Le mystère du Manoir : l’escape game qui rend fou !

C’est dans la jolie ville d’Aix-en-Provence que nous avons mené l’enquête du mystère qui plane au Manoir de l’enseigne Mystery Escape. Bonne nouvelles, cette escape game existe également à Paris puisqu’il s’agit d’une franchise. Le scénario, les décors et l’histoire restant inchangés.

Pour la première fois nous avons testé le mode « duel » à 8, en famille. Deux équipes de 4 personnes s’affrontent sur la même escape game. Les vainqueurs sont ceux qui sortent les premiers de la pièce. Et je suis super contente car nous avons remporté la coupe ! Mais non sans peine, comme vous allez le découvrir.

Allez, rentrons dans le vif du sujet !

Des phénomènes paranormaux se manifestent au manoir. Depuis des décennies, de nombreuses personnes y sont entrées, pour n’en jamais ressortir. À l’origine de ces disparitions, la jeune et riche héritière de la maison, Marie de Meauconduits, s’est volatilisée au début du siècle dernier. Il semblerait que son esprit soit toujours prisonnier des lieux. Aurez-vous le courage de rentrer dans cet endroit ?

Votre mission : libérer le spectre de la jeune femme, pour qu’elle vous laisse repartir en paix.


Nous pénétrons dans une pièce que j’appellerai « pièce à vivre ». Un fauteuil, un bureau, une bibliothèque avec beaucoup trop de livres, des peintures accrochés au mur, un énorme malle, un tapis et même un téléphone et une énorme cheminée habillent cette ce salon. Il va falloir fouiller vite et bien pour démarrer cette escape.

Nous nous sommes rapidement pris au jeu. Il faut dire que les décors sont assez immersifs pour nous plonger comme il se doit dans cet univers mystérieux et hanté. A 4 nous perdons peu de temps et chacun trouve rapidement son rôle. Le pro de la logique, la fouilleuse, celle qui supervise et qui met des coups de pression et un serial pro des escape game tout terrain. Même si nous avons tous participé à la fouille, à la résolution des énigmes et j’en passe, c’est intéressant de voir ressortir les compétences de chacun ! Une ado de presque 11 ans nous accompagnait (c’est elle qui nous mettait la pression ahah). Les énigmes sont réparties de sorte à ce que chacun puisse, en parallèle des autres, évoluer de son côté. C’est appréciable, personne ne reste les bras croisés à attendre !

Les énigmes sortent de l’ordinaire et les games master nous laissent parfois galérer

C’est appréciable quand le game master ne nous souffle immédiatement pas les réponses dès qu’on commence un peu à tourner en rond. Réfléchir et prendre le temps de communiquer entre nous est une bonne chose ! La cohésion de groupe étant au rendez-vous, c’est avec plaisir que nous avons creusé nos méninges sans aucune embrouille à l’horizon !

Sans trop vous en dire pour ne pas vous dévoiler le jeu, je vous conseillerai fortement de ne pas perdre de temps sur les indices banals. Nous avons eu trop tendance à vouloir utiliser des choses trouvées alors qu’elles ne servaient finalement à rien. Beaucoup de temps perdu finalement… C’est la première fois que je mets les pieds dans une escape game avec autant de fausses pistes et je trouve cela déroutant car je n’y suis absolument pas habituée. J’ai saoulé toute l’équipe avec des objets… pour RIEN. Je devenais à moitié dingue avec ces indices qui ne mènent nul part (ouais je commençais un peu à bouder, je l’avoue).

Plus le jeu avance et plus la pression monte

Les énigmes se corsent au fil des pièces. La pression est au maximum dans les 7 dernières minutes du jeu. L’autre équipe n’étant toujours pas sortie, nous espérons les devancer ! Nous passons la sixième et grâce au pro des escape games à 1m30 de la fin, nous dénichons le dernier code qui nous mènera à la victoire ! Je n’y croyais plus, je ne pensais absolument pas que l’on réussirait vu comment les dernières choses à résoudre étaient compliquées !

Ouf nous avons rendu libre l’âme du manoir, et vous, y arriverez-vous ?

Plus d’infos
Mystery Escape
50, rue de Monceau – 75008 Paris
De 3 à 5 joueurs
mysteryescape.com

PARTAGER SUR :

6 Commentaires

  1. Lea
    17 septembre 2018 / 19 h 16 min

    Elle donne trop envie

    • CamilleG
      Auteur
      19 septembre 2018 / 12 h 14 min

      Oui j’ai bien aimé. Mais ce n’est pas ma préférée éhéh

  2. Élodie
    18 septembre 2018 / 7 h 31 min

    J’adore tes articles sur les escapes games

  3. Jean
    19 septembre 2018 / 15 h 07 min

    “Un pro de la logique, une fouilleuse, celle qui supervise et qui met des coups de pression et un serial pro des escape game”
    Si l’ado est celle qui met la pression, Jean déduit que tu es la fouilleuse ? (et oui moi aussi j’ai fait des escape :D)

    Top les articles sur les escape, hâte de lire le prochain !

    • CamilleG
      Auteur
      19 septembre 2018 / 16 h 50 min

      Merci ! Ahaha oui fouilleuse et fouineuse 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.