L’aventure ABRICOT : le premier rencard

Souvenez-vous, dans cet article je vous faisais découvrir Abricot (abricot.co) et son concept pour rencontrer autrement des hommes (et des femmes). C’est grâce à Charlotte, une célibataire parisienne de 27 ans désireuse de trouver l’Amour, que je vais vous présenter de A à Z le service proposé par le marque.

La semaine dernière, Charlotte a donc procédé à son inscription sur le site (l’article est en ligne sur ce lien) et débuté sa recherche, pour connaître ses impressions : l’article est en ligne sur cet autre lien.

Cette semaine, Charlotte a rencontré un premier garçon mercredi dernier. Alors verdict de ce premier rencard ?

Chère Charlotte, on veut tout savoir sur ton rendez-vous galant !! Où et quand s’est passé ton rencard ? Qui a choisi le lieu ? Comment cela s’est-il déroulé ?

Mon date avec Vincent s’est déroulé mercredi dernier, sous les énooormes orages qui se sont déchaînés à Paris ce soir-là. Ayant finalement renoncé à ma tenue initiale robe + sandales, j’ai opté pour une option plus pragmatique, histoire de ne pas finir grippée : talons, jean, caraco en dentelle et bomber de couleur vive pour égayer l’atmosphère grisâtre.

Pour le lieu choisi par Abricot, un de leurs “bars partenaires”: je me suis finalement rendue compte que je connaissais bien le bar et qu’il ne me convenait pas. Il s’agit d’une terrasse coincée entre de grandes avenues bruyantes, bondée de touristes, aux prix exorbitants.

On n’est jamais mieux servi que par soi-même, j’ai demandé le matin-même à l’agence où Vincent habite pour changer le lieu du date et choisir le bar en fonction.

Je me rends alors compte qu’on est presque voisins et que pourtant, le bar qui m’avait été proposé ne nous arrangeait ni lui ni moi. Réflexion à part, je ne comprends donc pas l’intérêt des bars partenaires ? En effet, ce n’est pas arrangeant et puis, on n’allait pas entrer dans le bar en disant : “On vient de la part d’Abricot, on peut avoir -50% sur les mojitos ?”.

Bref, j’envoie un texto à Vincent en fin de matinée pour lui confirmer l’horaire et lui proposer un bar sympa dans notre quartier.

Dis-nous en plus sur ce garçon. Qui est-il ? Quelles sont tes impressions ? Est-ce qu’il t’a plu ?

Vincent ne me répond que 6 heures après, ce que j’ai moyennement apprécié. Il m’annonce par texto qu’il n’est pas certain de me reconnaître parce que le site Abricot bug et qu’il ne retrouve pas ma “fiche” (heu ?) trois smileys MDR à l’appui. Le romantisme web 2.0…

Il ajoute qu’il n’a ni manteau ni parapluie, ambiance concours de t-shirt mouillé. Si ça fait ressortir ses abdos j’ai rien contre ! Le soir, il arrive avec une demi-heure de retard (bon, il m’avait prévenue et j’avais pu à peu près anticiper). Je préviens que ce qui suit va soulever des débats :). Il s’agit de mon ressenti personnel.

Il s’assoit, je remarque qu’il est très bien habillé (pas en t-shirt mais une chemise sans col assez classe). Ça me plait. Par contre, il est très, très blond et a la voix aiguë et ça, ça ne m’a pas attirée.

On discute bien, comme deux adultes qui ne se connaissent pas peuvent survoler des sujets classiques. Viennent ensuite mes sujets de prédilection: musique, festivals, art, entrecoupés de petites blagues et anecdotes plus personnelles que discuter “carrière”. Mais pendant la soirée, la discussion pourtant agréable ne m’emballe pas. En fait on n’a pas les mêmes références, il me fait moyennement rire. Il n’y a rien qui se dégage.

On ne commande rien à manger, je commence à être un peu éméchée, contrairement à lui qui passe au jus de tomate après la première bouteille de vin. Même éméchée, je ne rigolais pas des masses, je n’ai pas vraiment senti une séduction naturelle.

C’est là la difficulté: les rencontres via l’agence manquent tout autant de spontanéité que celles via les applis.. Voire sont encore plus “forcées” étant donné que Vincent et moi ne nous étions jamais parlés avant. C’est un peu brut de décoffrage mais le vin aidant, je me suis un peu détendue.

