J’ai testé : Modibodi, la culotte des règles

J’ai passé du temps à écrire, effacer et réécrire cet article. Les histoires de règles sont plutôt gênantes n’est-ce pas ? Du moins c’est ce que la société et les médias aimeraient nous faire croire. Ce n’est un secret pour personne, les règles existent (et souvent on les déteste). Je ne vais pas vous faire un cours de sciences naturelles ne vous inquiétez pas ! Dans cet article je vais vous parler de mon récent test : les culottes périodiques de chez Modibodi.

Les quoi ?

Ouais vous avez bien lu. Des culottes pour les règles. Des sous-vêtements absorbants qui remplacent ou qui complètent une protection menstruelle (cup, tampons and co). Mais le but étant bien entendu de n’utiliser que ces culottes comme moyen de protection. Vous pensez que c’est encore un énième produit marketing ?

Laissez-moi vous présenter le concept. Il s’agit d’une culotte classique, qui se porte comme une culotte lambda. Tellement basique qu’elle se lave à 30 degrés en machine. Sa valeur ajoutée ? Sa technologie ! Vous n’allez pas en croire vos oreilles, mais ces culottes sont qualifiés de produits high-tech grâce à plusieurs couches de tissu ayant chacune leur caractéristique : absorbante, antibactérienne, anti-fuites et anti-odeur. Incroyable non ?

Mais pourquoi ça existe ?

Récemment, vous avez toutes (et tous, coucou les lecteurs masculins, cet article risque de vous plaire, ou pas) entendu parler des tampons et du syndrome du choc toxique ? Grande consommatrice de ces objets diabolisés, j’ai fini par vouloir les fuir et trouver d’autres solutions.

Pourquoi tester cette marque plutôt qu’une autre ?

Sur le marché, 3 principales marques connues, dont une française, s’arrachent les clients. Après avoir lu de nombreux blogs et avis sur la question, je me suis tournée vers celle qui semble le mieux fonctionner et tenir ses promesses : Modibodi. C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de cette marque australienne.

Son constat ? Avec tous les progrès de la technologie, pourquoi les sous-vêtements n’ont-ils pas évolué ? Et pourquoi les produits d’hygiène personnelle pour femmes sont-ils restés les mêmes pendant des siècles ? Modibodi a ainsi vu le jour à la fin de 2013. Mais il aura fallu près de 2 ans de préparation, de prototypage, de test de lavage et d’usure, en amont avant de sortir ces culottes brevetées !


100 ingénieurs textiles et entreprises de fibres (tant aux États-Unis qu’en Australie) ont été consultés.
1 000 tests scientifiques effectués. 


Modibodi utilise des tissus de haute qualité, à la pointe de la technologie (comme le bambou*, la laine Merino Perform et la microfibre) et les dernières fibres antimicrobiennes respirantes avec la technologie brevetée :
Modifier Technology ™ – une doublure ultra mince (seulement 3 mm) résistante aux taches.
Modifier Air Technology ™ – une doublure qui évacue l’humidité et lutte contre les odeurs.
Et modificateur Swim Technology ™, en instance de brevet, que l’on ne trouve que dans leur gamme de maillots de bain.

*La fibre de bambou elle est très utilisée dans ce domaine, notamment pour les serviettes lavables. Elle est beaucoup plus absorbante que le coton et naturellement anti-bactérienne. Sa culture est également sans danger pour l’environnement.

La marque ne propose pas QUE des culottes pour les règles ! Il faut savoir qu’à la base, la créatrice enceinte trouvait qu’il n’y avait aucune alternative aux serviettes. Elle a donc eu l’idée de développer des culottes de maternité. Avec le temps, le choix s’est étoffé avec une gamme pour les menstruations, les pertes, l’incontinence et même des produits de bain !

C’est parti pour le test !

Le design de la culotte

Je n’aurais jamais cru qu’elle pourrait être aussi qualitative et qu’il y aurait autant de choix de formes et de couleurs.

