frigo, l’identité du locataire… Et tout ceci de la part d’une directrice d’agence immobilière d’une grande chaîne connue). Non nous n’allions pas laisser passer. Hors de question.

Et permettez-moi d’ajouter un détail qui a laissé sans voix tout ceux à qui je le raconte.

Cette même personne, hyper fan de son réfrigérateur, s’est permis d’ajouter mon mec sur Facebook en ami ! Genre elle envoie sa petite invitation en toute détente et uniquement à lui ? Pourquoi ne pas m’ajouter également ? C’est quoi ce délire ? D’où elle gratte l’amitié auprès de ses clients. CLIENTS n’est pas synonyme d’AMIS ou de FAMILLE. Tiens la prochaine fois je vais ajouter le vendeur de LEROY MERLIN car il m’a indiqué où se situaient les parquets…

Cherchant la logique de cette histoire, dans la salle d’attente, j’en fais part à la commerciale qui me rétorque que oui c’est étrange effectivement bla bla. Fin du débat. Je passe à autre chose.

Nous pénétrons dans le bureau du notaire. Ni une ni deux, nous lui déballons l’histoire de la cave, du frigo et tout le tsoin tsoin. Étonné, un peu énervé, il se tourne vers la commerciale de l’agence pour lui demander des explications. Cette dernière sort à demi-mots que nous sommes des menteurs (LOL), que le réfrigérateur n’a pas été substitué et que les affaires qui traînent sont celles de la propriétaire. Mais bien sûr ! La proprio s’est dit « tiens et si je foutais le bordel partout une fois que les locataires sont partis ? ». Normal. Même si nous savons que la personne qui DOIT s’assurer que le bien est en ordre, reste le propriétaire, nous partions du principe que puisque la locataire était la directrice de l’agence, elle aurait pu au moins débarrasser TOUTES les affaires de l’appart ! Quelle manque de correction et de respect ! Au prix de sa commission en plus, elle aurait pu au moins faire cet effort !

Le notaire commence alors à s’agacer sérieusement face aux dires de cette personne. Elle hausse le ton, lui aussi, et là GROSSE BLAGUE, elle balance un « Oui bah si les acheteurs ne sont pas contents pour le frigo on annule la vente ».

Mais pour qui tu te prends ? En vrai, es-tu consciente de tes propos ? Inutile de vous dire que le notaire fut choqué par une telle idée, venant en plus d’une nana qui n’a rien à voir et à faire dans cette transaction immobilière. Il l’a alors remerciée et l’a fichue à la porte. Bien évidemment elle n’a pas pris le soin de nous laisser la bouteille de champagne (LOL). Avant de partir elle avait tout de même glissé que « l’agence fera le nécessaire pour vider correctement la cave et le balcon ». Cinq semaines plus tard, on n’attend toujours, aucune nouvelle, cela vous étonne ?

La suite des événements vaut également le détour.

La nuit qui suivit la signature, nous avons reçu un email de la part de la directrice d’agence. Sur quinze lignes des vingt lignes écrites, elle évoquait le cas du Facebook. On parle d’une vente qui se passe super mal à cause d’elle, et elle balance un email pour parler de Facebook. Sérieusement ?!

En gros elle y explique qu’elle ne m’avait pas trouvée sur Facebook (alors que les gros lourds y arrivent du premier coup, cherchez la logique), qu’elle était navrée que j’y voie là autre chose qu’un suivi commercial, bla bla. Rien d’intéressant, mon copain n’a même pris la peine de le lire, trop gonflé par les agissements de cette dame.

Le virement de la commission de l’agence immobilière n’étant pas effectué dans les jours qui suivirent la vente, par le notaire, la directrice de l’agence envoya un email à notre notaire, en mettant en copie l’ancienne propriétaire de l’appart, un notaire inconnu et nous, pour expliquer qu’elle avait envoyé une lettre recommandée au Procureur de la République (LOL) et à la chambre des notaires (le sketch). Pour dire quoi ? Nous ne savions pas, elle n’a pas précisé. Dommage. Peut-être a-t-elle confessé ce qui est arrivé au réfrigérateur. GROS SUSPENSE. Entre temps je sais que sa commission a été virée. Bref comme si le Procureur de la République n’avait que assez à faire ?

