J’ai testé : l’épilation électrique définitive du visage

J’ai failli titrer cet article par « Je suis une femme à barbe » mais je n’aurais pas assumé ma blague. Et puis je n’ai pas de la barbe… j’ai de la moustache. Article glamour du jour bonjour ! Bienvenue sur mon blog !

Dans cet article je vais vous parler du test qui révolutionne ma vie ! L’épilation électrique définitive du visage. J’en rêvais, j’ai enfin sauté le pas et je vais tout vous raconter. Si vous avez des questions, si vous êtes passé par là, n’hésitez pas à laisser des commentaires, cela pourra servir à toutes (et à tous).

Il était une fois…

Dans mes lointains souvenirs, tout a commencé en cinquième, au collège. J’avais 12 ans et dans ma classe mes camarades n’étaient pas des anges. Je ne sais plus quel était le nom du petit c** qui avait balancé la phrase piquante et blessante qui a changé le cours de mon adolescence

« Ahhh Camille a de la moustache ! »

Aujourd’hui je lui aurai répondu posément, calmement avec beaucoup de recul « c’est du duvet c****** ». Mais en vrai il n’aurait pu rien me sortir car il n’aurait RIEN vu parce que je m’épile en utilisant des produits beauté de qualité, donc forcément…

Un soir dans ma chambre, dans mon lit, à la lumière de la lampe de ma table nuit, j’observais cette zone qui m’avait valu des moqueries. Effectivement j’avais du duvet un peu foncé, mais de là à dire que j’arborais une moustache, c’était un peu fort. Mais voilà à 12 ans c’est compliqué de passer outre le regard des autres. J’ai donc commencé à ôter les petits poils sur le côté avec la pince empruntée en secret de MamanG. Et j’ai atrocement souffert.

Avec l’âge, vers 26 ans, et sans prendre de pilule, ma pilosité niveau lèvre supérieure et menton a changé. Mais pas en positif… Des poils foncés sont apparus et certains s’apparentaient à des poils de barbes bien drus. C’est quoi ces trucs là encore ? Je vous donne dans le mille, ce fut le début de la fin. Et au bout de 6 ans à forcer d’épiler, je ne vous raconte pas la sensation au toucher des repousses. Étais-je devenue une femme barbue ? Et je complexais, j’en avais marre de me traîner du duvet des poils de barbe. Sérieusement je suis blonde, je n’ai presque pas de poils sauf là, d’où ça sort ? Aucune nana de ma famille ne traîne ce souci en plus ! MAIS POURQUOI MOI ?

Bien évidemment quand j’en parlais à certains proches, ils ricanaient et minimisaient :
« Mais non tu n’as rien ! Y’a que toi qui le remarque ».

Forcément quand tu es épilée, personne ne voit rien ! LOGIQUE ! Vous croyez vraiment que j’allais débarquer aux réunions de famille avec mes oilp ?

Et en 2018 j’ai eu le déclic. La cousine de mon copain me racontait ses histoires d’épilation définitive du visage. Le teint mat, les cheveux bruns, elle traitait sa pilosité dans un cabinet médial de Paris, à quelques pas de chez moi. Et si je prenais moi aussi rendez-vous avec la responsable dermatologue pour avoir un avis professionnel et éclairé ?

Chose faite. Attention le cabinet est complet. Il va falloir s’y prendre en avance. En juin on ne me proposait un rendez-vous qu’en septembre ! Finalement sur Doctolib j’ai trouvé une place (un désistement certainement) courant juin. Chanceuse.

Lors de ce premier rendez-vous j’ai été reçue par la dermatologue qui chapote le cabinet. Pour elle mes poils sont gris (MamieCamille) et effectivement il y a du boulot. Il me faudra donc suivre des séances d’épilation électrique vu mon profil. Le but de l’épilation électrique est de détruire les cellules à l’origine de la repousse du poil. La technique consiste à faire glisser dans le follicule pilo-sébacé jusqu’au bulbe une fine aiguille transmettant le courant électrique destructeur.

Elle m’explique qu’il faudra que je fasse :
– 1 séance toutes les 3 semaines
– puis que je passe à 1 seule par mois
– et enfin 1 séance tous 45 jours.

Tout ce programme étendu sur 1 an et demi à cause du cycle pilaire. A 50 euros en moyenne la séance, c’est un budget conséquent, je vous l’accorde. Mais le jeu en vaut la chandelle, surtout si comme moi vous complexez.

