Epilation définitive du visage : bilan des 24 mois

En juin 2020, s’est déroulée ma douzième séance mais de façon bâclée car je pense que mon opératrice craignait, malgré son masque, la COVID-19. En septembre, cela fait deux ans que j’ai entamé l’électrolyse sur le visage pour venir à bout de mes poils au niveau du menton et de la lèvre supérieure.

Beaucoup ont réagi à mes articles à ce sujet et je les remercie d’avoir osé apporter leur témoignage.

Cet article m’a été demandé par de nombreuses lectrices qui voulaient savoir où j’en étais.

Pour retrouver mon premier article du premier rendez-vous, ma FAQ, Foire Aux Questions, mon bilan des huit mois, et celui des onze mois, cliquez sur les mots en rose.

Depuis août 2019, je ne suis pas revenue sur mon évolution. Il est temps que je prenne le temps de le faire puisque bon nombre de lectrices me posent la question.

Un bilan extrêmement mitigé

Durant les douze derniers mois, je n’ai noté AUCUNE évolution. Au niveau du menton, j’ai autant de poils que l’année précédente à la même date.

Niveau lèvre, je ne vois aucune différence flagrante si je compare à août 2019. En revanche je dirai que 60 % des poils de cette zone ont disparu.

Pourtant, l’opératrice qui réalise mes séances trouve que les poils sont à chaque fois moins nombreux. Est-ce parce que je les enlève en tirant dessus dans des moments de stress ou d’ennui ? Quand je laisse pousser pendant un mois sans y toucher, ils sont bel et bien présents et pas en petit comité. Au bout de 18 mois j’ai commencé à perdre patience et j’arrachais ceux qui se voyaient trop. Malheureusement ils n’avaient pas le temps de repousser lorsque la prochaine séance arrivait.

Depuis mi-juillet je me FORCE à ne plus les tripoter pour montrer lors de ma séance de septembre que les poils SONT TOUJOURS TROP PRÉSENTS à mon goût.

Heureusement que le port du masque est arrivé, pour les gens comme moi, c’est un bonheur pour cacher les poils ! Pourvu que ça dure, non je plaisante…

Cependant, depuis septembre 2019, j’arrive à espacer d’au moins deux mois et demi mes séances. Mais à cause de cela, j’ai tendance, comme je l’évoquais, à retirer avec les doigts quelques poils drus car j’en ai marre de devoir attendre autant de semaines entre les rendez-vous.

Quand on m’écrit pour me demander si le traitement en vaut la peine, je ne sais finalement plus quoi dire. Au début j’étais enthousiaste et heureuse voyant les résultats. Aujourd’hui je suis blasée et j’en ai marre de souffrir le martyre pendant les séances pour « pas grand-chose ».

Honnêtement, si je n’étais pas remboursée par la sécurité sociale (et la mutuelle), j’aurais certainement laissé tomber. Parce que je n’y crois plus autant qu’avant et que ça stagne.

En juin 2018, la dermatologue du centre parisien m’avait dit que cela prendrait un an. Puis on m’a dit un an et demi, et enfin j’apprends que j’en ai au moins pour deux ans ! Dans six mois, on me sortira que c’est au moins trois ans ?

Certaines lectrices du blog affirment avoir vu leurs poils ne plus revenir après quatre, cinq séances.

J’en suis à douze ! 12 ! 1.2 ! XII ! Est-ce à cause d’un problème hormonal ?

Je vais enfiler ma casquette d’optimiste : oui je vois une énorme différence par rapport à ma première séance mais je suis un peu découragée par ces poils qui persistent encore et toujours. Je dirai que 60% ont disparu (pour de bon) ? Mais parfois j’ai l’impression que c’est plutôt 40% quand je vois les repousses au bout de quelques semaines, surtout au menton, après un rendez-vous. J’ai dû mal à vraiment donner des chiffres clairs.

Je vous préparerai un récap’ dans six mois, pour voir si j’observe des améliorations…

26 Commentaires

  1. Romain
    1 septembre 2020 / 10 h 14 min

    Mince, j’espère que tu vas enfin parvenir au résultat que tu veux et que tous tes efforts vont payer.
    Je ne crois pas que ma technique marche pour ça, encore que j’ai très peu de poils pour un homme, je n’ai absolument rien sur le torse par exemple et je n’ai jamais rasé cette zone de ma vie ! La seule chose qui pousse vite ce sont mes cheveux, ils sont inarrêtables et comme je n’aime pas qu’ils soient longs je dois les faire couper tous les deux mois ! ^^

    • CamilleG
      Auteur
      2 septembre 2020 / 8 h 18 min

      Salut Romain. Oui j’espère aussi 🙁

  2. Léa
    3 septembre 2020 / 21 h 51 min

    Salut
    Merci pour cet article interessant, je fais de l’électrolyse sur la même zone que toi depuis un an bientôt et je vois peu de résultats. J’ai des soucis hormonaux et j’aimerais savoir comment tu as fait pour être remboursé par la sécurité sociale ? J’ai vu une endocrinologue mais elle ne savait pas comment faire..
    Je te remercie

    • CamilleG
      Auteur
      4 septembre 2020 / 8 h 05 min

      Salut Léa. Je suis remboursée au bon vouloir de la dermato car j’ai des poils très gros et drus. Une fois traités, je ne serai plus remboursée car ça passera en esthétique. Je n’ai fait aucune démarche, le centre gère tout.