Plus sérieusement, cette histoire chaotique me laisse un goût amer. Amer au sujet du monde immobilier et de ses agents, que je ne portais pas spécialement dans mon cœur au vu de différents comportements observés après en avoir rencontré une trentaine pendant nos recherches.

Je vous passe ceux qui cachent d’importants détails pour accomplir absolument une vente ou qui mentent (une construction sur le terrain derrière ? Mais pas du tout ! Mais quand tu te renseignes auprès de la mairie tu apprends que ça a été acté il y a plusieurs mois), ceux qui te posent des lapins alors que tu attends devant l’immeuble depuis trente minutes, ceux qui te font déplacer pour voir un bien qui n’a AUCUN rapport avec ta demande initiale, etc. Heureusement que j’en ai découverts des sympas mais ils se comptent sur les doigts de la main.

J’espère désormais ne pas croiser trop souvent cette personne qui nous a pris pour de véritables cons, pardon pour le gros mot mais soyons honnêtes, puisqu’elle vit dans la même ville et qu’elle y bosse. Je ne sais même pas comment je devrais réagir ! Dire bonjour, partir en courant ou l’ignorer ? Bien sûr je resterais correcte, j’ai reçu une bonne éducation MOI, je ne suis pas menteuse et encore moins voleuse.

Ah et je ne reviens pas sur les découvertes de l’entreprise qui gère nos travaux ? Un des volets rafistolés avec des sortes de ficelle, la fenêtre de la cuisine abîmée, etc…

LA CERISE SUR LE GÂTEAU

Mi-juin, nous avons enfin décidé d’ouvrir la boite aux lettres de l’appartement. N’y vivant pas encore, nous n’avions pas eu l’occasion d’y jeter un œil. Quand je vais vous apprendre ce que vous y avons découvert, vous allez halluciner. A l’intérieur, nous sommes tombés sur un avis de passage d’un huissier et un courrier d’huissier adressé au mari de la nana de l’agence. Toutes ces lettres ont été données à la gardienne, comme ça nous, on se débarrasse du bébé.

Le mec est recherché par les huissiers et vous ne savez pas quoi ?? Sur l’interphone, ils ont mis un autre nom pour justement éviter que les huissiers débarquent chez eux et j’en passe. J’ai dû appeler le cabinet des huissiers pour éviter qu’ils ne débarquent dans l’appartement.

J’ai également mené mon enquête et j’ai découvert sur Internet des choses pas jolies, jolies. Plusieurs jugements ont été rendus au sujet de cette affaire et apparemment ce personnage aurait l’interdiction de gérer une société pendant 10 ans. J’ai trouvé plein d’autres détails mais c’est trop long à vous expliquer. Mais en gros, je parie qu’il est poursuivi pour détournements de fonds dans une ancienne société qu’il gérait.

Et là, le pompon sur la Garonne pour terminer le dossier.

Et là, alors que nous pensions en avoir fini avec ces étranges personnages, ne voilà pas que la gardienne de l’immeuble s’est confiée à nous. Ce qu’elle nous a raconté est digne d’un film policier aux multiples rebondissements. Nous avons appris que le mari en question se serait attiré les foudres de la Police judiciaire ! Des fonctionnaires de police auraient campé une nuit entière proche de l’immeuble pour débouler au petit matin chez eux… Ils auraient défoncé la porte ! On verrait encore les coups de pied de biche en haut à droite.

Non mais sérieusement ? Qui a déjà vécu ce genre d’épisode dans son immeuble dans une résidence réputée très calme ? QUI ??? Bon j’ai eu vent d’autres croustillants détails, mais vous n’êtes pas prêts. Ahah, je plaisante, mais bon je ne peux pas toujours tout dévoiler, car je dois préserver leur anonymat (parce que je suis dans le fond sympa).

Et comme par hasard, il aurait à un moment donné disparu de l’appartement pendant trois ans. Mon dieu, c’est quoi encore cette affaire ! Où était-il ? Certains imaginent la prison, d’autres une escapade dans un lointain pays… Perso je n’ai pas d’avis sur la question et je n’ai plus qu’une chose à faire : mettre en gros nos noms sur notre porte d’entrée pour éviter que flics et huissiers ne la défoncent par erreur ! Bien entendu nous avons changé la serrure.