J’ai choisi le modèle Sensual Hi-Waist Bikini, noir en taille usa M. J’ai été agréablement surprise par la modernité des coupes. Vous remarquerez des détails de dentelle, d’ailleurs très bien finis.  Le tissu est plutôt fin, j’avais du mal à croire que cela suffise. Vous n’aurez pas ainsi la sensation de porter une couche ou une serviette hygiénique. Le tissu au niveau de l’entrejambe est plus épais que la normale mais cela n’est ABSOLUMENT pas gênant.

La culotte est extrêmement agréable à porter après la première minute, j’étais immédiatement bluffée. Au début j’avais une sensation nouvelle, je ne pourrai pas vous la décrire par écrit. Ce ressenti s’est rapidement estompé. Bon le seul bémol c’est qu’avec un pantalon moulant, on voit les démarcations comme toutes autres culottes avec des coutures en fin de compte.

L’efficacité ?

Le moment crucial de l’article repose ici ! Alors, alors ? Et bien en toute franchise j’ai été scotchée. Est-ce que la culotte Modibodi fait son job ? Dans mon cas, oui. Mais parlons de MON cas. Nous sommes toutes différentes et je ne veux pas généraliser ou mal vous influencer. Mes règles durent en moyenne 1 semaine et les 2 premiers jours ressemblent aux chutes du Niagara. A tel point que je suis anémiée en partie à cause de ça. J’ai porté, pendant ces 2 jours horribles, la culotte (en prenant soin de la laver quotidiennement, bien entendu mais on en parlera plus loin dans l’article) de 8h à 19h. Suspense. Gros moment de doute. Suis-je folle ? Ai-je porté un jean blanc ? Non. Bien sûr que je flippais de me jeter dans la gueule du loup sans avoir testé le produit chez moi ! Me voilà en plein Paris, à me trimbaler avec une culotte périodique.

Jusqu’à 18h tout allait bien, je me sentis au sec et je vous garantis qu’il n’y avait AUCUNE odeur. Mais laissez-moi vous préciser que psychologiquement (et forcément mécaniquement) je sais parfois gérer mes flux (méthode free flow instinct pour les bilingues). Cela veut dire (ouais j’avoue ce n’est pas très clair lu comme ça) que je sais quand il faut que j’aille aux toilettes pour “vider” et ainsi éviter taches et fuites. Mais ce n’est 100% sûr hein. Mais sans cela, je ne sais pas dans quel état aurait été la Modibodi. Je pense qu’il aurait fallu que je la change en cours de journée. A 19h, la culotte commençait à être humide et c’était assez désagréable.  A partir du 3ème jour je n’ai eu AUCUN souci.

Le lavage

Les culottes se rincent d’abord à la main à l’eau tiède.
Puis il faut les laver à 30 degrés avec un programme doux (dans un filet pour éviter l’usure).
Et enfin on les laisse sécher à l’air libre (ça sèche rapidement, j’étais étonnée).
Easy ! A voir sur le long terme comment les culottes s’abîment… En 5 lavages elles n’ont pas bougé en tout cas. La partie absorbante sera surement toujours efficace mais les coutures et le tissu de la culotte risquent de s’user. Le plus judicieux serait donc d’en acheter plusieurs et de les faire tourner !

Bilan & verdict

Et bien franchement je suis vraiment conquise par cette solution menstruelle. Je trouve ce concept extrêmement innovant et je regrette que l’on n’en parle pas davantage dans les médias. Honnêtement pendant mon test j’ai vu autrement mes règles. Limite je me sentais comme en paix avec elles. Étonnant non ? Et ce ressenti est 100% vrai. Je ne cherche pas à vous vanter les mérites de Modibodi, je n’ai rien à y gagner !