Elle conclut par « ce n’est pas un souci hormonal, vous ne serez donc pas remboursée par la sécurité sociale ». C’est ce qu’elle croyait… Mais vous allez voir…

Rendez-vous en septembre pour la première séance. Pourquoi si tard ? Pour éviter d’exposer la peau au soleil car il parait que cela laisserait des traces. Et tant mieux finalement ! Parce que laisser pousser le poil au moins 10 jours avant une séance…….. Je ne vous raconte pas le carnage esthétique. Je n’arrivais même plus à regarder les gens dans les yeux plus de 3 secondes. J’essayais de baisser un peu la tête, mettre ma main devant la bouche en mode « je suis en pleine réflexion » pour cacher ces horribles longs poils noirs. Je n’aurais jamais d’ailleurs cru en découvrir autant !!! Un champ de mines ! Alors le fond de teint et le correcteur ? Oui ça atténue, un peu ! Mais il va falloir prendre sur soi.

Le jour J

Il fallait que je suive à la lettre le protocole médical. La veille, j’avalais 10 billes d’homéopathie pour éviter les rougeurs, et 2 heures avant la séance j’étalais toutes les 10 minutes une crème anesthésiante sur les zones à traiter. Mes collègues dans le bureau étant au courant, j’ai ainsi évité toute question. Ne vous étonnez pas si vous avez l’impression que votre bouche est comme figée, c’est que l’anesthésie fonctionne. Continuez de mettre la dose !

Alors ça fait mal ?

Je ne suis pas douillette mais… Bordel qu’est-ce que ça pique !! Je ne m’attendais pas à cela et la dermato non plus. Elle hallucinait sur l’état de mes poils… A tel point qu’elle a conclu à un souci hormonal et que mes séances seraient finalement remboursées (un peu) par la sécurité sociale pendant 1 an. J’aurais pu publier une photo du avant la séance, mais j’ai vraiment trop honte… Regardez votre mec, le résultat est le même 🙁

Malgré la crème anesthésiante j’ai senti chaque poil se faire ôter, surtout sur le côté gauche, le dernier endroit dont elle s’est occupée. La crème ne faisait plus effet ! J’ai VRAIMENT eu mal. Pour vous décrire la sensation, c’est comme si vous vous prenez des mini coups de jus ! D’autres me diront que c’est comme si vous vous faisiez tatouer. Malgré la souffrance et mes yeux qui pleuraient tout seul de douleur (incroyable, du jamais vu, je ne pensais pas que cela était possible), je suis restée en place et je n’ai pas bronché durant les 30 minutes. Cela m’a valu les compliments du doc. Ce qui m’a fait tenir ? L’image de vivre sans passer des heures devoir trafiquer mon visage avec ma pince à épiler et surtout celle de me sentir LIBRE. J’arrêterais enfin de psychoter sur ces poils-là !

BILAN
327 poils enlevés sur la zone de la lèvre supérieure
73 au menton

Je n’étais pas venue pour plaisanter.

A la fin de la séance je suis restée 10 minutes en salle d’attente avec un bloc de froid. Je me suis regardée dans la glace : j’étais ROUGE, comme vous le constaterez sur la photo qui suit. Et j’allais rentrer comme ça chez moi OH LA LA Lan c’est parti pour le sprint. Je plaisante, en vrai mon mec est venu me chercher en voiture. Mieux vaut donc prévoir son correcteur et fond de teint avec soi.

Et les jours qui suivent la séance ?

Les jours d’après, matin et soir j’appliquais le liquide antibiotique (car j’avais des mini mini mini boutons à certains endroits) puis la crème réparatrice. Si la douleur perdure, il faut continuer les billes d’homéopathie. Le lendemain je n’étais pratiquement plus rouge. Je n’ai pas eu besoin de mettre de correcteur.

Cependant je suis restée gonflée (on m’a demandé plusieurs fois si j’avais fait gonfler mes lèvres, oui les gens osent te poser ce type de questions) 4 jours mais cela n’était vraiment pas choquant. Ça me donnait un petit côté à la Emmanuelle Béart et je commençais même à y prendre gout. C’est bizarre chaque matin je me réveillais gonflée mais au fil de la journée cela s’estompait. Étrangement je n’ai pas eu de souci de croûtes ou de pigmentations. Et je n’ai pas l’impression d’avoir des marques.