Pour finir sur une notre positive, suivez le blog, je vais y publier des articles travaux, déco, j’espère que cela vous plaira ! Nous mettons beaucoup d’énergie dans ce projet d’appartement qui nous tient tellement à cœur. Bon j’avoue, mon mec assure plus que moi, il pourrait être conducteur de travaux. Merci mon Amour #MomentCoinCoin

Et merci à vous de me lire depuis si longtemps ! Et bonjour aux nouvelles (et nouveaux) qui me suivent.

18 Commentaires

    • CamilleG
      Auteur
      24 juillet 2019 / 8 h 49 min

      OUI ! Les gens sont parfois dingues !!

  1. 24 juillet 2019 / 7 h 31 min

    Rhoo là là, mais c’est dingue ! Comme quoi, les malhonnêtes ne sont pas toujours ceux que l’on croit !
    Ma mère cherche à acheter une petite maison et je lui ai dit d’en prendre une libre de locataire au moment de la visite (parce que si c’est loué, on ne sait pas quelle mauvaise surprise il peut y avoir après ou s’ils refusent de partir..) et je vois que j’ai raison !
    Et je comprends que les proprios soient réticents à louer quand on voit le manque de respect locataires… heureusement que tous ne sont pas comme ça mais bon, c’est risqué !
    Allez, bon courage pour les travaux maintenant !

    • CamilleG
      Auteur
      24 juillet 2019 / 8 h 50 min

      Et oui, ne pas se fier aux apparences… Mais attention, tous les agents ne sont pas ainsi !! Merci, les travaux touchent enfin à leur fin ! C’est allé vite !

  2. 24 juillet 2019 / 9 h 04 min

    Malheur mais c’est fou cette histoire ! Il arriverait un truc admettons mais là toute une série c’est hallucinant. Et surtout les motifs. Quand je pense que des personnes aussi malhonnêtes ont le droit d’exercer …
    Personnellement j’ai acheté qu’une fois, tout s’est ultra bien passé. La vente un peu moins, on a mis quasiment 2 ans à s’en débarrasser, vente à perte en raison du prix de l’immobilier et du remboursement anticipé (en même temps en achetant on ne pensait pas vendre avant un bon moment mais la vie en a décidé autrement !) + d’autres joyeusetés financières que tu découvres au fil du temps !
    Actuellement je suis locataire et je fais tout pour garder mon appartement le plus clean possible, je trouve que c’est la moindre des corrections. Et quand j’en partirai ce sera grand ménage. Surtout si ça peut me permettre de récupérer mes 500 € de caution lol

    • CamilleG
      Auteur
      24 juillet 2019 / 12 h 38 min

      Hello Magalie. Oui un seul c’est trop lambda, il m’arrive toujours des histoires un peu de ce genre. D’où l’ouverture en 2009 de ce blog pour raconter des choses bizarres que je vivais. Finalement après j’en rigole !! Oui parfois les ventes ça se passe très bien ! Ma première je n’ai connu aucun travers. Oui la caution lool, bah certains s’en fichent !! Mais au moins c’est rassurant car je sais que tous les locataires sont certains hyper soigneux. Question de mentalité !

  3. Seb
    24 juillet 2019 / 9 h 08 min

    Et ben dis donc je vais finir par croire que t’es une sacrée poissarde 🙂
    Effectivement y a des travaux à faire : j’espère que tu vas virer cet immonde carrelage blanc…
    Sinon comme point positif elle avait l’air assez sexy non ? …mais bon pas sûr que tu sois sensible à ce genre d’arguments 😉

    Je suis content pour vous que vous ayez enfin trouvé et que l’histoire se termine bien mais j’ai tout de même un pincement au coeur quand je vois le minuscule balcon avec vis à vis et que je lis que vous n’avez pas pris d’appartement avec 1 chambre en plus :-/

    • CamilleG
      Auteur
      24 juillet 2019 / 9 h 43 min

      Ouais on a tout viré, tout refait !! Tu verras ça bientôt sur le blog ! Oui je suis une poissarde, c’est ce que l’on dit souvent de moi. Mais mieux vaut en rire hein. On a 2 chambres voyons, c’est déjà ça. Et là tu te vois le petit balcon d’une des deux chambres et encore c’est 1/5 de sa taille il est tout de même gros, l’autre balcon à l’opposé est immense, il relie chambre et salon 🙂 et le vis à vis, je t’assure que c’est une idée reçue 🙂 en tout cas merciiii

      • Seb
        24 juillet 2019 / 13 h 05 min

        A la lecture de « j’aurais voulu un dressing, lui une deuxième chambre » on aurait pu croire que vous n’aviez qu’une seule chambre.
        En plus c’est plus facile à la revente car j’espere que d’ici quelques années vous vendrez pour acheter une maison !