En dehors du prix plus cher qu’une culotte lambda mais ce qui est compréhensif vu les avantages et les technologies utilisées, je ne vois que des points positifs :

* C’est un peu plus écologique.  Les culottes sont lavables (mais oui faire des machines ça consomme de l’eau bla bla).
* C’est safe ! Franchement toutes les histoires sordides que j’entends autour des protections hygiéniques industrielles. Au secours. Et je suis certaine qu’à cause des lobbyistes on ne nous dit pas tout ! Des tampons et des serviettes hygiéniques à base de pesticides et j’en passe ? Au secours.
* C’est une solution pour toutes les nanas. J’en avais MARRE d’entendre ces filles me sortir “passe à la cup bla bla” alors que ça ne convient pas à tout le monde. Très peu pour moi. JAMAIS DE LA VIE. Voilà c’est dit ! Les culottes menstruelles moi je dis oui !
* C’est confortable. Un truc de fou !
* C’est éthique. Chaque achat permet de reverser des dons à différentes associations d’aide pour les femmes.
* C’est facile de commander. La marque propose la livraison en France, depuis l’Europe. Aucun risque de frais de douane comme certaines marques concurrentes.

Plus d’info sur : Modibodi

Et vous, vous en pensez quoi ? Avez-vous déjà testé ? Connaissiez-vous ce concept ?

PARTAGER SUR :

16 Commentaires

  1. Lea
    29 octobre 2018 / 11 h 20 min

    C’est incroyable ! merci pour la découverte. Je ne sais pas si j’oserai tester mais à voir

    • CamilleG
      Auteur
      29 octobre 2018 / 11 h 43 min

      On peut échanger en privé sur le sujet si tu veux ! J’ai déjà reçu pas mal de questions par emails + par Insta. Bises

  2. Bousquet
    29 octobre 2018 / 15 h 25 min

    Super Camille;) et ça coûte tellement plus cher en eau de fabriquer leurs serviettes hygiéniques industrielles!! Donc on veut pas les entendre ceux qui nous disent que ça coûte en machine!
    Très bon article merci;))
    Je vais pas tarder à écrire un petit truc sur les couches lavables quand j’en aurais testé plusieurs.

    • CamilleG
      Auteur
      29 octobre 2018 / 15 h 38 min

      Merci 🙂 ah oui je suis curieuse de voir tiens !

  3. 29 octobre 2018 / 19 h 21 min

    Salut Camille 😉

    J’ai déjà testé ainsi que les serviettes lavables Bio. Pour les deux, je dirais que c’est super pour la planète, mais je ne suis pas à l’aise du tout quand il faut laver à la main au savon de Marseille car moi juste avec de l’eau, ça restait taché, même après le passage en machine. Les serviettes, ils m’en faut 4 par jour donc un achat minimum de 12 pour tenir les 3 premiers jours (chez moi, ça e sèche pas en une nuit lol). Idem pour les culottes, j’ai les thinx et j’en mets deux par jour. Même problème, ça ne sèche pas en une nuit donc j’ai dû en acheter 4 de jour plus 2 de nuit (plus absorbantes). Bref, je ne te dis pas le coût…. En plus, ayant des jeunes enfants, on joue à cache cache pour nettoyer tout ça dans la salle de bain, le verrou fermé car les petits on ne les voit pas arriver. Bref, je continue de les utiliser à cause du coût, mais je ne me sens pas à l’aise avec. Et quand tu bosses en extérieur et que tu dois te changer le midi, bah il faut des sachets en plastiques pour les planquer dans ton sac à main…. Donc pour ces jours là, je suis revenue au tampons bio. Beaucoup plus pratiques et discrets…

    • CamilleG
      Auteur
      30 octobre 2018 / 16 h 24 min

      Coucou ! Je comprends ! Mais les culottes c’est encore autre chose je pense. Je préfère même ce produit au reste proposé. Ouais les tampons bio j’ai lu que ce n’était pas terrible non plus. Compliqué tout ça hein ! Merci pour ton commentaire. Bises

  4. 30 octobre 2018 / 8 h 26 min

    Ahhh merci pour ton article !
    Les culottes menstruelles… je voyais ça comme une “grosse culotte” à mi chemin
    entre la gaine et les couches pour adultes… :’D
    Mon prochain achat, ça c’est sûr!!