Vers un peu plus de minuit, je propose de partir, il me laisse payer la moitié de l’addition. Ça, c’est un truc de plus en sa défaveur, c’est pas très classe.

Et je n’ai pas reçu de petit texto une fois rentrée, j’aurais aimé qu’il prenne cette initiative.

Pas top effectivement ! Allez-vous vous revoir ? Ou bien  préfères-tu rencontrer d’autres hommes avant de faire ton choix ?

En fait, je n’ai pas eu le choix que de faire un choix, je m’explique. Dès le lendemain matin, l’agence vient aux nouvelles pour savoir ce que j’ai pensé du date, alors que Vincent ne m’en a donné toujours aucune…

Du coup, bien obligée de me décider tout de suite, sinon, l’agence considère qu’elle a fait le job et je reste avec Vincent.

Je ne peux pas être mitigée je dois trancher. En effet, je ne peux pas jouer “double-jeu” et continuer avec Vincent de mon côté, vu que lui aussi est en contact avec l’agence… Ça fait l’effet d’un couperet, de se dire que je n’ai vu ce mec qu’une fois, et que je ne peux pas lui laisser une seconde chance. Je me suis crue dans une télé-réalité. C’est assez cynique, je n’ai même pas à dire stop à Vincent, l’agence s’en est chargée en mode “game over, joueur 1. Au suivant”.

Ou alors, je ne lui ai pas plu non plus et c’est tant mieux comme ça ? Je ne le saurai jamais. Je n’ai pas osé demander à l’agence ce qu’il pensait de son côté.

Et alors que j’étais encore en train de digérer l’alcool et le date, le site me propose un nouveau profil l’après-midi même. Ça a accentué le côté consumériste et trop rapide des relations virtuelles, de manière (trop) semblable aux applications classiques. Cette sensation est étrange.

Mais comme on dit, l’aventure continue !

Merci Charlotte pour ce rapport d’enquête sincère ! Nous avons également hâte de connaître la suite ! Est-ce que Charlotte trouvera l’Amour grâce à Abricot ? La suite au prochain épisode !

Pour plus d’informations sur Abricot : abricot.co

PARTAGER SUR :

12 Commentaires

  1. Seb666
    8 juin 2018 / 13 h 39 min

    Aucun rapport mais la photo me fait penser à ce conseil que j’adresse aux femmes : par pitié arretez le massacre avec vos sourcils !!!

    et aussi avec vos ongles 🙂

    • 8 juin 2018 / 13 h 49 min

      MAIS LOL ! Toujours le petit commentaire qui fait plaisir, hein Seb ahah ! Bon week-end !

  2. Seb666
    8 juin 2018 / 14 h 06 min

    et toi toujours le sens de l’esquive 🙂

  3. 8 juin 2018 / 15 h 32 min

    Très sympa en tout cas ce retour. Bon je ne vais pas entrer dans les détails parce que certaines réflexions de la jeune femme me hérissent le poil mais bon, ça fait partie du jeu, elle donne son ressenti c’est normal. Merci pour ce témoignage, y en aura-t-il d’autres ou pas du tout ?

    • 10 juin 2018 / 19 h 38 min

      Charlotte est de loin hypocrite je l’adore ! Oui elle va certainement faire d’autres rencontres. Dans le cadre du test elle peut faire 3 rencontres. 🙂

  4. Léa
    11 juin 2018 / 9 h 14 min

    Quel goujat ce mec sans déconner !!!

  5. Trenty
    11 juin 2018 / 13 h 21 min

    Ça ne me semble pas mieux que les applis habituels voir même pire.

    Avoir quelqu’un qui te tape sur l’épaule en te disant “alors, alors, alors !!!” manque plus que le “t’as couché avec lui ?” 😁

    • 12 juin 2018 / 10 h 03 min

      Je n’ai pas compris le “avoir qqn qui te tape sur l’épaule”

  6. 11 juin 2018 / 19 h 05 min

    C’est pire que pour les soldes, il faut se décider tout de suite si on prend ou pas ^^

    • 12 juin 2018 / 10 h 04 min

      AHAH c’est un peu l’idée. Mais quand la personne te plait, tu le sens direct !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.