Lectures de la rentrée & jeu concours

Cet été, j’ai lu. Bon j’ai peu lu parce que je n’ai pas pris beaucoup de vacances et que le blog (et les réseaux sociaux) demandent du temps, mais j’ai découvert deux pépites que je vous conseille vivement. Et à la fin de cet article, je vous propose de remporter un de ces deux livres.

Mémoire d’un sein, de Jonathan Hammel

Dans la vie, Jonathan est médecin mais pas que ! C’est un artiste, un touche à tout ! Côté roman, il en a déjà publié deux aux éditions Coêtquen, “Stéthos & Cie” (prix Hippocrate 2008) et “Des îles et d’elle” en 2012. Jonathan est également pianiste et compositeur. Un des titres de son album “Shadowboxing for comfort” a été utilisé pour la campagne de publicité “Relock Love” de la marque Orange, rien que ça ! J’ai écouté ses musiques, il joue divinement bien. Comment font ces gens pour avoir autant de talent à tous les niveaux ? Je suis bluffée.

Et comme si cela ne suffisait pas, niveau médecine, il pratique la médecine vasculaire à Paris.

Dans cet article je vais me pencher sur “Mémoires d’un sein”, son troisième roman.

Paris, printemps 2018. Julia, 30 ans, brûle sa vie avec intensité, entre gardes aux urgences et soirées arrosées avec Rose, sa meilleure amie. Mais quand elle sent une petite boule sur son sein droit, sa réalité vacille, ce qui n’échappe pas à certaines parties de son corps, qui prennent vie et s’expriment sans tabous sur les épreuves à traverser.Une plongée intime au cœur d’une révolution interne, un voyage au bout du corps et de l’esprit dans un Paris en mouvement.

L’histoire débute directement dans l’action, au coeur du corps. Bizarre ce que je viens d’écrire, non ? Et pourtant c’est la clé du roman. Sa valeur ajoutée. Jonathan a pris le parti de narrer cette triste aventure à travers le regard de multiples protagonistes. Thomas l’estomac, Albert le cerveau, Léa le sein droit… Dès le second chapitre, ces organes s’éclipsent pour laisser place au personnage principal Julia. Ils redébarqueront, un chapitre sur deux.

Malgré la tristesse ressentie au fil des pages, j’ai apprécié ce roman pour plusieurs raisons. La première, parce que l’univers du cancer ne m’est pas familière. J’ai entendu parlé du cancer du sein, comme tout le monde. Mais jamais je n’aurais cru que cette maladie prendrait autant d’ampleur aussi rapidement. C’est intéressant de découvrir l’univers hospitalier et le ressenti d’une patiente qui livre une lourde bataille. J’ai appris énormément à travers cette lecture. Je vais m’arrêter là pour éviter de spoiler.

La plume de l’auteur est fluide, on ne tombera pas trop souvent sur du jargon médical savant et ça c’est chouette !

J’ai trouvé le bonheur et il était en moi, Marie-Laure Cuzacq

J’aime beaucoup le principe des romans coachs. Ce concept original divise la lecture en 2 parties. Le livre commence donc avec la mise en situation du personnage principal où au fil des pages nous découvrons sa situation et ses questionnements, puis le roman se termine sur la partie coaching qui creuse la pathologie psychologique évoquée dans l’histoire. Ce coaching donne les clés pour prendre conscience des situations néfastes et permets aux lecteurs d’avancer.

« Lâcher prise ? Juliette n’en a pas besoin ! Tout va bien dans sa vie. Pourtant, lorsqu’elle apprend que son père, qu’elle n’a jamais connu, veut la rencontrer, toutes ses certitudes si bien ancrées s’écroulent. Avec ses deux meilleures amies, Carole et Liz, elle décide de sauter le pas : direction Tahiti, les paysages paradisiaques, les journées à la plage et… la confrontation avec ce fantôme du passé. Les filles vont vite réaliser que, même à seize mille kilomètres, leurs problèmes ne sont jamais loin, mais les solutions non plus. Et si le lâcher-prise était à portée de main ? Après le roman, plongez dans une série de conseils pratiques en résonance avec la quête de lâcher-prise de Juliette, Carole et Liz. Libre à vous de puiser ensuite dans ce roman coach toutes les astuces qui vous seront nécessaires pour, vous aussi, lâcher prise ! »

C’est sur la plage que j’ai dévoré ce bouquin riche en émotions. Le personnage principal aurait pu être un homme également. Chacun peut se mettre dans sa peau. J’ai trouvé agréable la plume de l’auteur. Ce livre se lit rapidement mais impose de marquer quelques poses… Et oui, l’auteur nous incite à nous poser des questions sur nous, sur notre vie et plus particulièrement sur notre besoin de ne pas lâcher-prise. C’est grâce à la méditation, notamment, que j’ai réussi à lâcher du lest et à me débarrasser des angoisses futiles. Malheureusement on nous apprend pas à l’école à prendre du recul pour éviter tout ce stress inutile parfois.

Dans la seconde partie, Marie-Laure Cuzacq offre les clés pour réussir à lâcher-prise et si vous les suivez à la lettre, je peux vous promettre que tout ira un peu mieux dans votre vie.

