Le cannibale de Paris : l’espace game la plus gore

Après être venus à bout de Loft 13 et de Lost Asylum, nous voulions continuer d’explorer (enfin surtout moi) des escape games axées gore et horreur. Et ça tombait plutôt bien car à Paris, courant juillet 2018, venait d’ouvrir Le Cannibale de Paris chez You Have Sixty Minutes. Les rescapés de cette escape game ne cessaient d’en dire du positif sur Internet. Mais je crois que le déclic fut les mots “glauque, flippant, terrifiant”. Il ne m’en fallait pas moins pour la réserver un samedi soir, à 22h, histoire de rendre l’ambiance encore plus réelle.

C’est parti, respirez lentement et gardez le sourire (enfin… essayez), je vous emmène à la découverte d’un atroce cannibale et d’une escape game qui rentre désormais dans mon top 3, à la place du leader !

Préparez-vous à vivre une expérience hors du commun qui va vous glacer le sang !

Tout a commencé au 57 rue de Maubeuge dans le 9e arrondissement de Paris. Un soir de 1972, à la suite d’une violente dispute, un homme porta un coup fatal à sa femme. Ne sachant pas comment se débarrasser du corps, il décida alors de la découper. Mais ce n’est pas tout… Il lui vint à l’esprit l’horrible idée de goûter un morceau. Cette expérience fut pour lui une révélation et sera la première d’une longue série sanglante…

Bien naïf vous avez été… Vous pensiez venir participer à un jeu ? Vous voilà en réalité pris au piège. Serez-vous son prochain festin ? Réussirez-vous à survivre au cannibale ? Vous avez 60 minutes pour vous échapper et prendre vos jambes à votre cou.

J’ai bien failli pleurer de peur (j’avais les larmes aux yeux dès le début mais chut)

Honnêtement je ne m’attendais à autant de pression et de suspense. Et pour être honnête, au bout des cinq premières minutes, j’avais les larmes aux yeux. Je ne rêvais que d’une chose : rentrer chez moi. Difficile de ne pas spoiler mais la descente aux enfers commence très rapidement et trop fortement… Serait-ce parce que je suis très sensible et que je m’imprègne facilement des univers dans lesquels je suis ? Ou bien à cause de ces décors et de cette ambiance plus vrais que nature ? Nul doute que oui ! J’étais carrément bluffée par la parfaite immersion et les détails si réalistes. Je pense que vous ne trouverez pas MIEUX en France. Enfin du moins pour le moment. Nous ne faisions pas les fiers, et je n’étais pas sûre de vouloir finalement continuer l’aventure.

J’ouvre une parenthèse, les décors sont le fruit de professionnels du cinéma. Et ça se voit !!

Mon cœur battait la chamade à chaque minute qui s’écoulait. Nous n’étions que 2 pour résoudre toutes les énigmes, il fallait rester concentrés ou sinon c’était la fin. Sans communication nous aurions sans doute perdu patience et surtout notre (faible) courage. Rester soudés fut notre meilleure arme de défense pour sortir vivants de ce lieu clos.

Des énigmes qui tiennent la route et toujours des pièces aux décors bluffants

Malgré le stress permanent et la peur de tomber nez à nez avec de mauvaises surprises au moindre faux pas, nous avons globalement réussi à comprendre les mécanismes et les pièges. Bon okay les game masters nous filaient quelques indices…

Attention, froussards et princes/princesses s’abstenir (ou alors préparez des gants). L’équipe a préparé des énigmes bien salaces auxquelles vous ne vous attendrez pas. Un conseil ? Mesdames, reportez votre manucure au lendemain. J’ai voulu jouer la belle et me ramener en robe et talons (en même temps il faisait 40 degrés samedi dernier à Paris)…J’ai rapidement regretté ! Vous visualisez une nana en robe en tulle à quatre pattes en train de chercher des yeux sous un meuble ? Ou une gonzesse en train de galérer à courir ? Et bien voilà, c’était moi. Ah et évitez les vêtements clairs… L’ambiance est lugubre et donc forcément un peu sale. D’ailleurs lorsque j’étais agenouillée en train de chercher un objet j’avais plein de poussière bien sombre sur les mains. J’étais un peu dégoûtée et j’ai lâché un “bah dis donc ils font pas le ménage”. Ce à quoi les masters games n’ont pas pu s’empêcher de rétorquer “en même temps vous êtes chez un cannibale”. Pas faux…

Gros point positif : l’aventure se déroule dans plus de 3 pièces complètement immersives. Génial non ? C’est plutôt rare comparé aux autres escape games que j’ai testées.

Petit bémol : l’ambiance sonore est parfois trop omniprésente au point de ne pas entendre le compère à l’autre bout de la pièce qui vous parle. Et il arrivait que l’on ne comprenne pas parfaitement et distinctement les indices (ils parlaient trop près du micro je pense).

Nous sommes sorties indemnes au bout de 59 minutes. Petite victoire que l’on peut également mettre sur le dos de l’équipe de la salle qui nous a parfois bien bien guidé (voire un peu trop).

Des game masters bien sadiques et très professionnels 

Habituellement les game masters (ceux qui vous aident derrière leur ordinateur avec leur micro) sont bienveillants, n’est-ce pas ? Et bien chez You Have Sixty Minutes, c’est une tout autre politique à laquelle nous avons fait face. Vous vouliez hurler de peur ? Promis, ils tiendront leur promesse. Et ne vous plaignez pas, vous étiez prévenus : il s’agit de l’escape game la plus gore de Paris…

Si vous aimez les univers qui donnent la chair de poule. Si vous rêvez de jouer au médecin légiste, et si vous adorer les enquêtes criminelles, alors je ne peux que vous conseiller de tester cette escape game. Je vous jure que vous le ne regretterez pas. J’avais l’impression de revivre l’expérience du Manoir de Paris, mais en MIEUX.

Bon à savoir : à la rentrée, une deuxième salle ouvrira ses portes. Il s’agit de la suite de cette escape game. Génial comme concept, non ? Vous pourrez choisir d’enchaîner à la suite ces deux aventures, ou bien n’en faire qu’une. J’ai hâte de la tester, je suis vraiment impatiente.

Je remercie l’équipe pour leur invitation et leur gentillesse (une fois que nous sommes sortis de la dernière pièce ahah). Je les remercie un peu moins pour m’avoir fait transpirer de peur (oui oui c’est possible). Et bon courage à vous…

Plus d’infos :
57, rue de Maubeuge – 75009 Paris
2 à 6 joueurs
youhavesixtyminutes.fr

PARTAGER SUR :

4 Commentaires

  1. Léa
    8 août 2018 / 9 h 28 min

    L’HORREUR TON TRUC

    • CamilleG
      Auteur
      8 août 2018 / 9 h 41 min

      Ahah mais tellement géniale !! A tester !

  2. 8 août 2018 / 10 h 23 min

    Ca a l’air fou
    Je n’ai jamais testé d’escape game, mais je ne testerai pas celui-ci en 1er.
    Trop peur de rester enfermée et de finir à la casserole :O

    • CamilleG
      Auteur
      8 août 2018 / 11 h 14 min

      Hello ! Oui effectivement, ne commence peut-être pas par celle-ci ! Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.