Je salue la qualité professionnelle de ma dermatologue, ainsi que sa bonne vue. Si vous souhaitez connaître l’adresse, n’hésitez pas à m’envoyer un email ou un message. Seuls 3-4 poils restaient.

J’attends avec impatience de voir comment repoussent les poils après cette première séance… La suite au prochain épisode ! D’ailleurs j’ai publié la suite ICI.

Et vous l’épilation définitive, vous avez déjà testé ?

PARTAGER SUR :

26 Commentaires

  1. Laura
    20 septembre 2018 / 8 h 21 min

    Wow t’es courageuse… Moi j’ai un peu de “duvstache” (patent pending) sur la lèvre supérieure mais ça me dérange pas plus que ça et visiblement les autres non plus. Je préfère laisser comme ça plutôt qu’épiler et que ça repousse dru. J’ai souvenir de ma grand-mère qui le faisait inlassablement à la cire… mais quand elle loupait une séance ça piquait un peu :p Le truc qui me complexe c’est les poils qui poussent sur mon menton depuis, je vous le donne en mille… la pilule contraceptive, grande star des désagréments en tout genre.
    Et sinon pour le reste du corps t’utilises quelle technique ? Je teste depuis le début de l’année l’épilation à la lumière pulsée (maison) et c’est sûr que c’est assez cool, ça repousse carrément moins et moins vite, mais je n’en suis pas non plus complètement satisfaite, notamment pour les jambes.

    • CamilleG
      Auteur
      20 septembre 2018 / 8 h 28 min

      Merci Laura !!! Alors ça marche ce truc ? Je me suis toujours demandée… J’ai peu de poils étrangement ailleurs lol. J’enlève vite fait à l’épilateur électrique. Mais oui après si tu n’es pas complexée laisse donc ton duvet. Moi ça changeait de couleur fallait que j’arrange ça j’en pouvais plus 😀 Merci beaucoup pour ton commentaire. BISES

      • Laura
        20 septembre 2018 / 8 h 43 min

        Je ne sais pas si ça fonctionnerait bien sur toi, tu dois avoir les poils blonds non ? Et oui, ça marche (j’étais sceptique aussi, j’ai mis des mois à me décider et j’ai fini par profiter d’une promo pour acheter l’appareil). Je m’y suis mise en février et cet été j’ai vraiment vu la différence, j’ai pu espacer vraiment les rasages (obligatoire tous les jours en temps normal, là jusqu’à 1 semaine environ) et j’ai eu beaucoup moins de poils incarnés. Mais il faut être rigoureux et bien faire les séances à intervalles réguliers. Quand on a pris le coup ça va vite… et le bonus, c’est que c’est indolore (pour moi du moins). C’est vite rentabilisé de mon point de vue.
        Bonne journée à toi !

    • CamilleG
      Auteur
      20 septembre 2018 / 13 h 55 min

      Mais lol j’ai vu ….. Tant qu’elle boit pas le lait ça va ahah

      • Seb666
        20 septembre 2018 / 14 h 55 min

        En cherchant j’en ai même trouvé plusieurs qui recommandent comme traitement le sperme : j’adore internet 🙂

        • CamilleG
          Auteur
          20 septembre 2018 / 15 h 35 min

          Faut juste pas tout croire et ça ira hein ! Mais tu lis quels sites ?!

  2. Lea
    20 septembre 2018 / 18 h 20 min

    Ah ouais ça doit faire mal. Ma cousine l’a fait je ne sais pas si c’est au laser !

    • CamilleG
      Auteur
      21 septembre 2018 / 14 h 03 min

      Ah oui laser sur le visage je ne suis pas trop … Mais ça dépend de plein de trucs !

  3. 21 septembre 2018 / 0 h 03 min

    rohlalalalalalalalalallalalallalalalalala (<- ca c'est quand j'ai plus les mots)! T'as eu bien du courage! Moi je me tâte à le faire en dessous du nombril (swag). J'ai aussi un petit problème hormonal (je suis sous androcur) mais c'est pas aussi chiant que toi… En tout cas je suis ravie que tu t'en sois sortie avec ce problème! Des bibiiiiiiiiiis