Paris, escapades littéraires, aux éditions Robert Laffont

J’ai découvert par hasard ce chouette petit livre ! Il est décliné pour plusieurs grandes villes comme Berlin, New York, Rome et plein d’autres belles citées du monde.. Le but ? Approcher, comprendre une ville via les textes et carnets de routes de grands auteurs les ayant explorées ! Dans le livre consacré à la Ville Lumière, on peut y dévorer des perles comme celles extraites des oeuvres de E. E. Cummings, Graham Greene, Henry James, Richard Yates, Horace Walpole, Dino Buzzati…

C’est intéressant de voir le Paris d’avant. Une autre époque, un autre paysage… Et le plus drôle c’est de découvrir Paris par les yeux de personnes étrangères qui s’amusent à critiquer, parfois, la capitale. J’ai trouvé fascinante cette lecture et je ne peux que vous la recommander. Côté culture vous allez être servi !

Le concours 🙂

Je vous proposer de remporter le livre Mémoire d’un sein de Jonathan Hammel ! Pour cela rien de plus simple, je vous invite à me suivre sur Facebook (je ferai l’annonce dessus), à laisser un commentaire en m’indiquant des idées de lectures + une adresse email valide ! Résultats le 24 septembre ! Bonne chance.

PARTAGER SUR :

24 Commentaires

  1. Lea
    14 septembre 2018 / 7 h 53 min

    Je te conseille Épousez le ! Bises

  2. Jean
    14 septembre 2018 / 9 h 06 min

    Chouette lecture !

    • CamilleG
      Auteur
      14 septembre 2018 / 9 h 36 min

      Bah alors Jean tu ne participes pas ? ça m’étonne de toi héhé

  3. 14 septembre 2018 / 9 h 06 min

    coucou ma beauté !
    Alors j’ai bcp aimé “petits goûters entre amies” !
    Je participe au concours et mon adresse mail est douniajoy@gmail.com
    Bonne journée poulette ! 🙂

    • CamilleG
      Auteur
      14 septembre 2018 / 9 h 36 min

      Mercii (pour l’email pas besoin de le mettre dans le commentaire, quand tu rentres prénom + email dans le formulaire commentaire je vois hihi) BISES

  4. Tommy
    14 septembre 2018 / 9 h 34 min

    Je participe !
    Et pour la lecture : le plan comptable général aha (ça compte c’est un livre)
    bises

    • CamilleG
      Auteur
      14 septembre 2018 / 9 h 36 min

      MAIS LOL !!!! J’adore les chiffres en plus !!

  5. Lucile
    14 septembre 2018 / 10 h 34 min

    Hello!! Je te conseille Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie !! J’ai tellement tellement aimé ce le livre!!!
    Bonne continuation, au plaisir de te lire!!

    • CamilleG
      Auteur
      14 septembre 2018 / 13 h 19 min

      Merci Lucile ! Je file voir !

  6. 14 septembre 2018 / 11 h 23 min

    Haaa ce bouquin me tente bien, même si ce n’est pas vraiment mon style de lecture habituelle.
    Je ne sais pas trop quoi te suggérer, peut être Eat : chroniques d’un fauve dans la jungle alimentaire.
    Je l’ai trouvé très impressionnant !

    • CamilleG
      Auteur
      14 septembre 2018 / 13 h 18 min

      Oui il change, je le recommande vivement ! Merci !!

  7. Aline
    14 septembre 2018 / 11 h 35 min

    Bonjour,
    Je participe. Pour l’idée lecture, je conseille Le club des feignasses.
    Bonne journée

    • CamilleG
      Auteur
      14 septembre 2018 / 13 h 18 min

      AHAH rien qu’au titre j’adore ! Merci !

  8. 14 septembre 2018 / 17 h 46 min

    Bonjour, moi j’ai lu tous les tomes de la saga de la famille Neshov de la norvégienne Anne B.Ragde, dont L’héritage impossible. Ca parle de lourds secrets de famille, mais aussi de l’élevage des porcs, du dressage de chiens, ou encore de l’art de décorer des vitrines. Le tout se passe à Trondheim et c’est franchement dépaysant!

  9. 14 septembre 2018 / 18 h 07 min

    Je participe volontiers.
    Je pourrais te conseiller :
    – Le corps est une chimère Wendy Delorme
    – Des papillons dans le cœur Petra Hülsmann

    merci pour le concours.

  10. Marie Esthele
    15 septembre 2018 / 20 h 24 min

    Bonsoir, je viens de finir les déracinés de Catherine BARDON, j’ai beaucoup aimé je ne connaissais pas du tout ce point là de l’histoire… Je suis Marie Esthele sur FB 🙂
    mon mail : mariegagnante[@]gmail.com

  11. 22 septembre 2018 / 16 h 45 min

    Bonjour Camille, je te donne plusieurs idées de supers livres à lire ; tu vas te régaler !
    “La compagnie des livres” de Pascale Rault-Delmas
    “Einstein, le sexe et moi” de Olivier Liron
    “Avec toutes mes sympathies” de Olivia de Lamberterie
    “600 heures dans la vie extraordinaire d’Edward Stanton” de Craig Lancaster
    “Ta vie ou la mienne” de Guillaume Para
    “L’escale” de Virginie Jouany
    “Excellentes nouvelles !” de Edith Peille (je te propose mon dernier livre ; pourquoi pas après tout ?)
    Merci pour ce concours et… belles découvertes littéraires !
    Bien amicalement.
    Edith – Blue_771

  12. youte
    23 septembre 2018 / 23 h 46 min

    Coucou, je participe avec plaisir 🙂 je vous conseille “je peux très bien me passer de toi”. Une très belle soirée, (youteke88@gmail.com)

  13. Romain
    25 septembre 2018 / 10 h 25 min

    Bonjour Camille. Maintenant que le concours est fini je te propose “Des fleurs pour Algernon” de Daniel Keyes. Un livre très triste mais très beau aussi. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.