Les pervers narcissiques : on change de disque ?

C'est l'expression à la mode que l'on retrouve dans TOUTES les bouches.

"Je suis tombée sur un pervers narcissique. Je suis manipulée. Je vis une atroce souffrance." BLA BLA BLA BLA

Le nouvel être inspiré par le XXIe siècle.
C'est à croire que l'on a enfin mis un mot sur ce qui est finalement des plus banal : un enfant égoïste (unique ahah) élevé dans un modèle social sans marque d'amour, devenu désormais un adulte individualiste et sadique. Monnaie courante donc.

Ce mois-ci dans Psychologie Magazine, un article est justement consacré aux amalgames persistants sur cette notion de Pervers Narcissique (PN). Un manipulateur (ou une manipulatrice) n'est pas forcément un PN !

Repensez aux yeux doux que vous faites pour que votre chéri descende les poubelles… Cela ne fait pas de vous une furieuse PN pour autant !

A lire et relire sans modération histoire d'arrêter de placer des mots à tout va pour rien du tout…

Les pervers narcissiques : on change de disque ?

Finalement tout le monde semble se transformer en un PN. Plus les mecs que les filles quand même, faut pas déconner… Nous, nous sommes simplement les victimes de ces enfoirés de gars (JOKE).

Mais la véritable question que je me pose est : si on est malheureux dans un couple, pourquoi rester avec cette horrible personne ?

"Non mais tu comprends je l'aime".

Oui mais apparemment pas lui pour se comporter ainsi avec toi. Mais bref c'est toi qui vois.

"L'Amour c'est compliqué, on ne contrôle pas tout".

Tu es le seul Maître de ta vie. C'est toi seul(e) qui décides d'être heureux ou non. Tu as les cartes en main.

Alors non, je ne donnerai de leçon à personne (vu mes histoires sentimentales passées et mes erreurs de casting je vais tâcher déjà de balayer devant ma porte) mais j'aimerais vraiment vous quitter sur ce mantra que je me répète sans cesse quand je me pose des questions au sujet d'une relation avec un garçon et de ses (mauvais) agissements-comportements :

Est-ce que l'homme/la femme de ta vie te ferait ça ?

Une personne aimante est avant tout quelqu'un de bienveillant, ouvert d'esprit et qui ne voit pas que par lui. Son but c'est de vous faire évoluer positivement, pas de vous attaquer ou de bous rabaisser plus bas que terre.

Croyez-moi les choses vous les ressentez mieux que quiconque, vous savez intérieurement ce qui est bien ou non pour vous. Même pas besoin de lire cet article 😉

Prenez soin de vous, un cœur ça s'use et on en a qu'un à vie !

PARTAGER SUR :

17 Commentaires

  1. 3 mai 2016 / 9 h 52 min

    Je suis tellement d’accord sur le fait que le PN s’est «banalisé», en ce moment, y a un PN dans mon entourage et quand je me suis rendue compte que c’en était un, j’ai pas voulu vraiment y croire parce que j’arrivais pas à croire qu’on pouvait être si mauvais, manipulateur et faux. Il a essayé.de revenir vers moi à plusieurs reprises mais toujours en se faisant passer pour la victime. Ses actes malveillants étaient tous pour lui des actes de bienveillance, c’est juste moi qui ai mal interprété… J’ai toujours l’impression qu’il me prend pour une conne mais en fait, il a juste l’habitude que les gens tombent dans le panneau. Bref, je pourrais t’en parler des heures…
    Justement, il sort avec une personne de mon entourage à qui j’ai dévoilé.des choses assez graves mais il a réussi à renverser la situation alors que c’était quasiment impossible. Il l’a fait, elle ne l’a pas quitté, il a rien à voir avec ce qu’elle aime d’habitude, c’est même tout l’opposé ! Il la manipule tellement bien qu’elle est dépendante de lui…

    Sinon, hors cas PN, les femmes ont trop peur de se retrouver seule donc elles n’ont pas le courage de quitter quelqu’un qui ne leur correspond pas…C’est vraiment triste et j’ai tellement envie de les réveiller, leur dire qu’elles méritent pas ça ! Je suis tellement heureuse de ne pas être dans ce cas et d’avoir toujours apprécié mon célibat…

    Voilà voilà c’était le pavé du jour !

    • 3 mai 2016 / 9 h 57 min

      Coucou Poulette.
      Ah ouais dingue ce type, ça fait limite peur tu sais… Après c’est difficile de poser un diagnostic c’est vrai. Mais bon je pars du principe que les cons il faut les laisser là où ils sont et les supprimer de son entourage. On a pas le temps de perdre de l’énergie bêtement non ?
      Après tu as les nanas qui ne veulent pas (ou les mecs d’ailleurs) rester seuls et qui continuent de se bouffer la vie !

    • 3 mai 2016 / 12 h 20 min

      Non mais là, ce mec, c’en est un, c’est sûr ! J’ai mis du temps à accepter mais c’en est clairement un, je pensais juste qu’il était un peu manipulateur et très faux cul au début mais c’est juste un PN, aujourd’hui je le calcule plus mais c’est pas évident parce que c’est moi qui passe pour la méchante -_- Faut pas oublier qu’ils ont le don de se victimiser !

      Les filles qui arrivent pas à être seules, c’est vraiment tristes pour elles :/

    • CamilleG
      3 mai 2016 / 13 h 36 min

      On est des warriors 😉 Bon tu retournes quand en Thailande ???