        • CamilleG
          Auteur
          24 juillet 2019 / 13 h 19 min

          Non, c’est bien deux chambres. Alors maison ouais je sais pas ça me saoule tous les travaux à faire dedans sans arrêt. Le jardin à entretenir… Je ne sais pas ! Pour le moment la vie collective ça se passe bien !

  4. Romain
    24 juillet 2019 / 12 h 38 min

    Tu n’as vraiment pas de chance Camille mais c’est malheureusement quelque chose de répandu, pendant mon enfance j’ai souvent déménagé d’appartement en appartement et on a souvent visité des horreurs ou eu des mauvaises surprises à un moment ou à un autre. Le pire c’est l’état de saleté dans lequel les gens laissent souvent les appartements, c’est du non-respect non seulement pour les autres mais aussi pour eux-mêmes, il ne faut vraiment pas avoir honte.
    Il y a tellement de gens et de choses absurdes dans tous les domaines qu’au moins on peut se dire que ça n’arrive pas qu’à nous, on pourrait même écrire un livre sur toutes les choses de ce genre. Par exemple un de mes oncles travaillait dans une boulangerie à une époque et tu ne devineras jamais ce que sa patronne lui a sorti comme reproche : elle a dit qu’il était trop souriant et trop aimable avec les clients ! 😀

    • CamilleG
      Auteur
      24 juillet 2019 / 12 h 39 min

      Hello Romain !Oui c’est souvent le cas mais bon quand ça t’arrive tu hallucines. Ah bon, mais elle est tarée celle-là !! Franchement la nature humaine est incompréhensible !!

  5. 24 juillet 2019 / 18 h 33 min

    Tout est aventure avec toi !
    une vraie série télé, je suis surpris que tu ne te sois pas renseignée un peu plus avant, comme par exemple en parlant avec la concierge.
    Espérons que la saison 2 soit meilleure pour vous !

    • CamilleG
      Auteur
      25 juillet 2019 / 9 h 52 min

      Hello Bernie. Compliqué quand tu visites avec une agence d’aller ensuite voir la gardienne si tu n’as pas accès au bâtiment. Et à vrai dire c’est déjà assez compliqué comme ça de trouver un appart, alors si en plus je dois vérifier le casier judiciaire des voisins je ne m’en sors pas ahah bises ! Et merci 🙂

  6. 6 août 2019 / 15 h 57 min

    C’est incroyable tout ce qui t’est arrivé! J’avoue que là vous avez accumulez les looses! Je ne savais pas que ce genre de personne existait, c’est hallucinant. C’est d’ailleurs assez étrange que ce soit la locataire de l’appart qui se charge de la vente, le proprio aurait pu confier cela à quelqu’un de plus neutre…
    En tout cas, cela fait des choses à raconter!

    • CamilleG
      Auteur
      6 août 2019 / 16 h 01 min

      Hey Mélanie 🙂
      Oui la propriétaire est loin de s’imaginer tout cela… Si elle avait su…
      J’ai trouvé cela étrange, également, je trouve que cela peut déboucher sur des conflits d’intérêt.
      Et dire que la locataire nous balançait « oui les locataires quittent car ils vont acheter ». Quel mytho ! On a appris que c’était faux (et de toute façon c’est impossible sinon ils vont se faire saisir l’appart c’est certain, ce n’est pas dans leur intérêt d’acheter donc)…

  7. Bibi
    7 août 2019 / 8 h 54 min

    Wow, vous avez eu bien du courage de vous accrocher quand même. C’est vraiment scandaleux. Moi qui cherche à acheter, j’ai des sueurs froides.

    • CamilleG
      Auteur
      7 août 2019 / 10 h 54 min

      Ouais bah une fois les 10 jours de rétractation possible, après si tu ne veux plus acheter, tu dois verser 10% du prix du bien au proprio. Donc bon ! Puis au début tout allait bien, sauf la conseillère bancaire qui ne se bougeait pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.