    • CamilleG
      Auteur
      21 septembre 2018 / 14 h 03 min

      Hey merci Clara !!! Relou pour toi aussi ! C’est nul ces histoires de poil 🙁

  4. Amy
    21 septembre 2018 / 13 h 52 min

    Bonjour, jai aussi un gros souci d hyperpilosité et fait cette méthode la depuis 2 ans, mais mes séances sont espacées a 3 mois comme ce ne sont pas des zones visibles.
    Ce qui minterpelle c’est que tu dis être remboursée par la secu? Je ne suis pas au courant que la secu rembourse ce genre de traitement, je tavoue être un peu surprise! Est ce que tu as eu une prescription dun médecin, ou quelque chose ? Car mon médecin sait que je fais de l’épilation électrique mais ne ma jamais dis que je pouvais étre remboursée en partie, en plus c’est du a un souci hormonal

    • CamilleG
      Auteur
      21 septembre 2018 / 14 h 02 min

      Hello. Je te confirme que j’ai été remboursée par sécu + mutuelle (il reste presque rien à ma charge, genre 5-10 euros). Mais comme c’est le visage…. Peut-être est-ce différent ? Je ne sais pas du tout !

  5. khris
    22 septembre 2018 / 19 h 29 min

    Bonjour,

    J’ai aussi de l’hiperpilosité depuis très jeune .J’ai fait des traitements et de l’épilation électrique.Je n’est pas été satisfaite.On m’a conseillé une crème vanica qui est efficace.

    • CamilleG
      Auteur
      24 septembre 2018 / 22 h 00 min

      info ou intox ou PLACEMENT BIDON DE PRODUIT ?

      • kHRIS
        28 septembre 2018 / 19 h 27 min

        Bonjour,

        Un medecin m’a dit que vanica est efficace.Il faut attendre quelque semaines pour que cela agisse.
        C’est un creme depuis longtemps sur le marché.

        • CamilleG
          Auteur
          9 octobre 2018 / 16 h 56 min

          mais non ! C’est un commentaire pub déguisé ! ATTENTION CHERS LECTEURS

  6. KHRIS
    22 septembre 2018 / 19 h 51 min

    Bonsoir,

    Pour utiliser cette crème, il faut un medecin avant.Des fois l’épilation élèctrique est très efficace pour certaines.

  7. 22 septembre 2018 / 23 h 25 min

    Bonsoir,
    Merci pour cet article. J’ai énormément de poil à la moustache et pourtant je n’ai pas beaucoup de poils dans les autres parties de mon corps. Je vais t’envoyer un mail pour avoir les coordonnées du dermatologue à Paris et je vais commencer à mettre de l’argent de côté. J’ai hâte de lire tes autres articles sur le sujet.
    Bises

    • CamilleG
      Auteur
      24 septembre 2018 / 22 h 00 min

      Yes je t’ai répondu. Bises

  8. khris
    30 septembre 2018 / 16 h 15 min

    Bonjour,

    L épilation électrique, j’en ai fais il y a quelques années. J ‘ai trouvé cela douloureux.

    • CamilleG
      Auteur
      1 octobre 2018 / 18 h 32 min

      bah oui ça l’est ahah 🙂

  9. Nia
    8 octobre 2018 / 21 h 12 min

    Bouhh je connais aussi ce complexe, les années collège ont été très compliquées!
    Pour ma part ce soucis de pilosité importante englobe lèvres supérieures et corps, humm que du bonheur…
    J’ai commencé le laser mais tellement de séances sont à prévoir qu’au niveau du budget ça va être compliqué.
    Je découvre par ton article (merci d’avoir écrit sur ce sujet) qu’il a possibilité de se faire en partie rembourser par la sécu.
    Du coup je me demandais comment avais-tu procédé et quels justificatifs sont à fournir? Faut-il faire une analyse de sang auprès de son médecin traitant?

    • CamilleG
      Auteur
      9 octobre 2018 / 16 h 55 min

      Et bien non c’est le docteur qui s’occupe de mon cas qui décide si cela va être remboursé ou non ! Elle a constaté ma pilosité et c’est tout !

  10. Cam
    20 novembre 2018 / 11 h 42 min

    Bonjour, je fais l’épilation électrique du visage dans 2 jours, le docteur m’a prescrit une crème anesthésiante. Je suis preneuse du nom du produit homéopathique qui limite les rougeurs?
    Merci!

    • CamilleG
      Auteur
      20 novembre 2018 / 16 h 09 min

      Hello, il faudrait que je retrouve le nom mais… avec ou sans je ne vois pas trop de différence finalement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.