    • CamilleG
      Auteur
      30 octobre 2018 / 16 h 23 min

      Merci ! Ah oui je suis curieuse de lire cela. Bises

  5. Pauline
    1 novembre 2018 / 0 h 09 min

    Salut Camille! Je suis une lectrice « de l’ombre », je te suis depuis longtemps mais je n’ai pas le réflexe de commenter! Je sors de ma coquille car on entend de plus en plus parler de solutions alternatives pour les règles et que j’aimerai bien sauter le pas mais je n’ose pas… (la cup c’est mort pour moi également, je suis bien trop chochotte et le côté « je vide mon saladier de sang dans les toilettes du bureau » ne me convient pas)
    Je voulais savoir, du coup est ce qu’il n’y a pas de risques à rester au contact du sang une journée entière? Tu lavais ta culotte tous les soirs en machine? L’as-tu testé la nuit?
    Je te remercie 🙂

    • CamilleG
      Auteur
      1 novembre 2018 / 16 h 19 min

      Salut Pauline. Ravie de te lire ! Ah oui l’horreur cette histoire de cup, mais respect à celles qui l’utilisent (et surtout courage ahah). Bah en fait le sang est dans les couches de tissus, tu ne le sens pas, sauf si tu gardes deux jours de suite ta culotte, ce que je ne pense pas LOL. Il n’y a pas de souci, du moins je n’ai pas eu écho de cela. Oui je lavais le soir en machine avec d’autres fringues fragiles histoire de ne pas gâcher de l’eau. Mais le must c’est d’avoir au moins 3 culottes, et tu les laves d’un coup… La nuit, effectivement, je l’ai testée également. ELLE EST TOP. Vraiment je la conseille vivement. Bises.

  6. 2 novembre 2018 / 10 h 21 min

    Je suis cette histoire de culottes menstruelle depuis un bout de temps et je compte en acheter un jour. J’attends juste de me refaire un peu côté économies après le mariage ! Je rêve de ces culottes car j’en ai marre des serviettes, je commence à moins bien les supporter avec le temps (+ toutes les histoires autour…). Tampons je ne peux pas car lorsque j’ai tenté le coup au début de mes règles je tombais systématiquement dans les pommes. J’ai tenté 3 fois j’ai abandonné. Et la cup j’ai pas spécialement envie de devoir la vider et stériliser au boulot (j’ai des journées assez larges cette année avec plus de route qu’avant…) je sais que je ne serai absolument pas à l’aise avec ça.

    • CamilleG
      Auteur
      2 novembre 2018 / 12 h 02 min

      Hello Caro ! Merci pour ton commentaire. Oui effectivement c’est un investissement mais finalement rentabiliser rapidement (quand tu vois le prix des paquets à presque 4-5 euros des tampons….). Ah mais la cup mon dieu, ne m’en parle pas ahaha

  7. 3 novembre 2018 / 14 h 13 min

    Coucou ! J’ai déjà testé celles de Fempo et de Thinx (j’en ai aussi parlé sur mon blog si ça t’intéresse !) mais du coup je ne connaissais pas cette marque ! J’hésite à la tester aussi du coup, pour comparer 🙂 Merci pour ton article !

    • CamilleG
      Auteur
      5 novembre 2018 / 8 h 16 min

      Hello ! Think j’en lis que des mauvais avis sur les blogs justement. Et Fempo j’aimerais bien tester. Mais avant de choisir Mobibodi j’avais fait le tour de la blogosphère et c’est cette marque qui semblait vraiment qualitative. Bises

  8. Elo
    16 novembre 2018 / 1 h 37 min

    Bonsoir,
    Je viens de tester un des modèles de modibodi et je suis bluffée! Je recommande!! Je l’ai gardé toute la journée, au début j avais un peu peur d une fuite car javais une longue journee sans toilettes a proximités et puis j’ai passé ma journée tranquillement sans me soucier de quoique ce soit, je n’en ai acheté qu une seule car je voulais tester et être sûre car j’ai un flux très abondant. J’en suis très satisfaite et je pense en acheter plusieurs pour le mois prochain, tester aussi durant les séances de sports, en attendant je vais me contenter de la laver et de la réutiliser après lavage séchage ( je finirai donc mon dernier stock de tampons 🙂 )

    • CamilleG
      Auteur
      16 novembre 2018 / 10 h 46 min

      Coucou !! Tu as découvert la marque comment ? Je suis super contente de lire ton retour positif ! C’est top !! J’adore également cette marque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.