      • Marie
        30 septembre 2020 / 15 h 29 min

        Salut, est ce que par hasard tu saurais quelle machine utilise ta dermato? Je fais actuellement de l’électrolyse à l’institut pyrène mais les séances ne sont pas remboursées, je n’ose pas aller effectuer les séances chez un dermato par peur que leur équipement soit moins performant.
        Merci d’avance!

        • CamilleG
          Auteur
          30 septembre 2020 / 16 h 30 min

          Salut Marie. Je ne sais pas du tout…..

        • Myriam
          8 novembre 2020 / 15 h 40 min

          Salut Marie, je suis bien tentée par l’Institut Pyrène également. Je peux te poser quelques questions en privé ? Merci beaucoup !

  3. Lisa
    7 octobre 2020 / 18 h 57 min

    Coucou Camille!

    J’effectue de l’électrolyse depuis début décembre 2018, suite à du laser effectué sur le visage j’avais énormément de poils drus au niveau du cou (elle n’avait pas le temps de tout traiter en une heure). J’en avais également au niveau des joues et je les enlevais à la pince.
    Elle n’avait pas le temps en une heure de tout m’enlever, aujourd’hui elle a non seulement le temps de traiter mon cou, mon menton, mes joues en une heure, mais aussi d’autres poils sur le corps qui me dérangeait. J’ai pris en photos mon évolution, elle est réelle et impressionnante.

    Je pense que l’inefficacité de ton traitement est dû non seulement au fait que tu arraches le poils (l’infirmière qui m’effectue l’électrolyse ne cessait de me répéter de ne jamais enlever le poil : cire, pince, arracher, car si on l’arrache on casse tout le processus, de ce fait on paie des séances d’électrolyse dans le vent). Elle m’a bien souligné qu’il fallait absolument que je coupe au ciseau, que je sois très assidue aux séances (j’y vais tous les 15 jours) aux fins que cela garantisse une excellente efficacité du traitement.

    • Lisa
      7 octobre 2020 / 18 h 58 min

      quand je dis  » elle  » je parle de l’infirmière qui effectue l’électrolyse

      • CamilleG
        Auteur
        8 octobre 2020 / 17 h 49 min

        ah mince 🙁 moi on me dit que ce n’est pas grave de tirer parfois les poils ? J’en enlève, ça m’arrive, les drus qui piquent 🙁

        • Lilie
          18 octobre 2020 / 15 h 49 min

          Hello,
          Je confirme ce que dit Lisa, mon infirmière m’a dit qu’il ne faut en aucun cas arracher les poils entre les séances. Cela stimule la pousse sur les zones telles que le menton, ça les rend plus résistants et stimule la zone autour du poil, ce qui veut dire que ça peut faire apparaître d’autres poils. Elle me recommande également de raccourcir les séances plutôt que de vouloir trop les espacer, afin d’avoir les poils dans la bonne phase pour les « tuer ». Pour moi ça fait 1 an que je fais de l’électrolyse, j’avais énormément de poils. J’ai commencé par 2 séances de 45 min par semaine et on n’avait pas le temps de tout enlever. On ne faisait que le menton.
          Aujourd’hui je suis à 1 seance de 20 min / semaine, on réussi à tout enlever en faisant le cou également, on a même le temps de commencer la moustache. C’est long, mais je me suis tenu à ne rien arracher (au début c’était très dur). Je vois nettement la différence aujourd’hui !

          • CamilleG
            Auteur
            19 octobre 2020 / 10 h 45 min

            Coucou Lilie ! AH MINCE. Bon je ferai attention de ne plus tirer…. Tu as de la chance, tu es sur la fin !!!

          • Manon
            5 novembre 2020 / 14 h 57 min

            Salut Lisa et Lilie, serait-il possible de savoir dans quelle ville et surtout avec quel(le) praticien(ne) vous vous faites traiter ?
            Je désespère de trouver quelqu’un de fiable et compétent pour entamer ce long processus (mais nécessaire vu ma situation..). Je suis sur Paris !
            Courage à vous tous.tes !
            Et merci d’avance !

            • Myriam
              8 novembre 2020 / 15 h 41 min

              Hello Manon, je suis dans la même situation que toi ! Je désespère aussi de trouver quelqu’un de bien à Paris… As-tu trouvé quelqu’un ? Les filles, pouvez-vous nous aider ? Merci beaucoup à toutes !

            • Lisa
              17 novembre 2020 / 21 h 48 min

              Coucou les filles,
              Je suis désolée le cabinet dans lequel je me rends ne prend plus de nouvelles patientes depuis un certain temps! J’espère que vous trouverez un bon cabinet.