  2. 3 mai 2016 / 13 h 01 min

    Exactement, nous savons au fond de nous que nous souffrons, que c’est mal, mais de multiples facteurs à commencer par l’histoire familiale (parent lui-même PN), la confiance en soi, la jeunesse et l’inexpérience souvent, la naïveté, etc. font que ce n’est pas si évident sur le moment.
    Quand on travaille longtemps sur cette thématique et qu’on l’a vécu de près on se rend compte aussi qu’il n’y a pas de bourreau sans victime. Quand quelqu’un se met en couple et accepte petit à petit les contraintes du PN c’est un délicat processus qui n’est possible que parce que la victime a certaines failles. Elle n’est pas à proprement parler « responsable » mais sa responsabilité est de comprendre les choses, de les voir telles qu’elles sont, de travailler sur elle pour au final combler ses failles et en ressortir grandie.
    C’est très complexe comme sujet et bien plus que ne voudrais (selon moi) le décrire ce tableau car, par exemple, de vrais PN peuvent parfois s’excuser en période lune de miel (après un conflit quand ils soufflent le chaud pour faire croire que tout va aller mieux). Ils s’excusent comme pour faire croire à leur normalité, pour faire croire à leur « gentillesse », donc ce tableau est loin d’être totalement fiable…
    C’est vraiment plus complexe mais on pourrait dire par exemple que la différence fondamentale entre une relation avec un PN ou avec un « simple manipulateur » c’est que celle avec le PN on est comme englué dans une toile d’araignée dont on a l’impression que l’on ne peut sortir. On se sent ne pas pouvoir exister sans le PN, il régit notre vie, nos sentiments, nos pensées. A terme on ne peut plus penser sans lui (en plus d’autres critères comme décrits dans la grille).

    Bises.

    • 3 mai 2016 / 15 h 49 min

      Hello Sabrina ! Ouais enfin bon les gens chelou faut pas rester en couple avec eux, c’est plus simple ! Faut qu’ils s’assemblent entre eux ça sera plus simple 🙂 Je le trouve top ce tableau ça évitera que les gens disent qu’ils voient des PN partout quoi. mais bon tout est toujours tout contestable 😀 bises

    • 3 mai 2016 / 20 h 24 min

      Oui mais si c’était si simple ça se saurait j’ai envie de te dire (mouhaha publicité cachée!!)
      Vraiment, sincèrement, seuls ceux qui sont tombés sous emprise (ou leurs proches) peuvent témoigner d’à quel point rien n’est si simple et qu’il ne faut surtout pas dire/croire qu’une victime de PN peut facilement se dire « oh ben c’est un connard, je le quitte », puisque le PN y va doucement, pallier par pallier jusqu’à détruire tellement toute confiance en soi chez sa victime qu’elle ne s’imagine que pouvoir vivre avec lui (car elle pense ne pas mériter mieux), c’est vraiment une toile d’araignée et ça va très très loin, ça met des années pour s’en sortir (voire jamais). Si ça t’intéresse j’écris un roman actuellement sur ce sujet, en le lisant quad il paraîtra (je ne sais pas encore quand , peut-être l’an prochain), peut-être comprendra-tu mieux 🙂

      Grosse bises !

    • 3 mai 2016 / 20 h 34 min

      J’ai lu des livres déjà sur le sujet mais merci 🙂

  3. 3 mai 2016 / 19 h 01 min

    Tu l’as dit on n’a qu’une vie alors bouffons la..

  4. 3 mai 2016 / 19 h 56 min

    Comme dirait Queen Latifah (chacun ses références) « tu dis que je ne suis rien sans toi mais je ne suis rien avec toi… »
    Voilà c’est tout pour moi merci
    ^_^

  5. 4 mai 2016 / 8 h 09 min

    Bravo pour cette vision enfin plus réaliste et moins branchée en mode victime que je lis souvent sur internet…Tout les gars ne sont pas de PN!

  6. 6 mai 2016 / 11 h 32 min

    Je comprends ton étonnement face à ces comportements, mais avec un pervers narcissique, on parle bien d’emprise, et pas d’une relation toxique dont on peut se défaire. Il ne s’agit aucunement de se placer en victime. La plupart du temps, on ne se rend même pas compte que l’on se trouve dans ce genre de situation. Le PN annihile ton estime de toi même, et sans cela tu penses mériter tout ce qui t’arrives. C’est bel et bien un comportement « pervers ». C’est un peu comme si tu disais aux femmes battues : « oh ! Il te bat, la ! Pourquoi tu t’en vas pas? Pourquoi tu fais ta victime? » Il ne s’agit pas forcément d’amour mais bien d’emprise. Si c’était si facile, ça se saurait. (Ce qu’on dit assez peu aussi c’est que les PN ont un visage de façade. Il est donc extrêmement compliqué pour l’entourage de savoir sûune personne a besoin d’aide).

    • 6 mai 2016 / 11 h 35 min

      peut-être. Chacun est libre de subir ou pas… Les gens sont faibles bien souvent, de ce que j’ai pu voir…. On a peur d’être seul, on perd son estime et on reste dans des relations poison. Pourquoi ? Parce qu’il a brisé notre estime, il ne tient qu’à nous de nous faire violence pour en sortir, non ? Les autres n’ont pas à nous aider, si nous ne faisons pas l’effort cela ne marchera jamais.. 🙂

  7. Ruckert
    8 février 2017 / 22 h 16 min

    Bonjour je pense que pour vraiment comprendre le pervers narcissique il faut avoir vecu une relation ̂avec un ou une pn et en etre sorti pour vraiment comprendre les mécanismes pervers narcissique
    En comparaison un homme pourra edudier , réfléchir ,se renseigner ,ecouter multiple témoignage malgré tous
    Il aura du mal a comprendre les mécanismes d une grossese par rapport a une femmes
    Souvenez vous que le ou la pervers narcissique se nourrir d attention , bonne ou mauvaise. La société dans laquelle ils ou elle évolue deffini sa toxicité .
    La manipulation peu etre positive si le bute est de rendre la personne meilleure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.