    • Ella
      9 octobre 2020 / 11 h 53 min

      Bonjour Lisa,

      En faisant une séance toutes les 2 semaines depuis 2 ans tu as encore des poils au niveau du visage ?

      • Lisa
        17 novembre 2020 / 21 h 51 min

        Coucou Ella! Oui j’ai encore des poils sur le visage mais sincèrement il m’en reste tellement peu, que je commence enfin à être heureuse à nouveau! (Après il faut prendre en compte que lorsque j’avais finis le laser sur le visage, des poils drus et noirs sont apparus j’ai enlevé pendant 2 ans à la pince) au total 1 année de laser sur le visage + 2 années à la pince.

        • Ella
          20 novembre 2020 / 18 h 17 min

          Coucou Lisa !

          Je te remercie beaucoup pour ce retour ! Ok ça me rassure et je suis contente pour toi que tu puisses voir le bout du chemin ! Pour ma part 4eme séance demain et je vois une nette amélioration déjà 🙂 !
          Bon courage pour la fin Lisa 🙂

  4. Ella
    7 octobre 2020 / 22 h 20 min

    Coucou Camille !
    C’est pas rassurant tout ça ! Juste une petite question tes poils repoussent quand même plus fins ? Tu n’as plus de poils drus ?
    Moi je m’étais lancée dans ma première séance vers fin juillet au niveau du menton mais après avec l’été et tout j’avais abandonné l’idée et j’ai donc décidé d’attendre le début de l’automne je recommence donc demain les séances !
    J’ai laissé poussé depuis une semaine et c’est une catastrophe : il est temps de s’attaquer au problème, même si j’avais fait un bilan hormonal et qu’il était tout à fait normal !
    Je pars dans l’idée de faire une séance toutes les deux semaines pour commencer car je supporterai pas de voir trop de poils pousser je crois !
    Je reviendrai donner des nouvelles en espérant que la situation s’améliore 😉
    Merci à toi en tout cas d’avoir osé aborder ce sujet : on se sent moins seule !

    • CamilleG
      Auteur
      8 octobre 2020 / 17 h 48 min

      Hello ! J’ai autant de poils qu’au début je trouve, sur le menton qu’il y a un an, mais moins qu’il y a deux ans ! C’est déjà ça. Niveau lèvres, c’est mieux mais bon encore des poils drus. C’est long, deux ans quoi !!! Bon courage

  5. CamilleD
    11 octobre 2020 / 10 h 57 min

    Coucou,
    Après des années de galère je viens de commencer l’épilation élèctrique sans grande conviction (Suite à la lecture de ton blog+Avis Dermato).
    Je souhaite vivre mon expérience en croisant les doigts pour que celle-ci soit positive mais bon…ton bilan des 24 mois n’est pas très convaincant😅!
    Nous sommes tellement blasées par ces poils que nous sommes prêtes à tout (notamment a souffrir durant 30 mn en essayant de rester digne🤪). Le point « positif » du COVID c’est le port du masque 😷 qui nous permet de ne pas trop être tentées de tout enlever entre les séances.
    Enfin au moins on se sent moins seule, même si le réconfort est un peu maigre comparé à l’estime de soi qui en prend un coup à chaque fois que l’on regarde son visage d’un peu plus près dans un miroir!
    Voilà…nous verrons cela d’ici quelques mois!
    Bonne continuation et bon courage!🤝😉

  6. Fleur
    17 octobre 2020 / 9 h 36 min

    Bonjour
    Je suis allée a ma séance hier après midi , toujours une centaine de poil de traités , j ai fais un point avec l assistante qui me le fait qui me dit que d ici décembre on devrait avoir fini ( j ai commencé en juillet 2019 a raison d une semaine toutes les 3-4 semaines ) j ai envie d y croire car depuis août j ai constaté une vraie différence . Hier j ai senti que 2 tractions sur une centaine de poils , j ai vraiment senti la séance efficace , à voir d ici 2-3 semaines . Plein de courage à vous les filles … on a toujours des périodes de doutes car à certains moments on ne voit aucune différence mais ça marche . Par contre si vous sentez que le poil ne s extrait pas facilement alors qu il vient d être traité , il repoussera …
    bisous à vous

    • Lolita
      19 octobre 2020 / 18 h 45 min

      Contente que ça fonctionne pr toi Fleur. Pour moi aussi c’est beaucoup mieux.

      • Fleur
        20 octobre 2020 / 13 h 02 min

        Merci Lolita , je suis ravie aussi pour toi
        Bientôt la fin de ce calvaire 😚

        • Manon
          5 novembre 2020 / 14 h 55 min

          Salut Fleur, serait-il possible de savoir dans quelle ville et surtout avec quel(le) praticien(ne) tu te fais traiter ? Je désespère de trouver quelqu’un de fiable et compétent pour entamer ce long processus (mais nécessaire vu ma situation..)
          Merci d’avance !

  7. Fleur
    6 novembre 2020 / 17 h 03 min

    Bonjour Manon , je me fais traiter du côté de montbéliard (25). Il n y a qu un centre laser qui propose l électrolyse du côté de chez moi . Tu habites quelle région ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.